L'info people

VIDEO. Pepe Muñoz donne des nouvelles rassurantes de Céline Dion

Ses fans ont peur qu'elle ne remonte pas sur scène. Céline Dion a été contrainte d'annuler une série de concerts en raison d'irrégularités auditives. "J'ai hâte de revenir au sommet de ma forme et de vous revoir tous !", déclarait sur Instagram la chanteuse début avril. Un retour auquel croit Pepe Muñoz, son ancien danseur avec qui la Canadienne a tissé des liens forts lors de sa dernière tournée européenne. "Tout va bien !, a déclaré Pepe Muñoz à Closer sur le tapis rouge du Global Gift Gala mercredi 25 avril. Je croise les doigts pour qu'elle soit bientôt de retour sur scène. Mais ce qui est sûr, c'est qu'elle chantera à nouveau. Comme le dit le proverbe espagnol, 'c'est juste un caillou sur ton chemin'. Vous balayez le caillou et vous avancez."Dans le cadre du gala de bienfaisance, dont les fonds sont reversés à l'Unicef, Pepe Muñoz a cédé plusieurs oeuvres d'art pour la vente aux enchères. Toujours selon des informations de Closer, le lot des deux toiles "NYC Girls" s'est vendu au prix de 2500 euros.Céline Dion souffre d'autophonie, ce qui l'empêche d'assurer le show. "Elle ne peut pas entendre le piano et les instruments. Donc chanter devient impossible pour elle, c'est déconcentrant et paniquant puisque chanter est son métier", expliquait sa coach vocale Johanne Raby. La chanteuse doit subir une intervention chirurgicale pour soigner ses problèmes de santé “NYC girls” ready for tonights Auction for @unicef_france @thierry_martino @globalgiftfoundation @mariarbravo #fashion #fashionsketch #fashiondrawing #fashionart #illustration #illustrator #fashionillustration #fashionillustrator #paris #unicef #charity #auction #unicef #france #paris #nyc #copic #copicmarkers #blackandwhite A post shared by Pepe Muñoz (@p.e.p.e.munoz) on Apr 25, 2018 at 8:44am PDT 25 April 2018

PHOTOS. Heidi Klum s'offre un superbe penthouse en plein coeur de Manhattan

Heidi Klum a décidé de changer d'air. Pour ce faire, la mannequin vient de s'offrir un penthouse absolument splendide en plein cœur du quartier de Manhattan, à New York. Pour ce petit bijou, Heidi Klum a tout de même dépensé la modique somme de 5,1 millions de dollars (plus de 4 millions d'euros) ! Et oui, le bonheur d'être chez soi n'a pas de prix. L'immeuble sur lequel elle a flashé a été construit à la fin du XIXe siècle et possède six étages. Evidemment, Heidi Klum s'est offert le plus prisé : le dernier ! Et l'appartement est immense : il mesure plus de 440 mètres carrés.Mais Heidi Klum compte faire une rénovation totale de l'espace avant d'y poser ses valises. Pour le moment, le penthouse est assez brut. Dans l'idée, l'ancien ange de Victoria Secret's veut notamment ajouter de très nombreux puits de lumière à l'intérieur et adapter le roof top avec des transats et de la verdure. Pour voir ce à quoi pourra ressemble son penthouse, Heidi Klum a demandé l'aide d'architectes d'intérieur, qui ont imaginé les espaces dont elle rêvait. A l'intérieur de l'appartement : trois salles de bains, trois chambres et un énorme espace à vivre. Et sur le toit ? Le clou du spectacle ! En effet, l'appartement d'Heidi Klum possède une immense terrasse avec vu sur les buildings de Manhattan. Heidi Klum fait l'acquisition d'un appartement Penthouse pour la somme de 5 millions de dollars dans le quartier de Soho à New York © BESTIMAGE Heidi Klum fait l'acquisition d'un appartement Penthouse pour la somme de 5 millions de dollars dans le quartier de Soho à New York © BESTIMAGE Heidi Klum s'achète un appartement Penthouse à 5.1 million de dollars à New York le 24 avril 2018 : le salon-salle à manger © BESTIMAGE Heidi Klum s'achète un appartement Penthouse à 5.1 million de dollars à New York le 24 avril 2018 : le salon-salle à manger © BESTIMAGE Heidi Klum fait l'acquisition d'un appartement Penthouse pour la somme de 5 millions de dollars dans le quartier de Soho à New York © KCS Heidi Klum - People à la soirée Vanity Fair Oscar Party au "Wallis Annenberg Center for the Performing Arts" à Beverly Hills le 4 mars 2018 © BESTIMAGE Heidi Klum fait l'acquisition d'un appartement Penthouse pour la somme de 5 millions de dollars dans le quartier de Soho à New York © BESTIMAGE Heidi Klum fait l'acquisition d'un appartement Penthouse pour la somme de 5 millions de dollars dans le quartier de Soho à New York © BESTIMAGE Heidi Klum a décidé de changer d'air. Pour ce faire, la mannequin vient de s'offrir un penthouse absolument splendide en plein cœur du quartier de Manhattan, à New York. Pour ce petit bijou, Heidi Klum a tout de même dépensé la modique somme de 5,1 millions de dollars (plus de 4 millions d'euros) ! Et oui, le bonheur d'être chez soi n'a pas de prix. L'immeuble sur lequel elle a flashé a été construit à la fin du XIXe siècle et possède six étages. Evidemment, Heidi Klum s'est offert le plus prisé : le dernier ! Et l'appartement est immense : il mesure plus de 440 mètres carrés.Mais Heidi Klum compte faire une rénovation totale de l'espace avant d'y poser ses valises. Pour le moment, le penthouse est assez brut. Dans l'idée, l'ancien ange de Victoria Secret's veut notamment ajouter de très nombreux puits de lumière à l'intérieur et adapter le roof top avec des transats et de la verdure. Pour voir ce à quoi pourra ressemble son penthouse, Heidi Klum a demandé l'aide d'architectes d'intérieur, qui ont imaginé les espaces dont elle rêvait. A l'intérieur de l'appartement : trois salles de bains, trois chambres et un énorme espace à vivre. Et sur le toit ? Le clou du spectacle ! En effet, l'appartement d'Heidi Klum possède une immense terrasse avec vu sur les buildings de Manhattan. Heidi Klum fait l'acquisition d'un appartement Penthouse pour la somme de 5 millions de dollars dans le quartier de Soho à New York © BESTIMAGE Heidi Klum fait l'acquisition d'un appartement Penthouse pour la somme de 5 millions de dollars dans le quartier de Soho à New York © BESTIMAGE Heidi Klum s'achète un appartement Penthouse à 5.1 million de dollars à New York le 24 avril 2018 : le salon-salle à manger © BESTIMAGE Heidi Klum s'achète un appartement Penthouse à 5.1 million de dollars à New York le 24 avril 2018 : le salon-salle à manger © BESTIMAGE Heidi Klum fait l'acquisition d'un appartement Penthouse pour la somme de 5 millions de dollars dans le quartier de Soho à New York © KCS Heidi Klum - People à la soirée Vanity Fair Oscar Party au "Wallis Annenberg Center for the Performing Arts" à Beverly Hills le 4 mars 2018 © BESTIMAGE Heidi Klum fait l'acquisition d'un appartement Penthouse pour la somme de 5 millions de dollars dans le quartier de Soho à New York © BESTIMAGE Heidi Klum fait l'acquisition d'un appartement Penthouse pour la somme de 5 millions de dollars dans le quartier de Soho à New York © BESTIMAGE
25 April 2018

PHOTOS. Cette fois, Kim Kardashian pose nue pour... un moulage de son corps

Vous rêvez d'avoir le corps de Kim Kardashian ? Ce sera désormais possible. Mais seulement dans votre salle de bains. En effet, pour le lancement de son tout nouveau parfum, l'épouse de Kanye West a décidé de mettre toutes les chances de son côté. Pour le flacon de cette fragrance - qui s'appelle KKW Body -, elle a tout naturellement choisi son corps. Oui. Mais Kim Kardashian ne veut pas que son anatomie soit reproduite. Pour ce faire, elle a donc décidé de faire un moule de ses formes, afin que le flacon soit le plus représentatif possible. Sur ses comptes Instagram et Twitter, elle a partagé les coulisses de cette création.En tout, Kim Kardashian a posté cinq photos d'elle dans le plus simple appareil. Tantôt couverte de cire, tantôt cachée seulement par son bras. De quoi enflammer ses admirations, très nombreux sur les réseaux sociaux. Le KKW Body est le quatrième parfum créé par Kim Kardashian. Autant dire que cela devient un business qui sent bon pour la maman de North, Saint et Chicago. A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on Apr 24, 2018 at 7:17am PDT A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on Apr 24, 2018 at 2:14pm PDT C'est dans le numéro de mai de Business of Fashion que Kim Kardashian a annoncé la prochaine création de ce parfum. "Mon nouveau parfum, KKW Body, est tellement incroyable. C'est, en gros, une sculpture de mon corps, détaille-t-elle. Le parfum est génial. J'en suis si fière. Il sent, selon moi, ce que le doré devrait sentir, même si c'est une couleur et quelque chose de lumineux." Pour pouvoir s'afficher le parfum (et presque le corps) de Kim Kardashian, il faudra encore patienter jusqu'au 30 avril. A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on Apr 25, 2018 at 7:34am PDT A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on Apr 25, 2018 at 9:18am PDT A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on Apr 25, 2018 at 11:37am PDT Kim Kardashian le 24 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian seins nus le 23 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian le 22 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian le 21 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian et son mari Kanye West le 18 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian le 17 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian le 10 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian en famille en avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Vous rêvez d'avoir le corps de Kim Kardashian ? Ce sera désormais possible. Mais seulement dans votre salle de bains. En effet, pour le lancement de son tout nouveau parfum, l'épouse de Kanye West a décidé de mettre toutes les chances de son côté. Pour le flacon de cette fragrance - qui s'appelle KKW Body -, elle a tout naturellement choisi son corps. Oui. Mais Kim Kardashian ne veut pas que son anatomie soit reproduite. Pour ce faire, elle a donc décidé de faire un moule de ses formes, afin que le flacon soit le plus représentatif possible. Sur ses comptes Instagram et Twitter, elle a partagé les coulisses de cette création.En tout, Kim Kardashian a posté cinq photos d'elle dans le plus simple appareil. Tantôt couverte de cire, tantôt cachée seulement par son bras. De quoi enflammer ses admirations, très nombreux sur les réseaux sociaux. Le KKW Body est le quatrième parfum créé par Kim Kardashian. Autant dire que cela devient un business qui sent bon pour la maman de North, Saint et Chicago. A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on Apr 24, 2018 at 7:17am PDT A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on Apr 24, 2018 at 2:14pm PDT C'est dans le numéro de mai de Business of Fashion que Kim Kardashian a annoncé la prochaine création de ce parfum. "Mon nouveau parfum, KKW Body, est tellement incroyable. C'est, en gros, une sculpture de mon corps, détaille-t-elle. Le parfum est génial. J'en suis si fière. Il sent, selon moi, ce que le doré devrait sentir, même si c'est une couleur et quelque chose de lumineux." Pour pouvoir s'afficher le parfum (et presque le corps) de Kim Kardashian, il faudra encore patienter jusqu'au 30 avril. A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on Apr 25, 2018 at 7:34am PDT A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on Apr 25, 2018 at 9:18am PDT A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on Apr 25, 2018 at 11:37am PDT Kim Kardashian le 24 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian seins nus le 23 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian le 22 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian le 21 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian et son mari Kanye West le 18 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian le 17 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian le 10 avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN Kim Kardashian en famille en avril 2018 © INSTAGRAM/KIMKARDASHIAN
25 April 2018

VIDEO. Royal wedding : Meghan Markle se marie dès ce soir... pour de faux !

Meghan Markle et le prince Harry vont se dire "oui", le 19 mai prochain à Windsor. Les deux tourtereaux se passeront la bague au doigt, pendant une cérémonie minutieusement organisée, sous les yeux du monde entier. Si la jeune femme est amoureuse dans la vie de tous les jours, c'est également le cas dans sa vie professionnelle... A l'écran, elle est en couple avec Mike Ross, le bel avocat de Suits, Avocats sur mesureAvant leurs départs respectifs de la série britannique, les deux personnages de la série vont se marier. Rachel Zane, interprétée donc par Meghan Markle, s'apprête à s'unir pour la vie à Mike Ross, interprété par Patrick J. Adams. Un heureux événement que les fans de Suits pourront découvrir devant leur petit-écran, dans le dernier double épisode de la saison 7, diffusé aux États-Unis dans la soirée de ce mercredi 25 avril, sur la chaîne USA Network. Sur son compte Twit­ter, la série a partagé pour le plus grand bonheur de ses followers un trai­ler de son épisode final, tourné à l'automne 2017.Sur la vidéo, on retrouve les personnages de la série réunis dans l'église pour le mariage. Meghan Markle appa­raît resplendissante, les cheveux lâchés, dans une belle et longue robe blanche en dentelle, au décol­leté plon­geant. Moins d'un mois avant son mariage, la belle brune a déjà passé une première robe de mariée. Impossible pourtant de connaître celle qu'elle portera le jour J. La rumeur dit d'ailleurs que la future duchesse du Sussex payera sa robe de sa propre poche. Rappelons par ailleurs qu'en 2011, Kate Midd­le­ton portait une robe de mariée signée Alexander McQueen, d'une valeur de 285 000 eurosAfter seven seasons, the moment has finally arrived. Don't miss #MikeAndRachel say "I do" in the two-episode season finale, this Wednesday at 9/8c on @USA_Network. pic.twitter.com/wYkh9rLy0T— Suits (@Suits_USA) April 22, 2018 Meghan Markle (Rachel Zane) le jour de son mariage dans la série "suits" © DOC/PROD Meghan Markle (Rachel Zane) le jour de son mariage dans la série "suits" © DOC/PROD Meghan Markle (Rachel Zane) le jour de son mariage dans la série "suits" © DOC/PROD Meghan Markle et le prince Harry à leur arrivée à l'abbaye de Westminster pour le service commémorat © Agence / Bestimage Meghan Markle lors de la cérémonie commémorative de l'ANZAC Day à l'abbaye de Westminster à Londres. © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle lors de la cérémonie commémorative de l'ANZAC Day à l'abbaye de Wes © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle à la sortie de l'abbaye de Westminster pour le service commémoratif © Agence / Bestimage Meghan Markle à la sortie de l'abbaye de Westminster pour le service commémoratif de L'ANZAC Day à L © Agence / Bestimage Meghan Markle à la sortie de l'abbaye de Westminster pour le service commémoratif de L'ANZAC Day à L © Agence / Bestimage Meghan Markle (Rachel Zane) le jour de son mariage dans la série "suits" © DOC/PROD Meghan Markle et le prince Harry vont se dire "oui", le 19 mai prochain à Windsor. Les deux tourtereaux se passeront la bague au doigt, pendant une cérémonie minutieusement organisée, sous les yeux du monde entier. Si la jeune femme est amoureuse dans la vie de tous les jours, c'est également le cas dans sa vie professionnelle... A l'écran, elle est en couple avec Mike Ross, le bel avocat de Suits, Avocats sur mesureAvant leurs départs respectifs de la série britannique, les deux personnages de la série vont se marier. Rachel Zane, interprétée donc par Meghan Markle, s'apprête à s'unir pour la vie à Mike Ross, interprété par Patrick J. Adams. Un heureux événement que les fans de Suits pourront découvrir devant leur petit-écran, dans le dernier double épisode de la saison 7, diffusé aux États-Unis dans la soirée de ce mercredi 25 avril, sur la chaîne USA Network. Sur son compte Twit­ter, la série a partagé pour le plus grand bonheur de ses followers un trai­ler de son épisode final, tourné à l'automne 2017.Sur la vidéo, on retrouve les personnages de la série réunis dans l'église pour le mariage. Meghan Markle appa­raît resplendissante, les cheveux lâchés, dans une belle et longue robe blanche en dentelle, au décol­leté plon­geant. Moins d'un mois avant son mariage, la belle brune a déjà passé une première robe de mariée. Impossible pourtant de connaître celle qu'elle portera le jour J. La rumeur dit d'ailleurs que la future duchesse du Sussex payera sa robe de sa propre poche. Rappelons par ailleurs qu'en 2011, Kate Midd­le­ton portait une robe de mariée signée Alexander McQueen, d'une valeur de 285 000 eurosAfter seven seasons, the moment has finally arrived. Don't miss #MikeAndRachel say "I do" in the two-episode season finale, this Wednesday at 9/8c on @USA_Network. pic.twitter.com/wYkh9rLy0T— Suits (@Suits_USA) April 22, 2018 Meghan Markle (Rachel Zane) le jour de son mariage dans la série "suits" © DOC/PROD Meghan Markle (Rachel Zane) le jour de son mariage dans la série "suits" © DOC/PROD Meghan Markle (Rachel Zane) le jour de son mariage dans la série "suits" © DOC/PROD Meghan Markle et le prince Harry à leur arrivée à l'abbaye de Westminster pour le service commémorat © Agence / Bestimage Meghan Markle lors de la cérémonie commémorative de l'ANZAC Day à l'abbaye de Westminster à Londres. © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle lors de la cérémonie commémorative de l'ANZAC Day à l'abbaye de Wes © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle à la sortie de l'abbaye de Westminster pour le service commémoratif © Agence / Bestimage Meghan Markle à la sortie de l'abbaye de Westminster pour le service commémoratif de L'ANZAC Day à L © Agence / Bestimage Meghan Markle à la sortie de l'abbaye de Westminster pour le service commémoratif de L'ANZAC Day à L © Agence / Bestimage Meghan Markle (Rachel Zane) le jour de son mariage dans la série "suits" © DOC/PROD
25 April 2018

