L'info people

Karim Benzema : ce gros coup dur à son retour de vacances avec Kylian Mbappé

Un coup dur. Comme tous les français, Karim Benzema a souhaité profiter de son été et c'est en Grèce, plus précisément sur l'île de Mykonos qu'il a déposé ses valises il y a quelques jours. Un voyage qu'il a souhaité effectuer avec ses deux enfants, Mélia et Ibrahim. Un séjour de rêve pour l'attaquant français. Toutefois, c'est une mauvaise nouvelle qu'il a appris lors de son retour à son domicile à Lyon. En effet, comme l'a expliqué le club du Real Madrid dans un communiqué relayé sur les réseaux sociaux, Karim Benzema a été testé positif au COvid-19 et n'a pas pu reprendre le chemin de l'entraînement comme prévu. Le club espagnol n'a toutefois pas fourni davantage de précisions concernant l'état de santé du sportif ni même les circonstances de sa contamination. Ainsi, il doit respecter une période d'isolement de quatorze jours avant de revenir à Madrid.Un voyage de rêve. Celui qui a fait un retour très attendu en équipe de France lors de l'Euro 2020 a bien profité de ses vacances en famille. Parti avec ses deux enfants, il a toutefois pu retrouver son collègue et ami Kylian Mbappé, pour un séjour de luxe sous le soleil des Cyclades. Comme vous l'a révélé Closer il y a quelques jours, le footballeur a mis les petits plats dans les grands puisqu'il a réquisitionné un somptueux navire de 20 mètres de long, qu'il a loué 17 000 euros pour la semaine. Papa comblé, il n'a pas hésité à partager des photos de son séjour sur son compte Instagram. S'il est très discret concernant sa vie amoureuse, c'est avec une immense fierté que le footballeur enchaîne les publications en compagnie de ses enfants sur les réseaux sociaux. Pour rappel, sa fille Mélia est née de sa relation avec Chloé de Launay tandis que son fils Ibrahim est le fruit de son union avec Cora Gauthier. Tous deux font le bonheur de Karim Benzema.Karim Benzema positif au Covid-19 : quels autres joueurs ont également été testés positif ?Karim Benzema n'est pas le seul joueur du Real Madrid a avoir été testé positif au Covid-19. En effet, il y a également Sergio Ramos, Nacho, Eden Hazard ou encore Raphaël Varane. L'année dernière, ce sont les joueurs Blaise Matuidi et Paul Pogba, que l'on peut retrouver en équipe de France, qui avaient contracté le virus. Karim Benzema © Anthony BIBARD Karim Benzema © Instagram Karim Benzema © Instagram Karim Benzema © Instagram Karim Benzema © Norbert Scanella Karim Benzema © Anthony BIBARD Karim Benzema © Federico Pestellini Karim Benzema © Federico Pestellini Karim Benzema © Federico Pestellini Karim Benzema © Anthony BIBARD Karim Benzema © JB Autissier Karim Benzema © Anthony BIBARD 24 juillet 2021

Eugenie et Beatrice d'York stupéfaites et choquées par le nouveau dessein du prince Harry 

Une nouvelle bombe dans la famille royale. En janvier 2020, le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé leur intention de s'éloigner de la famille royale. Quelques mois plus tard, le couple a quitté le Royaume-Uni pour s'installer à Los Angeles. L'année d'après, tous deux ont enchaîné les révélations plus choquantes les unes que les autres dans une interview accordée à Oprah Winfrey. Discret depuis, le prince Harry a révélé il y a quelques jours son intention de publier ses mémoires. Une initiative qui n'a pas été bien perçue par tout le monde. Selon les informations publiées par The Mirror ce samedi 24 juillet, Eugenie et Beatrice d'York n'ont pas hésité à donner un avis bien tranché. "Elles ont été abasourdies", a révélé le tabloïd. De plus, toutes deux font partie des seules personnes à avoir gardé contact avec l'époux de Meghan Markle et cette annonce a été très surprenante pour elles. Cet ouvrage est prévu pour fin 2022 et Robert Jobson, spécialiste des têtes couronnées, a estimé que l'attente est une "tourmente émotionnelle. Attendre plus d'un an pour la pulication va être une torture", a-t-il conclu.Il veut raconter son histoire. Si le prince Harry souhaite publier ses mémoires, c'est parce qu'il veut avoir la possibilité de raconter sa version des faits. Dans son communiqué, il explique vouloir "mettre en avant les nombreuses casquettes que j'ai pu porter au fil des ans", confie-t-il d'abord. Une initiative importante pour lui qui espère qu'en "racontant mon histoire - les hauts et les bas, les erreurs, les leçons apprises - je peux aider à montrer que peu importe d'où nous venons, nous avons tous beaucoup plus en commun que nous ne le pensons", précise-t-il ensuite. Toutefois, les britanniques s'attendent à de nombreuses révélations, comme par exemple celles concernant la mort de sa mère, Lady Diana. En effet, il a évoqué son intention de raconter son histoire non comme "le prince que j'ai été depuis ma naissance mais comme l'homme que je suis devenu", a-t-il conclu. Pour la publication de son ouvrage, il s'est tourné vers Penguin Random House et les revenus de vente seront donnés à des associations. Nul doute que ce livre fera beaucoup parler.Mémoires du prince Harry : quels autres membres de la famille royale ont été choqués ?Avec la publication de ses mémoires, le prince Harry a beaucoup fait réagir les britanniques mais également ses proches. Si Eugénie et Béatrice d'York n'ont pas hésité à affirmer leur surprise concernant cette initiative, elles ne sont pas les seules. En effet, la reine Elizabeth II a affirmé avoir trouvé "profondément irrespectueuse la décision du prince Harry", a confié son entourage au Daily Mail. De même pour le prince Charles. "Il pense que le prince Harry est bizarrement déterminé à causer du tort à sa famille", a confié une source proche à The Mirror. "Le prince Charles est préoccupé par la voie choisie par Harry et pense que les attaques constantes et les commentaires blessants de son fils à son égard sont complètement injustes", a conclu cette même personne. Beatrice d'York et Eugenie © AGENCE Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Beatrice d'York et Eugenie © Agence Beatrice d'York et Eugenie © AGENCE Beatrice d'York et Eugenie © AGENCE Beatrice d'York et Eugenie © AGENCE Beatrice d'York et Eugenie © EXPRESS SYNDICATION Beatrice d'York et Eugenie © Backgrid UK Beatrice d'York et Eugenie © AGENCE Beatrice d'York et Eugenie © Agence Beatrice d'York et Eugenie © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © AGENCE Le prince Harry © AGENCE Le prince Harry © AGENCE Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © AGENCE Le prince Harry © Agence Une nouvelle bombe dans la famille royale. En janvier 2020, le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé leur intention de s'éloigner de la famille royale. Quelques mois plus tard, le couple a quitté le Royaume-Uni pour s'installer à Los Angeles. L'année d'après, tous deux ont enchaîné les révélations plus choquantes les unes que les autres dans une interview accordée à Oprah Winfrey. Discret depuis, le prince Harry a révélé il y a quelques jours son intention de publier ses mémoires. Une initiative qui n'a pas été bien perçue par tout le monde. Selon les informations publiées par The Mirror ce samedi 24 juillet, Eugenie et Beatrice d'York n'ont pas hésité à donner un avis bien tranché. "Elles ont été abasourdies", a révélé le tabloïd. De plus, toutes deux font partie des seules personnes à avoir gardé contact avec l'époux de Meghan Markle et cette annonce a été très surprenante pour elles. Cet ouvrage est prévu pour fin 2022 et Robert Jobson, spécialiste des têtes couronnées, a estimé que l'attente est une "tourmente émotionnelle. Attendre plus d'un an pour la pulication va être une torture", a-t-il conclu.Il veut raconter son histoire. Si le prince Harry souhaite publier ses mémoires, c'est parce qu'il veut avoir la possibilité de raconter sa version des faits. Dans son communiqué, il explique vouloir "mettre en avant les nombreuses casquettes que j'ai pu porter au fil des ans", confie-t-il d'abord. Une initiative importante pour lui qui espère qu'en "racontant mon histoire - les hauts et les bas, les erreurs, les leçons apprises - je peux aider à montrer que peu importe d'où nous venons, nous avons tous beaucoup plus en commun que nous ne le pensons", précise-t-il ensuite. Toutefois, les britanniques s'attendent à de nombreuses révélations, comme par exemple celles concernant la mort de sa mère, Lady Diana. En effet, il a évoqué son intention de raconter son histoire non comme "le prince que j'ai été depuis ma naissance mais comme l'homme que je suis devenu", a-t-il conclu. Pour la publication de son ouvrage, il s'est tourné vers Penguin Random House et les revenus de vente seront donnés à des associations. Nul doute que ce livre fera beaucoup parler.Mémoires du prince Harry : quels autres membres de la famille royale ont été choqués ?Avec la publication de ses mémoires, le prince Harry a beaucoup fait réagir les britanniques mais également ses proches. Si Eugénie et Béatrice d'York n'ont pas hésité à affirmer leur surprise concernant cette initiative, elles ne sont pas les seules. En effet, la reine Elizabeth II a affirmé avoir trouvé "profondément irrespectueuse la décision du prince Harry", a confié son entourage au Daily Mail. De même pour le prince Charles. "Il pense que le prince Harry est bizarrement déterminé à causer du tort à sa famille", a confié une source proche à The Mirror. "Le prince Charles est préoccupé par la voie choisie par Harry et pense que les attaques constantes et les commentaires blessants de son fils à son égard sont complètement injustes", a conclu cette même personne. Beatrice d'York et Eugenie © AGENCE Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © Backgrid USA Beatrice d'York et Eugenie © Agence Beatrice d'York et Eugenie © AGENCE Beatrice d'York et Eugenie © AGENCE Beatrice d'York et Eugenie © AGENCE Beatrice d'York et Eugenie © EXPRESS SYNDICATION Beatrice d'York et Eugenie © Backgrid UK Beatrice d'York et Eugenie © AGENCE Beatrice d'York et Eugenie © Agence Beatrice d'York et Eugenie © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © AGENCE Le prince Harry © AGENCE Le prince Harry © AGENCE Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Backgrid USA Le prince Harry © AGENCE Le prince Harry © Agence
24 juillet 2021

Emmanuel Macron : ce très joli cadeau qu'il a emporté dans ses valises

Emmanuel Macron va faire des jaloux ! Le président de la République s'est rendu au Japon pour encourager l'Équipe de France dans la compétition. Et comme tous les Présidents, Emmanuel Macron a reçu un accueil spécial. Il a rencontré dans la capitale japonaise plusieurs dessinateurs de mangas dont les oeuvres sont populaires en France. "Akira, Fairy Tail, Dark Souls, Vers la lumière,...Heureux de partager un moment avec ces artistes. Ils sont des mythes au Japon, en France aussi ! La réussite du Pass Culture le confirme : la culture nous rapproche", a écrit Emmanuel Macron.Katsuhiro Ōtomo a remis à Emmanuel Macron un dessin original de One Piece, réalisé spécialement et dédicacé pour le chef de l'État. De quoi combler ce passionné du célèbre manga qui relate les aventures de Monkey D. Luffy, lu par des millions de lecteurs à travers le monde. "Passionnés de #OnePiece, je partage avec vous ce dessin original offert par son auteur", écrit Emmanuel Macron. Le seul Président présent à la cérémonie d'ouvertureEmmanuel Macron se rend au Japon pendant 36 heures afin d'assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo, qui s'est tenue vendredi 23 juillet 2021. Le chef de l'Etat a pris cette décision en tant que président du pays hôte de la prochaine édition du G7, prévue en 2024. Il était le seul dirigeant de cette organisation à assister à la cérémonie.Emmanuel Macrona assisté à l'épreuve de judo hommes, dans la catégorie des moins de 60kg. Il a applaudi la médaille de bronze décrochée par le Français Luka Mkheidze, dans une vidéo publiée par Brigitte Henriques, directrice du Comité National Olympique et Sportif (CNOSF). Emmanuel Macron © Stephane Lemouton One Piece © INSTAGRAM/EMMANUEL MACRON Emmanuel Macron © ALAIN ROLLAND/ IMAGEBUZZ/ BESTIMAGE Emmanuel Macron © Eliot Blondet Emmanuel Macron © Jacques Witt/Pool/Bestimage Emmanuel Macron © Cyril Moreau Emmanuel Macron © Christophe Simon Emmanuel Macron © Christophe Simon Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Stephane Lemouton / Bestimage Emmanuel Macron © JB Autissier / Panoramic / Bestimage Emmanuel Macron © Jacques Witt/Pool/Bestimage Emmanuel Macron va faire des jaloux ! Le président de la République s'est rendu au Japon pour encourager l'Équipe de France dans la compétition. Et comme tous les Présidents, Emmanuel Macron a reçu un accueil spécial. Il a rencontré dans la capitale japonaise plusieurs dessinateurs de mangas dont les oeuvres sont populaires en France. "Akira, Fairy Tail, Dark Souls, Vers la lumière,...Heureux de partager un moment avec ces artistes. Ils sont des mythes au Japon, en France aussi ! La réussite du Pass Culture le confirme : la culture nous rapproche", a écrit Emmanuel Macron.Katsuhiro Ōtomo a remis à Emmanuel Macron un dessin original de One Piece, réalisé spécialement et dédicacé pour le chef de l'État. De quoi combler ce passionné du célèbre manga qui relate les aventures de Monkey D. Luffy, lu par des millions de lecteurs à travers le monde. "Passionnés de #OnePiece, je partage avec vous ce dessin original offert par son auteur", écrit Emmanuel Macron. Le seul Président présent à la cérémonie d'ouvertureEmmanuel Macron se rend au Japon pendant 36 heures afin d'assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo, qui s'est tenue vendredi 23 juillet 2021. Le chef de l'Etat a pris cette décision en tant que président du pays hôte de la prochaine édition du G7, prévue en 2024. Il était le seul dirigeant de cette organisation à assister à la cérémonie.Emmanuel Macrona assisté à l'épreuve de judo hommes, dans la catégorie des moins de 60kg. Il a applaudi la médaille de bronze décrochée par le Français Luka Mkheidze, dans une vidéo publiée par Brigitte Henriques, directrice du Comité National Olympique et Sportif (CNOSF). Emmanuel Macron © Stephane Lemouton One Piece © INSTAGRAM/EMMANUEL MACRON Emmanuel Macron © ALAIN ROLLAND/ IMAGEBUZZ/ BESTIMAGE Emmanuel Macron © Eliot Blondet Emmanuel Macron © Jacques Witt/Pool/Bestimage Emmanuel Macron © Cyril Moreau Emmanuel Macron © Christophe Simon Emmanuel Macron © Christophe Simon Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Stephane Lemouton / Bestimage Emmanuel Macron © JB Autissier / Panoramic / Bestimage Emmanuel Macron © Jacques Witt/Pool/Bestimage
24 juillet 2021

Kim Kardashian et Kylie Jenner victimes d'escrocs à l'assurance chômage

Elles font les frais de leur notoriété ! Au début de l'été, Kim Kardashian et Kylie Jenner ont été victimes d'usurpation d'identité. Selon les informations du site américain TMZ, des fraudeurs basés dans l'état du Michigan ont entrepris des demandes d'allocations chômage sur Internet en se faisant passer pour les deux stars de l'émission L'incroyable famille Kardashian. Au total, les fraudeurs ont pu toucher 7000 dollars, soit 5950 euros, en l'espace de huit semaines. Ainsi, cette affaire a mis en lumière les dysfonctionnements liés à l'assurance-chômage américaine. Dans les pages du journal The Detroit News, il a été indiqué que c'est une erreur logicielle qui a permis le paiement des allocations !Si les malfaiteurs ont entré le nom de Kim Kardashian et Kylie Jenner dans le logiciel, les deux soeurs sont loin d'être en période d'inactivité. En effet, elles accumulent les projets et leur fortune ne font que grandir. En avril dernier, l'ex-femme de Kanye West intégrait officiellement le club des milliardaires américains grâce au succès de sa marque de cosmétiques, KKW Beauty et de sa marque de sous-vêtements, Skims. De son côté, la petite soeur de Kendall Jenner possède une fortune estimée à 700 millions de dollars. Star des réseaux sociaux, où elle compte plus de 251 millions de fans, la jolie brune est une pro de la communication et dévoile régulièrement des clichés de ses nouveaux produits Kylie Cosmetics qui se vendent en l'espace de quelques minutes à chaque fois !Le nouveau contrat de Kim KardashianAlors que sa marque de sous-vêtements se vend extrêmement bien, la star a annoncé il y a quelques jours que Skims habillera les athlètes américaines lors des Jeux olympiques de Tokyo. Heureuse de ce nouveau contrat, Kim Kardashian a partagé sur Instagram : "Je suis honorée d'annoncer que SKIMS va concevoir les sous-vêtements, pyjamas et vêtements de détente de l'équipe américaine cette année à Tokyo, et ces mêmes pièces seront disponibles dans une collection capsule à retrouver sur SKIMS.com." Kim Kardashian © Backgrid USA Kylie Jenner © Backgrid USA Kylie Jenner © Backgrid USA Kylie Jenner © Backgrid USA Kim Kardashian © STARMAX Kim Kardashian © Agence Kim Kardashian © Backgrid USA Kylie Jenner © Backgrid USA Kim Kardashian © Backgrid UK Kylie Jenner © Backgrid UK Kim Kardashian et Kylie Jenner © Instagram Kylie Jenner et Kim Kardashian © Instagram Elles font les frais de leur notoriété ! Au début de l'été, Kim Kardashian et Kylie Jenner ont été victimes d'usurpation d'identité. Selon les informations du site américain TMZ, des fraudeurs basés dans l'état du Michigan ont entrepris des demandes d'allocations chômage sur Internet en se faisant passer pour les deux stars de l'émission L'incroyable famille Kardashian. Au total, les fraudeurs ont pu toucher 7000 dollars, soit 5950 euros, en l'espace de huit semaines. Ainsi, cette affaire a mis en lumière les dysfonctionnements liés à l'assurance-chômage américaine. Dans les pages du journal The Detroit News, il a été indiqué que c'est une erreur logicielle qui a permis le paiement des allocations !Si les malfaiteurs ont entré le nom de Kim Kardashian et Kylie Jenner dans le logiciel, les deux soeurs sont loin d'être en période d'inactivité. En effet, elles accumulent les projets et leur fortune ne font que grandir. En avril dernier, l'ex-femme de Kanye West intégrait officiellement le club des milliardaires américains grâce au succès de sa marque de cosmétiques, KKW Beauty et de sa marque de sous-vêtements, Skims. De son côté, la petite soeur de Kendall Jenner possède une fortune estimée à 700 millions de dollars. Star des réseaux sociaux, où elle compte plus de 251 millions de fans, la jolie brune est une pro de la communication et dévoile régulièrement des clichés de ses nouveaux produits Kylie Cosmetics qui se vendent en l'espace de quelques minutes à chaque fois !Le nouveau contrat de Kim KardashianAlors que sa marque de sous-vêtements se vend extrêmement bien, la star a annoncé il y a quelques jours que Skims habillera les athlètes américaines lors des Jeux olympiques de Tokyo. Heureuse de ce nouveau contrat, Kim Kardashian a partagé sur Instagram : "Je suis honorée d'annoncer que SKIMS va concevoir les sous-vêtements, pyjamas et vêtements de détente de l'équipe américaine cette année à Tokyo, et ces mêmes pièces seront disponibles dans une collection capsule à retrouver sur SKIMS.com." Kim Kardashian © Backgrid USA Kylie Jenner © Backgrid USA Kylie Jenner © Backgrid USA Kylie Jenner © Backgrid USA Kim Kardashian © STARMAX Kim Kardashian © Agence Kim Kardashian © Backgrid USA Kylie Jenner © Backgrid USA Kim Kardashian © Backgrid UK Kylie Jenner © Backgrid UK Kim Kardashian et Kylie Jenner © Instagram Kylie Jenner et Kim Kardashian © Instagram
24 juillet 2021

Luka Mkheidze : qui est le bel athlète qui a décroché la première médaille française ?

