Actualités

LE POINT SUR LES ACTIONS DES GILETS JAUNES ET LEURS CONSÉQUENCES (ITW)

29 novembre 2018 à 18h00 Par Giulia TESTAVERDE
Crédit photo : OUEST FRANCE

Les gilets jaunes restent mobilisés et souhaitent  manifester samedi. Une demande a été déposée en Préfecture pour un défilé du théâtre de verdure à Nice jusqu’à Cagnes sur Mer

Plusieurs opérations sont notamment prévues : un barrage filtrant en bas du boulevard Kennedy, un blocage partiel de la place De Gaulle, puis un barrage filtrant située au rond-point avant l'entrée de l'A8 à Cagnes-sur-Mer, direction l'Italie. 

Deux étudiants en droit à Nice ont lancé un mouvement pour "rallier la jeunesse de France" à la grogne des gilets jaunes. Première étape: participer en masse à la mobilisation prévue samedi. Un nouvel appel à manifester samedi sur les Champs-Elysées a été lancé.

D’autres appels à la mobilisation sont lancés du côté de Grasse dimanche à Séranon.  Un barrage filtrant sera effectif au rond point de l’artuby sur la route Napoléon allant de Cannes à Grenoble entre 10h et 18H.

Et au 13 eme jour de la mobilisation des gilets jaunes les conséquences commencent à se faire sentir.  Comme le dénonce Anny Courtade, présidente de la centrale d’achat Lecasud qui regroupe les hypermarchés Leclerc dans 11 départements du sud-est. Elle tire la sonnette d’alarme et s’inquiète pour l’avenir des salaires à cause des blocages qui perdurent, on l’écoute au micro de Philippe Muller.

Même son de cloche pour la fédération du commerce et de la distribution tire la sonnette d’alarme. Elle estime qu’un troisième week-end de "blocage des magasins et des entrepôts" dans le cadre du mouvement des "gilets jaunes" serait castrophique pour le commerce dans un communiqué.

Autre coup dur au niveau de l’économie : les hôtels parisiens accusent des pertes de 10 millions d‘euros suite aux annulations de réservations lors des vagues jaunes.