VIDEO. François Hollande balance que dans son "couple" avec Donald Trump, Emmanuel Macron est le "passif"

François Hollande était invité sur le plateau de Quotidien, ce mercredi 25 avril. L'ancien président de la République est venu parler de son dernier ouvrage Les leçons du pouvoir. Sur dix-huit chapitres, il y retrace ces cinq années en tant que chef d'État à l'Élysée. Pour cette soirée d'exception, Yann Barthès s'est fait un plaisir de recevoir François Hollande, et de l'assaillir de questions sur l'actualité ou encore sur la présidence d'Emmanuel Macron.Et ce soir François Hollande n'a clairement pas sa langue dans sa poche. Après avoir fièrement clamé qu'Emmanuel Macron est "le président des très riches", l'ancien chef d'État va plus loin. Yann Barthès demande à son invité de commenter la relation de Donald Trump et Emmanuel Macron. Depuis que ce dernier est à la Maison Blanche, les deux dirigeants se sont donnés de nombreuses tapes sur les épaules et dans le dos. Un comportement qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux et auprès des experts en communication."Il y a des personnages plus ou moins démonstratifs", commente François Hollande, avant d'ajouter que Barack Obama par exemple était souvent en retenu dans ses gestes par pudeur et réserve. "Visiblement Donald Trump n'a pas ce type de contrainte, pour lui tout devient possible" poursuit-il. Yann Barthès ajoute que même les journalistes américains trouvent le comportement de Donald Trump étrange. "Il l'est, du côté de Donald Trump" commente François Hollande, avant de rajouter : "Emmanuel Macron est plutôt ce qu'on pourrait dire passif dans le couple". Une phrase qui a bien évidemment provoqué l'hilarité du présentateur et du public. François Hollande était invité sur le plateau de Quotidien, ce mercredi 25 avril. L'ancien président de la République est venu parler de son dernier ouvrage Les leçons du pouvoir. Sur dix-huit chapitres, il y retrace ces cinq années en tant que chef d'État à l'Élysée. Pour cette soirée d'exception, Yann Barthès s'est fait un plaisir de recevoir François Hollande, et de l'assaillir de questions sur l'actualité ou encore sur la présidence d'Emmanuel Macron.Et ce soir François Hollande n'a clairement pas sa langue dans sa poche. Après avoir fièrement clamé qu'Emmanuel Macron est "le président des très riches", l'ancien chef d'État va plus loin. Yann Barthès demande à son invité de commenter la relation de Donald Trump et Emmanuel Macron. Depuis que ce dernier est à la Maison Blanche, les deux dirigeants se sont donnés de nombreuses tapes sur les épaules et dans le dos. Un comportement qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux et auprès des experts en communication."Il y a des personnages plus ou moins démonstratifs", commente François Hollande, avant d'ajouter que Barack Obama par exemple était souvent en retenu dans ses gestes par pudeur et réserve. "Visiblement Donald Trump n'a pas ce type de contrainte, pour lui tout devient possible" poursuit-il. Yann Barthès ajoute que même les journalistes américains trouvent le comportement de Donald Trump étrange. "Il l'est, du côté de Donald Trump" commente François Hollande, avant de rajouter : "Emmanuel Macron est plutôt ce qu'on pourrait dire passif dans le couple". Une phrase qui a bien évidemment provoqué l'hilarité du présentateur et du public.
25 April 2018

VIDEO. François Hollande : "Emmanuel Macron est le président des très riches"

Yann Barthès recevait François Hollande sur le plateau de Quotidien, ce mercredi 25 avril. L'ancien président de la République est venu faire la promotion de son nouvel ouvrage Les leçons du pouvoir. Paru mercredi 11 avril dernier, le livre retrace les cinq années du chef d'État à l'Élysée. Un bilan de son quinquennat chapitré en dix-huit parties que François Hollande a écrit onze mois après son départ de la présidence de la République.Le présentateur de TMC a voulu connaître l'opinion de son invité sur Emmanuel Macron : "Le président des riches, c'est ce qu'on entend beaucoup. C'est ce que vous pensez ?" François Hollande reste statique et répond très posément : "Non ce n'est pas vrai" avant d'ajouter quelques secondes après : "Il est le président des très riches". Décontenancé, Yann Barthès fait les gros yeux et répond : "Euh d'accord", sous les rires du public, qui applaudit. "Vous avez ma réponse" lance François Hollande.L'ancien Président poursuit de plus belle en justifiant sa réponse : "Quand vous supprimez l'impôt sur la fortune, pour ceux qui ont les capitaux et les patrimoines les plus importants [...] pour ceux qui ont vraiment de la fortune, par héritage ou par leur propre des capitaux très importants, ceux-là ne paient plus d'impôt sur la fortune." avant d'ajouter que le revenu du capital sera fiscalisé à 30%, soit moins que les autres qui travaillent ; une loi votée le 1er janvier 2018 par Emmanuel Macron. Yann Barthès recevait François Hollande sur le plateau de Quotidien, ce mercredi 25 avril. L'ancien président de la République est venu faire la promotion de son nouvel ouvrage Les leçons du pouvoir. Paru mercredi 11 avril dernier, le livre retrace les cinq années du chef d'État à l'Élysée. Un bilan de son quinquennat chapitré en dix-huit parties que François Hollande a écrit onze mois après son départ de la présidence de la République.Le présentateur de TMC a voulu connaître l'opinion de son invité sur Emmanuel Macron : "Le président des riches, c'est ce qu'on entend beaucoup. C'est ce que vous pensez ?" François Hollande reste statique et répond très posément : "Non ce n'est pas vrai" avant d'ajouter quelques secondes après : "Il est le président des très riches". Décontenancé, Yann Barthès fait les gros yeux et répond : "Euh d'accord", sous les rires du public, qui applaudit. "Vous avez ma réponse" lance François Hollande.L'ancien Président poursuit de plus belle en justifiant sa réponse : "Quand vous supprimez l'impôt sur la fortune, pour ceux qui ont les capitaux et les patrimoines les plus importants [...] pour ceux qui ont vraiment de la fortune, par héritage ou par leur propre des capitaux très importants, ceux-là ne paient plus d'impôt sur la fortune." avant d'ajouter que le revenu du capital sera fiscalisé à 30%, soit moins que les autres qui travaillent ; une loi votée le 1er janvier 2018 par Emmanuel Macron.
25 April 2018

Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril

Ce mardi 24 avril, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont été conviés à un dîner d'état à la Maison-Blanche par Melania et Donald Trump. Avec eux, 130 invités de prestige. Pour entamer sa prise de parole, Emmanuel Macron a quant à lui choisit de détendre l'atmosphère en glissant deux petites blagues qui ont beaucoup amusé les invités. Dans ce cadre intime, le service a été très raffiné comme le raconte BFMTV, dans une décoration très élégante avec sur les tables des branches de cerisiers japonais. Au menu : tarte au fromage de chèvre et confiture de tomates, côtelettes d'agneau jambalaya et en dessert une tarte aux nectarines et miel de la Maison-Blanche.Rien ne va plus entre Sheila et sa belle-fille Sylvie Ortega Munos. La chanteuse a en effet décidé de porter plainte pour diffamation contre la dernière compagne de son fils Ludovic Chancel, décédé le 8 juillet 2017. Comme le rapporte son manager Stéphane Letellier-Rampon, Sheila "a saisi le juge des référés du Tribunal de Grand Instance de Paris pour avoir publié une interview contenant des propos gravement diffamatoires à son encontre" dans Ici Paris. L'affaire sera plaidée le 4 mai prochain.Et sinon, dans le reste de l'actualité...Dans les colonnes de Paris Match, Thomas Langmann se confie sur son divorce houleux et sur la plainte de sa femme Céline Bosquet. Il explique notamment qu'il ne l'a jamais menacé : "Je n'ai jamais été violent avec Céline." Pour accoucher, Kate Middleton a emprunté un tunnel. "Elle a été amenée à l'hôpital par la porte de service de la maternité St Mary", a avoué une source proche de la maternité a révélé au magazine US Magazine. Après avoir été interpellé le 25 février sous l'empire de stupéfiant, Léonard Trierweiler est sorti de son silence. "J'ai fait une fête, je sortais de boîte de nuit, c'est vrai que c'était une soirée un peu arrosée, j'ai fait quelques erreurs de jeunesse, surtout, j'ai fait l'erreur de conduire mon scooter", a-t-il confié à nos confrères de Gala.Rendez-vous demain à la même heure pour encore plus de news ! Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Ce mardi 24 avril, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont été conviés à un dîner d'état à la Maison-Blanche par Melania et Donald Trump. Avec eux, 130 invités de prestige. Pour entamer sa prise de parole, Emmanuel Macron a quant à lui choisit de détendre l'atmosphère en glissant deux petites blagues qui ont beaucoup amusé les invités. Dans ce cadre intime, le service a été très raffiné comme le raconte BFMTV, dans une décoration très élégante avec sur les tables des branches de cerisiers japonais. Au menu : tarte au fromage de chèvre et confiture de tomates, côtelettes d'agneau jambalaya et en dessert une tarte aux nectarines et miel de la Maison-Blanche.Rien ne va plus entre Sheila et sa belle-fille Sylvie Ortega Munos. La chanteuse a en effet décidé de porter plainte pour diffamation contre la dernière compagne de son fils Ludovic Chancel, décédé le 8 juillet 2017. Comme le rapporte son manager Stéphane Letellier-Rampon, Sheila "a saisi le juge des référés du Tribunal de Grand Instance de Paris pour avoir publié une interview contenant des propos gravement diffamatoires à son encontre" dans Ici Paris. L'affaire sera plaidée le 4 mai prochain.Et sinon, dans le reste de l'actualité...Dans les colonnes de Paris Match, Thomas Langmann se confie sur son divorce houleux et sur la plainte de sa femme Céline Bosquet. Il explique notamment qu'il ne l'a jamais menacé : "Je n'ai jamais été violent avec Céline." Pour accoucher, Kate Middleton a emprunté un tunnel. "Elle a été amenée à l'hôpital par la porte de service de la maternité St Mary", a avoué une source proche de la maternité a révélé au magazine US Magazine. Après avoir été interpellé le 25 février sous l'empire de stupéfiant, Léonard Trierweiler est sorti de son silence. "J'ai fait une fête, je sortais de boîte de nuit, c'est vrai que c'était une soirée un peu arrosée, j'ai fait quelques erreurs de jeunesse, surtout, j'ai fait l'erreur de conduire mon scooter", a-t-il confié à nos confrères de Gala.Rendez-vous demain à la même heure pour encore plus de news ! Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage Brigitte et Emmanuel Macron en voyage aux Etats-Unis, Sheila porte plainte contre Sylvie Ortega Munos : toute l'actu du 25 avril © Bestimage
25 April 2018

VIDEO. Le dérapage sexiste du Petit Q sur Kate Middleton après son accouchement

Comme le veut la tradition, Kate Middleton n'a pas attendu bien longtemps pour présenter son nouveau-né. Seulement quelques heures après son accouchement, la Duchesse de Cambridge s'est présentée sur le perron de la maternité avec son petit garçon dans les bras, juste avant de rejoindre sa résidence de Kensington Palace. Devant l'aile luxueuse de l'hôpital, Kate Middleton est apparue dans une robe rouge droite. Une tenue qui soulignait sans honte son ventre encore rebondi, seulement sept heures après l'accouchement.Souriante face aux très nombreuses caméras, Kate Middleton était maquillée, coiffée, bien habillée et élégante. Ce qui n'a manifestement pas été au goût de tout le monde. Dans Quotidien ce mardi 24 avril, la pastille du Petit Q est revenue sur cette sortie de la maternité. Et les commentaires sont très peu flatteurs pour Kate Middleton. Comme un dérapage sexiste on entend en voyant les images du couple princier : "Princesse sourire est sortie seulement sept heures après avoir démoulé. Fraîche et pimpante, comme si elle revenait d'une cure thermale dans les Vosges."Closer.fr vous propose de découvrir le zapping Comme le veut la tradition, Kate Middleton n'a pas attendu bien longtemps pour présenter son nouveau-né. Seulement quelques heures après son accouchement, la Duchesse de Cambridge s'est présentée sur le perron de la maternité avec son petit garçon dans les bras, juste avant de rejoindre sa résidence de Kensington Palace. Devant l'aile luxueuse de l'hôpital, Kate Middleton est apparue dans une robe rouge droite. Une tenue qui soulignait sans honte son ventre encore rebondi, seulement sept heures après l'accouchement.Souriante face aux très nombreuses caméras, Kate Middleton était maquillée, coiffée, bien habillée et élégante. Ce qui n'a manifestement pas été au goût de tout le monde. Dans Quotidien ce mardi 24 avril, la pastille du Petit Q est revenue sur cette sortie de la maternité. Et les commentaires sont très peu flatteurs pour Kate Middleton. Comme un dérapage sexiste on entend en voyant les images du couple princier : "Princesse sourire est sortie seulement sept heures après avoir démoulé. Fraîche et pimpante, comme si elle revenait d'une cure thermale dans les Vosges."Closer.fr vous propose de découvrir le zapping
25 April 2018

Donald Trump a un sosie... et c'est une Espagnole !

La photo est très belle et naturelle. Mais un détail y est frappant : la femme qui pose avec sa pelle au milieu des champs qu'elle cultive, ressemble beaucoup à... Donald Trump ! Dolores Leis Antelo vit depuis 40 ans à Gabana de Bergantiños une commune rurale en Espagne, sans ordinateur ni téléphone portable. Et pourtant, elle est devenue virale suite à un cliché pris par la journaliste Paula Vázquez, où de nombreux internautes ont remarqué sa ressemblance avec le président américain.Selon Newsweek, la photo est devenue virale en quelques heure, likée plus de 8000 fois et partagée 4700 fois sur les réseaux sociaux. Rencontrée par le quotidien La Voz de Galicia, Dolores Leis Antelo, a appris sa notoriété lorsque le journal lui a demandé une interview. Très amusée par la situation, elle a déclaré : "Ma photo semble avoir voyagé loin. Je dis que c'est à cause de la couleur de mes cheveux." Et Dolores Leis Antelo semble plutôt flattée qu'on lui fasse remarquer cette ressemblance dont elle se dit "charmée" et a confié que beaucoup de gens qui vivent près de chez elle l'appellent désormais "la cousine de Donald Trump". Le président américain n'a pas encore réagit mais on serait curieux de savoir ce qu'il en pense. Peut-être qu'après cela, son entourage l'appellera, "le cousin de Dolores Leis Antelo"? Dolores Leis, onte, en Nantón ✍️ A post shared by P a u l a (@trintadenovembro) on Apr 20, 2018 at 5:14am PDT Donald Trump a un sosie... et c'est une Espagnole ! © Capture d'écran Instagram Le président américain Donald Trump - Le président américain Donald Trump et le président de la Répu © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump - Dîner en l'honneur du président de la République française et © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump - Le président de la République française et le président améric © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump - Le président de la République française et le président améric © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump - Le président de la République française et le président améric © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE La photo est très belle et naturelle. Mais un détail y est frappant : la femme qui pose avec sa pelle au milieu des champs qu'elle cultive, ressemble beaucoup à... Donald Trump ! Dolores Leis Antelo vit depuis 40 ans à Gabana de Bergantiños une commune rurale en Espagne, sans ordinateur ni téléphone portable. Et pourtant, elle est devenue virale suite à un cliché pris par la journaliste Paula Vázquez, où de nombreux internautes ont remarqué sa ressemblance avec le président américain.Selon Newsweek, la photo est devenue virale en quelques heure, likée plus de 8000 fois et partagée 4700 fois sur les réseaux sociaux. Rencontrée par le quotidien La Voz de Galicia, Dolores Leis Antelo, a appris sa notoriété lorsque le journal lui a demandé une interview. Très amusée par la situation, elle a déclaré : "Ma photo semble avoir voyagé loin. Je dis que c'est à cause de la couleur de mes cheveux." Et Dolores Leis Antelo semble plutôt flattée qu'on lui fasse remarquer cette ressemblance dont elle se dit "charmée" et a confié que beaucoup de gens qui vivent près de chez elle l'appellent désormais "la cousine de Donald Trump". Le président américain n'a pas encore réagit mais on serait curieux de savoir ce qu'il en pense. Peut-être qu'après cela, son entourage l'appellera, "le cousin de Dolores Leis Antelo"? Dolores Leis, onte, en Nantón ✍️ A post shared by P a u l a (@trintadenovembro) on Apr 20, 2018 at 5:14am PDT Donald Trump a un sosie... et c'est une Espagnole ! © Capture d'écran Instagram Le président américain Donald Trump - Le président américain Donald Trump et le président de la Répu © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump - Dîner en l'honneur du président de la République française et © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump - Le président de la République française et le président améric © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump - Le président de la République française et le président améric © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump - Le président de la République française et le président améric © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE
25 April 2018