Luka Mkheidze a ouvert le bal des médailles. Le Français a décroché le bronze aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Samedi 24 juillet, après une bataille acharnée contre Kim Won-jin et Artem Lesiuk, Luka Mkheidze a accepté à la troisième place du podium. De quoi offrir une nouvelle visibilité au judoka, encore méconnu du grand public. Âgé de 25 ans, le médaillé olympique a tenu à adresser quelques mots aux téléspectateurs. "Je suis très fier d'avoir décroché la médaille de bronze. (...) J'espère que les résultats vont suivre. Je vais les encourager tous et je voulais vous remercier", a déclaré Luka Mkheidze dans une courte vidéo publiée par le compte officiel de l'Équipe de France Olympique et Paralympique.Mais qui est Luka Mkheidze ? Né à Tbilissi, en Géorgie, il s'entraîne au club de judo de Sucy-en-Brie, près de Paris, dans la catégorie des -60kg au judo. Médaillé d'argent aux Championnats d'Europe en 2021, il s'est illustré dans de nombreuses autres compétitions, avec soixante titres à son actif depuis le début de sa carrière, en junior, en 2010. Suivi par plus de 3000 personnes sur Instagram, Luka Mkheidze y publie des photos et vidéos de son quotidien, à la salle de sport ou sur le tatami. Notre premier médaillé Luka Mkheidze a un message pour vous #AllezLesBleus #UneSeuleEquipe pic.twitter.com/OYUJ0eOD78— Equipe France (@EquipeFRA) July 24, 2021 Emmanuel Macron félicite le judokaPrésent à Tokyo pour les JO 2020, Emmanuel Macron a assisté à l'exploit de Luka Mkheidze sur les écrans. Le chef de l'Etat a chaleureusement applaudi le judoka. "À l'image d'@EmmanuelMacron, toute la délégation française a chaleureusement applaudi la médaille de bronze du judoka Luka Mkheidze. Un grand merci au président de la République d'avoir témoigné son soutien et partagé sa fierté", a écrit Brigitte Henriques, présidente du Comité national olympique et sportif français.À l'image d'@EmmanuelMacron, toute la délégation française a chaleureusement applaudi la médaille de bronze du judoka Luka Mkheidze. Un grand merci au président de la République d'avoir témoigné son soutien et partagé sa fierté avec l'@EquipeFRA présente à @Tokyo2020fr pic.twitter.com/vNH08pBSU3— Henriques (@BrigitHenriques) July 24, 2021 L'une des reconnaissances ultimes pour Luka Mkheidze ? Le judoka ne rentre pas en France les mains vides ! Luka Mkheidze © EUROSPORT Luka Mkheidze © EUROSPORT Kim Won-jin © EUROSPORT Luka Mkheidze et Kim Won-jin © EUROSPORT Luka Mkheidze et Kim Won-jin © EUROSPORT Jeux olympiques d'été à Tokyo © ITAR TASS Luka Mkheidze © INSTAGRAM/LUKA MKHEIDZE Luka Mkheidze © INSTAGRAM/LUKA MKHEIDZE Luka Mkheidze © INSTAGRAM/LUKA MKHEIDZE Luka Mkheidze © INSTAGRAM/LUKA MKHEIDZE Luka Mkheidze © INSTAGRAM/LUKA MKHEIDZE Jeux Olymiques © Aflo / Bestimage Luka Mkheidze a ouvert le bal des médailles. Le Français a décroché le bronze aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Samedi 24 juillet, après une bataille acharnée contre Kim Won-jin et Artem Lesiuk, Luka Mkheidze a accepté à la troisième place du podium. De quoi offrir une nouvelle visibilité au judoka, encore méconnu du grand public. Âgé de 25 ans, le médaillé olympique a tenu à adresser quelques mots aux téléspectateurs. "Je suis très fier d'avoir décroché la médaille de bronze. (...) J'espère que les résultats vont suivre. Je vais les encourager tous et je voulais vous remercier", a déclaré Luka Mkheidze dans une courte vidéo publiée par le compte officiel de l'Équipe de France Olympique et Paralympique.Mais qui est Luka Mkheidze ? Né à Tbilissi, en Géorgie, il s'entraîne au club de judo de Sucy-en-Brie, près de Paris, dans la catégorie des -60kg au judo. Médaillé d'argent aux Championnats d'Europe en 2021, il s'est illustré dans de nombreuses autres compétitions, avec soixante titres à son actif depuis le début de sa carrière, en junior, en 2010. Suivi par plus de 3000 personnes sur Instagram, Luka Mkheidze y publie des photos et vidéos de son quotidien, à la salle de sport ou sur le tatami. Notre premier médaillé Luka Mkheidze a un message pour vous #AllezLesBleus #UneSeuleEquipe pic.twitter.com/OYUJ0eOD78— Equipe France (@EquipeFRA) July 24, 2021 Emmanuel Macron félicite le judokaPrésent à Tokyo pour les JO 2020, Emmanuel Macron a assisté à l'exploit de Luka Mkheidze sur les écrans. Le chef de l'Etat a chaleureusement applaudi le judoka. "À l'image d'@EmmanuelMacron, toute la délégation française a chaleureusement applaudi la médaille de bronze du judoka Luka Mkheidze. Un grand merci au président de la République d'avoir témoigné son soutien et partagé sa fierté", a écrit Brigitte Henriques, présidente du Comité national olympique et sportif français.À l'image d'@EmmanuelMacron, toute la délégation française a chaleureusement applaudi la médaille de bronze du judoka Luka Mkheidze. Un grand merci au président de la République d'avoir témoigné son soutien et partagé sa fierté avec l'@EquipeFRA présente à @Tokyo2020fr pic.twitter.com/vNH08pBSU3— Henriques (@BrigitHenriques) July 24, 2021 L'une des reconnaissances ultimes pour Luka Mkheidze ? Le judoka ne rentre pas en France les mains vides ! Luka Mkheidze © EUROSPORT Luka Mkheidze © EUROSPORT Kim Won-jin © EUROSPORT Luka Mkheidze et Kim Won-jin © EUROSPORT Luka Mkheidze et Kim Won-jin © EUROSPORT Jeux olympiques d'été à Tokyo © ITAR TASS Luka Mkheidze © INSTAGRAM/LUKA MKHEIDZE Luka Mkheidze © INSTAGRAM/LUKA MKHEIDZE Luka Mkheidze © INSTAGRAM/LUKA MKHEIDZE Luka Mkheidze © INSTAGRAM/LUKA MKHEIDZE Luka Mkheidze © INSTAGRAM/LUKA MKHEIDZE Jeux Olymiques © Aflo / Bestimage
24 juillet 2021

Anne Hidalgo : son fils Arthur fête son exploit au Havre

C'est un défi dont il se souviendra. Après une cinquantaine de jours de nage, durant lesquels il a parcouru plus de 700 kilomètres avec "un kayak de 120 kg pour seul bagage", d'après de récentes informations du quotidien Le Parisien, Arthur Germain a célébré son arrivée sur la plage du Havre, ce samedi 24 juillet. Son périple avait commencé le 6 juin dernier à Source-Seine, en Côte d'Or. Exploit durant lequel il a parcouru une quinzaine de kilomètres chaque jour. Si le jeune homme de 20 ans peut se targuer de s'être jeté à l'eau, nul doute qu'il fait aussi la fierté de sa mère, Anne Hidalgo.Interrogé au sujet de sa famille et de ses autres proches, Arthur Germain a affirmé que ceux-ci ont toujours été d'un soutien indéfectible. "Ils savent mieux que personne le plaisir que je prends dans mes décisions et n'ont pas besoin de me dire qu'ils sont fiers de leur fils", a déclaré le jeune homme avec une pensée pour sa mère, mais aussi pour son père, le très discret Jean-Marc Germain. Le fils d'Anne Hidalgo poursuit : "beaucoup de gens m'ont dit qu'ils avaient été touchés par mon message écologique. J'ai réussi mon défi."Anne Hidalgo a-t-elle pu voir son fils avant son arrivée ?Au total, Arthur Germain a parcouru 780 kilomètres de cours d'eau, faisant escale à Paris samedi 3 juillet dernier. Au moment des faits, il a été accueilli par une cinquantaine de personnes dont Anne Hidalgo qui n'a pu contenir sa joie de le retrouver. "Je suis impressionnée par sa performance. Cette génération n'a pas fini de nous surprendre", a glissé la maire de Paris au quotidien Le Parisien. Arthur Germain avait alors déjà parcouru 630 kilomètres depuis son départ. Anne Hidalgo © JB Autissier Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © JB Autissier Anne Hidalgo © Eliot Blondet Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © Agence Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © Panoramic Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © Agence Arthur Germain © INSTAGRAM Arthur Germain © INSTAGRAM Arthur Germain © INSTAGRAM C'est un défi dont il se souviendra. Après une cinquantaine de jours de nage, durant lesquels il a parcouru plus de 700 kilomètres avec "un kayak de 120 kg pour seul bagage", d'après de récentes informations du quotidien Le Parisien, Arthur Germain a célébré son arrivée sur la plage du Havre, ce samedi 24 juillet. Son périple avait commencé le 6 juin dernier à Source-Seine, en Côte d'Or. Exploit durant lequel il a parcouru une quinzaine de kilomètres chaque jour. Si le jeune homme de 20 ans peut se targuer de s'être jeté à l'eau, nul doute qu'il fait aussi la fierté de sa mère, Anne Hidalgo.Interrogé au sujet de sa famille et de ses autres proches, Arthur Germain a affirmé que ceux-ci ont toujours été d'un soutien indéfectible. "Ils savent mieux que personne le plaisir que je prends dans mes décisions et n'ont pas besoin de me dire qu'ils sont fiers de leur fils", a déclaré le jeune homme avec une pensée pour sa mère, mais aussi pour son père, le très discret Jean-Marc Germain. Le fils d'Anne Hidalgo poursuit : "beaucoup de gens m'ont dit qu'ils avaient été touchés par mon message écologique. J'ai réussi mon défi."Anne Hidalgo a-t-elle pu voir son fils avant son arrivée ?Au total, Arthur Germain a parcouru 780 kilomètres de cours d'eau, faisant escale à Paris samedi 3 juillet dernier. Au moment des faits, il a été accueilli par une cinquantaine de personnes dont Anne Hidalgo qui n'a pu contenir sa joie de le retrouver. "Je suis impressionnée par sa performance. Cette génération n'a pas fini de nous surprendre", a glissé la maire de Paris au quotidien Le Parisien. Arthur Germain avait alors déjà parcouru 630 kilomètres depuis son départ. Anne Hidalgo © JB Autissier Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © JB Autissier Anne Hidalgo © Eliot Blondet Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © Agence Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © Panoramic Anne Hidalgo © Stephane Lemouton Anne Hidalgo © Agence Arthur Germain © INSTAGRAM Arthur Germain © INSTAGRAM Arthur Germain © INSTAGRAM
24 juillet 2021

Delphine Jubillar et sa “vie de Bidochon” : la réaction cinglante de l'avocat de son mari 

Des mots qui ne passent pas. Depuis le 16 décembre dernier, Delphine Jubillar est introuvable. Malgré une enquête qui se poursuit, aucun élément n'a permis de découvrir ce qui a pu arriver à la jeune femme. Un rebondissement de taille a eu lieu le 18 juin dernier avec la "mise en examen pour homicide volontaire sur conjoint" de Cédric Jubillar. Depuis, il est incarcéré à la prison de Toulouse-Seysses même s'il continue de clamer son innocence. Alors qu'il tentait de reconquérir son épouse depuis plusieurs mois, Delphine Jubillar souhaitait passer à autre chose et avait même qualifié son quotidien de "vie de bidochon". Des mots sur lesquels Jean-Baptiste Alary, l'avocat de Cédric Jubillar, a souhaité revenir dans les colonnes de Actu Toulouse ce vendredi 23 juillet. "Je suis effaré de voir qu'on laisse filtrer des échanges sur sa 'vie de bidochon', sur la maison sale, sinon infecte, des Jubillar. Mais qui y vit depuis le début, dans cette maison ? Qui y passe ses journées et accepte de vivre dans une telle porcherie ? C'est Delphine Jubillar", a-t-il d'abord affirmé. Selon lui, la publication de ces informations n'a "qu'une seule vocation : salir Cédric Jubillar. On est tombé au fin fond des égouts, c'est de l'accusation de caniveau. Ils se couvrent de ridicule", conclut l'avocat.Il n'a pas mâché ses mots. Dans les colonnes du média, Jean-Baptiste Alary n'a pas hésité à s'en prendre directement aux personnes qui, selon lui, sont à l'origine des fuites. "Qui, en dehors du procureur et de la section de recherches de Toulouse, a accès à ces informations, et a un intérêt à ce qu'elles soient diffusées ?", se demande-t-il d'abord avant d'affirmer : "Les avocats de toutes les parties civiles sont très discrets depuis le début, alors je le dis : qui a intérêt à tout ça ?". De plus, l'avocat s'est ensuite souvenu du "lendemain de l'audience devant la chambre de l'instruction, ils se sont attachés à couvrir la parole de la défense par un chaos médiatique en déballant des phrases prononcées par la mère de Cédric Jubillar pendant sa garde à vue, c'est déplorable". Alors que son client est dépeint comme étant le coupable idéal, Jean-Baptiste Alary affirme qu'il "l'était dès le départ. Le jour même de la disparition, le 16 décembre après-midi, ils ont effectué des prélèvements sous ses ongles, son sexe, sans oublier son ADN. Il a été immédiatement géolocalisé, une puce a été placée sous sa voiture, il a été mis sur écoute...". A ce jour, aucun indice n'a permis de prouver la culpabilité de Cédric Jubillar.Cédric Jubillar incarcéré : va-t-il faire une nouvelle demande de remise en liberté ? Le 8 juillet dernier, la chambre d'instruction de la cour d'appel de Toulouse a rejeté la demande de remise en liberté de Cédric Jubillar. "Nous n'avons pas encore déposé de demande de remise en liberté, mais cela viendra", a d'abord affirmé Jean-Baptiste Alary avant d'ajouter : "Ce n'est pas opportun aujourd'hui, pour une histoire de calendrier, de vacances judiciaires, et d'auditions de M. Jubillar par les juges d'instruction". Ainsi, alors qu'il se trouve actuellement en prison, comment va l'époux de Delphine Jubillar ? "Il le vit comme une personne incarcérée et qui clame son innocence. Il sait que c'est un combat qu'il va falloir mener, il est accompagné par ses trois avocats qui vont faire en sorte de l'en sortir", a conclu l'avocat. Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © W9 Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © M6 Delphine Jubillar © France 2 Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Des mots qui ne passent pas. Depuis le 16 décembre dernier, Delphine Jubillar est introuvable. Malgré une enquête qui se poursuit, aucun élément n'a permis de découvrir ce qui a pu arriver à la jeune femme. Un rebondissement de taille a eu lieu le 18 juin dernier avec la "mise en examen pour homicide volontaire sur conjoint" de Cédric Jubillar. Depuis, il est incarcéré à la prison de Toulouse-Seysses même s'il continue de clamer son innocence. Alors qu'il tentait de reconquérir son épouse depuis plusieurs mois, Delphine Jubillar souhaitait passer à autre chose et avait même qualifié son quotidien de "vie de bidochon". Des mots sur lesquels Jean-Baptiste Alary, l'avocat de Cédric Jubillar, a souhaité revenir dans les colonnes de Actu Toulouse ce vendredi 23 juillet. "Je suis effaré de voir qu'on laisse filtrer des échanges sur sa 'vie de bidochon', sur la maison sale, sinon infecte, des Jubillar. Mais qui y vit depuis le début, dans cette maison ? Qui y passe ses journées et accepte de vivre dans une telle porcherie ? C'est Delphine Jubillar", a-t-il d'abord affirmé. Selon lui, la publication de ces informations n'a "qu'une seule vocation : salir Cédric Jubillar. On est tombé au fin fond des égouts, c'est de l'accusation de caniveau. Ils se couvrent de ridicule", conclut l'avocat.Il n'a pas mâché ses mots. Dans les colonnes du média, Jean-Baptiste Alary n'a pas hésité à s'en prendre directement aux personnes qui, selon lui, sont à l'origine des fuites. "Qui, en dehors du procureur et de la section de recherches de Toulouse, a accès à ces informations, et a un intérêt à ce qu'elles soient diffusées ?", se demande-t-il d'abord avant d'affirmer : "Les avocats de toutes les parties civiles sont très discrets depuis le début, alors je le dis : qui a intérêt à tout ça ?". De plus, l'avocat s'est ensuite souvenu du "lendemain de l'audience devant la chambre de l'instruction, ils se sont attachés à couvrir la parole de la défense par un chaos médiatique en déballant des phrases prononcées par la mère de Cédric Jubillar pendant sa garde à vue, c'est déplorable". Alors que son client est dépeint comme étant le coupable idéal, Jean-Baptiste Alary affirme qu'il "l'était dès le départ. Le jour même de la disparition, le 16 décembre après-midi, ils ont effectué des prélèvements sous ses ongles, son sexe, sans oublier son ADN. Il a été immédiatement géolocalisé, une puce a été placée sous sa voiture, il a été mis sur écoute...". A ce jour, aucun indice n'a permis de prouver la culpabilité de Cédric Jubillar.Cédric Jubillar incarcéré : va-t-il faire une nouvelle demande de remise en liberté ? Le 8 juillet dernier, la chambre d'instruction de la cour d'appel de Toulouse a rejeté la demande de remise en liberté de Cédric Jubillar. "Nous n'avons pas encore déposé de demande de remise en liberté, mais cela viendra", a d'abord affirmé Jean-Baptiste Alary avant d'ajouter : "Ce n'est pas opportun aujourd'hui, pour une histoire de calendrier, de vacances judiciaires, et d'auditions de M. Jubillar par les juges d'instruction". Ainsi, alors qu'il se trouve actuellement en prison, comment va l'époux de Delphine Jubillar ? "Il le vit comme une personne incarcérée et qui clame son innocence. Il sait que c'est un combat qu'il va falloir mener, il est accompagné par ses trois avocats qui vont faire en sorte de l'en sortir", a conclu l'avocat. Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © W9 Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © M6 Delphine Jubillar © France 2 Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook Delphine Jubillar © Facebook
24 juillet 2021

