OUVERTURE DE LA VACCINATION AUX 12-17 ANS

CANNES RADIO

Le coup d’envoi aujourd’hui de la vaccination pour les adolescents.

Les 12-17 ans peuvent recevoir leur première dose de Pfizer-BioNTech.

Une procédure sur la base du volontariat avec l’accord des deux parents et du mineur concerné.

Les parents doivent remplir une attestation téléchargeable (PDF) sur le site du ministère de la Santé. 

La présence d'un des deux parents, muni de l’attestation, est nécessaire pour la première injection.

Les rendez-vous se prennent via les plateformes de réservation en ligne habituelles comme Doctolib.

La vaccination des adolescents se fait obligatoirement en centre de vaccination, et non en pharmacie comme cela est désormais possible pour les adultes.

 

Les données disponibles sur le Covid-19 montrent que les formes graves de la maladie sont rares chez les jeunes. Mais "quand on augmentera la couverture vaccinale des adultes, la transmission aura tendance à se passer plus dans les groupes non vaccinés", a expliqué le 3 juin Elisabeth Bouvet, la présidente de la commission technique des vaccinations à la Haute Autorité de santé (HAS), pour justifier l'élargissement de la vaccination.

 

Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) reconnaît de son côté que la capacité à transmettre le virus chez les adolescents est "proche (…) de celle observée chez les jeunes adultes" et qu'il existe des bienfaits, notamment psychologiques, à la vaccination des adolescents.

Tous les adolescents sont concernés sauf ceux qui ont déjà contracté le Covid-19.

 

En France, 30 millions de personnes, ont déjà reçu une première dose de sérum. En région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, plus de 2 millions de personnes ont été vaccinées.

La pression continue de baisser dans les hôpitaux français où l’on compte 2 000 patients en réanimation. Covid-19.

Le nombre de contaminations s'élève à 689 cas confirmés en 24 heures. Dans les Alpes-Maritimes les chiffres sont au plus bas.