Atteint d'une leucémie, un petit garçon se voir refuser l'entrée d'un parc d'attractions

"Parce qu'Alym est greffé et qu'il porte un masque pour se protéger des maladies extérieures, le Parc Saint-Paul a refusé l'accès à toute la famille". Sur Facebook, la page Facebook officielle de ce petit garçon a raconté cette mésaventure. Samedi 21 avril, Alym et sa famille décident d'aller passer un bon moment au parc d'attractions Saint-Paul dans l'Oise. Sauf que l'enfant de 10 ans, atteint d'une leucémie, s'est vu refuser l'entrée du parc parce qu'il portait un masque. "C'était sa première sortie après une longue période où il était resté à la maison, où il ne pouvait rentrer en contact qu'avec très peu de personnes", a expliqué sa mère Fatiha Ould Teibe."J'ai appelé cet après-midi la maman d'Alym Ould Teibe et je me suis excusé, a expliqué Gilles Campion, directeur du Parc Saint-Paul. Je lui ai dit qu'elle serait bien accueillie, elle et son enfant, s'ils voulaient revenir au parc. Que c'était un loupé." Mais pour Fatiha Ould Teibe, ces excuses ne sont pas assez fortes. "C'est à mon fils et mes enfants qu'il faut présenter des excuses. Il est encore en traitement de cette maladie très grave. Ce qui s'est passé est inacceptable, triste et révoltant", regrette la maman.Le règlement intérieur indiquait alors que "le port de vêtement dissimulant le visage est interdit au Parc Saint-Paul". Ce mardi 24 avril, Gilles Campion a annoncé que "le règlement allait être modifié". On lit maintenant : "Les visiteurs porteurs d'un masque hygiénique doivent présenter un certificat médical de non-contagion". Atteint d'une leucémie, un petit garçon se voir refuser l'entrée d'un parc d'attraction © Capture Faceboo "Parce qu'Alym est greffé et qu'il porte un masque pour se protéger des maladies extérieures, le Parc Saint-Paul a refusé l'accès à toute la famille". Sur Facebook, la page Facebook officielle de ce petit garçon a raconté cette mésaventure. Samedi 21 avril, Alym et sa famille décident d'aller passer un bon moment au parc d'attractions Saint-Paul dans l'Oise. Sauf que l'enfant de 10 ans, atteint d'une leucémie, s'est vu refuser l'entrée du parc parce qu'il portait un masque. "C'était sa première sortie après une longue période où il était resté à la maison, où il ne pouvait rentrer en contact qu'avec très peu de personnes", a expliqué sa mère Fatiha Ould Teibe."J'ai appelé cet après-midi la maman d'Alym Ould Teibe et je me suis excusé, a expliqué Gilles Campion, directeur du Parc Saint-Paul. Je lui ai dit qu'elle serait bien accueillie, elle et son enfant, s'ils voulaient revenir au parc. Que c'était un loupé." Mais pour Fatiha Ould Teibe, ces excuses ne sont pas assez fortes. "C'est à mon fils et mes enfants qu'il faut présenter des excuses. Il est encore en traitement de cette maladie très grave. Ce qui s'est passé est inacceptable, triste et révoltant", regrette la maman.Le règlement intérieur indiquait alors que "le port de vêtement dissimulant le visage est interdit au Parc Saint-Paul". Ce mardi 24 avril, Gilles Campion a annoncé que "le règlement allait être modifié". On lit maintenant : "Les visiteurs porteurs d'un masque hygiénique doivent présenter un certificat médical de non-contagion". Atteint d'une leucémie, un petit garçon se voir refuser l'entrée d'un parc d'attraction © Capture Faceboo
25 April 2018

Daily Meghan & Harry, J-24 : ce que la reine Elizabeth a caché dans les fleurs du mariage

Meghan Markle et le prince Harry ont choisi les fleurs qui seront disposées le long de l'allée dans la chapelle Saint-George, à Windsor, le jour de leur mariage, le 19 mai prochain : des pivoines, des roses sauvages et de la digitale. Si la reine Elizabeth n'a pas vraiment eu son mot à dire, elle a tout de même mis son petit grain de sel dans l'organisation florale. Comme le révèle un documentaire intitulé De Diana à Meghan : les secrets d'un mariage royal, diffusé sur Channel 5 le 23 avril, la reine Elizabeth II a demandé à faire installer des micros dans les bouquets présents lors de la cérémonie de mariage de son petit fils.Une demande qui est loin d'être secrète et qui ne doit rien à une question de sécurité. La reine Elizabeth tient tout particulièrement à ce que les images tournées lors du mariage bénéficient d'une très bonne qualité sonore. C'est aussi une question d'esthétique. Grant Harrold, ancien majordome du prince Charles, a confié que la reine préfère que les microphones soient invisibles. C'est plus joli.Avant le début de la cérémonie, la reine herself ira faire un dernier tour pour vérifier que tout est impeccable."Elle a le sens du détail", confirme l'ancien majordome de son fils. Dans un autre documentaire d'ITV, la reine a confirmé qu'elle prêtait une attention tout particulière au placement des micro lors de ses banquets et des discours qui s'y tenaient. De même, elle fait attention aux éclairages et à ce qu'ils ne soient ni trop faibles ni trop forts.L'autre info : La future duchesse ne portera pas la même tiare que Kate Middleton arborait en 2011 le jour de son mariage avec le prince William, comme le rapportent nos confrères de Cosmopolitan. Pourtant, la pièce est d'une beauté rare et a été confectionnée et offerte à la reine Elizabeth II pour ses 18 ans. Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors d'une rencontre avec des athlètes des Invictus Game © Backgrid USA / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors d'une rencontre avec des athlètes des Invictus Game © Agence / Bestimage Meghan Markle lors d'une rencontre avec des athlètes des Invictus Games à l'université de Bath le 6 © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Commonwealth Heads of Government M © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Comm © Agence / Bestimage Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Commonwealth Heads of Government M © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Comm © Agence / Bestimage Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Commonwealth Heads of Government M © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors de la réception women's empowerment à la Royal Aero © Agence / Bestimage Meghan Markle lors de la réception women's empowerment à la Royal Aeronautical Society à Londres le © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par le Premier minist © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par le Premier minist © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par le Premier minist © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par le Premier minist © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par le Premier minist © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par Malcolm Turnbull, © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle - Concert au théâtre Royal Albert Hall à l'occasion du 92ème annive © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle - Concert au théâtre Royal Albert Hall à l'occasion du 92ème annive © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle - Concert au théâtre Royal Albert Hall à l'occasion du 92ème annive © Agence / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry à leur arrivée à la cérémonie de commémoration du 25ème anniversair © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle à son arrivée à la cérémonie de commémoration du 25ème anniversaire de l'assassinat de © Backgrid UK/ Bestimage Jeremy Corbyn, David Lidington, la première ministre britannique Theresa May, le prince Harry et sa © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle ont assisté à loffice religieux en mémoire de Stephen L © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors de la cérémonie de commémoration de la journée Anza © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors de la cérémonie de commémoration de la journée Anza © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle avec Jerry Mateparae (Gouverneur général de Nouvelle-Zél © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle avec Jerry Mateparae (Gouverneur général de Nouvelle-Zél © Agence / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry à leur arrivée à l'abbaye de Westminster pour le service commémorat © Agence / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry lors de la cérémonie commémorative de l'ANZAC Day à l'abbaye de Wes © Agence / Bestimage Meghan Markle à son arrivée à l'abbaye de Westminster pour le service commémoratif de L'ANZAC Day à © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle et le prince Harry ont choisi les fleurs qui seront disposées le long de l'allée dans la chapelle Saint-George, à Windsor, le jour de leur mariage, le 19 mai prochain : des pivoines, des roses sauvages et de la digitale. Si la reine Elizabeth n'a pas vraiment eu son mot à dire, elle a tout de même mis son petit grain de sel dans l'organisation florale. Comme le révèle un documentaire intitulé De Diana à Meghan : les secrets d'un mariage royal, diffusé sur Channel 5 le 23 avril, la reine Elizabeth II a demandé à faire installer des micros dans les bouquets présents lors de la cérémonie de mariage de son petit fils.Une demande qui est loin d'être secrète et qui ne doit rien à une question de sécurité. La reine Elizabeth tient tout particulièrement à ce que les images tournées lors du mariage bénéficient d'une très bonne qualité sonore. C'est aussi une question d'esthétique. Grant Harrold, ancien majordome du prince Charles, a confié que la reine préfère que les microphones soient invisibles. C'est plus joli.Avant le début de la cérémonie, la reine herself ira faire un dernier tour pour vérifier que tout est impeccable."Elle a le sens du détail", confirme l'ancien majordome de son fils. Dans un autre documentaire d'ITV, la reine a confirmé qu'elle prêtait une attention tout particulière au placement des micro lors de ses banquets et des discours qui s'y tenaient. De même, elle fait attention aux éclairages et à ce qu'ils ne soient ni trop faibles ni trop forts.L'autre info : La future duchesse ne portera pas la même tiare que Kate Middleton arborait en 2011 le jour de son mariage avec le prince William, comme le rapportent nos confrères de Cosmopolitan. Pourtant, la pièce est d'une beauté rare et a été confectionnée et offerte à la reine Elizabeth II pour ses 18 ans. Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors d'une rencontre avec des athlètes des Invictus Game © Backgrid USA / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors d'une rencontre avec des athlètes des Invictus Game © Agence / Bestimage Meghan Markle lors d'une rencontre avec des athlètes des Invictus Games à l'université de Bath le 6 © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Commonwealth Heads of Government M © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Comm © Agence / Bestimage Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Commonwealth Heads of Government M © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Comm © Agence / Bestimage Meghan Markle lors d'une réception du forum des jeunes pendant le Commonwealth Heads of Government M © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors de la réception women's empowerment à la Royal Aero © Agence / Bestimage Meghan Markle lors de la réception women's empowerment à la Royal Aeronautical Society à Londres le © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par le Premier minist © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par le Premier minist © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par le Premier minist © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par le Premier minist © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par le Premier minist © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle arrivent à une réception organisée par Malcolm Turnbull, © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle - Concert au théâtre Royal Albert Hall à l'occasion du 92ème annive © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle - Concert au théâtre Royal Albert Hall à l'occasion du 92ème annive © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle - Concert au théâtre Royal Albert Hall à l'occasion du 92ème annive © Agence / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry à leur arrivée à la cérémonie de commémoration du 25ème anniversair © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle à son arrivée à la cérémonie de commémoration du 25ème anniversaire de l'assassinat de © Backgrid UK/ Bestimage Jeremy Corbyn, David Lidington, la première ministre britannique Theresa May, le prince Harry et sa © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle ont assisté à loffice religieux en mémoire de Stephen L © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors de la cérémonie de commémoration de la journée Anza © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors de la cérémonie de commémoration de la journée Anza © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle avec Jerry Mateparae (Gouverneur général de Nouvelle-Zél © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle avec Jerry Mateparae (Gouverneur général de Nouvelle-Zél © Agence / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry à leur arrivée à l'abbaye de Westminster pour le service commémorat © Agence / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry lors de la cérémonie commémorative de l'ANZAC Day à l'abbaye de Wes © Agence / Bestimage Meghan Markle à son arrivée à l'abbaye de Westminster pour le service commémoratif de L'ANZAC Day à © Backgrid UK/ Bestimage
25 April 2018

Nouvelle "présidence bavarde"? Comme son prédécesseur, Emmanuel Macron reçoit des journalistes à l'Elysée

Emmanuel Macron avait prévenu au début de son mandat qu'il n'y aurait pas de "présidence bavarde" durant son quinquennat. Pour cela, il avait assuré qu'il ne serait pas comme son prédécesseur François Hollande, dont les échanges réguliers avec Gérard Davet et Fabrice Lhomme avait donné la parution du livre Un président ne devrait pas dire ça en octobre 2016. Cependant, nos confrères du Parisien, en kiosque ce mercredi 25 avril, assurent qu'il est possible qu'Emmanuel Macron soit revenu sur sa décision. Un rendez-vous dans l'agenda du président sème le doute.En effet, Le Parisien rapporte que le chef de l'Etat a reçu récemment à l'Elysée Maurice Szafran et Nicolas Domenach du magazine Challenges. Les deux journalistes préparent actuellement un livre sur Emmanuel Macron. Cependant, le quotidien précise que "seul un rendez-vous a été honoré" à ce jour. "Il semblerait que le président se méfie", raconte un proche du chef de l'Etat au Parisien. Il voudrait probablement éviter de connaître les nombreuses critiques que François Hollande avait essuyé lorsque le livre de Davet et Lhomme était sorti.Le président de la République souhaite probablement attendre de publier sa propre biographie à la fin de son quinquennat comme l'a aussi fait François Hollande. Et tandis que l'entourage d'Emmanuel Macron prédisaient un échec commercial pour Les Leçons du pouvoir (Stock), il s'avère que les ventes de l'essai de l'ancien président sont plutôt très bonnes. "On est numéro 1 des ventes dans la catégorie 'Essais'. On est derrière Guillaume Musso mais bon.. On en est à la troisième réédition, certaines librairies sont en rupture de stock. On en a déjà vendus au moins 50.000", indiquait l'entourage de l'ancien pensionnaire de l'Élysée à Closer. Le président de la République française Emmanuel Macron - Le couple présidentiel américain accueille © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le Président de la République Emmanuel Macron - Le Président de la République Emmanuel Macron et sa © Stephane Lemouton / Bestimage Le Président de la République Emmanuel Macron - Le Président de la République Emmanuel Macron et sa © Stephane Lemouton / Bestimage Le président de la République française Emmanuel Macron - Le couple présidentiel américain accueille © Backgrid USA / Bestimage Le président de la République française Emmanuel Macron - Le couple présidentiel américain accueille © Backgrid USA / Bestimage Emmanuel Macron avait prévenu au début de son mandat qu'il n'y aurait pas de "présidence bavarde" durant son quinquennat. Pour cela, il avait assuré qu'il ne serait pas comme son prédécesseur François Hollande, dont les échanges réguliers avec Gérard Davet et Fabrice Lhomme avait donné la parution du livre Un président ne devrait pas dire ça en octobre 2016. Cependant, nos confrères du Parisien, en kiosque ce mercredi 25 avril, assurent qu'il est possible qu'Emmanuel Macron soit revenu sur sa décision. Un rendez-vous dans l'agenda du président sème le doute.En effet, Le Parisien rapporte que le chef de l'Etat a reçu récemment à l'Elysée Maurice Szafran et Nicolas Domenach du magazine Challenges. Les deux journalistes préparent actuellement un livre sur Emmanuel Macron. Cependant, le quotidien précise que "seul un rendez-vous a été honoré" à ce jour. "Il semblerait que le président se méfie", raconte un proche du chef de l'Etat au Parisien. Il voudrait probablement éviter de connaître les nombreuses critiques que François Hollande avait essuyé lorsque le livre de Davet et Lhomme était sorti.Le président de la République souhaite probablement attendre de publier sa propre biographie à la fin de son quinquennat comme l'a aussi fait François Hollande. Et tandis que l'entourage d'Emmanuel Macron prédisaient un échec commercial pour Les Leçons du pouvoir (Stock), il s'avère que les ventes de l'essai de l'ancien président sont plutôt très bonnes. "On est numéro 1 des ventes dans la catégorie 'Essais'. On est derrière Guillaume Musso mais bon.. On en est à la troisième réédition, certaines librairies sont en rupture de stock. On en a déjà vendus au moins 50.000", indiquait l'entourage de l'ancien pensionnaire de l'Élysée à Closer. Le président de la République française Emmanuel Macron - Le couple présidentiel américain accueille © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le Président de la République Emmanuel Macron - Le Président de la République Emmanuel Macron et sa © Stephane Lemouton / Bestimage Le Président de la République Emmanuel Macron - Le Président de la République Emmanuel Macron et sa © Stephane Lemouton / Bestimage Le président de la République française Emmanuel Macron - Le couple présidentiel américain accueille © Backgrid USA / Bestimage Le président de la République française Emmanuel Macron - Le couple présidentiel américain accueille © Backgrid USA / Bestimage
25 April 2018