Kate et William : cette règle stricte sur laquelle ils ne transigent jamais avec leurs enfants

Avoir des enfants bien élevés est l'une des priorités de Kate Middleton et le prince William ! Alors que les caractères de George (8 ans), Charlotte (6 ans) et Louis (3 ans) commencent à se développer, le duc et la duchesse de Cambridge tiennent absolument à ce que ces derniers aient une éducation aussi normale que possible et qu'ils se respectent les uns les autres. Si les trois enfants du couple ont une nourrice, Kate Middleton et le prince William passent énormément de temps avec eux et les emmènent régulièrement eux-mêmes à l'école. Si sur certains clichés, on peut voir qu'ils font de nombreuses activités en famille, telles que du jardinage ou bien de la pâtisserie, George, Charlotte et Louis savent qu'ils doivent se tenir à carreau ! En effet, leurs parents peuvent se montrer stricts quand ils en ont besoin.Dans les colonnes du Sun, une source a déclaré : "Crier est strictement interdit pour les enfants et la moindre dispute entre eux est punie." Plutôt que de les envoyer dans leurs chambres, Kate Middleton et le prince William préfèrent discuter directement de la bêtise commise. "L'enfant turbulent est emmené de la scène de la dispute ou de la perturbation et parle calmement à Kate ou William", a-t-elle assuré. Si George, Charlotte et Louis n'ont pas le droit de crier, leurs parents font de même avec eux et ne crient jamais sur eux, même s'ils ont fait des bêtises. Lorsque le duc et la duchesse de Cambridge travaillent, c'est Maria Borrallo, leur nourrice, qui fait régner l'ordre. En effet, cette dernière se doit d'être très stricte avec les enfants dont elle s'occupe.George, Charlotte et Louis ont une éducation stricteExperte des méthodes d'éducation de Norland College, Louise Heren a accepté de se confier dans le Sun sur l'éducation que reçoivent les arrière-petits-enfants d'Elizabeth II. Elle a ainsi confié : "Ils n'ont pas le droit de faire n'importe quoi. Maria est consciente que lorsqu'ils descendent d'un avion en tenant la main de leur mère, souriant aux photographes, il ne peut pas y avoir de crises de larmes ou de caprices des Terrible Two." Le prince William, Kate Middleton et leurs enfants © Backgrid UK Kate Middleton et ses enfants © AGENCE Kate Middleton, le prince William et leurs enfants © Agence Le prince George et la princesse Charlotte © AGENCE Le prince William, Kate Middleton et leurs enfants © Agence Le prince William et ses enfants © Handout pictures Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince William et Kate Middleton © Kensington Royal via Bestimage Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince William et Kate Middleton © Agence Kate Middleton, le prince William et leurs enfants © Agence Kate Middleton et le prince William © Backgrid UK Le prince William et Kate Middleton © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince William et Kate Middleton © Agence Le prince William et Kate Middleton © Agence Kate Middleton et le prince William © Backgrid UK Le prince William et Kate Middleton © Agence Le prince William et Kate Middleton © Backgrid UK Le prince William et Kate Middleton © Agence Kate Middleton et le prince William © Mirrorpix Avoir des enfants bien élevés est l'une des priorités de Kate Middleton et le prince William ! Alors que les caractères de George (8 ans), Charlotte (6 ans) et Louis (3 ans) commencent à se développer, le duc et la duchesse de Cambridge tiennent absolument à ce que ces derniers aient une éducation aussi normale que possible et qu'ils se respectent les uns les autres. Si les trois enfants du couple ont une nourrice, Kate Middleton et le prince William passent énormément de temps avec eux et les emmènent régulièrement eux-mêmes à l'école. Si sur certains clichés, on peut voir qu'ils font de nombreuses activités en famille, telles que du jardinage ou bien de la pâtisserie, George, Charlotte et Louis savent qu'ils doivent se tenir à carreau ! En effet, leurs parents peuvent se montrer stricts quand ils en ont besoin.Dans les colonnes du Sun, une source a déclaré : "Crier est strictement interdit pour les enfants et la moindre dispute entre eux est punie." Plutôt que de les envoyer dans leurs chambres, Kate Middleton et le prince William préfèrent discuter directement de la bêtise commise. "L'enfant turbulent est emmené de la scène de la dispute ou de la perturbation et parle calmement à Kate ou William", a-t-elle assuré. Si George, Charlotte et Louis n'ont pas le droit de crier, leurs parents font de même avec eux et ne crient jamais sur eux, même s'ils ont fait des bêtises. Lorsque le duc et la duchesse de Cambridge travaillent, c'est Maria Borrallo, leur nourrice, qui fait régner l'ordre. En effet, cette dernière se doit d'être très stricte avec les enfants dont elle s'occupe.George, Charlotte et Louis ont une éducation stricteExperte des méthodes d'éducation de Norland College, Louise Heren a accepté de se confier dans le Sun sur l'éducation que reçoivent les arrière-petits-enfants d'Elizabeth II. Elle a ainsi confié : "Ils n'ont pas le droit de faire n'importe quoi. Maria est consciente que lorsqu'ils descendent d'un avion en tenant la main de leur mère, souriant aux photographes, il ne peut pas y avoir de crises de larmes ou de caprices des Terrible Two." Le prince William, Kate Middleton et leurs enfants © Backgrid UK Kate Middleton et ses enfants © AGENCE Kate Middleton, le prince William et leurs enfants © Agence Le prince George et la princesse Charlotte © AGENCE Le prince William, Kate Middleton et leurs enfants © Agence Le prince William et ses enfants © Handout pictures Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince William et Kate Middleton © Kensington Royal via Bestimage Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince William et Kate Middleton © Agence Kate Middleton, le prince William et leurs enfants © Agence Kate Middleton et le prince William © Backgrid UK Le prince William et Kate Middleton © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince William et Kate Middleton © Agence Le prince William et Kate Middleton © Agence Kate Middleton et le prince William © Backgrid UK Le prince William et Kate Middleton © Agence Le prince William et Kate Middleton © Backgrid UK Le prince William et Kate Middleton © Agence Kate Middleton et le prince William © Mirrorpix
24 juillet 2021

Angelina Jolie en plein divorce : rebondissement aux conséquences désastreuses pour Brad Pitt

La saga Jolie-Pitt se poursuit. De nouvelles décisions judiciaires ont été prises dans le cadre du divorce d'Angelina Jolie et Brad Pitt. Leur point de discorde ? La garde leurs enfants. En effet, selon les informations de People Magazine, la justice a donné raison à Angelina Jolie qui demandait au juge qui avait accordé la garde partagée à temps égal d'être démis de l'affaire. L'homme, le juge John Ouderkirk, avait omis de révéler qu'il avait traité de certaines affaires avec les avocats de Brad Pitt, pour lesquelles il avait été rémunéré. Vendredi 23 juillet 2021, la cour d'appel a finalement donné raison à Angelina Jolie, estimant que John Ouderkirk devait bel et bien être démis de l'affaire. Une décision qui remet ainsi à zéro toute l'affaire, qui devra être tranchée devant un nouveau juge, et qui révoque donc le choix d'une garde partagée des enfants. "Brad pense qu'il existe des preuves accablantes qui démontrent que la situation actuelle n'est pas adéquate pour les enfants, a déclaré une source à People. Cela ne fait que retarder les choses pour tout le monde."En désaccord pour les enfantsBrad Pitt et Angelina Jolie se sont séparés en 2016. Une première tentative de Noël familial avait eu lieu en 2018. Le 25 décembre, l'ancien mari de Jennifer Aniston avait reçu sa fille Zahara, 16 ans, et ses plus jeunes enfants. Une famille qui a du mal à s'entendre lorsqu'il s'agit des enfants.Côté coeur, Brad Pitt n'a pas officialisé la moindre relation depuis sa séparation avecAngelina Jolie. Toutefois, les rumeurs avaient enflé concernant une relation entre le beau gosse américain et une certaine Nicole Poturalski, mannequin allemande, qui aurait fait tourner la tête de Brad. Mais leur relation n'aurait duré qu'un temps. Brad Pitt et Angelina Jolie © FLYNET UK Brad Pitt et Angelina Jolie © OLIVIER BORDE Brad Pitt et Angelina Jolie © API Brad Pitt et Angelina Jolie © Agence Brad Pitt et Angelina Jolie © Agence Angelina Jolie et Brad Pitt © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Brad Pitt et Angelina Jolie © STARMAX Brad Pitt, Maddox, Pax et Siloh © Agence / Bestimage Angelina Jolie, Shiloh, Zahara et Pax Jolie-Pitt © Backgrid USA / Bestimage Zahara Jolie-Pitt, Angelina Jolie et Maddox Jolie-Pitt © Zuma Press Zahara Jolie-Pitt, Angelina Jolie et Maddox Jolie-Pitt © © Image Press / KCS PRESSE Angelina Jolie © SGP / BESTIMAGE La saga Jolie-Pitt se poursuit. De nouvelles décisions judiciaires ont été prises dans le cadre du divorce d'Angelina Jolie et Brad Pitt. Leur point de discorde ? La garde leurs enfants. En effet, selon les informations de People Magazine, la justice a donné raison à Angelina Jolie qui demandait au juge qui avait accordé la garde partagée à temps égal d'être démis de l'affaire. L'homme, le juge John Ouderkirk, avait omis de révéler qu'il avait traité de certaines affaires avec les avocats de Brad Pitt, pour lesquelles il avait été rémunéré. Vendredi 23 juillet 2021, la cour d'appel a finalement donné raison à Angelina Jolie, estimant que John Ouderkirk devait bel et bien être démis de l'affaire. Une décision qui remet ainsi à zéro toute l'affaire, qui devra être tranchée devant un nouveau juge, et qui révoque donc le choix d'une garde partagée des enfants. "Brad pense qu'il existe des preuves accablantes qui démontrent que la situation actuelle n'est pas adéquate pour les enfants, a déclaré une source à People. Cela ne fait que retarder les choses pour tout le monde."En désaccord pour les enfantsBrad Pitt et Angelina Jolie se sont séparés en 2016. Une première tentative de Noël familial avait eu lieu en 2018. Le 25 décembre, l'ancien mari de Jennifer Aniston avait reçu sa fille Zahara, 16 ans, et ses plus jeunes enfants. Une famille qui a du mal à s'entendre lorsqu'il s'agit des enfants.Côté coeur, Brad Pitt n'a pas officialisé la moindre relation depuis sa séparation avecAngelina Jolie. Toutefois, les rumeurs avaient enflé concernant une relation entre le beau gosse américain et une certaine Nicole Poturalski, mannequin allemande, qui aurait fait tourner la tête de Brad. Mais leur relation n'aurait duré qu'un temps. Brad Pitt et Angelina Jolie © FLYNET UK Brad Pitt et Angelina Jolie © OLIVIER BORDE Brad Pitt et Angelina Jolie © API Brad Pitt et Angelina Jolie © Agence Brad Pitt et Angelina Jolie © Agence Angelina Jolie et Brad Pitt © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Brad Pitt et Angelina Jolie © STARMAX Brad Pitt, Maddox, Pax et Siloh © Agence / Bestimage Angelina Jolie, Shiloh, Zahara et Pax Jolie-Pitt © Backgrid USA / Bestimage Zahara Jolie-Pitt, Angelina Jolie et Maddox Jolie-Pitt © Zuma Press Zahara Jolie-Pitt, Angelina Jolie et Maddox Jolie-Pitt © © Image Press / KCS PRESSE Angelina Jolie © SGP / BESTIMAGE
24 juillet 2021

Arthur et Mareva Galanter : combien ont-ils d'enfants ?

Ils filent le parfait amour. C'est en décembre 2008 que les vies d'Arthur et de Mareva Galanter ont été totalement bouleversées. L'ancienne Miss France, alors invitée de l'émission Panique dans l'oreillette, a partagé un duo avec l'animateur phare de TF1. Un moment inoubliable pour tous les deux puisqu'il a marqué le début de leur histoire d'amour. Depuis maintenant treize ans, Ils partagent la vie l'un de l'autre et de leur amour est née le 5 août 2015 une petite fille prénommée Manava. Parents comblés, ils ont toutefois fait le choix de la protéger de la médiatisation et ne postent que de rares clichés d'elle. Lorsque c'est le cas, le visage de la petite fille n'apparaît pas et elle est en général de dos, comme par exemple le 27 juin dernier. Alors que toute la famille célébrait un jour spécial, l'animateur a publié une photo de ses trois enfants, Samuel, Aaron et Manava sur son compte Instagram. Tous trois se trouvent devant une arche de ballons géante. "Mes anges", écrit Arthur. Une publication rare mais qui a été très appréciée par ses abonnés.De rares confidences. Même s'ils sont régulièrement sur le devant de la scène, Arthur et Mareva Galanter sont très discrets concernant leur vie privée. Invitée de l'émission 50 Minutes Inside en 2020, la mannequin avait accepté de se confier. "Arthur a mis un peu de temps avant de m'avouer qu'il avait eu un petit truc pour moi", s'était-elle souvenue en revoyant les images de leur première rencontre. "Arthur qui est un homme si pressé, qui est autant dans l'action au quotidien, tout est dans l'urgence... Et bien, je peux vous dire qu'il a été d'une patience infinie", avait-elle expliqué ensuite. Si tous deux filent le parfait amour aujourd'hui, elle avait indiqué qu'ils étaient très opposés. "On est très différents, on est même opposés en fait. Je crois que ni lui ni moi n'aurions imaginé qu'on puisse vivre ensemble, avoir un enfant, depuis pas mal d'années maintenant". Des propos déjà employés par Arthur quelques mois plus tôt, dans la même émission. "C'était la deuxième fois qu'on se rencontrait. La première, c'était quand elle avait été élue Miss France. A l'époque de l'émission, je n'aurais jamais imaginé qu'elle allait devenir ma femme. Depuis quelques années, je suis beaucoup plus calme dans ma tête et dans ma vie. Je ne serais pas en manque si la télé s'arrêtait", avait-il confié. Il semblerait que le couple soit très épanoui dans son quotidien.Arthur : pourquoi est-il autant présent pour Manava ?Avant de rencontrer Mareva Galanter, Arthur a été en couple avec Léa Vigny et de leur amour est né Samuel, en juillet 1997. Quelques années plus tard, fruit de sa relation avec Caroline Nielsen, c'est Aaron qui a fait son apparition. Toutefois, l'animateur avait confié dans les colonnes de Paris Match qu'il n'avait pas été assez présent pour ses deux garçons. Ainsi, il n'a pas souhaité reproduire les mêmes erreurs avec la petite dernière. "Pendant longtemps, j'ai cru que mon bonheur passait par la réussite. Et puis, je me suis réveillé, je ne voyais pas grandir mes enfants. Ma vie est désormais organisée en fonction du moment que je vais passer avec eux, qui vivent dans deux pays différents. Ils sont ma colonne vertébrale", avait-il expliqué. Aujourd'hui, l'animateur passe le maximum de son temps avec ses enfants et il profite de chaque instant. Mareva Galanter et Arthur © DOMINIQUE JACOVIDES Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © RACHID BELLAK Mareva Galanter et Arthur © RACHID BELLAK Mareva Galanter et Arthur © Panoramic Arthur © COADIC GUIREC Mareva Galanter © JLPPA Ils filent le parfait amour. C'est en décembre 2008 que les vies d'Arthur et de Mareva Galanter ont été totalement bouleversées. L'ancienne Miss France, alors invitée de l'émission Panique dans l'oreillette, a partagé un duo avec l'animateur phare de TF1. Un moment inoubliable pour tous les deux puisqu'il a marqué le début de leur histoire d'amour. Depuis maintenant treize ans, Ils partagent la vie l'un de l'autre et de leur amour est née le 5 août 2015 une petite fille prénommée Manava. Parents comblés, ils ont toutefois fait le choix de la protéger de la médiatisation et ne postent que de rares clichés d'elle. Lorsque c'est le cas, le visage de la petite fille n'apparaît pas et elle est en général de dos, comme par exemple le 27 juin dernier. Alors que toute la famille célébrait un jour spécial, l'animateur a publié une photo de ses trois enfants, Samuel, Aaron et Manava sur son compte Instagram. Tous trois se trouvent devant une arche de ballons géante. "Mes anges", écrit Arthur. Une publication rare mais qui a été très appréciée par ses abonnés.De rares confidences. Même s'ils sont régulièrement sur le devant de la scène, Arthur et Mareva Galanter sont très discrets concernant leur vie privée. Invitée de l'émission 50 Minutes Inside en 2020, la mannequin avait accepté de se confier. "Arthur a mis un peu de temps avant de m'avouer qu'il avait eu un petit truc pour moi", s'était-elle souvenue en revoyant les images de leur première rencontre. "Arthur qui est un homme si pressé, qui est autant dans l'action au quotidien, tout est dans l'urgence... Et bien, je peux vous dire qu'il a été d'une patience infinie", avait-elle expliqué ensuite. Si tous deux filent le parfait amour aujourd'hui, elle avait indiqué qu'ils étaient très opposés. "On est très différents, on est même opposés en fait. Je crois que ni lui ni moi n'aurions imaginé qu'on puisse vivre ensemble, avoir un enfant, depuis pas mal d'années maintenant". Des propos déjà employés par Arthur quelques mois plus tôt, dans la même émission. "C'était la deuxième fois qu'on se rencontrait. La première, c'était quand elle avait été élue Miss France. A l'époque de l'émission, je n'aurais jamais imaginé qu'elle allait devenir ma femme. Depuis quelques années, je suis beaucoup plus calme dans ma tête et dans ma vie. Je ne serais pas en manque si la télé s'arrêtait", avait-il confié. Il semblerait que le couple soit très épanoui dans son quotidien.Arthur : pourquoi est-il autant présent pour Manava ?Avant de rencontrer Mareva Galanter, Arthur a été en couple avec Léa Vigny et de leur amour est né Samuel, en juillet 1997. Quelques années plus tard, fruit de sa relation avec Caroline Nielsen, c'est Aaron qui a fait son apparition. Toutefois, l'animateur avait confié dans les colonnes de Paris Match qu'il n'avait pas été assez présent pour ses deux garçons. Ainsi, il n'a pas souhaité reproduire les mêmes erreurs avec la petite dernière. "Pendant longtemps, j'ai cru que mon bonheur passait par la réussite. Et puis, je me suis réveillé, je ne voyais pas grandir mes enfants. Ma vie est désormais organisée en fonction du moment que je vais passer avec eux, qui vivent dans deux pays différents. Ils sont ma colonne vertébrale", avait-il expliqué. Aujourd'hui, l'animateur passe le maximum de son temps avec ses enfants et il profite de chaque instant. Mareva Galanter et Arthur © DOMINIQUE JACOVIDES Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © JACOVIDES-MOREAU Mareva Galanter et Arthur © RACHID BELLAK Mareva Galanter et Arthur © RACHID BELLAK Mareva Galanter et Arthur © Panoramic Arthur © COADIC GUIREC Mareva Galanter © JLPPA
24 juillet 2021

