COVID 19: TAUX D'INCIDENCE RECORD DANS LES AM ET LEGERE HAUSSE DES HOSPITALISATIONS

CANNES RADIO
Crédit: CANNES RADIO

La situation sanitaire se dégrade dans les Alpes-Maritimes.

Le taux d’incidence grimpe à 570 pour 100 000 habitants. Du jamais vu depuis le début de l’épidémie.

Si les jeunes adultes de 20-30 ans restent majoritairement touchés par le variant Delta, les contaminations gagnent aussi les autres tranches de la population. Des personnes plus âgées et non vaccinées.

Avec des répercussions sur les hospitalisations.

Une vingtaine de patients ont été admis hier dont 5 en réanimation, des malades de moins de 50 ans.

Mais aucun décès n’ est à déplorer ces dernières 24 heures.

En France, près de 27.000 nouvelles contaminations ont été enregistrées hier.

C’est le chiffre le plus élevé depuis la fin avril.

1 000 patients sont en soins intensifs, légère hausse dans ce domaine.

Mais d’une manière générale, on observe moins de cas graves grâce principalement à la vaccination.

Un cap vient d’être franchi : plus de la moitié des Français est désormais complètement vaccinée contre le Covid-19 et plus de 60% a reçu au moins une dose (plus de 40 millions de personnes) Forte accélération depuis une semaine.

PUBLICITÉ

Le gouvernement vise désormais 50 millions de primo-vaccinés d'ici à la fin août.

Le seuil d'immunité collective est estimé à environ 90% avec le nouveau variant Delta.

 

Le pass-sanitaire entrera en vigueur la semaine prochaine dans les restaurants, bar et cafés à l’intérieur comme en terrasse. Le Préfet des AM, précise qu’il n’est pas question à ce jour de fermer les établissements à minuit comme c’est le cas en Haute-Corse.

Il invite par contre les azuréens et touristes à porter le masque en extérieur dans les zones fréquentées et à respecter plus que jamais les gestes barrières.

 

L’instauration du pass-sanitaire entraine aussi l’annulation de plusieurs fêtes patronales dans les villages de l’arrière-pays. Les communes ne souhaitent pas faire de discriminations entre les personnes et d’autres n’ont pas les moyens de contrôler la population.