L'essentiel de l'actualité sur la côte d'azur le mardi 12 septembre

SIDS06
12 septembre 2017
Par Philippe MULLER
Grève nationale contre la loi travail, transports en commun perturbés aujourd'hui dans les Alpes-Maritimes et manifestation de la CGT à Nice

Jour de grève aujourd’hui contre la loi travail. (la loi travail à l’épreuve de la rue)

Un mouvement national porté par la CGT avec des répercussions dans notre département.

Les raisons de cette mobilisation avec Gérard Ré secrétaire général de l'union départementale de la CGT des Alpes-Maritimes

Transports publics à l’arrêt ou presque :

Aujourd’hui : le trafic des TER se limite à 1 sur 3 sur l’axe les Arcs/Cannes/Vintimille, 1 train sur 2 entre Nice et Marseille et 1 sur 4 entre Nice et Tende. Fin du mouvement demain à 8h.

Le trafic des TGV ne devrait pas être impacté.

Aucun tramway ne circulera à Nice et les bus du réseau lignes d’azur resteront à l’arrêt toute la journée.

De fortes perturbations sont à craindre à Cannes et dans l’agglomération des pays de Lérins pour les Palm Bus, même tarif à Grasse pour Sillages et Envibus à Antibes Sophia-Antipolis où un service minimum sera instauré.

Plus de renseignements sur www.palmbus.fr /Facebook et Twitter et par tél. au 0825.825.599 / 04.92.19.56.20. 

L’aéroport de Nice est également impacté avec un appel à la grève chez les contrôleurs aériens et chez les pilotes d’Air France.

Enseignants, personnel hospitalier et de la fonction publique territoriale sont appelés également à cesser le travail.

Dans les écoles cannoises, le mouvement devrait être peu suivi, il sera plus important dans les crèches ou celle des Mûriers restera fermée.

Une manifestation partira à 10h30 ce matin  de la gare Sncf.

Le cortège empruntera l’avenue Jean Médecin pour rejoindre la place Masséna puis la place Garibaldi.

Sachez que FO, la CFDT et la CFDT ne se joignent pas au mouvement de grève.

La solidarité départementale s’exprime en faveur des sinistrés de l’ouragan Irma à St Martin et à St Barth.

Le conseil départemental versera ses prochains jours une aide de 100 000€ à la Croix-Rouge française mobilisée dans les iles dévastées.

Une équipe de 14 sapeurs-pompiers du SDIS 06 est sur place pour aider les victimes.

Des urnes peuvent accueillir vos dons notamment à Cannes à l’hôtel de ville, à l’office du tourisme et aux mairies annexes de la Bocca et de Ranguin.

 

Un couple de Cagnes sur Mer a été condamné hier à 1 an de prison ferme pour détention et usage de drogue.

Leur enfant de 14 mois avait avalé accidentellement du cannabis et avait dû être hospitalisée pour somnolence.

Les policiers ont retrouvé à leur domicile, 142 grammes de drogue et 9.700 euros en liquide.

Le père effectuera sa peine en prison, la mère bénéficie d’une peine aménageable.

 

Cap sur la plaisance à Cannes.

La 40 ème édition du Cannes Yachting Festival rassemble à partir d’aujourd’hui et jusqu’à dimanche pas moins de 600 bateaux dont près de 200 en avant-première.

Les grands chantiers exposent leurs nouveautés au vieux port, au port Canto et à l’Espace Riviera.

Il y en aura pour tous les goûts et à tous les prix : du 2 au 65 mètres, à moteur, à voile, pneumatique ou semi-rigide.

Le premier salon nautique d’Europe attend plus de  50 000 visiteurs, du rêveur à l’acheteur.

Le salon propose également de mettre en lumière le savoir-faire d'exception des "artisans" de la construction navale et accueillera les visiteurs au sein de la Luxury Gallery, où les maisons de luxe, d'artisanat et d'art de vivre présenteront leurs nouveautés... A noter encore au chapitre des festivités, le 3ème concours d'élégance avec le vintage et le contemporain qui se mêleront le temps d'un défilé de bateaux.

 

 

+d'infos

  • cannesyachtingfestival.com
  • Tous les jours de 10h à 19h; ouvert le vendredi 15 septembre jusqu’à 22h; fermeture à 18h le dimanche 17 septembre

 

  • La Fédération des Industries Nautiques a obtenu une décision de principe de la part du Premier ministre Edouard Philippe d’écarter l’application du décret social qui secouait la grande plaisance,
  • Les marins pourront choisir leur régime social
  • L’application du décret du 1er juillet suspendue, un nouveau texte de loi sera mis à l’étude dans les prochaines semaines.
  • Il devrait cette fois offrir la possibilité pour les marins de choisir leur régime social en fonction de leurs propres besoins et de ceux de l’armement sur lequel ils embarquent.