Jennifer Lopez et Ben Affleck : cette sublime première apparition en couple sur Instagram

Ils ne se cachent plus ! En couple depuis quelques mois, Ben Affleck et Jennifer Lopez enchaînent les sorties en amoureux. Si le comédien et la chanteuse ne se sont jamais affichés ensemble sur leurs réseaux sociaux, ils ont accepté que leur amie Leah Remini dévoile un cliché du couple ! Dans une vidéo postée sur Instagram, la comédienne a partagé de nombreuses photos de son anniversaire. Sur l'une d'entre elles, on peut voir Ben Affleck et Jennifer Lopez enlacés. Si le cliché apparaît que quelques instants dans la vidéo, il a beaucoup fait réagir les internautes... Dans la section des commentaires, on peut en effet lire : "OMG Bennifer ! Merci d'avoir posté cette photo !" ; "C'est officiel sur Instagram maintenant !" ; mais aussi : "Je ne m'attendais pas à voir une photo de Ben et Jen !"Si Jennifer Lopez ne souhaite pas encore partager des clichés avec Ben Affleck sur son propre compte Instagram, c'est au micro de Zane Lowe qu'elle avait fait allusion à ses retrouvailles avec le comédien quelques semaines plus tôt. Comblée, elle avait en effet assuré : "Je suis super heureuse. Les gens se demandent toujours comment je vais et voilà. Ça y est. Je ne me suis jamais sentie aussi bien. Je voudrais juste dire à tout le monde que c'est la meilleure partie de ma vie." Pour Us Weekly, un proche du couple avait d'ailleurs révélé : "Ces derniers mois ont été un véritable tourbillon. (...) Ben et Jen passent presque toutes les nuits ensemble quand ils ne travaillent pas. On a l'impression qu'ils sont à nouveau ensemble depuis des années, pas des mois. En ce qui les concerne tous les deux, ils sont juste bénis de s'être trouvés et d'avoir découvert le véritable amour, ce dont la plupart des gens ne peuvent que rêver." Voir cette publication sur Instagram Une publication partagée par Leah Remini (@leahremini) Jennifer Lopez et Ben Affleck prêts a emménagé ensemble !Ces derniers jours, la chanteuse et le comédien ont visité de nombreuses maisons. En effet, ils souhaitent désormais vivre sous le même toit. Pour le magazine américain People, une source avait expliqué : "Ils continueront à faire des allers-retours entre Los Angeles et Miami. Ils sont très heureux ensemble. Ils commenceraient lentement à parler de l'avenir. Ce n'est pas une relation fortuite. Ils le prennent au sérieux et veulent que cela dure longtemps." Ben Affleck © SGP Ben Affleck © Chris Delmas Ben Affleck © Agence Jennifer Lopez © Backgrid USA Jennifer Lopez © Agence Jennifer Lopez © Backgrid USA Jennifer Lopez © Backgrid USA Jennifer Lopez © AGENCE Jennifer Lopez © Agence Jennifer Lopez © AGENCE Jennifer Lopez et Ben Affleck © Backgrid USA Jennifer Lopez © Backgrid USA Ils ne se cachent plus ! En couple depuis quelques mois, Ben Affleck et Jennifer Lopez enchaînent les sorties en amoureux. Si le comédien et la chanteuse ne se sont jamais affichés ensemble sur leurs réseaux sociaux, ils ont accepté que leur amie Leah Remini dévoile un cliché du couple ! Dans une vidéo postée sur Instagram, la comédienne a partagé de nombreuses photos de son anniversaire. Sur l'une d'entre elles, on peut voir Ben Affleck et Jennifer Lopez enlacés. Si le cliché apparaît que quelques instants dans la vidéo, il a beaucoup fait réagir les internautes... Dans la section des commentaires, on peut en effet lire : "OMG Bennifer ! Merci d'avoir posté cette photo !" ; "C'est officiel sur Instagram maintenant !" ; mais aussi : "Je ne m'attendais pas à voir une photo de Ben et Jen !"Si Jennifer Lopez ne souhaite pas encore partager des clichés avec Ben Affleck sur son propre compte Instagram, c'est au micro de Zane Lowe qu'elle avait fait allusion à ses retrouvailles avec le comédien quelques semaines plus tôt. Comblée, elle avait en effet assuré : "Je suis super heureuse. Les gens se demandent toujours comment je vais et voilà. Ça y est. Je ne me suis jamais sentie aussi bien. Je voudrais juste dire à tout le monde que c'est la meilleure partie de ma vie." Pour Us Weekly, un proche du couple avait d'ailleurs révélé : "Ces derniers mois ont été un véritable tourbillon. (...) Ben et Jen passent presque toutes les nuits ensemble quand ils ne travaillent pas. On a l'impression qu'ils sont à nouveau ensemble depuis des années, pas des mois. En ce qui les concerne tous les deux, ils sont juste bénis de s'être trouvés et d'avoir découvert le véritable amour, ce dont la plupart des gens ne peuvent que rêver." Voir cette publication sur Instagram Une publication partagée par Leah Remini (@leahremini) Jennifer Lopez et Ben Affleck prêts a emménagé ensemble !Ces derniers jours, la chanteuse et le comédien ont visité de nombreuses maisons. En effet, ils souhaitent désormais vivre sous le même toit. Pour le magazine américain People, une source avait expliqué : "Ils continueront à faire des allers-retours entre Los Angeles et Miami. Ils sont très heureux ensemble. Ils commenceraient lentement à parler de l'avenir. Ce n'est pas une relation fortuite. Ils le prennent au sérieux et veulent que cela dure longtemps." Ben Affleck © SGP Ben Affleck © Chris Delmas Ben Affleck © Agence Jennifer Lopez © Backgrid USA Jennifer Lopez © Agence Jennifer Lopez © Backgrid USA Jennifer Lopez © Backgrid USA Jennifer Lopez © AGENCE Jennifer Lopez © Agence Jennifer Lopez © AGENCE Jennifer Lopez et Ben Affleck © Backgrid USA Jennifer Lopez © Backgrid USA
24 juillet 2021

Armelle Deutsch : qui est son mari Thomas Jouannet ?

Armelle Deutsch n'est pas à présenter, tant elle est connue pour ses rôles sur le petit écran. Elle apparaîtra d'ailleurs dans la série Mongeville sur France 3, ce samedi 24 juillet à 21 heures 05. Mais si elle est un visage connu du PAF, sa vie personnelle, elle, reste un mystère. Elle partage cependant la vie de Thomas Jouannet depuis plus d'une décennie. Tout comme sa belle, celui-ci est acteur et est bien connu pour avoir été en couple avec Alexandra Lamy, la mère de sa fille Chloé Jouannet.Né le 30 septembre 1970 à Genève, il a enchaîné les rôles à la télévision, dans de nombreux téléfilms et séries français. Certains se souviendront de son rôle dans L'Affaire Dominici de Pierre Boutron (avec qui il a de nouveau collaboré en 2009 pour le téléfilm La Reine morte). Un film dans lequel il a donné la réplique à Michel Serrault et Michel Blanc. Thomas Jouannet a aussi participé à la saison deux de la série Clara Sheiler. Mais comment s'est-il lié à Armelle Deutsch ?Armelle Deutsch et Thomas Jouannet ont-ils des enfants ?Les tourtereaux se sont croisés pour la première fois au tournant des années 2000. Mais ce n'est qu'en juin 2010, soit sept ans après sa rupture avec Alexandra Lamy que Thomas Jouannet entame une relation avec Armelle Deutsch. Depuis, ils ne se quittent plus et sont même les parents de deux petites filles. Osmose personnelle et professionnelle : ils ont partagé la vedette dans la quatrième saison de Sam sur TF1. Armelle Deutsch a campé le rôle... de sa mère. "Quand j'ai été engagé, le casting n'était pas terminé. Elle ne m'a rien dit avant d'être sûre d'avoir le rôle. On a tourné pas mal de choses différentes ensemble mais j'avoue qu'en apprenant qu'elle allait jouer ma mère, je suis resté pantois", s'était rappelé Thomas Jouannet. Armelle Deutsch © BAHI Thomas Jouannet © DOMINIQUE JACOVIDES Armelle Deutsch © GUIREC-MALEK Thomas Jouannet © BERTRAND RINDOFF PETROFF Armelle Deutsch © Agence Thomas Jouannet © JLPPA Thomas Jouannet © AGENCE Armelle Deutsch © Agence Armelle Deutsch © Christophe Clovis Armelle Deutsch © Christophe Clovis Armelle Deutsch © PATRICK BERNARD Thomas Jouannet © JACQUES BOURGUET - TELE STAR / MONDADORI FRANCE Armelle Deutsch n'est pas à présenter, tant elle est connue pour ses rôles sur le petit écran. Elle apparaîtra d'ailleurs dans la série Mongeville sur France 3, ce samedi 24 juillet à 21 heures 05. Mais si elle est un visage connu du PAF, sa vie personnelle, elle, reste un mystère. Elle partage cependant la vie de Thomas Jouannet depuis plus d'une décennie. Tout comme sa belle, celui-ci est acteur et est bien connu pour avoir été en couple avec Alexandra Lamy, la mère de sa fille Chloé Jouannet.Né le 30 septembre 1970 à Genève, il a enchaîné les rôles à la télévision, dans de nombreux téléfilms et séries français. Certains se souviendront de son rôle dans L'Affaire Dominici de Pierre Boutron (avec qui il a de nouveau collaboré en 2009 pour le téléfilm La Reine morte). Un film dans lequel il a donné la réplique à Michel Serrault et Michel Blanc. Thomas Jouannet a aussi participé à la saison deux de la série Clara Sheiler. Mais comment s'est-il lié à Armelle Deutsch ?Armelle Deutsch et Thomas Jouannet ont-ils des enfants ?Les tourtereaux se sont croisés pour la première fois au tournant des années 2000. Mais ce n'est qu'en juin 2010, soit sept ans après sa rupture avec Alexandra Lamy que Thomas Jouannet entame une relation avec Armelle Deutsch. Depuis, ils ne se quittent plus et sont même les parents de deux petites filles. Osmose personnelle et professionnelle : ils ont partagé la vedette dans la quatrième saison de Sam sur TF1. Armelle Deutsch a campé le rôle... de sa mère. "Quand j'ai été engagé, le casting n'était pas terminé. Elle ne m'a rien dit avant d'être sûre d'avoir le rôle. On a tourné pas mal de choses différentes ensemble mais j'avoue qu'en apprenant qu'elle allait jouer ma mère, je suis resté pantois", s'était rappelé Thomas Jouannet. Armelle Deutsch © BAHI Thomas Jouannet © DOMINIQUE JACOVIDES Armelle Deutsch © GUIREC-MALEK Thomas Jouannet © BERTRAND RINDOFF PETROFF Armelle Deutsch © Agence Thomas Jouannet © JLPPA Thomas Jouannet © AGENCE Armelle Deutsch © Agence Armelle Deutsch © Christophe Clovis Armelle Deutsch © Christophe Clovis Armelle Deutsch © PATRICK BERNARD Thomas Jouannet © JACQUES BOURGUET - TELE STAR / MONDADORI FRANCE
24 juillet 2021

Olivier Véran : la pique camouflée du ministre contre Didier Raoult 

Il n'a pas mâché ses mots. Depuis plus d'un an, le gouvernement fait face à l'épidémie de Covid-19 qui n'a cessé de prendre de l'ampleur au fil des mois. Afin de lutter contre le virus, Didier Raoult, un médecin spécialiste des maladies infectieuses, avait proposé un traitement qui, selon lui, était très efficace. Il s'agissait de l'hydroxychloroquine. Il avait rapidement fait le buzz sur les réseaux sociaux et s'était même entretenu avec Emmanuel Macron et son épouse. Dans les colonnes du Parisien ce vendredi 23 juillet, Olivier Véran a répondu aux questions des lecteurs. L'occasion pour lui de lancer un tacle indirect à Didier Raoult. Ainsi, l'un d'entre eux lui demande pourquoi certains traitements "qui ont fait leur preuve comme l'ivermectine et l'hydroxychloroquine" n'ont pas été utilisés mais ont laissé place à du "remdesivir en France, qui a causé des problèmes rénaux". Ce à quoi le ministre de la Santé rétorque : "Vous vous trompez complètement. La France fait partie des deux pays de l'Union européenne à ne pas avoir acheté du remdesivir. L'hydroxychloroquine, vous dites que je l'ai interdite, c'est faux", a-t-il affirmé.Il veut rétablir certaines vérités. En répondant aux questions des lecteurs du journal, Olivier Véran avait bien l'intention d'être transparent. Pour rappel, le ministre de la Santé avait été très sceptique concernant le traitement évoqué par Didier Raoult mais l'avait toutefois "autorisé sous condition de recherche et le chantre de la chloroquine m'en avait d'ailleurs remercié", se souvient-il d'abord. Selon lui, "aucune étude sérieuse n'a prouvé son efficacité", précise-t-il. Par la suite, il évoque deux pays qui sont l'Inde et le Brésil. "Ils l'ont beaucoup utilisée. Aujourd'hui, le président brésilien est plutôt très contesté parce que la chloroquine n'a pas marché et que l'épidémie a flambé", explique Olivier Véran avant d'ajouter : "Concernant l'ivermectine, l'histoire nous dira peut-être que c'est efficace. Pour l'instant, les études ne le prouvent pas", a-t-il conclu. Voilà qui a le mérite d'être clair. Alors que l'épidémie semble repartir à la hausse depuis quelques semaines, le gouvernement devra-t-il finalement avoir recours à la proposition de Didier Raoult ?Olivier Véran : Que pense-t-il du mouvement anti-vaccin ?Depuis quelques mois, une campagne de vaccination a été mise en place afin d'inciter les français à se faire vacciner. Toutefois, les militants antivax sont nombreux et n'hésitent pas à accuser le gouvernement de leur faire vivre une "dictature sanitaire". De plus, l'instauration du pass sanitaire n'a pas été au goût de tout le monde et de nombreuses manifestations ne cessent d'être organisées. "Si on était en dictature, je ne passerais pas des jours et des nuits à débattre de milliers d'amendements. Si on était en dictature, il n'y aurait pas des milliers de Français qui pourraient manifester", a affirmé Olivier Véran dans les colonnes du Parisien. "Si on était en dictature, pensez-vous pouvoir l'affirmer aussi cash en face d'un ministre ?Le pass sanitaire, on y mettra fin à la minute où nous le pourrons. La loi nous autorise à l'utiliser au plus tard jusqu'au 31 décembre", a-t-il conclu. Olivier Véran © Panoramic Olivier Véran © Agence Olivier Véran © Agence Olivier Véran © Agence Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Didier Raoult © Federico Pestellini Didier Raoult © Federico Pestellini Didier Raoult © COADIC GUIREC Didier Raoult © COADIC GUIREC Il n'a pas mâché ses mots. Depuis plus d'un an, le gouvernement fait face à l'épidémie de Covid-19 qui n'a cessé de prendre de l'ampleur au fil des mois. Afin de lutter contre le virus, Didier Raoult, un médecin spécialiste des maladies infectieuses, avait proposé un traitement qui, selon lui, était très efficace. Il s'agissait de l'hydroxychloroquine. Il avait rapidement fait le buzz sur les réseaux sociaux et s'était même entretenu avec Emmanuel Macron et son épouse. Dans les colonnes du Parisien ce vendredi 23 juillet, Olivier Véran a répondu aux questions des lecteurs. L'occasion pour lui de lancer un tacle indirect à Didier Raoult. Ainsi, l'un d'entre eux lui demande pourquoi certains traitements "qui ont fait leur preuve comme l'ivermectine et l'hydroxychloroquine" n'ont pas été utilisés mais ont laissé place à du "remdesivir en France, qui a causé des problèmes rénaux". Ce à quoi le ministre de la Santé rétorque : "Vous vous trompez complètement. La France fait partie des deux pays de l'Union européenne à ne pas avoir acheté du remdesivir. L'hydroxychloroquine, vous dites que je l'ai interdite, c'est faux", a-t-il affirmé.Il veut rétablir certaines vérités. En répondant aux questions des lecteurs du journal, Olivier Véran avait bien l'intention d'être transparent. Pour rappel, le ministre de la Santé avait été très sceptique concernant le traitement évoqué par Didier Raoult mais l'avait toutefois "autorisé sous condition de recherche et le chantre de la chloroquine m'en avait d'ailleurs remercié", se souvient-il d'abord. Selon lui, "aucune étude sérieuse n'a prouvé son efficacité", précise-t-il. Par la suite, il évoque deux pays qui sont l'Inde et le Brésil. "Ils l'ont beaucoup utilisée. Aujourd'hui, le président brésilien est plutôt très contesté parce que la chloroquine n'a pas marché et que l'épidémie a flambé", explique Olivier Véran avant d'ajouter : "Concernant l'ivermectine, l'histoire nous dira peut-être que c'est efficace. Pour l'instant, les études ne le prouvent pas", a-t-il conclu. Voilà qui a le mérite d'être clair. Alors que l'épidémie semble repartir à la hausse depuis quelques semaines, le gouvernement devra-t-il finalement avoir recours à la proposition de Didier Raoult ?Olivier Véran : Que pense-t-il du mouvement anti-vaccin ?Depuis quelques mois, une campagne de vaccination a été mise en place afin d'inciter les français à se faire vacciner. Toutefois, les militants antivax sont nombreux et n'hésitent pas à accuser le gouvernement de leur faire vivre une "dictature sanitaire". De plus, l'instauration du pass sanitaire n'a pas été au goût de tout le monde et de nombreuses manifestations ne cessent d'être organisées. "Si on était en dictature, je ne passerais pas des jours et des nuits à débattre de milliers d'amendements. Si on était en dictature, il n'y aurait pas des milliers de Français qui pourraient manifester", a affirmé Olivier Véran dans les colonnes du Parisien. "Si on était en dictature, pensez-vous pouvoir l'affirmer aussi cash en face d'un ministre ?Le pass sanitaire, on y mettra fin à la minute où nous le pourrons. La loi nous autorise à l'utiliser au plus tard jusqu'au 31 décembre", a-t-il conclu. Olivier Véran © Panoramic Olivier Véran © Agence Olivier Véran © Agence Olivier Véran © Agence Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Didier Raoult © Federico Pestellini Didier Raoult © Federico Pestellini Didier Raoult © COADIC GUIREC Didier Raoult © COADIC GUIREC
24 juillet 2021