PHOTO. Emily Ratajkowski (encore) nue sur Instagram

Emily Ratajkowski aime son corps et elle l'assume. La belle brune poste régulièrement des photos d'elle déshabillée, dénudée, voire nue. Elle ne s'en cache pas, la jeune femme est fière de ses formes vertigineuses et de sa silhouette de rêve. D'ailleurs l'année dernière, elle clamait sur ses réseaux sociaux : "Être sexy, c'est drôle et j'aime ça. Je ne devrais jamais avoir à m'excuser pour ça. Je vis selon mes propres règles et si j'ai envie de mettre des sous-vêtements sexys, je le fais. Ma définition du féminisme gravite autour de l'idée de choix personnel."Lundi 23 avril, la top-model a partagé un nouveau cliché d'elle, délibérément nue, à la vue de ses 17 millions d'abonnés Instagram. L'influenceuse de 26 ans a publié une photo où elle pose nonchalamment assise sur une chaise en bois, dans un appartement vraisemblablement new-yorkais. La photo en noir et blanc est légendée du commentaire : "NY".Avec sa main droite, Emily Ratajkowski cache sa poitrine, comme elle le fait habituellement. Assise, les jambes croisées, la jeune mariée fixe l'objectif de façon aussi audacieuse que sensuelle. Si la photo ne montre pas grand chose, elle met pourtant en avant son ventre plat. Serait-ce un moyen de faire taire les rumeurs de grossesse qui couraient sur le net ces derniers temps ? A post shared by Emily Ratajkowski (@emrata) on Apr 23, 2018 at 11:00am PDT Emily Ratajkowski les seins nus le 23 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 23 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 20 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 18 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 14 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 11 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 31 mars 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 31 mars 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 21 mars 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski aime son corps et elle l'assume. La belle brune poste régulièrement des photos d'elle déshabillée, dénudée, voire nue. Elle ne s'en cache pas, la jeune femme est fière de ses formes vertigineuses et de sa silhouette de rêve. D'ailleurs l'année dernière, elle clamait sur ses réseaux sociaux : "Être sexy, c'est drôle et j'aime ça. Je ne devrais jamais avoir à m'excuser pour ça. Je vis selon mes propres règles et si j'ai envie de mettre des sous-vêtements sexys, je le fais. Ma définition du féminisme gravite autour de l'idée de choix personnel."Lundi 23 avril, la top-model a partagé un nouveau cliché d'elle, délibérément nue, à la vue de ses 17 millions d'abonnés Instagram. L'influenceuse de 26 ans a publié une photo où elle pose nonchalamment assise sur une chaise en bois, dans un appartement vraisemblablement new-yorkais. La photo en noir et blanc est légendée du commentaire : "NY".Avec sa main droite, Emily Ratajkowski cache sa poitrine, comme elle le fait habituellement. Assise, les jambes croisées, la jeune mariée fixe l'objectif de façon aussi audacieuse que sensuelle. Si la photo ne montre pas grand chose, elle met pourtant en avant son ventre plat. Serait-ce un moyen de faire taire les rumeurs de grossesse qui couraient sur le net ces derniers temps ? A post shared by Emily Ratajkowski (@emrata) on Apr 23, 2018 at 11:00am PDT Emily Ratajkowski les seins nus le 23 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 23 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 20 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 18 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 14 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 11 avril 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 31 mars 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 31 mars 2018 © INSTAGRAM/EMRATA Emily Ratajkowski le 21 mars 2018 © INSTAGRAM/EMRATA
25 April 2018

Thomas Langmann assure "n'avoir jamais été violent" avec sa femme

Le 1er avril dernier, Closer révélait que le producteur Thomas Langmann était visé par une plainte pour harcèlement par sa femme. Dans les colonnes de Paris Match, qui sera en kiosques ce jeudi 26 avril, il se confie sur son divorce houleux. Il explique notamment qu'il n'a jamais menacé Céline Bosquet. "A partir de juillet dernier, quand ma femme m'a annoncé par téléphone son souhait de divorcer (...), nous avons échangé de nombreux messages, se souvient Thomas Langmann auprès de nos confrères. (...) Aucun ne comportait de menace." Mais Céline Bosquet maintient sa version des faits."Je n'ai jamais été violent avec Céline. J'étais très amoureux, avoue le producteur à Paris Match. Dans mon téléphone, elle était inscrite à "mon épouse", j'en concevais une immense fierté." Le divorce entre Thomas Langmann et Céline Bosquet aurait été accéléré par la drogue. "Je me suis drogué et je me suis soigné. Je suis obligé, pour me défendre, pour ne pas laisser dire n'importe quoi, de vous raconter tout cela, mais je n'aime pas ça, c'est impudique", confie Thomas Langmann.Le producteur est marié depuis près de quatre ans à la journaliste Céline Bosquet, dont il est séparé depuis août dernier. Dans la plainte qu'elle a déposée, elle expliquait que son mari "laissait entrer les dealers à domicile" et que son quotidien était fait d'appels malveillants, de menaces, de violences et de harcèlement. Elle détaillait : "J'ai très peur de lui et de ses fréquentations, car il a déjà usé de la violence et été condamné pour ça, qu'il s'en est pris à mon père et qu'il est toujours en proie à ses addictions." Thomas Langmann et sa femme Céline Bosquet Langmann lors du photocall de la 8ème édition du "Global © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Thomas Langmann et sa femme Céline Bosquet - Montée des marches du film "120 battements par minute" © JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE Exclusif - Thomas Langmann - Soirée Club by Albane sur le toit de l'hôtel JW Mariott lors du 70ème F © Jean Picon / Bestimage Le 1er avril dernier, Closer révélait que le producteur Thomas Langmann était visé par une plainte pour harcèlement par sa femme. Dans les colonnes de Paris Match, qui sera en kiosques ce jeudi 26 avril, il se confie sur son divorce houleux. Il explique notamment qu'il n'a jamais menacé Céline Bosquet. "A partir de juillet dernier, quand ma femme m'a annoncé par téléphone son souhait de divorcer (...), nous avons échangé de nombreux messages, se souvient Thomas Langmann auprès de nos confrères. (...) Aucun ne comportait de menace." Mais Céline Bosquet maintient sa version des faits."Je n'ai jamais été violent avec Céline. J'étais très amoureux, avoue le producteur à Paris Match. Dans mon téléphone, elle était inscrite à "mon épouse", j'en concevais une immense fierté." Le divorce entre Thomas Langmann et Céline Bosquet aurait été accéléré par la drogue. "Je me suis drogué et je me suis soigné. Je suis obligé, pour me défendre, pour ne pas laisser dire n'importe quoi, de vous raconter tout cela, mais je n'aime pas ça, c'est impudique", confie Thomas Langmann.Le producteur est marié depuis près de quatre ans à la journaliste Céline Bosquet, dont il est séparé depuis août dernier. Dans la plainte qu'elle a déposée, elle expliquait que son mari "laissait entrer les dealers à domicile" et que son quotidien était fait d'appels malveillants, de menaces, de violences et de harcèlement. Elle détaillait : "J'ai très peur de lui et de ses fréquentations, car il a déjà usé de la violence et été condamné pour ça, qu'il s'en est pris à mon père et qu'il est toujours en proie à ses addictions." Thomas Langmann et sa femme Céline Bosquet Langmann lors du photocall de la 8ème édition du "Global © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Thomas Langmann et sa femme Céline Bosquet - Montée des marches du film "120 battements par minute" © JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE Exclusif - Thomas Langmann - Soirée Club by Albane sur le toit de l'hôtel JW Mariott lors du 70ème F © Jean Picon / Bestimage
25 April 2018

PHOTOS. Melania Trump : ce qui se cache derrière son chapeau blanc

C'était le premier dîner d'Etat donné à la Maison blanche depuis l'élection de son mari, Donald Trump. Ce 24 avril, Melania Trump a débarqué avec une théatralité peu commune. Elle avait tout préparé dans les moindres détails. La First Lady, conseillée par son styliste Hervé Pierre, avait commencé par choisir un créateur américain emblématique: Mickael Kors, comme le révèle CNN. Puis, elle a dû se positionner sur le message qu'elle voulait transmettre avec sa tenue.Depuis le début du mandat de son Donald Trump, Melania Trump a choisi d'éviter les prises de parole en public au moins autant que sa main fuit celle de son mari. Elle préfère prendre position, exister en se servant de ce qui lui a donné une carrière: la mode. Ce 24 avril, le message était loin d'être fade. Melania Trump a débarqué face à la foule de photographes, accompagnée de Donald Trump, dans un tailleur blanc. Et... Un chapeau blanc à bord larges sur la tête. Ce chapeau, bien au-delà d'avoir été immédiatement le centre de l'attention, n'a pas été choisi au hasard. Il a même été créé spécialement par Mickael Kors sur la demande de la First Lady.Mais alors qu'a voulu nous dire Melania Trump ?Sur les réseaux sociaux, les théories au sujet du chapeau et de son message ont été nombreuses. Melania Trump pourrait bien s'être inspirée de Beyoncé dans son clip Formation : où la chanteuse porte le même type de chapeau mais de couleur noire. Elle y clame la fierté d'être noire, comme l'analysaient nos confrères du Huffpost à l'époque de la sortie du clip. Que dire donc du chapeau blanc de Melania Trump ?I’m not disparaging @FLOTUS at all, but why is she out here looking Carmen San Diego playing @Beyonce in the Formation video? pic.twitter.com/RkYX1qiOvk— Naturally Phenomenal (@Mtntop_Climber) April 24, 2018 D'autres l'ont comparée au Young Pope joué par Jude Law.Is Melania Trump’s white hat a symbol of morality like Olivia Pope’s? pic.twitter.com/JZRHL7iuOi— KOlive (@kmomonahan) April 24, 2018 D'autres encore estiment qu'elle a pu s'inspirer d'Olivia Pope de la série Scandal qui incarne la moralité avec son chapeau blanc sur la tête.Is Melania Trump’s white hat a symbol of morality like Olivia Pope’s? pic.twitter.com/JZRHL7iuOi— KOlive (@kmomonahan) April 24, 2018 Quelle que soit l'inspiration de la First Lady, l'impression que nous laisse le chapeau est peut-être le seul message auquel il faut se fier. Le chapeau blanc, nous est apparu comme une couronne, une marque de supériorité créant une légère ombre sur le regard de Melania Trump déjà ténébreux. Le chapeau accentuait la sensation qu'elle regardait de haut toutes les personnes qu'elle avait en face d'elle. Donald Trump et Emmanuel Macron ont peiné à contourner le large couvre-chef pour lui faire la bise. Comme une marque de force, d'inaccessibilité, une volonté d'exister dans ce quatuor politique où elle ne semble toujours pas se sentir à son aise. Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump et sa femme la Première Dame Melania Trump - Le couple président © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump et sa femme la Première Dame Melania Trump - Le couple président © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump et sa femme la Première Dame Melania Trump - Le couple président © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage La Première américaine Dame Melania Trump et la Première française Dame Brigitte Macron (Trogneux) - © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage La Première américaine Dame Melania Trump et la Première française Dame Brigitte Macron (Trogneux) - © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage La Première américaine Dame Melania Trump et la Première française Dame Brigitte Macron (Trogneux) - © Backgrid USA / Bestimage C'était le premier dîner d'Etat donné à la Maison blanche depuis l'élection de son mari, Donald Trump. Ce 24 avril, Melania Trump a débarqué avec une théatralité peu commune. Elle avait tout préparé dans les moindres détails. La First Lady, conseillée par son styliste Hervé Pierre, avait commencé par choisir un créateur américain emblématique: Mickael Kors, comme le révèle CNN. Puis, elle a dû se positionner sur le message qu'elle voulait transmettre avec sa tenue.Depuis le début du mandat de son Donald Trump, Melania Trump a choisi d'éviter les prises de parole en public au moins autant que sa main fuit celle de son mari. Elle préfère prendre position, exister en se servant de ce qui lui a donné une carrière: la mode. Ce 24 avril, le message était loin d'être fade. Melania Trump a débarqué face à la foule de photographes, accompagnée de Donald Trump, dans un tailleur blanc. Et... Un chapeau blanc à bord larges sur la tête. Ce chapeau, bien au-delà d'avoir été immédiatement le centre de l'attention, n'a pas été choisi au hasard. Il a même été créé spécialement par Mickael Kors sur la demande de la First Lady.Mais alors qu'a voulu nous dire Melania Trump ?Sur les réseaux sociaux, les théories au sujet du chapeau et de son message ont été nombreuses. Melania Trump pourrait bien s'être inspirée de Beyoncé dans son clip Formation : où la chanteuse porte le même type de chapeau mais de couleur noire. Elle y clame la fierté d'être noire, comme l'analysaient nos confrères du Huffpost à l'époque de la sortie du clip. Que dire donc du chapeau blanc de Melania Trump ?I’m not disparaging @FLOTUS at all, but why is she out here looking Carmen San Diego playing @Beyonce in the Formation video? pic.twitter.com/RkYX1qiOvk— Naturally Phenomenal (@Mtntop_Climber) April 24, 2018 D'autres l'ont comparée au Young Pope joué par Jude Law.Is Melania Trump’s white hat a symbol of morality like Olivia Pope’s? pic.twitter.com/JZRHL7iuOi— KOlive (@kmomonahan) April 24, 2018 D'autres encore estiment qu'elle a pu s'inspirer d'Olivia Pope de la série Scandal qui incarne la moralité avec son chapeau blanc sur la tête.Is Melania Trump’s white hat a symbol of morality like Olivia Pope’s? pic.twitter.com/JZRHL7iuOi— KOlive (@kmomonahan) April 24, 2018 Quelle que soit l'inspiration de la First Lady, l'impression que nous laisse le chapeau est peut-être le seul message auquel il faut se fier. Le chapeau blanc, nous est apparu comme une couronne, une marque de supériorité créant une légère ombre sur le regard de Melania Trump déjà ténébreux. Le chapeau accentuait la sensation qu'elle regardait de haut toutes les personnes qu'elle avait en face d'elle. Donald Trump et Emmanuel Macron ont peiné à contourner le large couvre-chef pour lui faire la bise. Comme une marque de force, d'inaccessibilité, une volonté d'exister dans ce quatuor politique où elle ne semble toujours pas se sentir à son aise. Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump et sa femme la Première Dame Melania Trump - Le couple président © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump et sa femme la Première Dame Melania Trump - Le couple président © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump et sa femme la Première Dame Melania Trump - Le couple président © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage La Première américaine Dame Melania Trump et la Première française Dame Brigitte Macron (Trogneux) - © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage La Première américaine Dame Melania Trump et la Première française Dame Brigitte Macron (Trogneux) - © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald Trump, sa femme la Première Dame Melania Trump, le président de la Rép © Backgrid USA / Bestimage La Première américaine Dame Melania Trump et la Première française Dame Brigitte Macron (Trogneux) - © Backgrid USA / Bestimage
25 April 2018

PASSION WAGS. Marseille-Salzbourg : découvrez les femmes des joueurs des deux équipes en photos

