LES FANS PLEURENT LEUR IDOLE

LE PARISIEN
07 décembre 2017
Par Philippe MULLER
Immense vague d'émotion sur la côte d'azur après la mort de Johnny

Un hommage national et une côte d’azur qui pleure son rocker.

La mort de Johnny Hallyday suscite une immense vague d’émotion dans tout le pays.

Hier soir, près de 1 000 fans se sont rassemblés à Nice sur la Place Masséna où « l’envie d’avoir envie » a été repris en chœur après 1 minute de silence.

Une rue ou une place Johnny  Hallyday sera proposée aujourd’hui en conseil municipal par le maire Christian Estrosi.

A Cannes, la rue d’Antibes sera à nouveau sonorisée aujourd’hui avec les chansons de Johnny.

Le chanteur aimait beaucoup notre région où il avait fait ses débuts en 1958 au Vieux Colombier à Juan Les Pins, il n’avait que 17 ans et s’était produit en première partie de Juan Les Pins.

Ses fans nombreux se souviennent de ses premiers concerts comme Ariane et Yvonne que nous avons rencontrées hier à Cannes.

C’est un fan inconditionnel de Johnny depuis toujours.
Le cannois John Mare, employé au Palais des Festivals est devenu l’ami de son idole au fil des ans. Il a pu le cotoyer de près et il ne compte plus le nombre de disques qu’il possède et de concerts où il a suivi son idole.
C’est lui qui avait monté le concert de Johnny sous chapiteau en 1991 au stade Coubertin à la Bocca.
On écoute le témoignage de John Mare.
Autre fan de la première heure, le pépiniériste de Mandelieu Jacky Rubino qui nous a confié hier sa grande tristesse et quelques souvenirs.
Ils ont consacré une grande partie de leur vie à vénérer Johnny Hallyday. La mort de leur idole les laisse orphelins.

 

 L’"idole des jeunes" a été le rassembleur de quatre générations de Français autour de sa musique, de son style et de sa personne rock and roll.

 

N’oublions aussi le Johnny l’acteur, plusieurs fois présent dans des films en sélection du Festival de Cannes, en 1972 "L’aventure c’est l’aventure" de Claude Lelouch ou « Détective » en 1985  de Godard.

En 1995, il avait reçu la médaille d’or de la Ville et il avait souhaité dans les années 2000 créer une discothèque au Port Canto.

On devrait en savoir davantage aujourd’hui sur les obsèques du chanteur, un hommage national est prévu, les fans souhaitent un défilé sur les Champs-Elysées

Michel Drucker a également  finit en larmes hier soir lors de l'émission en hommage au chanteur "Tu aurais pu vivre encore un peu, Johnny. Je sais que  nous nous reverrons un jour ou l'autre", a déclaré l'animateur, sur France 2.