Meghan Markle : l'odieux chantage de son père Thomas dans une nouvelle interview

Depuis trois ans, Meghan Markle est brouillée avec son père, Thomas. Alors qu'ils n'arrivent pas à s'entendre et que l'ancien chef-éclairagiste de cinéma n'a pas rencontré ses petits-enfants, Archie (2 ans) et Lilibet (1 mois), il a déclaré dans une interview accordée à Fox News qu'il allait avoir recours à la justice pour voir les enfants de sa fille. "Je vais faire une demande à la justice californienne afin d'obtenir le droit de voir mes petits-enfants dans un futur proche", a-t-il assuré. Condamnant le "mauvais comportement" de Meghan Markle et du prince Harry, Thomas Markle a assuré : "J'aimerais saisir cette opportunité pour demander à Sa Majesté la reine et à la famille royale britannique de permettre à Lili de se faire baptiser à l'église de la reine. Nous ne devrions pas la punir pour le mauvais comportement de Meghan et Harry."En colère, Thomas Markle a déclaré face à la caméra : "Archie et Lili sont de petits enfants, ce ne sont pas des politiques (...) ils ne font pas partie du jeu. Eux aussi sont des membres de la famille royale et ils ont droit aux mêmes droits que les autres." En juin dernier, c'est dans l'émission australienne 60 Minutes que Thomas Markle s'était exprimé suite à la naissance de Lilibet. Il avait alors déclaré : "J'ai été le premier à prendre Meghan dans mes bras, née par césarienne. Je serais très déçu si je ne pouvais pas prendre dans mes bras ma petite-fille." Pour le Sun, c'est suite à l'annonce de la naissance de Lilibet qu'il avait souhaité féliciter sa fille en révélant : "Je suis très heureux de l'annonce de la naissance dans les meilleures conditions de ma nouvelle petite-fille et je lui assure, ainsi qu'à sa mère, tout mon amour et mes meilleurs vœux."Meghan Markle, souhaite-t-elle revoir son père ?Si Meghan Markle et le prince Harry n'ont pas réagi à l'odieux chantage de Thomas Markle, il semblerait que le couple ne souhaite pas faire de pas vers lui. Quelques semaines plus tôt, un spécialiste de la Couronne avait en effet déclaré : "Dans l'état actuel des choses, il semble peu probable que le grand-père rencontre sa nouvelle petite-fille avant un certain temps. Peut-être qu'en temps voulu, il la rencontrera mais pour le moment, le couple ne lui donnera pas la priorité pour des raisons évidentes." Meghan Markle et son fils Archie © Backgrid USA Meghan Markle, le prince Harry et Archie © Backgrid USA Meghan Markle © Agence Meghan Markle © Backgrid USA Meghan Markle © Agence Meghan Markle © Backgrid USA Meghan Markle © Agence Meghan Markle © AGENCE Meghan Markle © Agence Thomas Markle © The ImageDirect Meghan Markle © Agence Meghan Markle © AGENCE Le prince Harry et Meghan Markle © Agence Meghan Markle © Backgrid UK Meghan Markle © Agence Meghan Markle © Backgrid UK Meghan Markle © CNN Meghan Markle © Capture TV CBS via Bestimage Meghan Markle © Backgrid UK Thomas Markle © Agence Thomas Markle et Meghan Markle © Agence Depuis trois ans, Meghan Markle est brouillée avec son père, Thomas. Alors qu'ils n'arrivent pas à s'entendre et que l'ancien chef-éclairagiste de cinéma n'a pas rencontré ses petits-enfants, Archie (2 ans) et Lilibet (1 mois), il a déclaré dans une interview accordée à Fox News qu'il allait avoir recours à la justice pour voir les enfants de sa fille. "Je vais faire une demande à la justice californienne afin d'obtenir le droit de voir mes petits-enfants dans un futur proche", a-t-il assuré. Condamnant le "mauvais comportement" de Meghan Markle et du prince Harry, Thomas Markle a assuré : "J'aimerais saisir cette opportunité pour demander à Sa Majesté la reine et à la famille royale britannique de permettre à Lili de se faire baptiser à l'église de la reine. Nous ne devrions pas la punir pour le mauvais comportement de Meghan et Harry."En colère, Thomas Markle a déclaré face à la caméra : "Archie et Lili sont de petits enfants, ce ne sont pas des politiques (...) ils ne font pas partie du jeu. Eux aussi sont des membres de la famille royale et ils ont droit aux mêmes droits que les autres." En juin dernier, c'est dans l'émission australienne 60 Minutes que Thomas Markle s'était exprimé suite à la naissance de Lilibet. Il avait alors déclaré : "J'ai été le premier à prendre Meghan dans mes bras, née par césarienne. Je serais très déçu si je ne pouvais pas prendre dans mes bras ma petite-fille." Pour le Sun, c'est suite à l'annonce de la naissance de Lilibet qu'il avait souhaité féliciter sa fille en révélant : "Je suis très heureux de l'annonce de la naissance dans les meilleures conditions de ma nouvelle petite-fille et je lui assure, ainsi qu'à sa mère, tout mon amour et mes meilleurs vœux."Meghan Markle, souhaite-t-elle revoir son père ?Si Meghan Markle et le prince Harry n'ont pas réagi à l'odieux chantage de Thomas Markle, il semblerait que le couple ne souhaite pas faire de pas vers lui. Quelques semaines plus tôt, un spécialiste de la Couronne avait en effet déclaré : "Dans l'état actuel des choses, il semble peu probable que le grand-père rencontre sa nouvelle petite-fille avant un certain temps. Peut-être qu'en temps voulu, il la rencontrera mais pour le moment, le couple ne lui donnera pas la priorité pour des raisons évidentes." Meghan Markle et son fils Archie © Backgrid USA Meghan Markle, le prince Harry et Archie © Backgrid USA Meghan Markle © Agence Meghan Markle © Backgrid USA Meghan Markle © Agence Meghan Markle © Backgrid USA Meghan Markle © Agence Meghan Markle © AGENCE Meghan Markle © Agence Thomas Markle © The ImageDirect Meghan Markle © Agence Meghan Markle © AGENCE Le prince Harry et Meghan Markle © Agence Meghan Markle © Backgrid UK Meghan Markle © Agence Meghan Markle © Backgrid UK Meghan Markle © CNN Meghan Markle © Capture TV CBS via Bestimage Meghan Markle © Backgrid UK Thomas Markle © Agence Thomas Markle et Meghan Markle © Agence
24 juillet 2021

Marion Rousse fatiguée et filiforme : son clin d'oeil à “bébé Nino” maintenant qu'elle a fini de pouponner 

Une maman comblée. Le 14 juin dernier, Marion Rousse a donné naissance à son petit garçon, prénommé Nino. Il est le fruit de son amour avec le cycliste Julian Alaphilippe. Très heureuse depuis sa naissance, la jeune femme enchaine les publications en sa compagnie à l'exception de ce samedi 24 juillet. Alors qu'elle s'apprête à reprendre du service, elle a publié une photo sur laquelle on peut la voir assise sur une chaise de bureau et vêtue d'un t-shirt noir. Devant elle se trouvent des papiers qui laissent penser qu'elle se prépare pour commenter les Jeux Olympiques dans quelques heures. "Retouuuuur aux commentaires pour les Jeux Olympiques, 4h/11h du matin", écrit-elle d'abord en légende. Par la suite, la jeune maman fait un petit clin d'œil à son Nino. "Merci bébé Nino d'avoir entraîné maman ces dernières semaines, mais c'est bon maintenant tu peux faire dodo", a-t-elle ajouté avant de préciser : "Ah oui c'est toujours aussi bon de commenter...". Nul doute que même si son petit garçon la comble de bonheur, revenir au travail lui fait le plus grand bien.Le retour à la vie normale. Accueuillir un enfant chamboule la vie d'une femme et ce n'est pas Marion Rousse qui dira le contraire. En effet, elle a dû faire de nombreuses concessions comme par exemple renoncer à commenter le Tour de France. Toutefois, après quelques semaines de repos, la journaliste peut reprendre du service. Ce vendredi 23 juillet, Marion Rousse a annoncé une bonne nouvelle à ses abonnés dans sa story Instagram. "L'heure de prendre le bout ! @FranceTVSport", peut-on lire dans le message avec un petit emoji micro qui montre qu'elle est définitivement prête à faire son grand retour. Dès ce samedi 24 juillet sur France 2, elle était aux côtés de Nicolas Geay et Laurent Jalabert à partir de 4 heures pour la première épreuve de course en ligne. Tous les trois suivront ainsi les participants français, Guillaume Martin, Kenny Ellison, Benoît Cosnefroy et David Gaudu. De son côté, Julian Alaphilippe restera en compagnie de Nino et suivra la compétition depuis chez lui. Marion Rousse : quelle autre bonne nouvelle a-t-elle annoncé à ses abonnés ?Puisqu'une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, Marion Rousse a également annoncé à ses abonnés qu'elle avait eu un retour positif de son gynécologue. En effet, suite à un rendez-vous de contrôle, la jeune femme a apris qu'elle avait l'autorisation de reprendre le sport. Pour rappel, la journaliste est une passionnée de sport et c'est grâce à sa passion pour le vélo qu'elle a pu faire la rencontre de l'homme avec qui elle partage maintenant sa vie. Nul doute que le couple espère que le petit Nino suivra le même chemin. Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © AGENCE Marion Rousse © AGENCE Marion Rousse © Photo News Marion Rousse © Vincent Kalut Marion Rousse © Photo News Marion Rousse © Photo News Une maman comblée. Le 14 juin dernier, Marion Rousse a donné naissance à son petit garçon, prénommé Nino. Il est le fruit de son amour avec le cycliste Julian Alaphilippe. Très heureuse depuis sa naissance, la jeune femme enchaine les publications en sa compagnie à l'exception de ce samedi 24 juillet. Alors qu'elle s'apprête à reprendre du service, elle a publié une photo sur laquelle on peut la voir assise sur une chaise de bureau et vêtue d'un t-shirt noir. Devant elle se trouvent des papiers qui laissent penser qu'elle se prépare pour commenter les Jeux Olympiques dans quelques heures. "Retouuuuur aux commentaires pour les Jeux Olympiques, 4h/11h du matin", écrit-elle d'abord en légende. Par la suite, la jeune maman fait un petit clin d'œil à son Nino. "Merci bébé Nino d'avoir entraîné maman ces dernières semaines, mais c'est bon maintenant tu peux faire dodo", a-t-elle ajouté avant de préciser : "Ah oui c'est toujours aussi bon de commenter...". Nul doute que même si son petit garçon la comble de bonheur, revenir au travail lui fait le plus grand bien.Le retour à la vie normale. Accueuillir un enfant chamboule la vie d'une femme et ce n'est pas Marion Rousse qui dira le contraire. En effet, elle a dû faire de nombreuses concessions comme par exemple renoncer à commenter le Tour de France. Toutefois, après quelques semaines de repos, la journaliste peut reprendre du service. Ce vendredi 23 juillet, Marion Rousse a annoncé une bonne nouvelle à ses abonnés dans sa story Instagram. "L'heure de prendre le bout ! @FranceTVSport", peut-on lire dans le message avec un petit emoji micro qui montre qu'elle est définitivement prête à faire son grand retour. Dès ce samedi 24 juillet sur France 2, elle était aux côtés de Nicolas Geay et Laurent Jalabert à partir de 4 heures pour la première épreuve de course en ligne. Tous les trois suivront ainsi les participants français, Guillaume Martin, Kenny Ellison, Benoît Cosnefroy et David Gaudu. De son côté, Julian Alaphilippe restera en compagnie de Nino et suivra la compétition depuis chez lui. Marion Rousse : quelle autre bonne nouvelle a-t-elle annoncé à ses abonnés ?Puisqu'une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, Marion Rousse a également annoncé à ses abonnés qu'elle avait eu un retour positif de son gynécologue. En effet, suite à un rendez-vous de contrôle, la jeune femme a apris qu'elle avait l'autorisation de reprendre le sport. Pour rappel, la journaliste est une passionnée de sport et c'est grâce à sa passion pour le vélo qu'elle a pu faire la rencontre de l'homme avec qui elle partage maintenant sa vie. Nul doute que le couple espère que le petit Nino suivra le même chemin. Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © Instagram Marion Rousse © AGENCE Marion Rousse © AGENCE Marion Rousse © Photo News Marion Rousse © Vincent Kalut Marion Rousse © Photo News Marion Rousse © Photo News
24 juillet 2021

Delphine Jubillar : cet alibi qui n'a pas été vérifié

Maître Jean-Baptiste Alary étudie toutes les hypothèses, alors que Cédric Jubillar est derrière les barreaux, accusé du meurtre de Delphine Jubillar. Dans une interview accordée au quotidien régional Actu Toulouse ce vendredi 23 juillet, il n'exclut donc pas l'hypothèse selon laquelle une autre personne que l'artisan pourrait être responsable de la disparition de l'infirmière. À savoir, la compagne de son amant, avec qui elle avait des projets d'avenir avant de se volatiliser.Et si tout est possible pour l'avocat de Cédric Jubillar, c'est surtout car les autorités n'ont pas vérifié l'alibi de la principale concernée. "L'alibi de l'un, c'est son épouse. Et l'alibi de l'autre, c'est son époux. Et on s'arrête là, c'est incroyable", a déploré Maître Jean-Baptiste Alary au sujet du couple. "La seule piste monomaniaque dans l'esprit des enquêteurs, c'est Cédric Jubillar", a-t-il poursuivi, estimant que son client est un coupable idéal pour les autorités.Delphine Jubillar, en bons termes avec la compagne de son amant ?Si certaines allégations ont fait part d'une bonne entente entre Delphine Jubillar et la compagne de son amant, qui aurait accepté de tourner la page et de laisser, progressivement, sa place à la jeune femme de 33 ans, Maître Jean-Baptiste Alary dresse un autre portrait de cette relation. "Je ne dis pas qu'elle ait fait quoi que ce soit, mais pourquoi ne pas vérifier ?", a ainsi ajouté l'avocat. "Elles auraient signé un pacte entre elles, que Delphine s'est empressée de violer. Et si, en plus de sentir trahie, la pauvre épouse de l'amant se sentait humiliée ?" Pourtant, les incohérences dans le récit de la nuit des faits de Cédric Jubillar résonnent plus fort du côté des autorités. Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © YOUTUBE Maître Jean-Baptiste Alary étudie toutes les hypothèses, alors que Cédric Jubillar est derrière les barreaux, accusé du meurtre de Delphine Jubillar. Dans une interview accordée au quotidien régional Actu Toulouse ce vendredi 23 juillet, il n'exclut donc pas l'hypothèse selon laquelle une autre personne que l'artisan pourrait être responsable de la disparition de l'infirmière. À savoir, la compagne de son amant, avec qui elle avait des projets d'avenir avant de se volatiliser.Et si tout est possible pour l'avocat de Cédric Jubillar, c'est surtout car les autorités n'ont pas vérifié l'alibi de la principale concernée. "L'alibi de l'un, c'est son épouse. Et l'alibi de l'autre, c'est son époux. Et on s'arrête là, c'est incroyable", a déploré Maître Jean-Baptiste Alary au sujet du couple. "La seule piste monomaniaque dans l'esprit des enquêteurs, c'est Cédric Jubillar", a-t-il poursuivi, estimant que son client est un coupable idéal pour les autorités.Delphine Jubillar, en bons termes avec la compagne de son amant ?Si certaines allégations ont fait part d'une bonne entente entre Delphine Jubillar et la compagne de son amant, qui aurait accepté de tourner la page et de laisser, progressivement, sa place à la jeune femme de 33 ans, Maître Jean-Baptiste Alary dresse un autre portrait de cette relation. "Je ne dis pas qu'elle ait fait quoi que ce soit, mais pourquoi ne pas vérifier ?", a ainsi ajouté l'avocat. "Elles auraient signé un pacte entre elles, que Delphine s'est empressée de violer. Et si, en plus de sentir trahie, la pauvre épouse de l'amant se sentait humiliée ?" Pourtant, les incohérences dans le récit de la nuit des faits de Cédric Jubillar résonnent plus fort du côté des autorités. Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © YOUTUBE
24 juillet 2021

Jean-Marie Bigard annule son spectacle à Nice pour une raison qui prête à sourire

Fervent opposant au vaccin, Jean-Marie Bigard casse les codes. L'humoriste avait annoncé début juillet que le pass sanitaire ne sera pas nécessaire pour aller voir ses spectacles. "Moi c'est le 23 juillet! Et il n'y aura aucun pass sanitaire !!!!!!! Je refuse catégoriquement !!!!!!!!", écrivait-il, à l'approche des dates de son one-man-show "Bigard & friends en rodage". Le 22 juillet, il faisait marche arrière, annonçant que oui, le pass sanitaire sera... nécessaire. "Les amis. Je me suis battu jusqu'au dernier moment mais il y aura bien un test sanitaire le 23 juillet a frejus et le 24 juillet a la Comédie de Nice. J'en suis désolé Je vous attends nombreux. Merci", a-t-il écrit.Et le karma n'a pas épargneJean-Marie Bigard. Finalement, son spectacle qui devait se tenir à Nice... est annulé ! La raison ? La tenue d'une manifestation antivax et anti-pass sanitaire ce jour-là. La star a suivi les recommandations de la préfecture et détaillé les raisons dans une vidéo publiée sur Twitter : "Je vais être obligé de reporter cet événement car la préfecture nous prévient qu'il y a des manifs antivax et pass sanitaire car il y a de fortes chances que ça finisse devant le petit théâtre de la comédie de Nice, avec son lot d'extrémistes d'extrême droite et d'extrême gauche qui vont venir perturber l'endroit ou l'événement. Donc nous préférons reporter cette date."Aïe aïe aïe la préfecture nous recommande d'annuler le spectacle de Nice ! pic.twitter.com/N7ZBqPE8B8— Jean Marie BIGARD (@JM_Bigard) July 23, 2021 Vendredi 23 juilet, Jean-Marie Bigard a toutefois assuré son spectacle près de Nice, à Fréjus, où les spectateurs ont présenté... un pass sanitaire. Jean-Marie Bigard © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE Jean-Marie Bigard © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE Lola Marois-Bigard et Jean-Marie Bigard © ROBERT FAGES / BESTIMAGE L'acteur François Cluzet lors de la première du film "l'école buissonnière" au Pioner Cinema Hall à Moscou le 16 octobre 2018. © ITAR TASS / BESTIMAGE Jean-Marie Bigard © AGENCE / BESTIMAGE Lola Marois-Bigard © JLPPA Lola Marois-Bigard et Jean-Marie Bigard © Jack Tribeca / Bestimage Lola Marois-Bigard © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Jean-Marie Bigard © CEDRIC PERRIN Jean-Marie Bigard © Panoramic Jean-Marie Bigard © BALDINI Jean-Marie Bigard © © Thierry Stefanopoulos / KCS PRESSE Fervent opposant au vaccin, Jean-Marie Bigard casse les codes. L'humoriste avait annoncé début juillet que le pass sanitaire ne sera pas nécessaire pour aller voir ses spectacles. "Moi c'est le 23 juillet! Et il n'y aura aucun pass sanitaire !!!!!!! Je refuse catégoriquement !!!!!!!!", écrivait-il, à l'approche des dates de son one-man-show "Bigard & friends en rodage". Le 22 juillet, il faisait marche arrière, annonçant que oui, le pass sanitaire sera... nécessaire. "Les amis. Je me suis battu jusqu'au dernier moment mais il y aura bien un test sanitaire le 23 juillet a frejus et le 24 juillet a la Comédie de Nice. J'en suis désolé Je vous attends nombreux. Merci", a-t-il écrit.Et le karma n'a pas épargneJean-Marie Bigard. Finalement, son spectacle qui devait se tenir à Nice... est annulé ! La raison ? La tenue d'une manifestation antivax et anti-pass sanitaire ce jour-là. La star a suivi les recommandations de la préfecture et détaillé les raisons dans une vidéo publiée sur Twitter : "Je vais être obligé de reporter cet événement car la préfecture nous prévient qu'il y a des manifs antivax et pass sanitaire car il y a de fortes chances que ça finisse devant le petit théâtre de la comédie de Nice, avec son lot d'extrémistes d'extrême droite et d'extrême gauche qui vont venir perturber l'endroit ou l'événement. Donc nous préférons reporter cette date."Aïe aïe aïe la préfecture nous recommande d'annuler le spectacle de Nice ! pic.twitter.com/N7ZBqPE8B8— Jean Marie BIGARD (@JM_Bigard) July 23, 2021 Vendredi 23 juilet, Jean-Marie Bigard a toutefois assuré son spectacle près de Nice, à Fréjus, où les spectateurs ont présenté... un pass sanitaire. Jean-Marie Bigard © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE Jean-Marie Bigard © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE Lola Marois-Bigard et Jean-Marie Bigard © ROBERT FAGES / BESTIMAGE L'acteur François Cluzet lors de la première du film "l'école buissonnière" au Pioner Cinema Hall à Moscou le 16 octobre 2018. © ITAR TASS / BESTIMAGE Jean-Marie Bigard © AGENCE / BESTIMAGE Lola Marois-Bigard © JLPPA Lola Marois-Bigard et Jean-Marie Bigard © Jack Tribeca / Bestimage Lola Marois-Bigard © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Jean-Marie Bigard © CEDRIC PERRIN Jean-Marie Bigard © Panoramic Jean-Marie Bigard © BALDINI Jean-Marie Bigard © © Thierry Stefanopoulos / KCS PRESSE
24 juillet 2021