La ville de Marseille est en ébullition depuis quelques jours et la qualification de l'OM pour les demi-finale de la Ligue Europa. Ce jeudi 26 avril, les joueurs olympiens reçoivent les Autrichiens du Red Bull Salzbourg dans un stade Vélodrome pour la manche aller. Au coup d'envoi à 21h05, l'ambiance promet d'être enflammée et les joueurs des deux équipes pourront également compter sur le soutien de leurs femmes et compagnes, dans les tribunes.Si elle sera présente à Paris pour le Global Gift Gala lors d'une soirée caritative ce 25 avril, Pamela Anderson ne devrait pas manquer ce rendez-vous majeur de la saison pour son chéri Adil Rami. Le défenseur de l'OM peut toujours s'appuyer sur les encouragements de l'ancienne star d'Alerte à Malibu dans la tribune présidentielle du Vélodrome. L'attaquant Valère Germain sera couvé de l'œil par sa femme Amandine. Marie, la petite amie du milieu de terrain Morgan Sanson, donnera de la voix pour applaudir son chouchou. Toujours très combatif, l'attaquant argentin, Lucas Ocampos, sera soutenu par sa femme Majooh Barbeito.De leur côté, les joueurs du Red Bull Salzbourg sont plus discrets sur leur vie sentimentale sur les réseaux sociaux. Le défenseur français, Jérôme Onguéné, ex-Sochaux, ne poste que des photos de ses entraînements ou de ses sorties entre potes sur Instagram. Idem pour l'attaquant sud-coréen Hee-Chan Hwang, qui sera le principal danger à surveiller pour les Marseillais. Le défenseur croate Duje Caleta-Car file le parfait bonheur avec sa charmante compagne. Le gardien allemand Alexander Walke a une vie de famille bien rangée avec sa femme Inga et leurs deux enfants. Quant au Brésilien André Ramalho, il est raide dingue de sa jolie Mayara. Il lui a récemment écrit une tendre déclaration sur Instagram : "Quand je t'embrasse, je remercie Dieu d'être avec toi. Et je veux partager ces moments avec toi pour toujours." Dimitri Payet (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/PAYETDIMITRI27 Ludivine Payet la femme de Dimitri Payet (Olympique de Marseille) © BESTIMAGE Valère Germain (Olympique de Marseille) et sa femme Amandine Germain © INSTAGRAM/AMANDINE_GERMAIN Amandine Germain la femme de Valère Germain (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/ANANDINE_GERMAIN Steve Mandanda (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/MANDANDA Sandra Mandanda (la femme de Steve Mandanda) et son fils Sacha © BESTIMAGE Adil Rami (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/ADILRAMI Pamela Anderson la compagne d'Adil Rami © BESTIMAGE Duje Caleta-Car (Salzburg) et sa compagne Adriana © INSTAGRAM/DUJECAR05 Adriana la compagne de Duje Caleta-Car (Salzburg) © INSTAGRAM/ADRIANADURDEVIC Louiz Gustavo (Olympique de Marseille) et sa femme © TWITTER/GUSTAVO La femme de Luiz Gustavo (Olympique de Marseille) © TWITTER/GUSTAVO Valon Berisha (Salzburg) © INSTAGRAM/VBERISHA14 Lucas Ocampos (Olympique de Marseille)et sa compagne Majo Barbeito © INSTAGRAM/BARBEITO Majo Barbeito la compagne de Lucas Ocampos (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/BARBEITO Morgan Sanson (Olympique de Marseille) et sa compagne Marie Doisneau © INSTAGRAM/MORGANSANSON Marie Doisneau la compagne de Morgan Sanson (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/MORGANSANSON Grégory Sertic (Olympique de Marseille) et sa compagne Julia Vial © INSTAGRAM/SERTIC Julia Vial la compagne de Grégory Sertic (Olympique de Marseille) © FACEBOOK/VIAL André Ramalha (Salzburg) et sa compagne © INSTAGRAM/RAMALHO92 André Ramalha (Salzburg) et sa compagne © INSTAGRAM/RAMALHO92 Boubakar Kamara (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/BOUBA_DARKOS Alexander Walke (Salzburg) et sa femme Inga Walke © FACEBOOK/WALKE Inga Walke © Facebook/WALKE Stefan Laine (Salzburg) © INSTAGRAM/STEFANLAINER22 Christopher Rocchia (Olympique de Marseille) © FACEBOOK/ROCCHIA Andreas Ulmer (Salzburg) et sa compagne © INSTAGRAM/ANDREASULMER Andreas Ulmer (Salzburg) et sa compagne © INSTAGRAM/ANDREASULMER Rolando (Olympique de Marseille) © OM Jérôme Onguéné (Salsburg) © INSTAGRAM/ONGUENE Hee-Chan Hwang (Salsburg) © INSTAGRAM/HWANG Bouna Sarr (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/SARR Olivia Kugel la compagne de Bouna Sarr (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/KUGEL Hiroki Sakai (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/SAKAI Franck Zambo Anguissa (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/ANGUISS_59 Maxime Lopez (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/MAXLOP10 Konstantinos Mitroglou (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/MITROLGLOU Clinto Nije (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/NIJE Aymen Abdennour (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/ABDENNOUR Jordan Amavi (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/MISTERR_JO Henri Bedimo (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/BEDIMS12 Florian Thauvin (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/FLOTOV La ville de Marseille est en ébullition depuis quelques jours et la qualification de l'OM pour les demi-finale de la Ligue Europa. Ce jeudi 26 avril, les joueurs olympiens reçoivent les Autrichiens du Red Bull Salzbourg dans un stade Vélodrome pour la manche aller. Au coup d'envoi à 21h05, l'ambiance promet d'être enflammée et les joueurs des deux équipes pourront également compter sur le soutien de leurs femmes et compagnes, dans les tribunes.Si elle sera présente à Paris pour le Global Gift Gala lors d'une soirée caritative ce 25 avril, Pamela Anderson ne devrait pas manquer ce rendez-vous majeur de la saison pour son chéri Adil Rami. Le défenseur de l'OM peut toujours s'appuyer sur les encouragements de l'ancienne star d'Alerte à Malibu dans la tribune présidentielle du Vélodrome. L'attaquant Valère Germain sera couvé de l'œil par sa femme Amandine. Marie, la petite amie du milieu de terrain Morgan Sanson, donnera de la voix pour applaudir son chouchou. Toujours très combatif, l'attaquant argentin, Lucas Ocampos, sera soutenu par sa femme Majooh Barbeito.De leur côté, les joueurs du Red Bull Salzbourg sont plus discrets sur leur vie sentimentale sur les réseaux sociaux. Le défenseur français, Jérôme Onguéné, ex-Sochaux, ne poste que des photos de ses entraînements ou de ses sorties entre potes sur Instagram. Idem pour l'attaquant sud-coréen Hee-Chan Hwang, qui sera le principal danger à surveiller pour les Marseillais. Le défenseur croate Duje Caleta-Car file le parfait bonheur avec sa charmante compagne. Le gardien allemand Alexander Walke a une vie de famille bien rangée avec sa femme Inga et leurs deux enfants. Quant au Brésilien André Ramalho, il est raide dingue de sa jolie Mayara. Il lui a récemment écrit une tendre déclaration sur Instagram : "Quand je t'embrasse, je remercie Dieu d'être avec toi. Et je veux partager ces moments avec toi pour toujours." Dimitri Payet (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/PAYETDIMITRI27 Ludivine Payet la femme de Dimitri Payet (Olympique de Marseille) © BESTIMAGE Valère Germain (Olympique de Marseille) et sa femme Amandine Germain © INSTAGRAM/AMANDINE_GERMAIN Amandine Germain la femme de Valère Germain (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/ANANDINE_GERMAIN Steve Mandanda (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/MANDANDA Sandra Mandanda (la femme de Steve Mandanda) et son fils Sacha © BESTIMAGE Adil Rami (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/ADILRAMI Pamela Anderson la compagne d'Adil Rami © BESTIMAGE Duje Caleta-Car (Salzburg) et sa compagne Adriana © INSTAGRAM/DUJECAR05 Adriana la compagne de Duje Caleta-Car (Salzburg) © INSTAGRAM/ADRIANADURDEVIC Louiz Gustavo (Olympique de Marseille) et sa femme © TWITTER/GUSTAVO La femme de Luiz Gustavo (Olympique de Marseille) © TWITTER/GUSTAVO Valon Berisha (Salzburg) © INSTAGRAM/VBERISHA14 Lucas Ocampos (Olympique de Marseille)et sa compagne Majo Barbeito © INSTAGRAM/BARBEITO Majo Barbeito la compagne de Lucas Ocampos (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/BARBEITO Morgan Sanson (Olympique de Marseille) et sa compagne Marie Doisneau © INSTAGRAM/MORGANSANSON Marie Doisneau la compagne de Morgan Sanson (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/MORGANSANSON Grégory Sertic (Olympique de Marseille) et sa compagne Julia Vial © INSTAGRAM/SERTIC Julia Vial la compagne de Grégory Sertic (Olympique de Marseille) © FACEBOOK/VIAL André Ramalha (Salzburg) et sa compagne © INSTAGRAM/RAMALHO92 André Ramalha (Salzburg) et sa compagne © INSTAGRAM/RAMALHO92 Boubakar Kamara (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/BOUBA_DARKOS Alexander Walke (Salzburg) et sa femme Inga Walke © FACEBOOK/WALKE Inga Walke © Facebook/WALKE Stefan Laine (Salzburg) © INSTAGRAM/STEFANLAINER22 Christopher Rocchia (Olympique de Marseille) © FACEBOOK/ROCCHIA Andreas Ulmer (Salzburg) et sa compagne © INSTAGRAM/ANDREASULMER Andreas Ulmer (Salzburg) et sa compagne © INSTAGRAM/ANDREASULMER Rolando (Olympique de Marseille) © OM Jérôme Onguéné (Salsburg) © INSTAGRAM/ONGUENE Hee-Chan Hwang (Salsburg) © INSTAGRAM/HWANG Bouna Sarr (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/SARR Olivia Kugel la compagne de Bouna Sarr (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/KUGEL Hiroki Sakai (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/SAKAI Franck Zambo Anguissa (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/ANGUISS_59 Maxime Lopez (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/MAXLOP10 Konstantinos Mitroglou (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/MITROLGLOU Clinto Nije (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/NIJE Aymen Abdennour (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/ABDENNOUR Jordan Amavi (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/MISTERR_JO Henri Bedimo (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/BEDIMS12 Florian Thauvin (Olympique de Marseille) © INSTAGRAM/FLOTOV
25 April 2018

PHOTOS. Royal Baby 3 : Le prince William félicité par Meghan Markle et le prince Harry

Ce printemps 2018 restera à coup sûr dans les esprits de la famille royale britannique. Dans un moins d'un mois, le prince Harry épousera Meghan Markle. Mais depuis ce lundi 23 avril, c'est l'autre couple princier qui est au cœur de l'attention. Au début de la semaine en effet, Kate Middleton et le prince William ont accueilli leur troisième enfant, un petit garçon. Le frère du Duc de Cambridge et sa future épouse n'ont pas pu se rendre à la maternité pour féliciter les jeunes parents, puisqu'il assistait à une cérémonie en hommage à Stephen Lawrence, un jeune homme victime d'un crime raciste il y a 25 ans.Mais ce 25 avril, les futurs époux ont pu féliciter le prince William en personne. Tous les trois se sont retrouvés pour l'ANZAC Day, qui commémore la bataille de Gallipoli entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie, à Hyde Park Corner. L'occasion pour Meghan Markle de faire la bise à son beau-frère et pour Harry de demander des nouvelles de son jeune neveu. Le prince William a également profité de cette cérémonie pour semer de nouveaux indices sur le prénom de son fils."C'est un nom fort", a assuré le Duc de Cambridge. Et Sir Jerry Mateparae a tenté d'en savoir plus en lui demandant : "l'avez-vous appelé Alexander ?". Le prince William s'est amusé en laissant planer le doute : "c'est amusant que vous me demandiez ça". Enfin, le doyen de Westminster a ensuite rigolé en arguant que Sir "Jerry aimerait que le prénom du bébé soit Jerry". Le prince William, duc de Cambridge, quitte le Lindo Wing à l'hôpital St Marys après que sa femme Ca © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors de la cérémonie de commémoration de la journée Anza © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors de la cérémonie de commémoration de la journée Anza © Agence / Bestimage Le prince William, Meghan Markle et le prince Harry à leur arrivée à l'abbaye de Westminster pour le © Agence / Bestimage Le prince William et Meghan Markle à leur arrivée à l'abbaye de Westminster pour le service commémor © Agence / Bestimage Le prince William et Meghan Markle à leur arrivée à l'abbaye de Westminster pour le service commémor © Agence / Bestimage Ce printemps 2018 restera à coup sûr dans les esprits de la famille royale britannique. Dans un moins d'un mois, le prince Harry épousera Meghan Markle. Mais depuis ce lundi 23 avril, c'est l'autre couple princier qui est au cœur de l'attention. Au début de la semaine en effet, Kate Middleton et le prince William ont accueilli leur troisième enfant, un petit garçon. Le frère du Duc de Cambridge et sa future épouse n'ont pas pu se rendre à la maternité pour féliciter les jeunes parents, puisqu'il assistait à une cérémonie en hommage à Stephen Lawrence, un jeune homme victime d'un crime raciste il y a 25 ans.Mais ce 25 avril, les futurs époux ont pu féliciter le prince William en personne. Tous les trois se sont retrouvés pour l'ANZAC Day, qui commémore la bataille de Gallipoli entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie, à Hyde Park Corner. L'occasion pour Meghan Markle de faire la bise à son beau-frère et pour Harry de demander des nouvelles de son jeune neveu. Le prince William a également profité de cette cérémonie pour semer de nouveaux indices sur le prénom de son fils."C'est un nom fort", a assuré le Duc de Cambridge. Et Sir Jerry Mateparae a tenté d'en savoir plus en lui demandant : "l'avez-vous appelé Alexander ?". Le prince William s'est amusé en laissant planer le doute : "c'est amusant que vous me demandiez ça". Enfin, le doyen de Westminster a ensuite rigolé en arguant que Sir "Jerry aimerait que le prénom du bébé soit Jerry". Le prince William, duc de Cambridge, quitte le Lindo Wing à l'hôpital St Marys après que sa femme Ca © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors de la cérémonie de commémoration de la journée Anza © Agence / Bestimage Le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle lors de la cérémonie de commémoration de la journée Anza © Agence / Bestimage Le prince William, Meghan Markle et le prince Harry à leur arrivée à l'abbaye de Westminster pour le © Agence / Bestimage Le prince William et Meghan Markle à leur arrivée à l'abbaye de Westminster pour le service commémor © Agence / Bestimage Le prince William et Meghan Markle à leur arrivée à l'abbaye de Westminster pour le service commémor © Agence / Bestimage
25 April 2018

Royal Baby 3 : comment Kate Middleton a infiltré la maternité... via un tunnel secret

Kate Middleton a donné naissance, lundi 23 avril à 11h01 heure locale, à son troisième enfant ; un petit garçon dont le nom n'a pas encore été dévoilé. Un heureux événement très attendu par tous, et pour cause, le nouveau-né est le cinquième dans l'ordre de succession au trône. Afin de préparer l'accouchement et la naissance au mieux, rien n'a été laissé au hasard et chaque détail a été méticuleusement réfléchi.Très tôt dans la matinée de lundi, Kate Middleton a commencé à ressentir des contractions, alors qu'elle était au palais de Kensington. La jeune femme de 36 ans a immédiatement prévenu son équipe médicale, puis a attendu en leur présence que son travail se déclenche progressivement. Ainsi, la duchesse de Cambridge a voulu passer le plus de temps possible à son domicile, et le moins possible à la maternité.Aux alentours de 5h20 du matin, heure locale, les contractions se sont faites de plus en plus proches. Le prince William s'est alors empressé d'emmener son épouse à l'aile Lindo au cœur de la maternité de l'hôpital St Mary de Londres. En prenant lui-même le volant, le papa de 35 ans a assuré à la famille une certaine sécurité, bien loin des paparazzi aux aguets. Une source proche de la maternité a révélé au magazine US Magazine : "Elle a été amenée à l'hôpital par la porte de service de la maternité St Mary". Une fois à l'intérieur, la duchesse, "détendue", a rapidement été "escortée par des agents de protection à travers un tunnel secret qui mène à l'entrée de l'aile Lindo". Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Kate Middleton a donné naissance, lundi 23 avril à 11h01 heure locale, à son troisième enfant ; un petit garçon dont le nom n'a pas encore été dévoilé. Un heureux événement très attendu par tous, et pour cause, le nouveau-né est le cinquième dans l'ordre de succession au trône. Afin de préparer l'accouchement et la naissance au mieux, rien n'a été laissé au hasard et chaque détail a été méticuleusement réfléchi.Très tôt dans la matinée de lundi, Kate Middleton a commencé à ressentir des contractions, alors qu'elle était au palais de Kensington. La jeune femme de 36 ans a immédiatement prévenu son équipe médicale, puis a attendu en leur présence que son travail se déclenche progressivement. Ainsi, la duchesse de Cambridge a voulu passer le plus de temps possible à son domicile, et le moins possible à la maternité.Aux alentours de 5h20 du matin, heure locale, les contractions se sont faites de plus en plus proches. Le prince William s'est alors empressé d'emmener son épouse à l'aile Lindo au cœur de la maternité de l'hôpital St Mary de Londres. En prenant lui-même le volant, le papa de 35 ans a assuré à la famille une certaine sécurité, bien loin des paparazzi aux aguets. Une source proche de la maternité a révélé au magazine US Magazine : "Elle a été amenée à l'hôpital par la porte de service de la maternité St Mary". Une fois à l'intérieur, la duchesse, "détendue", a rapidement été "escortée par des agents de protection à travers un tunnel secret qui mène à l'entrée de l'aile Lindo". Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage
25 April 2018

Sheila porte plainte pour diffamation contre la dernière compagne de son fils, Sylvie Ortega Munos

