Actualités

OPERATION ESCARGOT POUR LES AUTO-ECOLES

11 février 2019 à 13h25 Par Philippe MULLER
Crédit photo : LA PROVENCE

Les professionnels dénoncent une "ubérisation" de leur profession et craignent des fermetures

Les auto-écoles manifestent ce matin contre une plus grande libéralisation du secteur. La profession se mobilise contre une réforme du gouvernement qui favoriserait l'apprentissage de la conduite via des plateformes sur internet.
Une opération escargot s’est déroulée ce matin au départ du stade Coubertin à la Bocca et une autre depuis le port de Nice et jusqu’au Cadam.

Une délégation doit être reçue cet après-midi en Préfecture. Les professionnels craignent des licenciements et des fermetures d’auto-écoles.

La concurrence est déjà créée par l’apparition des auto-écoles en ligne comme Ornikar. Elles annoncent des permis entre 700 et 800 euros, avec des cours dispensés par des moniteurs au statut d’auto entrepreneurs. Les auto-écoles traditionnelles disent constater des baisses des inscriptions entre 40% et 60%. Elles sont 190 dans les AM et emploient plus de 500 personnes.