Prince Harry : révélations sur son juteux contrat d'édition, un livre prévu après la mort d'Elizabeth II

Après avoir pris son envol, le prince Harry assure ses arrières. Après avoir signé un accord avec Spotify et Netflix, le Duc de Sussex aurait trouvé une maison d'édition pour la parution de plusieurs livres. Dont un à paraître... à la mort d'Elizabeth II. Le Daily Mail rapporte que le papa d'Archie et Lilibeth a signé un accord commençant à 18 millions de livres et qui pourrait atteindre les 29 millions de livres. Que contient cet accord ? La parution de ses mémoires en 2022, à l'occasion du Jubilé de platine d'Élisabeth II, qui fêtera ses 70 années de règne ainsi qu'un second livre... qui ne sera publié qu'après sa mort.Deux maisons d'édition auraient quitté Londres pour la Californie, où Harry et Meghan se sont installés, pour entamer les négociations. Et faire monter, assurément, les enchères. "Son prix de départ était 25 millions de livres et cela pourrait atteindre les 35-40 millions de livres", a rapporté une source au Daily Mail. "Ses interlocuteurs ont été très choqués par son approche", ont-ils ajouté. "Il les a regardés froidement et a exigé 25 millions de livres."Une bombe à retardement ?Et Meghan Markle aura aussi droit à sa part du gâteau. En effet, l'ancienne star de la série Suits prévoit de publier un livre sur le bien-être. Pour rappel, Meghan Markle a déjà signé un livre de cuisine. Le contrat final prévoit la parution de quatre livres. Mais celui que Buckingham Palace redoute le plus, c'est celui à paraître après la mort d'Elizabeth II. Que compte révéler le prince Harry au grand jour ? Affaire à suivre... Le prince Charles, la reine Elisabeth II d'Angleterre, Meghan Markle, le prince Harry, le prince William, Kate Catherine Middleton © Agence / Bestimage Lady Diana et le prince Charles © ALPHA AGENCY Le prince Harry et la reine Elizabeth © ALPHA AGENCY Elizabeth et Diana © ALPHA AGENCY Elizabeth et le prince Philip © GOFF INF / BESTIMAGE Le prince William et le prince Harry © Agence / Bestimage Le prince Harry © Backgrid USA / Bestimage La reine Elizabeth II © Agence Le prince Harry © AGENCE / BESTIMAGE La reine Elisabeth II d'Angleterre et le prince Andrew © AGENCE / BESTIMAGE Lady Diana, Elizabeth II, le prince Charles et le prince Philip © Mirrorpix / Bestimage Le prince Harry © Backgrid UK/ Bestimage Elizabeth II © Alamy Stock Photo Meghan, Harry, William, Kate et Charles © © WENN / KCS PRESSE Meghan Markle et le prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le prince Harry © © Newspix International / KCS PRESSE Le prince William et le prince Harry © © Newspix International / KCS PRESSE Meghan Markle et le prince Harry © © Newspix International / KCS PRESSE La reine Elizabeth II © © Mega / KCS PRESSE La reine Elisabeth II © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Harry et Meghan Markle © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Après avoir pris son envol, le prince Harry assure ses arrières. Après avoir signé un accord avec Spotify et Netflix, le Duc de Sussex aurait trouvé une maison d'édition pour la parution de plusieurs livres. Dont un à paraître... à la mort d'Elizabeth II. Le Daily Mail rapporte que le papa d'Archie et Lilibeth a signé un accord commençant à 18 millions de livres et qui pourrait atteindre les 29 millions de livres. Que contient cet accord ? La parution de ses mémoires en 2022, à l'occasion du Jubilé de platine d'Élisabeth II, qui fêtera ses 70 années de règne ainsi qu'un second livre... qui ne sera publié qu'après sa mort.Deux maisons d'édition auraient quitté Londres pour la Californie, où Harry et Meghan se sont installés, pour entamer les négociations. Et faire monter, assurément, les enchères. "Son prix de départ était 25 millions de livres et cela pourrait atteindre les 35-40 millions de livres", a rapporté une source au Daily Mail. "Ses interlocuteurs ont été très choqués par son approche", ont-ils ajouté. "Il les a regardés froidement et a exigé 25 millions de livres."Une bombe à retardement ?Et Meghan Markle aura aussi droit à sa part du gâteau. En effet, l'ancienne star de la série Suits prévoit de publier un livre sur le bien-être. Pour rappel, Meghan Markle a déjà signé un livre de cuisine. Le contrat final prévoit la parution de quatre livres. Mais celui que Buckingham Palace redoute le plus, c'est celui à paraître après la mort d'Elizabeth II. Que compte révéler le prince Harry au grand jour ? Affaire à suivre... Le prince Charles, la reine Elisabeth II d'Angleterre, Meghan Markle, le prince Harry, le prince William, Kate Catherine Middleton © Agence / Bestimage Lady Diana et le prince Charles © ALPHA AGENCY Le prince Harry et la reine Elizabeth © ALPHA AGENCY Elizabeth et Diana © ALPHA AGENCY Elizabeth et le prince Philip © GOFF INF / BESTIMAGE Le prince William et le prince Harry © Agence / Bestimage Le prince Harry © Backgrid USA / Bestimage La reine Elizabeth II © Agence Le prince Harry © AGENCE / BESTIMAGE La reine Elisabeth II d'Angleterre et le prince Andrew © AGENCE / BESTIMAGE Lady Diana, Elizabeth II, le prince Charles et le prince Philip © Mirrorpix / Bestimage Le prince Harry © Backgrid UK/ Bestimage Elizabeth II © Alamy Stock Photo Meghan, Harry, William, Kate et Charles © © WENN / KCS PRESSE Meghan Markle et le prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le prince Harry © © Newspix International / KCS PRESSE Le prince William et le prince Harry © © Newspix International / KCS PRESSE Meghan Markle et le prince Harry © © Newspix International / KCS PRESSE La reine Elizabeth II © © Mega / KCS PRESSE La reine Elisabeth II © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Harry et Meghan Markle © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE
24 juillet 2021

Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ?

Il n'est plus un cœur à prendre ! Après une brève relation avec la joueuse de tennis Alizé Lim, Florent Manaudou a retrouvé l'amour dans les bras de la nageuse danoise, Pernille Blume. Sur Instagram, le sportif de 29 ans avait profité de la Saint-Valentin, le 14 février 2020, pour partager pour la toute première fois une série de clichés avec sa nouvelle compagne. Une chose est sûre, le couple semble très amoureux depuis. En Norvégien, Florent Manaudou avait simplement écrit : "À moi". De son côté, la jeune femme avait partagé dans sa story une photo dévoilant de nombreux Polaroïd du couple.Du haut de ses 25 ans, Pernille Blume est une nageuse danoise. Championne olympique du 50 mètres nage libre aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016, elle compte également pas moins de trois titres mondiaux en relais en petit bassin. Fin janvier 2019, la jeune femme subissait une intervention pour une cardiopathie congénitale détectée au cours d'examens liés à des douleurs récurrentes au bras gauche. Depuis, et malgré avoir contracté le Covid-19 il y a quelques semaines, il semblerait qu'elle soit en pleine forme ! Suivie par plus de 100 000 personnes sur Instagram, Pernille Blume partage de nombreuses photos avec des amies. Tout comme Florent Manaudou, elle s'est préparée aux Jeux Olympiques de Tokyo. Retour sur le parcours amoureux de Florent ManaudouPlutôt discret sur sa vie privée, le petit frère de la nageuse Laure Manaudou semble avoir un faible pour les sportives. En effet, il a été le compagnon de la cavalière Fanny Skalli pendant trois ans, d'octobre 2013 à octobre 2016. Après quelques années de célibat, le jeune homme de 29 ans a fréquenté le mannequin Ambre Baker, avant de débuter une romance avec la joueuse de tennis Alizé Lim. Aujourd'hui, le sportif nage dans le bonheur avec sa nouvelle compagne, Pernille Blume, dont il semble très épris ! La jeune femme, sera-t-elle la future mère de ses enfants ? En 2016, Florent Manaudou faisait part de son désir de paternité à Télé-Loisirs : "Il faudrait déjà que je trouve une femme pour ça... Mais ça arrivera quand ça arrivera. C'est vrai que j'ai déjà deux nièces et un neveu, c'est assez agréable. On verra le jour où moi, je ferai un enfant !" Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Il n'est plus un cœur à prendre ! Après une brève relation avec la joueuse de tennis Alizé Lim, Florent Manaudou a retrouvé l'amour dans les bras de la nageuse danoise, Pernille Blume. Sur Instagram, le sportif de 29 ans avait profité de la Saint-Valentin, le 14 février 2020, pour partager pour la toute première fois une série de clichés avec sa nouvelle compagne. Une chose est sûre, le couple semble très amoureux depuis. En Norvégien, Florent Manaudou avait simplement écrit : "À moi". De son côté, la jeune femme avait partagé dans sa story une photo dévoilant de nombreux Polaroïd du couple.Du haut de ses 25 ans, Pernille Blume est une nageuse danoise. Championne olympique du 50 mètres nage libre aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016, elle compte également pas moins de trois titres mondiaux en relais en petit bassin. Fin janvier 2019, la jeune femme subissait une intervention pour une cardiopathie congénitale détectée au cours d'examens liés à des douleurs récurrentes au bras gauche. Depuis, et malgré avoir contracté le Covid-19 il y a quelques semaines, il semblerait qu'elle soit en pleine forme ! Suivie par plus de 100 000 personnes sur Instagram, Pernille Blume partage de nombreuses photos avec des amies. Tout comme Florent Manaudou, elle s'est préparée aux Jeux Olympiques de Tokyo. Retour sur le parcours amoureux de Florent ManaudouPlutôt discret sur sa vie privée, le petit frère de la nageuse Laure Manaudou semble avoir un faible pour les sportives. En effet, il a été le compagnon de la cavalière Fanny Skalli pendant trois ans, d'octobre 2013 à octobre 2016. Après quelques années de célibat, le jeune homme de 29 ans a fréquenté le mannequin Ambre Baker, avant de débuter une romance avec la joueuse de tennis Alizé Lim. Aujourd'hui, le sportif nage dans le bonheur avec sa nouvelle compagne, Pernille Blume, dont il semble très épris ! La jeune femme, sera-t-elle la future mère de ses enfants ? En 2016, Florent Manaudou faisait part de son désir de paternité à Télé-Loisirs : "Il faudrait déjà que je trouve une femme pour ça... Mais ça arrivera quand ça arrivera. C'est vrai que j'ai déjà deux nièces et un neveu, c'est assez agréable. On verra le jour où moi, je ferai un enfant !" Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram Florent Manaudou amoureux : qui est sa compagne Pernille Blume ? © Instagram
24 juillet 2021

Delphine Jubillar : cette voiture suspecte aperçue la nuit de sa disparition

Alors que son client, Cédric Jubillar, est pointé du doigt de toute part, Maître Jean-Baptiste Alary, lui, croit dur comme fer qu'un rôdeur aurait pu faire disparaître Delphine Jubillar. Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, cette infirmière de 33 ans demeure introuvable. Et si l'avocat privilégie l'hypothèse d'un rôdeur, c'est en raison d'un détail qui ne lui a pas échappé, comme il l'a confié au cours d'une interview avec le quotidien régional Actu Toulouse, révélée ce vendredi 23 juillet. "Une voiture a été aperçue dans la nuit à Cagnac : une 308 GTI noire qui passe à une telle vitesse devant la pharmacie qu'on n'arrive pas à identifier son immatriculation", a-t-il révélé.Mais pour Maître Jean-Baptiste Alary, cette voiture pourrait aussi bien confirmer l'hypothèse d'un accident. "Serait-ce si hallucinant, par exemple, d'imaginer un automobiliste qui ait paniqué après un accident ? Quelqu'un qui aurait roulé trop vite, l'aurait percutée et tuée, avant de la faire disparaître, et de passer devant la pharmacie ?", a ainsi ajouté l'avocat de Cédric Jubillar. Et de tempérer : "Je ne dis pas que c'est le scénario qui s'est produit, mais c'est aussi de l'ordre du possible. Cela se vérifie." L'apparition d'une autre voiture à proximité des lieux, la nuit de la disparition de Delphine Jubillar, interpelle aussi le conseil.Quelle autre voiture aurait été aperçue ?En effet, d'après lui, plusieurs personnes auraient, "à 30 minutes d'écart", vu "une voiture avec les phares et le plafonnier allumés, dans un chemin de terre, en pleine forêt." Pire encore, un homme aurait été aperçu sortant de la forêt et se diriger précipitamment vers une voiture, avant d'y monter. "Là encore", a ajouté Maître Jean-Baptiste Alary avec une pointe d'amertume, "on n'a rien cherché. Et ce ne sont pas les seules pistes." Mais du côté des autorités, pourtant, Cédric Jubillar serait l'unique responsable de la disparition de Delphine, sa femme. Un coupable idéal ? Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © YOUTUBE Alors que son client, Cédric Jubillar, est pointé du doigt de toute part, Maître Jean-Baptiste Alary, lui, croit dur comme fer qu'un rôdeur aurait pu faire disparaître Delphine Jubillar. Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, cette infirmière de 33 ans demeure introuvable. Et si l'avocat privilégie l'hypothèse d'un rôdeur, c'est en raison d'un détail qui ne lui a pas échappé, comme il l'a confié au cours d'une interview avec le quotidien régional Actu Toulouse, révélée ce vendredi 23 juillet. "Une voiture a été aperçue dans la nuit à Cagnac : une 308 GTI noire qui passe à une telle vitesse devant la pharmacie qu'on n'arrive pas à identifier son immatriculation", a-t-il révélé.Mais pour Maître Jean-Baptiste Alary, cette voiture pourrait aussi bien confirmer l'hypothèse d'un accident. "Serait-ce si hallucinant, par exemple, d'imaginer un automobiliste qui ait paniqué après un accident ? Quelqu'un qui aurait roulé trop vite, l'aurait percutée et tuée, avant de la faire disparaître, et de passer devant la pharmacie ?", a ainsi ajouté l'avocat de Cédric Jubillar. Et de tempérer : "Je ne dis pas que c'est le scénario qui s'est produit, mais c'est aussi de l'ordre du possible. Cela se vérifie." L'apparition d'une autre voiture à proximité des lieux, la nuit de la disparition de Delphine Jubillar, interpelle aussi le conseil.Quelle autre voiture aurait été aperçue ?En effet, d'après lui, plusieurs personnes auraient, "à 30 minutes d'écart", vu "une voiture avec les phares et le plafonnier allumés, dans un chemin de terre, en pleine forêt." Pire encore, un homme aurait été aperçu sortant de la forêt et se diriger précipitamment vers une voiture, avant d'y monter. "Là encore", a ajouté Maître Jean-Baptiste Alary avec une pointe d'amertume, "on n'a rien cherché. Et ce ne sont pas les seules pistes." Mais du côté des autorités, pourtant, Cédric Jubillar serait l'unique responsable de la disparition de Delphine, sa femme. Un coupable idéal ? Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © FACEBOOK Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © MAPS Delphine Jubillar © YOUTUBE Delphine Jubillar © YOUTUBE
24 juillet 2021