Rien ne va plus entre Sheila et sa dernière belle-fille, Sylvie Ortega Munos ! La chanteuse a décidé de porter plainte pour diffamation contre la dernière compagne de son fils Ludovic Chancel, mort le 8 juillet 2017. Comme le rapporte son manager Stéphane Letellier-Rampon sur sa page Facebook, Sheila, de son vrai nom Anny Chancel, "a saisi le juge des référés du Tribunal de Grand Instance de Paris pour avoir publié une interview contenant des propos gravement diffamatoires à son encontre" dans l'hebdomadaire Ici Paris. L'affaire sera plaidée le 4 mai prochain selon ce communiqué de presse.Dans cet entretien, Sylvie Ortega Munos est revenue longuement sur la disparition de Ludovic Chancel. Elle n'a pas du tout été tendre avec son ex-belle-mère : "Toute sa vie, Ludo a ramassé ! Il n'a jamais été aimé ni par son père ni par sa mère. Une mère qui refuse de voir son enfant pendant 9 ans, mérite-t-elle d'être appelée maman ? Sa part de responsabilité dans la mort de Ludo est énorme... Il n'a cessé de lui lancer des appels au secours. C'est clairement de la non-assistance à personne en danger."Bientôt un livreNeuf mois après la mort de Ludovic Chancel, sa dernière compagne a décidé d'écrire un livre, intitulé Entre Océan et mer Noire (édition Pygmalion) et dont la sortie en librairie est fixée au 5 mai prochain. Là encore, Sylvie Ortega Munos ne devrait pas épargner Sheila. Sylvia Ortega Munos et Sheila © KCS et Bestimage Sylvie Ortega Munos and Ludovic Chancel attend the 'Play the Cards' : Miroirs Fetiches Exhibition Pr © © Pierre Leroy / KCS PRESSE Sylvie Ortega Munos (compagne du fefunt Ludovic Chancel, fils de Sheila) lors de ma soiree inaugural © © Stephane Allaman / KCS PRESSE 21eme Salon du Chocolat 2015 Soiree Inaugurale du salon du Chocolat 2015 Defile de personnalités - L © © Philippe Perusseau / Allpix / KCS PRESSE PARIS, FRANCE - OCTOBER 15 : Ludovic Chancel and Sylvie Ortega attends the Stella Dot cocktail par © © Pierre Leroy / KCS PRESSE PARIS, FRANCE - OCTOBER 15 : Ludovic Chancel and Sylvie Ortega attends the Stella Dot cocktail par © © Pierre Leroy / KCS PRESSE Obseques de Eric Charden au cimetiere du Pere Lachaise La chanteuse Sheila Paris France le 11/05/20 © © DFY / KCS PRESSE Personnalités présentes aux obsèques de Michel Delpech Sheila © © Gabriel Marques / KCS PRESSE Rien ne va plus entre Sheila et sa dernière belle-fille, Sylvie Ortega Munos ! La chanteuse a décidé de porter plainte pour diffamation contre la dernière compagne de son fils Ludovic Chancel, mort le 8 juillet 2017. Comme le rapporte son manager Stéphane Letellier-Rampon sur sa page Facebook, Sheila, de son vrai nom Anny Chancel, "a saisi le juge des référés du Tribunal de Grand Instance de Paris pour avoir publié une interview contenant des propos gravement diffamatoires à son encontre" dans l'hebdomadaire Ici Paris. L'affaire sera plaidée le 4 mai prochain selon ce communiqué de presse.Dans cet entretien, Sylvie Ortega Munos est revenue longuement sur la disparition de Ludovic Chancel. Elle n'a pas du tout été tendre avec son ex-belle-mère : "Toute sa vie, Ludo a ramassé ! Il n'a jamais été aimé ni par son père ni par sa mère. Une mère qui refuse de voir son enfant pendant 9 ans, mérite-t-elle d'être appelée maman ? Sa part de responsabilité dans la mort de Ludo est énorme... Il n'a cessé de lui lancer des appels au secours. C'est clairement de la non-assistance à personne en danger."Bientôt un livreNeuf mois après la mort de Ludovic Chancel, sa dernière compagne a décidé d'écrire un livre, intitulé Entre Océan et mer Noire (édition Pygmalion) et dont la sortie en librairie est fixée au 5 mai prochain. Là encore, Sylvie Ortega Munos ne devrait pas épargner Sheila. Sylvia Ortega Munos et Sheila © KCS et Bestimage Sylvie Ortega Munos and Ludovic Chancel attend the 'Play the Cards' : Miroirs Fetiches Exhibition Pr © © Pierre Leroy / KCS PRESSE Sylvie Ortega Munos (compagne du fefunt Ludovic Chancel, fils de Sheila) lors de ma soiree inaugural © © Stephane Allaman / KCS PRESSE 21eme Salon du Chocolat 2015 Soiree Inaugurale du salon du Chocolat 2015 Defile de personnalités - L © © Philippe Perusseau / Allpix / KCS PRESSE PARIS, FRANCE - OCTOBER 15 : Ludovic Chancel and Sylvie Ortega attends the Stella Dot cocktail par © © Pierre Leroy / KCS PRESSE PARIS, FRANCE - OCTOBER 15 : Ludovic Chancel and Sylvie Ortega attends the Stella Dot cocktail par © © Pierre Leroy / KCS PRESSE Obseques de Eric Charden au cimetiere du Pere Lachaise La chanteuse Sheila Paris France le 11/05/20 © © DFY / KCS PRESSE Personnalités présentes aux obsèques de Michel Delpech Sheila © © Gabriel Marques / KCS PRESSE
25 April 2018

"Ça donne une mauvaise image" : Léonard Trierweiler sort (enfin) de son silence après sa garde à vue

Léonard Trierweiler, le plus jeune fils de Valérie Trierweiler, avait été interpellé le 25 février dans la soirée alors qu'il roulait en scooter rue de la Roquette, dans le 11ème arrondissement de Paris, comme vous le révélait Closer. "J'ai fait une fête, je sortais de boîte de nuit, c'est vrai que c'était une soirée un peu arrosée, j'ai fait quelques erreurs de jeunesse, surtout, j'ai fait l'erreur de conduire mon scooter, à juste titre je me suis fait interpeller car je n'ai pas marqué l'arrêt à un feu rouge", a-t-il confié à nos confrères de Gala. C'est la première fois que le jeune homme de 20 ans brise le silence au sujet de cet évènement qui avait fait les gros titres.L'apprenti cuisinier regrette d'avoir donné "une image négative" de lui et de son école, "citée à tort" dans cette affaire. "J'ai d'ores et déjà été condamné à une ordonnance pénale lourde dont je me suis acquitté, j'ai été jugé à la même enseigne que n'importe quelle autre personne", a-t-il ajouté. Lors de son interpellation, Léonard Trierweiler avait été contrôlé positif à l'éthylotest, il a par la suite été contrôlé positif aux stupéfiants et a finalement été placé en garde à vue. Ce n'est pas la première fois que le fils de l'ex-compagne de François Hollande connait ce genre de mésaventures. Déjà en juin 2017, Léonard Trierweiler avait été contrôlé positif à la cocaïne alors qu'il circulait en scooter dans les rues de Paris. Auparavant, il avait été interpellé après avoir tenté d'acheter du cannabis. Info - Léonard Trierweiler fête ses 18 ans - Léonard Trierweiler - Soirée "Public Buzz Awards 2015" © VEEREN / BESTIMAGE Exclusif - Léonard Trierweiler - Soirée cocktail dînatoire "Octobre Rose" au profit de l'association © CVS / Bestimage Exclusif - Léonard Trierweiler lors du défilé William Arlotti collection de mode pour interpréter le © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Léonard Trierweiler, le plus jeune fils de Valérie Trierweiler, avait été interpellé le 25 février dans la soirée alors qu'il roulait en scooter rue de la Roquette, dans le 11ème arrondissement de Paris, comme vous le révélait Closer. "J'ai fait une fête, je sortais de boîte de nuit, c'est vrai que c'était une soirée un peu arrosée, j'ai fait quelques erreurs de jeunesse, surtout, j'ai fait l'erreur de conduire mon scooter, à juste titre je me suis fait interpeller car je n'ai pas marqué l'arrêt à un feu rouge", a-t-il confié à nos confrères de Gala. C'est la première fois que le jeune homme de 20 ans brise le silence au sujet de cet évènement qui avait fait les gros titres.L'apprenti cuisinier regrette d'avoir donné "une image négative" de lui et de son école, "citée à tort" dans cette affaire. "J'ai d'ores et déjà été condamné à une ordonnance pénale lourde dont je me suis acquitté, j'ai été jugé à la même enseigne que n'importe quelle autre personne", a-t-il ajouté. Lors de son interpellation, Léonard Trierweiler avait été contrôlé positif à l'éthylotest, il a par la suite été contrôlé positif aux stupéfiants et a finalement été placé en garde à vue. Ce n'est pas la première fois que le fils de l'ex-compagne de François Hollande connait ce genre de mésaventures. Déjà en juin 2017, Léonard Trierweiler avait été contrôlé positif à la cocaïne alors qu'il circulait en scooter dans les rues de Paris. Auparavant, il avait été interpellé après avoir tenté d'acheter du cannabis. Info - Léonard Trierweiler fête ses 18 ans - Léonard Trierweiler - Soirée "Public Buzz Awards 2015" © VEEREN / BESTIMAGE Exclusif - Léonard Trierweiler - Soirée cocktail dînatoire "Octobre Rose" au profit de l'association © CVS / Bestimage Exclusif - Léonard Trierweiler lors du défilé William Arlotti collection de mode pour interpréter le © Marc Ausset Lacroix / Bestimage
25 April 2018

Chantal Goya est en deuil : sa mère Colette est morte

C'est une terrible nouvelle pour Chantal Goya. La chanteuse de Pandi Panda a appris la mort de sa maman, Colette Dartiguenave, dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 avril 2018, selon le magazine Ici Paris. D'après nos confrères, Colette Dartiguenave serait décédée dans son sommeil dans sa chambre de maison de retraite à l'âge de 101 ans. "Chantal a la triste nouvelle de vous apprendre le décès de sa maman... Une étoile de plus brille dans le ciel... Ceux que nous aimons ne disparaissent jamais, ils vivent dans notre cœur...", peut-on lire sur la page Facebook officielle de Chantal Goya.Dès le lendemain, Chantal Goya a tout de même eu le courage d'assurer un concert dans une salle de la ville de Dijon. "J'avais 3 ans et demi quand il y a eu l'invasion par le Viêt-minh. Je revois mon papa sur un chariot, attaché, à qui l'on devait couper la tête. Et des chiens fusillés devant moi. Maman nous disait, à mon frère Alain et moi : il faut vite se cacher, sinon ils vont nous prendre", se souvenait Chantal Goya de son enfance dans Le Figaro en 2014. Les obsèques de Colette Dartiguenave (épouse de Guerre) auront lieu ce jeudi 26 avril à 14h30 à l'église Saint-Roch, dans le Ier arrondissement de Paris. Chantal Goya - Obsèques du comédien parolier Roger Dumas en l'église Saint-Roch à Paris le 7 juillet © Agence / Bestimage Semi-Exclusif - Chantal Goya - Soirée "Lacoste by Jean-Paul Goude" dans le cadre de la fashion Week © Giancarlo Gorassini/BestImage Semi-exclusif - Chantal Goya - Générale de la pièce "Enooormes" au théâtre Trévise à Paris le 11 jan © Giancarlo Gorassini/BestImage C'est une terrible nouvelle pour Chantal Goya. La chanteuse de Pandi Panda a appris la mort de sa maman, Colette Dartiguenave, dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 avril 2018, selon le magazine Ici Paris. D'après nos confrères, Colette Dartiguenave serait décédée dans son sommeil dans sa chambre de maison de retraite à l'âge de 101 ans. "Chantal a la triste nouvelle de vous apprendre le décès de sa maman... Une étoile de plus brille dans le ciel... Ceux que nous aimons ne disparaissent jamais, ils vivent dans notre cœur...", peut-on lire sur la page Facebook officielle de Chantal Goya.Dès le lendemain, Chantal Goya a tout de même eu le courage d'assurer un concert dans une salle de la ville de Dijon. "J'avais 3 ans et demi quand il y a eu l'invasion par le Viêt-minh. Je revois mon papa sur un chariot, attaché, à qui l'on devait couper la tête. Et des chiens fusillés devant moi. Maman nous disait, à mon frère Alain et moi : il faut vite se cacher, sinon ils vont nous prendre", se souvenait Chantal Goya de son enfance dans Le Figaro en 2014. Les obsèques de Colette Dartiguenave (épouse de Guerre) auront lieu ce jeudi 26 avril à 14h30 à l'église Saint-Roch, dans le Ier arrondissement de Paris. Chantal Goya - Obsèques du comédien parolier Roger Dumas en l'église Saint-Roch à Paris le 7 juillet © Agence / Bestimage Semi-Exclusif - Chantal Goya - Soirée "Lacoste by Jean-Paul Goude" dans le cadre de la fashion Week © Giancarlo Gorassini/BestImage Semi-exclusif - Chantal Goya - Générale de la pièce "Enooormes" au théâtre Trévise à Paris le 11 jan © Giancarlo Gorassini/BestImage
25 April 2018

Quel prénom pour le Royal Baby 3 ? Le prince William donne quelques indices

C'est un "nom fort" qu'ont donné Kate Middleton et le prince William à leur nouveau né. Le troisième Royal Baby est né lundi 23 avril et encore aucune annonce officielle n'a été faite sur son prénom. Le duc de Cambridge a assisté ce mercredi 25 avril en l'abbaye de Westminster au ANZAC Day qui commémore la bataille de Gallipoli entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie et en a profité pour donner quelques indices sur le nom de son troisième enfant comme le rapporte Sky News.En saluant plusieurs invités à l'entrée de l'abbaye, le prince William a beaucoup été questionné sur comment se portaient son épouse et leur nouveau né, ainsi que sur son nom. Et si la duchesse de Cambridge se porte bien et que le Royal Baby ne pose pas de problème pour faire ses nuits pour le moment, le duc de Cambridge a semé le doute sur le prénom du bébé. "C'est un nom fort", a-t-il assuré.William says about the newborn royal baby: “Sleeping’s going reasonably well so far, so he’s behaving himself which is good.” pic.twitter.com/WGyCun4Bg1— Victoria Murphy (@QueenVicMirror) April 25, 2018 Prince William confirms Kate and new baby boy are "very well" while attending Thanksgiving service for #ANZACDay. The Duke of Cambridge was joined by Prince Harry and Meghan Markle. pic.twitter.com/HFufwybfP8— On Demand News (@ODN) April 25, 2018 Tandis que le prince William saluait Sir Jerry Mateparae, le haut-commissaire de la Nouvelle-Zélande au Royaume-Uni, ce dernier lui a demandé, "l'avez-vous appelé Alexander ?", ce à quoi William lui a répondu : "c'est amusant que vous me demandiez ça", laissant planer le doute sur le prénom choisit. Le doyen de Westminster a ensuite plaisanté en déclarant que Sir "Jerry aimerait que le prénom du bébé soit Jerry", ce à quoi William a répondu, "Jerry est un nom fort." Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © AGENCE / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © AGENCE / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage C'est un "nom fort" qu'ont donné Kate Middleton et le prince William à leur nouveau né. Le troisième Royal Baby est né lundi 23 avril et encore aucune annonce officielle n'a été faite sur son prénom. Le duc de Cambridge a assisté ce mercredi 25 avril en l'abbaye de Westminster au ANZAC Day qui commémore la bataille de Gallipoli entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie et en a profité pour donner quelques indices sur le nom de son troisième enfant comme le rapporte Sky News.En saluant plusieurs invités à l'entrée de l'abbaye, le prince William a beaucoup été questionné sur comment se portaient son épouse et leur nouveau né, ainsi que sur son nom. Et si la duchesse de Cambridge se porte bien et que le Royal Baby ne pose pas de problème pour faire ses nuits pour le moment, le duc de Cambridge a semé le doute sur le prénom du bébé. "C'est un nom fort", a-t-il assuré.William says about the newborn royal baby: “Sleeping’s going reasonably well so far, so he’s behaving himself which is good.” pic.twitter.com/WGyCun4Bg1— Victoria Murphy (@QueenVicMirror) April 25, 2018 Prince William confirms Kate and new baby boy are "very well" while attending Thanksgiving service for #ANZACDay. The Duke of Cambridge was joined by Prince Harry and Meghan Markle. pic.twitter.com/HFufwybfP8— On Demand News (@ODN) April 25, 2018 Tandis que le prince William saluait Sir Jerry Mateparae, le haut-commissaire de la Nouvelle-Zélande au Royaume-Uni, ce dernier lui a demandé, "l'avez-vous appelé Alexander ?", ce à quoi William lui a répondu : "c'est amusant que vous me demandiez ça", laissant planer le doute sur le prénom choisit. Le doyen de Westminster a ensuite plaisanté en déclarant que Sir "Jerry aimerait que le prénom du bébé soit Jerry", ce à quoi William a répondu, "Jerry est un nom fort." Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © AGENCE / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © AGENCE / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage
25 April 2018

Royal Baby 3 : quand Kate Middleton et le prince William remontreront-ils le bébé ?