Ambiance ! Les relayeuses bleues ne s'aiment pas... et ne s'en cachent pas

La camaraderie est loin d'être au rendez-vous dans le grand bassin. Récemment interrogée par le quotidien Le Parisien, Charlotte Bonnet s'est confiée sur l'ambiance parfois pesante qui règne au sein de l'équipe de relayeuses françaises, qu'elle a intégré avec Margaux Fabre, Beryl Gastaldello et Marie Wattel. Car, certains en seront peut-être surpris, les nageuses sont loin d'être complices. "C'est vrai, on ne partirait pas en vacances ensemble", a d'abord résumé la nageuse. Nos confrères l'affirment même, "durant l'année, certaines nageuses ne s'adressent même pas la parole." La trêve survient pourtant lorsqu'elles doivent s'unir pour défendre leur équipe, comme elles le prouvent depuis ce vendredi 23 juillet, à l'occasion des Jeux Olympiques de Tokyo.Mais comment expliquer cette froideur en interne ? Pour Charlotte Bonnet, il n'y a aucun doute. "On est toutes différentes avec des caractères opposés", a-t-elle ajouté, "c'est compliqué mais on a déjà su mettre ça de côté. (...) On se respecte, je pense, j'ai envie qu'il y ait de la politesse parce que, le minimum, c'est de ne pas se taper sur la tête. Après il y a des moments où c'est très très difficile car la concurrence peut dépasser ce stade-là." Les tensions auraient donc atteint leur paroxysme à Saint-Raphaël, là où les relayeuses ont pu décrocher leur place aux JO de Tokyo.Les nageuses peuvent-elles se réconcilier ?Charlotte Bonnet s'en rappelle encore. "Quand on est en chambre d'appel, c'est compliqué", amorce-t-elle. Une bien belle ambiance : "on ne se parle pas, on ne se dit pas bonjour, on ne s'encourage pas. Il est hors de question que tu laisses ta place. C'est dans doute pareil chez les Américaines mais nous, on est un peu dans l'extrême." De quoi inciter les nageuses à faire un pas l'une vers l'autre? La réponse serait non. "Je ne me changerai pas, les autres non plus. Ça fonctionne comme ça", conclut Charlotte Bonnet. Marie Wattel, elle, cheffe de file des Bleues va même plus loin. "On se connaît toutes depuis longtemps (...) Du coup, parfois, ça explose, il y a de petites disputes mais ça ne change rien." Jeux Olympiques © INSTAGRAM Jeux Olympiques © INSTAGRAM Jeux Olympiques © INSTAGRAM Jeux Olympiques © PIXABAY Jeux Olympiques © Norbert Scanella Jeux Olympiques © Norbert Scanella Jeux Olympiques © Norbert Scanella Jeux Olympiques © Norbert Scanella Jeux Olympiques © Norbert Scanella Jeux Olympiques © JB Autissier Jeux Olympiques © JB Autissier Jeux Olympiques © JB Autissier La camaraderie est loin d'être au rendez-vous dans le grand bassin. Récemment interrogée par le quotidien Le Parisien, Charlotte Bonnet s'est confiée sur l'ambiance parfois pesante qui règne au sein de l'équipe de relayeuses françaises, qu'elle a intégré avec Margaux Fabre, Beryl Gastaldello et Marie Wattel. Car, certains en seront peut-être surpris, les nageuses sont loin d'être complices. "C'est vrai, on ne partirait pas en vacances ensemble", a d'abord résumé la nageuse. Nos confrères l'affirment même, "durant l'année, certaines nageuses ne s'adressent même pas la parole." La trêve survient pourtant lorsqu'elles doivent s'unir pour défendre leur équipe, comme elles le prouvent depuis ce vendredi 23 juillet, à l'occasion des Jeux Olympiques de Tokyo.Mais comment expliquer cette froideur en interne ? Pour Charlotte Bonnet, il n'y a aucun doute. "On est toutes différentes avec des caractères opposés", a-t-elle ajouté, "c'est compliqué mais on a déjà su mettre ça de côté. (...) On se respecte, je pense, j'ai envie qu'il y ait de la politesse parce que, le minimum, c'est de ne pas se taper sur la tête. Après il y a des moments où c'est très très difficile car la concurrence peut dépasser ce stade-là." Les tensions auraient donc atteint leur paroxysme à Saint-Raphaël, là où les relayeuses ont pu décrocher leur place aux JO de Tokyo.Les nageuses peuvent-elles se réconcilier ?Charlotte Bonnet s'en rappelle encore. "Quand on est en chambre d'appel, c'est compliqué", amorce-t-elle. Une bien belle ambiance : "on ne se parle pas, on ne se dit pas bonjour, on ne s'encourage pas. Il est hors de question que tu laisses ta place. C'est dans doute pareil chez les Américaines mais nous, on est un peu dans l'extrême." De quoi inciter les nageuses à faire un pas l'une vers l'autre? La réponse serait non. "Je ne me changerai pas, les autres non plus. Ça fonctionne comme ça", conclut Charlotte Bonnet. Marie Wattel, elle, cheffe de file des Bleues va même plus loin. "On se connaît toutes depuis longtemps (...) Du coup, parfois, ça explose, il y a de petites disputes mais ça ne change rien." Jeux Olympiques © INSTAGRAM Jeux Olympiques © INSTAGRAM Jeux Olympiques © INSTAGRAM Jeux Olympiques © PIXABAY Jeux Olympiques © Norbert Scanella Jeux Olympiques © Norbert Scanella Jeux Olympiques © Norbert Scanella Jeux Olympiques © Norbert Scanella Jeux Olympiques © Norbert Scanella Jeux Olympiques © JB Autissier Jeux Olympiques © JB Autissier Jeux Olympiques © JB Autissier
24 juillet 2021

Olivier Véran : cet argument imparable avec lequel il a cloué le bec des antivax et des sceptiques

Le mouvement anti-vaccin prend de l'ampleur. Depuis les débuts de la pandémie de coronavirus, les militants antivax sont nombreux à pointer le gouvernement du doigt, l'accusant de les faire vivre en pleine "dictature sanitaire." Méfiance et aversion qui n'ont fait que grandir, notamment à la suite de l'instauration du pass sanitaire. Sous le feu des critiques, en tant que ministre des Solidarités et de la Santé, et donc incarnant malgré lui la lutte contre le Covid-19, Olivier Véran a fait part de son exaspération. Il n'a pas hésité à leur clouer le bec une bonne fois pour toutes, alors qu'il a accepté de répondre à des questions des lecteurs du quotidien Le Parisien, ce vendredi 23 juillet."Si on était en dictature", a-t-il amorcé, "je ne passerais pas des jours et des nuits à débattre de milliers d'amendements. Si on était en dictature, il n'y aurait pas des milliers de Français qui pourraient manifester." Référence à peine voilée aux nombreuses manifestations anti-pass sanitaire qui ont lieu en France, permettant aux antivax de se faire entendre. Olivier Véran ne s'arrête pas là, visiblement prêt à mettre les choses au clair. "Si on était en dictature, pensez-vous pouvoir l'affirmer aussi cash en face d'un ministre ?" Le compagnon de Coralie Dubost l'assure : "le pass sanitaire, on y mettra fin à la minute où nous le pourrons. La loi nous autorise à l'utiliser au plus tard jusqu'au 31 décembre."Olivier Véran est-il sous pression ?Il dit tout haut ce qu'il pense, quitte à perdre son calme. Depuis qu'il a pris la relève d'Agnès Buzyn, Olivier Véran a multiplié les coups de sang. Les sénateurs, qu'il souhaitait convaincre de la nécessité d'un contrôle du pass sanitaire, en ont récemment fait les frais. "Si on demande aux gens d'être eux-mêmes responsables et qu'il n'y a pas de contrôles... (...) Un pass où il n'y a pas un contrôle systématique, c'est un abonnement Netflix familial", a-t-il déclaré. Avant de sortir un peu plus de ses gonds. Olivier Véran © Pol Emile Olivier Véran © Eric Tschaen Olivier Véran © Eliot Blondet Olivier Véran © Panoramic Olivier Véran © Raphael Lafargue Olivier Véran © CYRIL MOREAU Olivier Véran © Jacques Witt Olivier Véran © Jonathan Rebboah Olivier Véran © Jonathan Rebboah Olivier Véran © Jonathan Rebboah Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Le mouvement anti-vaccin prend de l'ampleur. Depuis les débuts de la pandémie de coronavirus, les militants antivax sont nombreux à pointer le gouvernement du doigt, l'accusant de les faire vivre en pleine "dictature sanitaire." Méfiance et aversion qui n'ont fait que grandir, notamment à la suite de l'instauration du pass sanitaire. Sous le feu des critiques, en tant que ministre des Solidarités et de la Santé, et donc incarnant malgré lui la lutte contre le Covid-19, Olivier Véran a fait part de son exaspération. Il n'a pas hésité à leur clouer le bec une bonne fois pour toutes, alors qu'il a accepté de répondre à des questions des lecteurs du quotidien Le Parisien, ce vendredi 23 juillet."Si on était en dictature", a-t-il amorcé, "je ne passerais pas des jours et des nuits à débattre de milliers d'amendements. Si on était en dictature, il n'y aurait pas des milliers de Français qui pourraient manifester." Référence à peine voilée aux nombreuses manifestations anti-pass sanitaire qui ont lieu en France, permettant aux antivax de se faire entendre. Olivier Véran ne s'arrête pas là, visiblement prêt à mettre les choses au clair. "Si on était en dictature, pensez-vous pouvoir l'affirmer aussi cash en face d'un ministre ?" Le compagnon de Coralie Dubost l'assure : "le pass sanitaire, on y mettra fin à la minute où nous le pourrons. La loi nous autorise à l'utiliser au plus tard jusqu'au 31 décembre."Olivier Véran est-il sous pression ?Il dit tout haut ce qu'il pense, quitte à perdre son calme. Depuis qu'il a pris la relève d'Agnès Buzyn, Olivier Véran a multiplié les coups de sang. Les sénateurs, qu'il souhaitait convaincre de la nécessité d'un contrôle du pass sanitaire, en ont récemment fait les frais. "Si on demande aux gens d'être eux-mêmes responsables et qu'il n'y a pas de contrôles... (...) Un pass où il n'y a pas un contrôle systématique, c'est un abonnement Netflix familial", a-t-il déclaré. Avant de sortir un peu plus de ses gonds. Olivier Véran © Pol Emile Olivier Véran © Eric Tschaen Olivier Véran © Eliot Blondet Olivier Véran © Panoramic Olivier Véran © Raphael Lafargue Olivier Véran © CYRIL MOREAU Olivier Véran © Jacques Witt Olivier Véran © Jonathan Rebboah Olivier Véran © Jonathan Rebboah Olivier Véran © Jonathan Rebboah Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton Olivier Véran © Stephane Lemouton
24 juillet 2021

Les lourdes séquelles d'une enfant de 6 ans, traînée sur plusieurs mètres par un bus en marche

Une conductrice d'autobus a comparu devant la justice mardi 20 juillet 2021 pour négligence. C'est en 2015 que les faits se sont déroulés. Cette conductrice d'autobus qui a été jugée a Louisville dans le Kentucky, a traîné par terre pendant quelques minutes sans s'en rendre compte une enfant de 6 ans coincée dans la porte du véhicule, a rapporté le site Drumpe.L'événement a été filmé par des caméras de vidéosurveillance. Les vidéos, qui n'ont pas été rendues publiques depuis l'événement, sont terrifiantes. Nous pouvons apercevoir l'enfant descendre du véhicule une fois arrivé à son arrêt. Lorsque la conductrice verrouille la porte de l'autobus, le sac à dos de la fillette est resté coincé dans les portes. La petite fille a essayé tant bien que mal de se dégager, mais n'a pas eu assez de temps avant que la conductrice reparte. "Oh mon Dieu, Oh mon Dieu!", crie plus tard la conductrice de bus, abasourdie lorsqu'elle se rend compte qu'elle entraîne la fille dans la rue.La fillette a été traînée au sol pendant plusieurs minutesToujours selon les caméras de surveillance, la fillette a tenté de courir au même rythme que l'autobus, en vain. Elle a trébuché et a été traînée pendant plusieurs minutes. Suite à l'accident, l'enfant a subi plusieurs opérations et souffre de graves lésions nerveuses et de stress post-traumatique.Quant à la conductrice, les avocats de la famille accusent la conductrice d'avoir enfreint 16 règles de sécurité au moment de l'accident. Elle a été renvoyée directement après les faits. Au cours du procès, la conductrice a déclaré qu'elle regrettait profondément de ne pas avoir vérifié si la fillette avait quitté le bus en toute sécurité. Elle a déclaré : "Cela signifie beaucoup pour moi, et j'aurais aimé... Avoir suivi cela, ce jour-là", a-t-elle déclaré. Le procès est en cours. Accident © Youtube Procès © Youtube Autobus © Youtube Louisville, Etats-Unis © Google Maps Louisville, Etats-Unis © Google Maps Drame © Pixabay @leversandpulleys Une conductrice d'autobus a comparu devant la justice mardi 20 juillet 2021 pour négligence. C'est en 2015 que les faits se sont déroulés. Cette conductrice d'autobus qui a été jugée a Louisville dans le Kentucky, a traîné par terre pendant quelques minutes sans s'en rendre compte une enfant de 6 ans coincée dans la porte du véhicule, a rapporté le site Drumpe.L'événement a été filmé par des caméras de vidéosurveillance. Les vidéos, qui n'ont pas été rendues publiques depuis l'événement, sont terrifiantes. Nous pouvons apercevoir l'enfant descendre du véhicule une fois arrivé à son arrêt. Lorsque la conductrice verrouille la porte de l'autobus, le sac à dos de la fillette est resté coincé dans les portes. La petite fille a essayé tant bien que mal de se dégager, mais n'a pas eu assez de temps avant que la conductrice reparte. "Oh mon Dieu, Oh mon Dieu!", crie plus tard la conductrice de bus, abasourdie lorsqu'elle se rend compte qu'elle entraîne la fille dans la rue.La fillette a été traînée au sol pendant plusieurs minutesToujours selon les caméras de surveillance, la fillette a tenté de courir au même rythme que l'autobus, en vain. Elle a trébuché et a été traînée pendant plusieurs minutes. Suite à l'accident, l'enfant a subi plusieurs opérations et souffre de graves lésions nerveuses et de stress post-traumatique.Quant à la conductrice, les avocats de la famille accusent la conductrice d'avoir enfreint 16 règles de sécurité au moment de l'accident. Elle a été renvoyée directement après les faits. Au cours du procès, la conductrice a déclaré qu'elle regrettait profondément de ne pas avoir vérifié si la fillette avait quitté le bus en toute sécurité. Elle a déclaré : "Cela signifie beaucoup pour moi, et j'aurais aimé... Avoir suivi cela, ce jour-là", a-t-elle déclaré. Le procès est en cours. Accident © Youtube Procès © Youtube Autobus © Youtube Louisville, Etats-Unis © Google Maps Louisville, Etats-Unis © Google Maps Drame © Pixabay @leversandpulleys
24 juillet 2021

AFFAIRES OUBLIÉES. Les disparus de Mourmelon, ces soldats fantômes pour qui justice reste à faire

Hiver 1980. En Mourmelonnie, dans la Marne, les parents de Patrick Dubois, jeune soldat affecté au 4e régiment de chars de combat de Mourmelon, signalent la disparition de leur fils. C'est la première d'une longue liste. Entre 1980 et 1987, huit hommes, dont six soldats et deux civils, vont disparaître autour du camp militaire marnais. Embarrassée par ce qui ressemble à une vague de désertions, l'armée condamne les disparus et cherche à étouffer l'affaire. Personne ne veut croire en ces disparitions inquiétantes. Pourtant, un criminel sévit bien autour de Mourmelon-le-Grand...Le 9 août 1988, des gendarmes de Saône-et-Loire contrôlent le propriétaire d'un camping-car Volkswagen Combi II suspect. L'homme, un certain Pierre Chanal, affirme être un sous-officier en vacances, mais ses papiers indiquent que de 1977 à 1986, celui-ci était affecté au 4e régiment de dragons à Mourmelon. Suspicieux, un agent fait le tour du véhicule et découvre, par la fenêtre, qu'un homme est ligoté à l'arrière. Palázs Falvay, auto-stoppeur hongrois âgé de 20 ans, révèle avoir été séquestré et violé après être monté de son plein gré dans le véhicule de son ravisseur. S'ouvre alors l'un des dossiers les plus médiatisés des années 1980...Les disparus de Mourmelon, laissés-pour-compte par tousCondamné le 23 octobre 1990 à dix ans de réclusion criminelle pour viol et séquestration, Pierre Chanal est alors soupçonné d'avoir joué un rôle dans les disparitions de Patrick Dubois, Serge Havet, Manuel Carvalho, Pascal Sergent, Patrice Denis et Patrick Gache, tous disparus à l'époque où il était au 4e régiment de dragons à Mourmelon. Une avancée encourageante pour les familles des victimes, qui vont toutefois rapidement déchanter. Au fil des reports, des erreurs et des négligences de la justice, les noms des soldats disparus finissent eux aussi par disparaître. Au début des années 2000, les progrès de la police scientifique permettent aux enquêteurs d'isoler trois ADN différents. Mais avant d'assumer la responsabilité de ses actes, Pierre Chanal se sectionne l'artère fémorale et meurt le 15 octobre 2003. Sa mort met définitivement un terme au procès.Des années plus tard, Gisèle Cache, sœur de l'un des disparus, publiera Les disparus de Mourmelon, un livre mettant en lumière les dysfonctionnements de la justice et le comportement irresponsable de l'armée, qui a préféré soigner les apparences plutôt que protéger les siens. Une indifférence impardonnable pour les familles endeuillées. "Gisèle avait sept ans lors de la disparition de son frère, douze lorsque son père est mort de chagrin et vingt et un quand sa mère s'est éteinte, vaincue par la dépression. La douleur n'a pas trouvé son terme, hélas...", peut-on lire sur la sinistre quatrième de couverture du témoignage de cette sœur au cœur brisé.Quarante ans après la disparition de Patrick Dubois, justice reste encore à faire. L'affaire des disparus de Mourmelon © RMC Story L'affaire des disparus de Mourmelon © RMC Story L'affaire des disparus de Mourmelon © RMC Story L'affaire des disparus de Mourmelon © RMC Story L'affaire des disparus de Mourmelon © DR Palázs Falvay © RMC Story Pierre Chanal © RMC Story Pascal Sergent © RMC Story Pierre Chanal © RMC Story Pierre Chanal © RMC Story Police © Pixabay Hiver 1980. En Mourmelonnie, dans la Marne, les parents de Patrick Dubois, jeune soldat affecté au 4e régiment de chars de combat de Mourmelon, signalent la disparition de leur fils. C'est la première d'une longue liste. Entre 1980 et 1987, huit hommes, dont six soldats et deux civils, vont disparaître autour du camp militaire marnais. Embarrassée par ce qui ressemble à une vague de désertions, l'armée condamne les disparus et cherche à étouffer l'affaire. Personne ne veut croire en ces disparitions inquiétantes. Pourtant, un criminel sévit bien autour de Mourmelon-le-Grand...Le 9 août 1988, des gendarmes de Saône-et-Loire contrôlent le propriétaire d'un camping-car Volkswagen Combi II suspect. L'homme, un certain Pierre Chanal, affirme être un sous-officier en vacances, mais ses papiers indiquent que de 1977 à 1986, celui-ci était affecté au 4e régiment de dragons à Mourmelon. Suspicieux, un agent fait le tour du véhicule et découvre, par la fenêtre, qu'un homme est ligoté à l'arrière. Palázs Falvay, auto-stoppeur hongrois âgé de 20 ans, révèle avoir été séquestré et violé après être monté de son plein gré dans le véhicule de son ravisseur. S'ouvre alors l'un des dossiers les plus médiatisés des années 1980...Les disparus de Mourmelon, laissés-pour-compte par tousCondamné le 23 octobre 1990 à dix ans de réclusion criminelle pour viol et séquestration, Pierre Chanal est alors soupçonné d'avoir joué un rôle dans les disparitions de Patrick Dubois, Serge Havet, Manuel Carvalho, Pascal Sergent, Patrice Denis et Patrick Gache, tous disparus à l'époque où il était au 4e régiment de dragons à Mourmelon. Une avancée encourageante pour les familles des victimes, qui vont toutefois rapidement déchanter. Au fil des reports, des erreurs et des négligences de la justice, les noms des soldats disparus finissent eux aussi par disparaître. Au début des années 2000, les progrès de la police scientifique permettent aux enquêteurs d'isoler trois ADN différents. Mais avant d'assumer la responsabilité de ses actes, Pierre Chanal se sectionne l'artère fémorale et meurt le 15 octobre 2003. Sa mort met définitivement un terme au procès.Des années plus tard, Gisèle Cache, sœur de l'un des disparus, publiera Les disparus de Mourmelon, un livre mettant en lumière les dysfonctionnements de la justice et le comportement irresponsable de l'armée, qui a préféré soigner les apparences plutôt que protéger les siens. Une indifférence impardonnable pour les familles endeuillées. "Gisèle avait sept ans lors de la disparition de son frère, douze lorsque son père est mort de chagrin et vingt et un quand sa mère s'est éteinte, vaincue par la dépression. La douleur n'a pas trouvé son terme, hélas...", peut-on lire sur la sinistre quatrième de couverture du témoignage de cette sœur au cœur brisé.Quarante ans après la disparition de Patrick Dubois, justice reste encore à faire. L'affaire des disparus de Mourmelon © RMC Story L'affaire des disparus de Mourmelon © RMC Story L'affaire des disparus de Mourmelon © RMC Story L'affaire des disparus de Mourmelon © RMC Story L'affaire des disparus de Mourmelon © DR Palázs Falvay © RMC Story Pierre Chanal © RMC Story Pascal Sergent © RMC Story Pierre Chanal © RMC Story Pierre Chanal © RMC Story Police © Pixabay
23 juillet 2021