Ce Royal Baby n'a pas encore de nom et pourtant, certains ont déjà hâte de le revoir. Mais il va falloir s'armer de patience. La correspondante du magazine People et spécialiste des têtes couronnées Imogen Loyd Weber a expliqué que le public n'avait pu revoir le prince George et la princesse Charlotte pour la première fois que quelques mois après leur naissance. Si la petite Charlotte n'avait que neuf semaines lorsque la Kate Middleton l'avait prise en photo et avait relayé ces clichés sur les réseaux sociaux de Kensington Palace, il avait fallut attendre trois mois pour le prince George. Et ces délais en seront peut-être de même pour ce nouveau Royal Baby.Cependant, Imogen Loyd Weber se montre optimiste en rappelant que le 19 mai prochain aura lieu le mariage de Meghan Markle et du prince Harry et qu'il est possible que le duc et la duchesse de Cambridge assistent aux festivités avec leur nouveau né. Un moment qui permettra peut-être donc de voir la famille au complet pour la première fois depuis la naissance de ce troisième Royal Baby. Un bébé qui est déjà le centre de toutes les attentions et dont Buckingham Palace n'a pas tardé à commercialiser des produits dérivés en l'honneur de sa naissance. "Buckingham Palace a commissionné une série exclusive de produits marquant la naissance du nouveau Royal Baby, le troisième enfant du Duc et de la Duchesse de Cambridge, né le lundi 23 avril 2018. Le design montre le lion et la licorne, qui représentent les armoiries, surmontés par la couronne du duc et de la duchesse. Un motif charmant de rubans dorés et de pompons complète ce design unique", a annoncé le palais royal. Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © AGENCE / BESTIMAGE Ce Royal Baby n'a pas encore de nom et pourtant, certains ont déjà hâte de le revoir. Mais il va falloir s'armer de patience. La correspondante du magazine People et spécialiste des têtes couronnées Imogen Loyd Weber a expliqué que le public n'avait pu revoir le prince George et la princesse Charlotte pour la première fois que quelques mois après leur naissance. Si la petite Charlotte n'avait que neuf semaines lorsque la Kate Middleton l'avait prise en photo et avait relayé ces clichés sur les réseaux sociaux de Kensington Palace, il avait fallut attendre trois mois pour le prince George. Et ces délais en seront peut-être de même pour ce nouveau Royal Baby.Cependant, Imogen Loyd Weber se montre optimiste en rappelant que le 19 mai prochain aura lieu le mariage de Meghan Markle et du prince Harry et qu'il est possible que le duc et la duchesse de Cambridge assistent aux festivités avec leur nouveau né. Un moment qui permettra peut-être donc de voir la famille au complet pour la première fois depuis la naissance de ce troisième Royal Baby. Un bébé qui est déjà le centre de toutes les attentions et dont Buckingham Palace n'a pas tardé à commercialiser des produits dérivés en l'honneur de sa naissance. "Buckingham Palace a commissionné une série exclusive de produits marquant la naissance du nouveau Royal Baby, le troisième enfant du Duc et de la Duchesse de Cambridge, né le lundi 23 avril 2018. Le design montre le lion et la licorne, qui représentent les armoiries, surmontés par la couronne du duc et de la duchesse. Un motif charmant de rubans dorés et de pompons complète ce design unique", a annoncé le palais royal. Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © AGENCE / BESTIMAGE
25 April 2018

VIDEO. Quel ministre est "en larmes" à chaque fois qu'il regarde les meetings d'Emmanuel Macron ?

Le moins que l'on puisse dire c'est que les meetings d'Emmanuel Macron durant la campagne électorale n'ont laissé personne de marbre. Il y a ceux qui se sont moqués de ses envolées lyriques, ceux qui ont été galvanisés par ses propos, et ceux qui ont été émus aux larmes. Parmi cette dernière catégorie, il y a l'un des ministres les plus importants du gouvernement. Dimanche 29 avril, BFM TV diffusera un reportage sur la première année d'Emmanuel Macron en tant que président de la République. Et ce mardi 24 avril, le journaliste Jean-Baptiste Boursier était sur le plateau de C à vous pour parler de son documentaire.L'occasion d'apprendre que François Bayrou a failli mourir lorsqu'il a rejoint En Marche, mais également de connaître les sentiments de Gérard Collomb. Lors du reportage, les journalistes ont fait revoir au ministre de l'Intérieur des images des meetings d'Emmanuel Macron. Et Gérard Collomb a carrément fondu en larmes. "Imaginez l'état d'esprit de nos équipes qui se retrouvent face au ministre de l'Intérieur qui est en pleurs, ému, touché", se souvient Jean-Baptiste Boursier.Mais selon le journaliste, ce n'est pas une réelle surprise. "Pour ceux qui ont rencontré Gérard Collomb pendant la campagne présidentielle, il était très très très attaché au projet, détaille-t-il. Collomb, c'est quand même un socialiste historique, l'un des premiers au PS. Et pourtant, il n'a jamais été ministre, jamais été Secrétaire d'Etat... Et là, il se lance dans ce projet, peut-être pour faire un pied de nez aux socialistes, il y croit très fort. Du coup, quand Emmanuel Macron se retrouve élu, il se retrouve Ministre d'Etat."Closer.fr vous propose de revoir cette séquence. Le moins que l'on puisse dire c'est que les meetings d'Emmanuel Macron durant la campagne électorale n'ont laissé personne de marbre. Il y a ceux qui se sont moqués de ses envolées lyriques, ceux qui ont été galvanisés par ses propos, et ceux qui ont été émus aux larmes. Parmi cette dernière catégorie, il y a l'un des ministres les plus importants du gouvernement. Dimanche 29 avril, BFM TV diffusera un reportage sur la première année d'Emmanuel Macron en tant que président de la République. Et ce mardi 24 avril, le journaliste Jean-Baptiste Boursier était sur le plateau de C à vous pour parler de son documentaire.L'occasion d'apprendre que François Bayrou a failli mourir lorsqu'il a rejoint En Marche, mais également de connaître les sentiments de Gérard Collomb. Lors du reportage, les journalistes ont fait revoir au ministre de l'Intérieur des images des meetings d'Emmanuel Macron. Et Gérard Collomb a carrément fondu en larmes. "Imaginez l'état d'esprit de nos équipes qui se retrouvent face au ministre de l'Intérieur qui est en pleurs, ému, touché", se souvient Jean-Baptiste Boursier.Mais selon le journaliste, ce n'est pas une réelle surprise. "Pour ceux qui ont rencontré Gérard Collomb pendant la campagne présidentielle, il était très très très attaché au projet, détaille-t-il. Collomb, c'est quand même un socialiste historique, l'un des premiers au PS. Et pourtant, il n'a jamais été ministre, jamais été Secrétaire d'Etat... Et là, il se lance dans ce projet, peut-être pour faire un pied de nez aux socialistes, il y croit très fort. Du coup, quand Emmanuel Macron se retrouve élu, il se retrouve Ministre d'Etat."Closer.fr vous propose de revoir cette séquence.
25 April 2018

André Boudou n'a pas pu être entendu par la police à cause de son état de santé

"Ça va mieux, je ne suis plus en danger, mais je suis passé très près". André Boudou s'est confié à nos confrères de Midi Libre il y a quelques jours après avoir été victime d'un infarctus. L'ancien beau-père et ami de Johnny Hallyday précisait qu'il avait "des problèmes d'artères", mais que cet incident avait aussi été provoqué par les pressions exercées sur lui depuis la mort du rockeur. "C'est violent. Depuis deux mois, c'est très violent", admet-il. Un état de santé très fragile qu n'a pas permis aux enquêteurs de l'interroger au sujet de l'organisation de l'Amnesia, rapportaient nos confrères de RTL lundi 23 avril.Grégory Boudou, le frère de Laeticia Hallyday, a été placé en garde à vue il y a quelques jours puis entendu au sujet de la gestion de l'Amnesia, le boîte de nuit familiale dont il est à la tête et qui a été lancée par son père André Boudou en 1988. Ce n'est pas la première fois que l'Amnesia est au coeur d'un scandale financier. En 1998 déjà, le père de Laeticia Hallyday venait de vendre sa discothèque à Miami. "Il y avait une forme de double billetterie. Et on avait retrouvé beaucoup de sous en espèce dans son coffre", explique au Midi Libre, Henri Bec, vice-procureur qui a requis contre lui en 2007 pour fraude fiscale. En effet, 2,44 millions de francs, soit près de 400.000 euros, avaient alors été retrouvés dans le coffre d'André Boudou, que le père de Laeticia Hallyday justifiait comme étant des économies et des restes de la vente de l'Amnesia de Miami. "On a droit à 10.000 dollars par voyage. J'en avais ramené à chacun de mes voyages", expliquera-t-il. "ANDRE BOUDOU" ET "LAETICIA HALLYDAY" EXCLUSIF "JOHNNY HALLYDAY" VISITE LA BOITE DE NUIT L'AMNESIA " © DANIEL ANGELI / BESTIMAGE "JOHNNY HALLYDAY" ET SA FEMME "LAETICIA HALLYDAY" "ANDRE BOUDOU" ARRIVEES LORS DE L'INAUGURATION DE © AGENCE / BESTIMAGE "JOHNNY HALLYDAY" ET SA FEMME "LAETICIA HALLYDAY" "ANDRE BOUDOU" ARRIVEES LORS DE L'INAUGURATION DE © AGENCE / BESTIMAGE "PAUL BELMONDO" "ANDRE BOUDOU" ET "JOHNNY HALLYDAY" INTERIEUR DE "L' AMNESIA" LORS DE LA SOIREE D' I © AGENCE / BESTIMAGE "Ça va mieux, je ne suis plus en danger, mais je suis passé très près". André Boudou s'est confié à nos confrères de Midi Libre il y a quelques jours après avoir été victime d'un infarctus. L'ancien beau-père et ami de Johnny Hallyday précisait qu'il avait "des problèmes d'artères", mais que cet incident avait aussi été provoqué par les pressions exercées sur lui depuis la mort du rockeur. "C'est violent. Depuis deux mois, c'est très violent", admet-il. Un état de santé très fragile qu n'a pas permis aux enquêteurs de l'interroger au sujet de l'organisation de l'Amnesia, rapportaient nos confrères de RTL lundi 23 avril.Grégory Boudou, le frère de Laeticia Hallyday, a été placé en garde à vue il y a quelques jours puis entendu au sujet de la gestion de l'Amnesia, le boîte de nuit familiale dont il est à la tête et qui a été lancée par son père André Boudou en 1988. Ce n'est pas la première fois que l'Amnesia est au coeur d'un scandale financier. En 1998 déjà, le père de Laeticia Hallyday venait de vendre sa discothèque à Miami. "Il y avait une forme de double billetterie. Et on avait retrouvé beaucoup de sous en espèce dans son coffre", explique au Midi Libre, Henri Bec, vice-procureur qui a requis contre lui en 2007 pour fraude fiscale. En effet, 2,44 millions de francs, soit près de 400.000 euros, avaient alors été retrouvés dans le coffre d'André Boudou, que le père de Laeticia Hallyday justifiait comme étant des économies et des restes de la vente de l'Amnesia de Miami. "On a droit à 10.000 dollars par voyage. J'en avais ramené à chacun de mes voyages", expliquera-t-il. "ANDRE BOUDOU" ET "LAETICIA HALLYDAY" EXCLUSIF "JOHNNY HALLYDAY" VISITE LA BOITE DE NUIT L'AMNESIA " © DANIEL ANGELI / BESTIMAGE "JOHNNY HALLYDAY" ET SA FEMME "LAETICIA HALLYDAY" "ANDRE BOUDOU" ARRIVEES LORS DE L'INAUGURATION DE © AGENCE / BESTIMAGE "JOHNNY HALLYDAY" ET SA FEMME "LAETICIA HALLYDAY" "ANDRE BOUDOU" ARRIVEES LORS DE L'INAUGURATION DE © AGENCE / BESTIMAGE "PAUL BELMONDO" "ANDRE BOUDOU" ET "JOHNNY HALLYDAY" INTERIEUR DE "L' AMNESIA" LORS DE LA SOIREE D' I © AGENCE / BESTIMAGE
25 April 2018

Le rappeur américain Meek Mill a finalement été libéré

"Je vous remercie, monsieur le Procureur, pour votre engagement pour la justice". Condamné en novembre dernier à une peine de quatre ans de prison ferme pour des faits remontant à son adolescence, le rappeur américain Meek Mill est finalement sorti de prison mardi 24 avril. La Cour suprême de Pennsylvanie a en effet ordonné sa libération sous caution et a donné au tribunal 60 jours pour revoir sa décision.Arrêté en 2008 pour détention de stupéfiants et d'arme à feu, l'ancien compagnon de Nicki Minaj, aujourd'hui âgé de 30 ans, avait bénéficié d'une mise à l'épreuve d'une durée de cinq ans qui avait été reconduite à plusieurs reprises. Mais suite à une altercation survenue en 2017, Meek Mill avait été de nouveau interpellé et immédiatement placé en détention, la juge Genece E. Brinkley estimant que le rappeur n'avait pas respecté les conditions de son maintien en liberté.A sa sortie de prison, et alors que de très nombreuses personnalités s'étaient indignées contre le racisme qui sévit au sein du système judiciaire et carcéral américain, Meek Mill a remercié ses fans et les nombreux soutiens qu'il a reçus. "Je comprends que beaucoup de personnes de couleur à travers le pays n'ont pas ce luxe, et je compte utiliser ma plate-forme pour braquer la lumière sur ces problèmes", a écrit le rappeur sur Twitter. "En attendant, je compte travailler avec mon équipe juridique pour renverser cette condamnation injustifiée", a-t-il ajouté.To the Philly District Attorney’s office, I’m grateful for your commitment to justice. I understand that many people of color across the country don’t have that luxury and I plan to use my platform to shine a light on those issues.— Meek Mill (@MeekMill) April 24, 2018 Nicki Minaj et Meek Mill dînent au Mastro's Steakhouse à Beverly Hills le 20 novembre 2016 © Splashnews / KCS PRESSE Photographie d'identité judiciaire du prisonnier Meek Mill (de son vrai nom Robert Williams) dans le centre de détention de Philadelphie © Backgrid USA / Bestimage Meek Mill et Nicki Minaj lors des MTV Video Music Awards, le 28 août 2016 à New York © Nancy Kaszerman / Zuma Press / Bestimage "Je vous remercie, monsieur le Procureur, pour votre engagement pour la justice". Condamné en novembre dernier à une peine de quatre ans de prison ferme pour des faits remontant à son adolescence, le rappeur américain Meek Mill est finalement sorti de prison mardi 24 avril. La Cour suprême de Pennsylvanie a en effet ordonné sa libération sous caution et a donné au tribunal 60 jours pour revoir sa décision.Arrêté en 2008 pour détention de stupéfiants et d'arme à feu, l'ancien compagnon de Nicki Minaj, aujourd'hui âgé de 30 ans, avait bénéficié d'une mise à l'épreuve d'une durée de cinq ans qui avait été reconduite à plusieurs reprises. Mais suite à une altercation survenue en 2017, Meek Mill avait été de nouveau interpellé et immédiatement placé en détention, la juge Genece E. Brinkley estimant que le rappeur n'avait pas respecté les conditions de son maintien en liberté.A sa sortie de prison, et alors que de très nombreuses personnalités s'étaient indignées contre le racisme qui sévit au sein du système judiciaire et carcéral américain, Meek Mill a remercié ses fans et les nombreux soutiens qu'il a reçus. "Je comprends que beaucoup de personnes de couleur à travers le pays n'ont pas ce luxe, et je compte utiliser ma plate-forme pour braquer la lumière sur ces problèmes", a écrit le rappeur sur Twitter. "En attendant, je compte travailler avec mon équipe juridique pour renverser cette condamnation injustifiée", a-t-il ajouté.To the Philly District Attorney’s office, I’m grateful for your commitment to justice. I understand that many people of color across the country don’t have that luxury and I plan to use my platform to shine a light on those issues.— Meek Mill (@MeekMill) April 24, 2018 Nicki Minaj et Meek Mill dînent au Mastro's Steakhouse à Beverly Hills le 20 novembre 2016 © Splashnews / KCS PRESSE Photographie d'identité judiciaire du prisonnier Meek Mill (de son vrai nom Robert Williams) dans le centre de détention de Philadelphie © Backgrid USA / Bestimage Meek Mill et Nicki Minaj lors des MTV Video Music Awards, le 28 août 2016 à New York © Nancy Kaszerman / Zuma Press / Bestimage
25 April 2018

"Je ne sais pas comment je vais tenir la cadence" : le prince Charles s'amuse d'être à nouveau grand-père

Le prince Charles aura 70 ans en novembre prochain. Et pour lui, il a bien passé l'âge de suivre le rythme de ses petits-enfants. Car s'il a exprimé sa joie d'être grand-père pour la troisième fois, il y est aussi allé de son message personnel : "Nous sommes tous les deux enchantés par cette nouvelle, a-t-il déclaré en y associant son épouse la duchesse Camilla. C'est une immense joie d'avoir un nouveau petit-enfant, le seul problème est que j'ignore comment je vais réussir à tenir la cadence avec eux", a plaisanté le prince de Galles sur Twitter.Une petite boutade qui fait écho a celle que le prince William avait lâché devant la presse le 23 avril dernier lorsqu'il avait quitté l'hôpital Saint-Mary de Londres avec Kate et leur nouveau né. Le fils du prince Charles avait affirmé qu'il aurait "trois fois plus de soucis maintenant."The Prince of Wales has released a statement following the birth of The Duke and Duchess of Cambridge’s third child.HRH said: “We are both so pleased at the news. It is a great joy to have another grandchild, the only trouble is I don’t know how I am going to keep up with them.” pic.twitter.com/fZmsd72yeX— Clarence House (@ClarenceHouse) April 24, 2018 Le petit-fils de la reine Elizabeth II est devenu papa pour la troisième fois ce lundi 23 avril après l'accouchement de sa femme Kate Middleton dans la matinée. Après ce moment unique, le prince William est allé chercher à Kensington Palace ses deux premiers enfants, le prince George et la princesse Charlotte, pour qu'ils puissent rencontrer leur petit frère. Deux heures plus tard, l'héritier de la couronne est réapparu sur le perron de la Lindo Wing, l'aile luxueuse de l'hôpital de Saint-Mary de Londres, en compagnie de Kate Middleton et de leur nouveau-né, dont le prénom n'a pas encore été dévoilé. Le prince Charles, prince de Galles, lors d'une réception du Prince's Trust Group en marge du Commo © Agence / Bestimage Le prince Charles, prince de Galles, lors d'une réception du Prince's Trust Group en marge du Commo © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge arrive avec ses enfants le prince George de Cambridge et la prin © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge arrive avec ses enfants le prince George de Cambridge et la prin © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Charles aura 70 ans en novembre prochain. Et pour lui, il a bien passé l'âge de suivre le rythme de ses petits-enfants. Car s'il a exprimé sa joie d'être grand-père pour la troisième fois, il y est aussi allé de son message personnel : "Nous sommes tous les deux enchantés par cette nouvelle, a-t-il déclaré en y associant son épouse la duchesse Camilla. C'est une immense joie d'avoir un nouveau petit-enfant, le seul problème est que j'ignore comment je vais réussir à tenir la cadence avec eux", a plaisanté le prince de Galles sur Twitter.Une petite boutade qui fait écho a celle que le prince William avait lâché devant la presse le 23 avril dernier lorsqu'il avait quitté l'hôpital Saint-Mary de Londres avec Kate et leur nouveau né. Le fils du prince Charles avait affirmé qu'il aurait "trois fois plus de soucis maintenant."The Prince of Wales has released a statement following the birth of The Duke and Duchess of Cambridge’s third child.HRH said: “We are both so pleased at the news. It is a great joy to have another grandchild, the only trouble is I don’t know how I am going to keep up with them.” pic.twitter.com/fZmsd72yeX— Clarence House (@ClarenceHouse) April 24, 2018 Le petit-fils de la reine Elizabeth II est devenu papa pour la troisième fois ce lundi 23 avril après l'accouchement de sa femme Kate Middleton dans la matinée. Après ce moment unique, le prince William est allé chercher à Kensington Palace ses deux premiers enfants, le prince George et la princesse Charlotte, pour qu'ils puissent rencontrer leur petit frère. Deux heures plus tard, l'héritier de la couronne est réapparu sur le perron de la Lindo Wing, l'aile luxueuse de l'hôpital de Saint-Mary de Londres, en compagnie de Kate Middleton et de leur nouveau-né, dont le prénom n'a pas encore été dévoilé. Le prince Charles, prince de Galles, lors d'une réception du Prince's Trust Group en marge du Commo © Agence / Bestimage Le prince Charles, prince de Galles, lors d'une réception du Prince's Trust Group en marge du Commo © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge arrive avec ses enfants le prince George de Cambridge et la prin © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge arrive avec ses enfants le prince George de Cambridge et la prin © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge quittent Le © Backgrid UK/ Bestimage
25 April 2018

PHOTOS. Melania refuse (encore) de tenir la main de Donald Trump

Alors qu'Emmanuel et Brigitte Macron affichent une proximité sans faille depuis leur atterrissage sur le sol américain, dans le cadre de leur visite officielle aux Etats-Unis, Donald Trump et son épouse Melania ne semblent pas être véritablement sur la même longueur d'ondes. Lors d'une photographie officielle sur le parvis de la Maison Blanche, à l'issue d'une cérémonie organisée en l'honneur des troupes américaines, la First Lady américaine a ostensiblement refusé de prendre la main de son mari, malgré les tentatives répétées de ce dernier. Les caméras de télévision ont immortalisé ce moment gênant où Donald Trump tente d'attraper à plusieurs reprises la main de Melania en glissant ses doigts dans sa paume. Après plusieurs refus, la première dame a toutefois finalement dû se plier aux volontés de son époux.Ces images ne sont pas sans rappeler celles de l'un des derniers voyages du couple Trump dans l'Ohio début février, où Donald Trump avait déjà tenté de prendre la main de son épouse lorsqu'ils se dirigeaient aux côtés de Melania vers l'avion présidentiel. Mais sans succès.WATCH: President Trump and First Lady Melania Trump depart the White House on their way to Ohio pic.twitter.com/unoZ5xyEXN— NBC News (@NBCNews) February 5, 2018 Les couples Macron et Trump à la Maison Blanche lors d'une cérémonie en hommage aux troupes américaines, le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Brigitte Macron et Melania Trump assistent aux côtés de leurs époux à une cérémonie en l'honneur des troupes américaines le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Brigitte Macron et Melania Trump assistent aux côtés de leurs époux à une cérémonie en l'honneur des troupes américaines le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Les couples Macron et Trump à la Maison Blanche lors d'une cérémonie en hommage aux troupes américaines, le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Les couples Macron et Trump à la Maison Blanche lors d'une cérémonie en hommage aux troupes américaines, le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Les couples Macron et Trump à la Maison Blanche lors d'une cérémonie en hommage aux troupes américaines, le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Emmanuel Macron et Donald Trump sur le parvis de la Maison Blanche, le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Alors qu'Emmanuel et Brigitte Macron affichent une proximité sans faille depuis leur atterrissage sur le sol américain, dans le cadre de leur visite officielle aux Etats-Unis, Donald Trump et son épouse Melania ne semblent pas être véritablement sur la même longueur d'ondes. Lors d'une photographie officielle sur le parvis de la Maison Blanche, à l'issue d'une cérémonie organisée en l'honneur des troupes américaines, la First Lady américaine a ostensiblement refusé de prendre la main de son mari, malgré les tentatives répétées de ce dernier. Les caméras de télévision ont immortalisé ce moment gênant où Donald Trump tente d'attraper à plusieurs reprises la main de Melania en glissant ses doigts dans sa paume. Après plusieurs refus, la première dame a toutefois finalement dû se plier aux volontés de son époux.Ces images ne sont pas sans rappeler celles de l'un des derniers voyages du couple Trump dans l'Ohio début février, où Donald Trump avait déjà tenté de prendre la main de son épouse lorsqu'ils se dirigeaient aux côtés de Melania vers l'avion présidentiel. Mais sans succès.WATCH: President Trump and First Lady Melania Trump depart the White House on their way to Ohio pic.twitter.com/unoZ5xyEXN— NBC News (@NBCNews) February 5, 2018 Les couples Macron et Trump à la Maison Blanche lors d'une cérémonie en hommage aux troupes américaines, le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Brigitte Macron et Melania Trump assistent aux côtés de leurs époux à une cérémonie en l'honneur des troupes américaines le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Brigitte Macron et Melania Trump assistent aux côtés de leurs époux à une cérémonie en l'honneur des troupes américaines le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Les couples Macron et Trump à la Maison Blanche lors d'une cérémonie en hommage aux troupes américaines, le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Les couples Macron et Trump à la Maison Blanche lors d'une cérémonie en hommage aux troupes américaines, le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Les couples Macron et Trump à la Maison Blanche lors d'une cérémonie en hommage aux troupes américaines, le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE Emmanuel Macron et Donald Trump sur le parvis de la Maison Blanche, le 24 avril 2018 © Mega / KCS PRESSE
25 April 2018

Critiquée dans la presse, Françoise Nyssen peut compter sur le soutien de Frédéric Mitterrand

"C'est dégueulasse". L'ancien ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a tenu à faire part de son mécontentement face aux nombreuses critiques diffusées dans la presse ces dernières semaines à l'encontre de la nouvelle locataire de la rue de Valois, Françoise Nyssen. Alors que plusieurs membres du gouvernement et/ou parlementaires évoquent à demi-mots le remplacement prochain de la ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand se dit "révolté" par cette "campagne de presse". Il se déclare par ailleurs choqué de voir le suicide du fils de la ministre, survenu en 2012, évoqué dans les médias - elle en a pourtant elle-même parlé aux journalistes du Journal du Dimanche dans le cadre d'un portrait qui lui était consacré le 22 avril dernier -, et a souhaité adressé un message de soutien à Françoise Nyssen, rapporte Le Parisien.Dans un article du quotidien publié le 11 avril, un proche du président Emmanuel Macron indiquait que l'ancienne directrice des éditions Actes Sud pourrait faire partie "des deux trois ministres sur la sellette". En cause : sa faible maîtrise des rouages de la politique et sa communication jugée peu adaptée. "Elle est bonne élève, elle s'échine à rentrer dans le rôle du ministre, mais ce n'est pas du tout sa nature", estimait ainsi un conseiller ministériel tandis qu'un membre du gouvernement soulignait que "c'est une femme de culture mais pas de communication". Frédéric Mitterrand à Paris le 14 juin 2017 © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE Françoise Nyssen au palais de l'Elysée à Paris le 7 juin 2017 © KCS PRESSE Françoise Nyssen, ministre de la culture lors de la sortie du conseil des ministres du 20 avril 2018 © Stephane Lemouton / Bestimage Françoise Nyssen lors de la 43ème cérémonie des Cesar à la salle Pleyel à Paris, le 2 mars 2018 © BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE "C'est dégueulasse". L'ancien ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a tenu à faire part de son mécontentement face aux nombreuses critiques diffusées dans la presse ces dernières semaines à l'encontre de la nouvelle locataire de la rue de Valois, Françoise Nyssen. Alors que plusieurs membres du gouvernement et/ou parlementaires évoquent à demi-mots le remplacement prochain de la ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand se dit "révolté" par cette "campagne de presse". Il se déclare par ailleurs choqué de voir le suicide du fils de la ministre, survenu en 2012, évoqué dans les médias - elle en a pourtant elle-même parlé aux journalistes du Journal du Dimanche dans le cadre d'un portrait qui lui était consacré le 22 avril dernier -, et a souhaité adressé un message de soutien à Françoise Nyssen, rapporte Le Parisien.Dans un article du quotidien publié le 11 avril, un proche du président Emmanuel Macron indiquait que l'ancienne directrice des éditions Actes Sud pourrait faire partie "des deux trois ministres sur la sellette". En cause : sa faible maîtrise des rouages de la politique et sa communication jugée peu adaptée. "Elle est bonne élève, elle s'échine à rentrer dans le rôle du ministre, mais ce n'est pas du tout sa nature", estimait ainsi un conseiller ministériel tandis qu'un membre du gouvernement soulignait que "c'est une femme de culture mais pas de communication". Frédéric Mitterrand à Paris le 14 juin 2017 © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE Françoise Nyssen au palais de l'Elysée à Paris le 7 juin 2017 © KCS PRESSE Françoise Nyssen, ministre de la culture lors de la sortie du conseil des ministres du 20 avril 2018 © Stephane Lemouton / Bestimage Françoise Nyssen lors de la 43ème cérémonie des Cesar à la salle Pleyel à Paris, le 2 mars 2018 © BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE
25 April 2018

Le clin d'œil touchant de Catherine Ringer à Jacques Higelin au Printemps de Bourges

Catherine Ringer a rendu un hommage très touchant au chanteur Jacques Higelin, mort à l'âge de 77 ans le 6 avril dernier. En concert au Printemps de Bourges lors d'une soirée 100% féminin ce mardi 24 avril, la musicienne de 60 ans a surpris le public en reprenant Pars, une chanson du répertoire d'une des plus grandes voix de la chanson française. Cette conclusion émouvante de son show a ému ses fans, qui ont partagé quelques vidéos de ce moment unique sur les réseaux sociaux.Catherine Ringer avait assisté le 12 avril dernier à l'hommage à Jacques Higelin au Cirque d'Hiver en présence de nombreuses personnalités du monde de la musique ou du cinéma. Les comédiens Daniel Auteuil, Sandrine Bonnaire, Marina Foïs, Julie Gayet ou encore les musiciens Armande Altaï, Cali et Alain Souchon ont salué la mémoire du père d'Arthur H et Izia Higelin.Impossible de participer à ce @PrintempsDB sans mentionner le regretté Jacques Higelin ! Catherine Ringer lui a rendu un très bel hommage en reprenant « Pars ». #PDB2018 pic.twitter.com/P26cJXVTVA— Mélanie Pradalié (@MelaniePradalie) April 24, 2018 Catherine Ringer au #PDB2018 ! pic.twitter.com/WzQsLuRCzq— Printemps de Bourges (@PrintempsDB) April 24, 2018 Daniel Auteuil, qui avait assisté à la cérémonie au Cirque d'Hiver, puis à l'enterrement au cimetière du Père Lachaise, était revenu sur cet évènement avec une grande émotion dans l'émission En Ballade diffusée sur Europe 1. L'acteur s'était confié à Nikos Aliagas : "La vie, il faut la prendre, la croquer. Je considère que le bon temps, c'est toujours maintenant, je n'ai pas de nostalgie possible. La vie est un cadeau quotidien. D'autant plus que je suis sorti bouleversé, émerveillé et rechargé d'énergie d'une cérémonie d'obsèques, une cérémonie devant le cercueil de Jacques Higelin avec sa famille au Cirque d'hiver. C'était absolument prodigieux. C'est la première fois que je voyais ça. Je me disais que c'était parce qu'il avait vécu comme ça, généreusement, joyeusement." Catherine Ringer - 33ème Cérémonie des Victoires de la Musique à la Seine musicale de Boulogne-Billa © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Izia Higelin, Catherine Ringer et Noémie Lenoir - People au défilé de mode "Jean Paul Gaultier", col © OLIVIER BORDE / BESTIMAGE Jacques Higelin lors de lenregistrement de l'émission "Vivement Dimanche", au studio Gabriel à Pari © JLPPA / Bestimage Catherine Ringer à la sortie de l'hommage à Jacques Higelin au Cirque d'Hiver à Paris le 12 avril 20 © Agence / Bestimage Catherine Ringer à la sortie de l'hommage à Jacques Higelin au Cirque d'Hiver à Paris le 12 avril 20 © Agence / Bestimage PARIS, FRANCE - JANUARY 28: Izia Higelin, Catherine Ringer and Noemie Lenoir attend the Jean Paul Ga © © SWAN / KCS PRESSE Catherine Ringer a rendu un hommage très touchant au chanteur Jacques Higelin, mort à l'âge de 77 ans le 6 avril dernier. En concert au Printemps de Bourges lors d'une soirée 100% féminin ce mardi 24 avril, la musicienne de 60 ans a surpris le public en reprenant Pars, une chanson du répertoire d'une des plus grandes voix de la chanson française. Cette conclusion émouvante de son show a ému ses fans, qui ont partagé quelques vidéos de ce moment unique sur les réseaux sociaux.Catherine Ringer avait assisté le 12 avril dernier à l'hommage à Jacques Higelin au Cirque d'Hiver en présence de nombreuses personnalités du monde de la musique ou du cinéma. Les comédiens Daniel Auteuil, Sandrine Bonnaire, Marina Foïs, Julie Gayet ou encore les musiciens Armande Altaï, Cali et Alain Souchon ont salué la mémoire du père d'Arthur H et Izia Higelin.Impossible de participer à ce @PrintempsDB sans mentionner le regretté Jacques Higelin ! Catherine Ringer lui a rendu un très bel hommage en reprenant « Pars ». #PDB2018 pic.twitter.com/P26cJXVTVA— Mélanie Pradalié (@MelaniePradalie) April 24, 2018 Catherine Ringer au #PDB2018 ! pic.twitter.com/WzQsLuRCzq— Printemps de Bourges (@PrintempsDB) April 24, 2018 Daniel Auteuil, qui avait assisté à la cérémonie au Cirque d'Hiver, puis à l'enterrement au cimetière du Père Lachaise, était revenu sur cet évènement avec une grande émotion dans l'émission En Ballade diffusée sur Europe 1. L'acteur s'était confié à Nikos Aliagas : "La vie, il faut la prendre, la croquer. Je considère que le bon temps, c'est toujours maintenant, je n'ai pas de nostalgie possible. La vie est un cadeau quotidien. D'autant plus que je suis sorti bouleversé, émerveillé et rechargé d'énergie d'une cérémonie d'obsèques, une cérémonie devant le cercueil de Jacques Higelin avec sa famille au Cirque d'hiver. C'était absolument prodigieux. C'est la première fois que je voyais ça. Je me disais que c'était parce qu'il avait vécu comme ça, généreusement, joyeusement." Catherine Ringer - 33ème Cérémonie des Victoires de la Musique à la Seine musicale de Boulogne-Billa © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Izia Higelin, Catherine Ringer et Noémie Lenoir - People au défilé de mode "Jean Paul Gaultier", col © OLIVIER BORDE / BESTIMAGE Jacques Higelin lors de lenregistrement de l'émission "Vivement Dimanche", au studio Gabriel à Pari © JLPPA / Bestimage Catherine Ringer à la sortie de l'hommage à Jacques Higelin au Cirque d'Hiver à Paris le 12 avril 20 © Agence / Bestimage Catherine Ringer à la sortie de l'hommage à Jacques Higelin au Cirque d'Hiver à Paris le 12 avril 20 © Agence / Bestimage PARIS, FRANCE - JANUARY 28: Izia Higelin, Catherine Ringer and Noemie Lenoir attend the Jean Paul Ga © © SWAN / KCS PRESSE
25 April 2018