Matt LeBlanc : ses confidences émouvantes sur la maladie de sa fille 

Un papa poule. Matt LeBlanc est un acteur très connu du grand et du petit écran, notamment grâce à son rôle de Joey Tribbiani dans la mythique série Friends. Côté vie privée, l'acteur a partagé la vie de Melissa McKnight avec qui il a eu une fille, Marina Pearl LeBlanc, née le 8 février 2004. Dans les colonnes de Public ce vendredi 24 juillet, le comédien a fait quelques confidences la concernant. "Lorsque ma fille était plus petite, on a découvert qu'une maladie pouvait endommager son cerveau, ses os et ses facultés motrices", explique-t-il d'abord. Un moment très dur pour Matt LeBlanc. "C'était une période très sombre de ma vie car cela touchait à la chair de ma chair, à la personne que j'aimais le plus au monde", poursuit-il avant de préciser : "Fort heureusement, nous avons évité le pire". En effet, alors qu'elle était âgée de seulement quelques mois, une dysplasie corticale lui avait été diagnostiquée. "Ce fut un moment très dur. Mais j'ai vaincu. Ne dit-on pas que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ?", avait-il alors confié à The Mirror. Une étape très difficile mais qui est désormais derrière l'acteur.Ils sont très proches. Depuis toujours, Matt LeBlanc et sa fille entretiennent une relation très spéciale. Tous deux passent le maximum de temps ensemble. "Nous sommes très liés tous les deux et elle est la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie", a-t-il confié au Mirror avant d'ajouter : "Je me souviens quand ma fille est née. La seconde où j'ai posé mes yeux sur elle, j'en suis tombé amoureux, je n'avais jamais ressenti ça avant. Je ne pouvais pas y croire. J'ai su qu'à partir de ce moment-là, rien ne pourrait m'empêcher de l'aimer, même si elle pliait ma Ferrari !". La pression médiatique, Matt LeBlanc la connaît et il tente de protéger sa fille de celle-ci. "Pour ma fille, c'est parfois une nuisance pour elle d'avoir un papa célèbre. Les fans m'abordent dans la rue et elle n'a pas franchement envie que je perde mon temps avec eux", explique-t-il. Toutefois, être la fille d'une personnalité publique et célèbre peut parfois avoir certains avantages. "Comme, par exemple, obtenir des places bien situées pour assister à un concert de Lady Gaga", s'amuse l'acteur.Matt LeBlanc: pourquoi a-t-il vécu des années sombres ? En 2004, la série Friends s'est arrêtée après dix ans de diffusion. Par la suite, Matt LeBlanc était à l'affiche d'un spin-off intitulé Joey mais qui n'a pas été apprécié des téléspectateurs. Un échec pour l'acteur, qui a eu du mal à se relever. "Pendant des années et des années, j'ai eu du mal à quitter la maison. J'étais au bout du rouleau, je ne voulais pas tenir de planning, et ne voulais être nulle part. Je n'étais plus en mesure d'aller de l'avant", a-t-il expliqué à The Mirror il y a quelques semaines. Une situation compliquée à vivre pour son agent. "Il était très ennuyé. Tout le monde dans le métier se demandait ce qu'il se passait. La plupart des acteurs appellent leur agent pour leur demander un rôle. Moi, j'appelais le mien en disant : 'S'il te plaît, oublie mon numéro pendant quelques années'. Ça a été une période très sombre pour moi. Je traversais presque une dépression nerveuse", a-t-il conclu. Aujourd'hui, tout semble aller pour le mieux pour l'acteur. Matt LeBlanc © JLPPA Matt LeBlanc © HT Matt LeBlanc © Chris Delmas Matt LeBlanc © Zuma Press Matt LeBlanc © Action Press Matt LeBlanc © FAMEFLYNET Matt LeBlanc © Action Press Matt LeBlanc © JLPPA Matt LeBlanc © AGENCE Matt LeBlanc © FAMEFLYNET Matt LeBlanc © Backgrid UK Matt LeBlanc © Backgrid UK Un papa poule. Matt LeBlanc est un acteur très connu du grand et du petit écran, notamment grâce à son rôle de Joey Tribbiani dans la mythique série Friends. Côté vie privée, l'acteur a partagé la vie de Melissa McKnight avec qui il a eu une fille, Marina Pearl LeBlanc, née le 8 février 2004. Dans les colonnes de Public ce vendredi 24 juillet, le comédien a fait quelques confidences la concernant. "Lorsque ma fille était plus petite, on a découvert qu'une maladie pouvait endommager son cerveau, ses os et ses facultés motrices", explique-t-il d'abord. Un moment très dur pour Matt LeBlanc. "C'était une période très sombre de ma vie car cela touchait à la chair de ma chair, à la personne que j'aimais le plus au monde", poursuit-il avant de préciser : "Fort heureusement, nous avons évité le pire". En effet, alors qu'elle était âgée de seulement quelques mois, une dysplasie corticale lui avait été diagnostiquée. "Ce fut un moment très dur. Mais j'ai vaincu. Ne dit-on pas que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ?", avait-il alors confié à The Mirror. Une étape très difficile mais qui est désormais derrière l'acteur.Ils sont très proches. Depuis toujours, Matt LeBlanc et sa fille entretiennent une relation très spéciale. Tous deux passent le maximum de temps ensemble. "Nous sommes très liés tous les deux et elle est la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie", a-t-il confié au Mirror avant d'ajouter : "Je me souviens quand ma fille est née. La seconde où j'ai posé mes yeux sur elle, j'en suis tombé amoureux, je n'avais jamais ressenti ça avant. Je ne pouvais pas y croire. J'ai su qu'à partir de ce moment-là, rien ne pourrait m'empêcher de l'aimer, même si elle pliait ma Ferrari !". La pression médiatique, Matt LeBlanc la connaît et il tente de protéger sa fille de celle-ci. "Pour ma fille, c'est parfois une nuisance pour elle d'avoir un papa célèbre. Les fans m'abordent dans la rue et elle n'a pas franchement envie que je perde mon temps avec eux", explique-t-il. Toutefois, être la fille d'une personnalité publique et célèbre peut parfois avoir certains avantages. "Comme, par exemple, obtenir des places bien situées pour assister à un concert de Lady Gaga", s'amuse l'acteur.Matt LeBlanc: pourquoi a-t-il vécu des années sombres ? En 2004, la série Friends s'est arrêtée après dix ans de diffusion. Par la suite, Matt LeBlanc était à l'affiche d'un spin-off intitulé Joey mais qui n'a pas été apprécié des téléspectateurs. Un échec pour l'acteur, qui a eu du mal à se relever. "Pendant des années et des années, j'ai eu du mal à quitter la maison. J'étais au bout du rouleau, je ne voulais pas tenir de planning, et ne voulais être nulle part. Je n'étais plus en mesure d'aller de l'avant", a-t-il expliqué à The Mirror il y a quelques semaines. Une situation compliquée à vivre pour son agent. "Il était très ennuyé. Tout le monde dans le métier se demandait ce qu'il se passait. La plupart des acteurs appellent leur agent pour leur demander un rôle. Moi, j'appelais le mien en disant : 'S'il te plaît, oublie mon numéro pendant quelques années'. Ça a été une période très sombre pour moi. Je traversais presque une dépression nerveuse", a-t-il conclu. Aujourd'hui, tout semble aller pour le mieux pour l'acteur. Matt LeBlanc © JLPPA Matt LeBlanc © HT Matt LeBlanc © Chris Delmas Matt LeBlanc © Zuma Press Matt LeBlanc © Action Press Matt LeBlanc © FAMEFLYNET Matt LeBlanc © Action Press Matt LeBlanc © JLPPA Matt LeBlanc © AGENCE Matt LeBlanc © FAMEFLYNET Matt LeBlanc © Backgrid UK Matt LeBlanc © Backgrid UK
23 juillet 2021

Joe Lando : qui est sa femme, Kirsten Barlow ?

Depuis le 24 mai 1997, Joe Lando est marié à Kirsten Barlow. De leur vie privée, on ne sait pas grand-chose : le couple étant très discret. On sait qu'ils étaient en couple depuis 7 ans quand ils se sont mariés, et qu'ils se sont rencontrés dans le même restaurant où l'acteur était pizzaiolo avant de percer à la télévision, tandis qu'elle était serveuse. Ils ne se sont plus jamais quittés ! Ensemble, ils ont eu quatre enfants : Jack Neville, né en 1998, Christian Antonio, né en 2001, Kate Elisabeth, née en 2003, et William Joseph, né en 2007. Après plusieurs années installées au Canada, la famille est revenue vivre à Los Angeles.Comme Jane Seymour, Joe Lando a connu le succès grâce à la série Docteur Quinn, femme médecin : il incarnait le sexy Byron Sully qui galopait à travers l'ouest américain et devenait au fil des épisodes le compagnon de la doctoresse. Les années suivantes, il a fait de la production et a continué son métier d'acteur en parallèle : Haine et Passion, Summerland, Melrose Place, NCIS : Enquêtes spéciales, Cœurs rebelles... Dernièrement, on l'a vu au cinéma dans les films The Untold Story et Friendsgiving.Joe Lando est-il toujours ami avec Jane Seymour ?Tous les deux ont connu un grand succès dans la série Docteur Quinn, femme médecin, et vous savez-quoi, Jane Seymour et Joe Lando sont très amis dans la vraie vie ! D'ailleurs, pour les 70 ans de l'actrice, cette année, l'acteur lui a fait un cadeau particulier : une photo de lui seulement habillé d'un carré en soie dessiné par Jane Seymour. Pas de romance au rendez-vous : c'est Kirsten Barlow, l'épouse de Joe, qui a pris la photo. De son côté, Jane Seymour a partagé le cliché torride sur son compte Instagram pour régaler ses abonnés : "C'est l'heure de casser internet avec mes foulards. Vous pouvez tous remercier la belle Kristen pour cette photo magistralement prise et pour avoir partagé son mari avec moi... et vous à l'occasion de mon anniversaire !" Réponse de Joe : "Merci. Et comme Adam et sa feuille de vigne, je me sentirais nu sans mon foulard Jane Seymour. Joyeux 70 ans !". JOE LANDO ET SA FEMME, KIRSTEN BARLOW © DOMINIQUE JACOVIDES JOE LANDO © CBS JOE LANDO © LIONS GATE TELEVISION / PARAMOUNT TELEVISION JOE LANDO © LIONS GATE TELEVISION / PARAMOUNT TELEVISION JOE LANDO ET JANE SEYMOUR © CBS JOE LANDO © CBS JOE LANDO ET JANE SEYMOUR © CBS JOE LANDO © CBS JOE LANDO ET JANE SEYMOUR © CBS Depuis le 24 mai 1997, Joe Lando est marié à Kirsten Barlow. De leur vie privée, on ne sait pas grand-chose : le couple étant très discret. On sait qu'ils étaient en couple depuis 7 ans quand ils se sont mariés, et qu'ils se sont rencontrés dans le même restaurant où l'acteur était pizzaiolo avant de percer à la télévision, tandis qu'elle était serveuse. Ils ne se sont plus jamais quittés ! Ensemble, ils ont eu quatre enfants : Jack Neville, né en 1998, Christian Antonio, né en 2001, Kate Elisabeth, née en 2003, et William Joseph, né en 2007. Après plusieurs années installées au Canada, la famille est revenue vivre à Los Angeles.Comme Jane Seymour, Joe Lando a connu le succès grâce à la série Docteur Quinn, femme médecin : il incarnait le sexy Byron Sully qui galopait à travers l'ouest américain et devenait au fil des épisodes le compagnon de la doctoresse. Les années suivantes, il a fait de la production et a continué son métier d'acteur en parallèle : Haine et Passion, Summerland, Melrose Place, NCIS : Enquêtes spéciales, Cœurs rebelles... Dernièrement, on l'a vu au cinéma dans les films The Untold Story et Friendsgiving.Joe Lando est-il toujours ami avec Jane Seymour ?Tous les deux ont connu un grand succès dans la série Docteur Quinn, femme médecin, et vous savez-quoi, Jane Seymour et Joe Lando sont très amis dans la vraie vie ! D'ailleurs, pour les 70 ans de l'actrice, cette année, l'acteur lui a fait un cadeau particulier : une photo de lui seulement habillé d'un carré en soie dessiné par Jane Seymour. Pas de romance au rendez-vous : c'est Kirsten Barlow, l'épouse de Joe, qui a pris la photo. De son côté, Jane Seymour a partagé le cliché torride sur son compte Instagram pour régaler ses abonnés : "C'est l'heure de casser internet avec mes foulards. Vous pouvez tous remercier la belle Kristen pour cette photo magistralement prise et pour avoir partagé son mari avec moi... et vous à l'occasion de mon anniversaire !" Réponse de Joe : "Merci. Et comme Adam et sa feuille de vigne, je me sentirais nu sans mon foulard Jane Seymour. Joyeux 70 ans !". JOE LANDO ET SA FEMME, KIRSTEN BARLOW © DOMINIQUE JACOVIDES JOE LANDO © CBS JOE LANDO © LIONS GATE TELEVISION / PARAMOUNT TELEVISION JOE LANDO © LIONS GATE TELEVISION / PARAMOUNT TELEVISION JOE LANDO ET JANE SEYMOUR © CBS JOE LANDO © CBS JOE LANDO ET JANE SEYMOUR © CBS JOE LANDO © CBS JOE LANDO ET JANE SEYMOUR © CBS
23 juillet 2021

Une jeune fille de 15 ans violée en pleine mer devant des centaines de baigneurs inattentifs

Un tel drame n'aurait jamais dû arriver. Dimanche 18 juillet, vers 15h30, une jeune fille de 15 ans joue au ballon avec des amis sur la plage de Bournemouth, au Royaume-Uni. Après un lancer un peu trop fort et mal réceptionné, la balle atterrit devant un jeune homme, de quelques années de plus à première vue. Ce dernier renvoie le ballon vers le groupe d'amis, et se met à parler à la jeune femme. Il lui déclare qu'il a 17 ans, et qu'il est originaire de Birmingham. Mais celui-ci ne compte pas s'arrêter là. Il entraîne alors la jeune adolescente plus profondément dans la mer et la viole, devant des centaines de baigneurs inattentifs.Un appel à témoins lancé pour retrouver le violeurLe jeune garçon est décrit comme possiblement d'origine pakistanaise, avec une peau bronzée. Il mesure entre 152cm et 170cm, avec une carrure assez mince mais musclée. Il est également souligné qu'il possède des cheveux courts et noirs. La BBC précise aussi qu'il portait un maillot de bain noir ou gris. L'inspecteur Wayne Seymour, en charge de l'enquête, a réclamé à quiconque était sur la plage ce jour-là d'éplucher les photos et vidéos réalisées."Je sais que la plage était très fréquentée le jour de l'incident, donc je lance un appel à tous ceux qui se trouvaient dans la région et qui ont peut-être été témoin de ce qui s'est passé, veuillez vous manifester", a-t-il confié. "Je tiens particulièrement à parler à quiconque reconnaît le garçon d'après la description donnée." Toute personne disposant d'informations est priée de contacter la police du Dorset en ligne, par e-mail à l'adresse [email protected] Fait divers © ©pixabay Bournemouth, Royaume-Uni © ©googlemaps Entre amis © ©pixabay Viol en pleine mer © ©pixabay Policier © ©pixabay Police © ©pixabay Police © DR Police © DR Un tel drame n'aurait jamais dû arriver. Dimanche 18 juillet, vers 15h30, une jeune fille de 15 ans joue au ballon avec des amis sur la plage de Bournemouth, au Royaume-Uni. Après un lancer un peu trop fort et mal réceptionné, la balle atterrit devant un jeune homme, de quelques années de plus à première vue. Ce dernier renvoie le ballon vers le groupe d'amis, et se met à parler à la jeune femme. Il lui déclare qu'il a 17 ans, et qu'il est originaire de Birmingham. Mais celui-ci ne compte pas s'arrêter là. Il entraîne alors la jeune adolescente plus profondément dans la mer et la viole, devant des centaines de baigneurs inattentifs.Un appel à témoins lancé pour retrouver le violeurLe jeune garçon est décrit comme possiblement d'origine pakistanaise, avec une peau bronzée. Il mesure entre 152cm et 170cm, avec une carrure assez mince mais musclée. Il est également souligné qu'il possède des cheveux courts et noirs. La BBC précise aussi qu'il portait un maillot de bain noir ou gris. L'inspecteur Wayne Seymour, en charge de l'enquête, a réclamé à quiconque était sur la plage ce jour-là d'éplucher les photos et vidéos réalisées."Je sais que la plage était très fréquentée le jour de l'incident, donc je lance un appel à tous ceux qui se trouvaient dans la région et qui ont peut-être été témoin de ce qui s'est passé, veuillez vous manifester", a-t-il confié. "Je tiens particulièrement à parler à quiconque reconnaît le garçon d'après la description donnée." Toute personne disposant d'informations est priée de contacter la police du Dorset en ligne, par e-mail à l'adresse [email protected] Fait divers © ©pixabay Bournemouth, Royaume-Uni © ©googlemaps Entre amis © ©pixabay Viol en pleine mer © ©pixabay Policier © ©pixabay Police © ©pixabay Police © DR Police © DR
23 juillet 2021

Billie Eilish abusée : elle revient sur ce traumatisme qui l'a "massacrée"

Suicide, dépression, abus... À seulement 19 ans, Billie Eilish parle de sujets forts dans ses chansons. Dans le titre Getting Older, on peut l'entendre chanter : "Je n'ai pas choisi d'être la victime d'un abus." Alors qu'elle fait référence à ce traumatisme dans plusieurs de ses chansons, c'est dans un entretien accordé à Madame Figaro que l'artiste a expliqué : "Il fallait que j'en parle tôt ou tard. Je n'ai pas besoin de raconter en détail ce qui s'est passé. Je dis, mais je ne dévoile pas tout parce que ce genre d'expérience vous mène à imposer des limites entre le monde et vous-même. J'ai vécu quelque chose de traumatisant : on a abusé de moi alors que j'étais vulnérable."En toute transparence, Billie Eilish a assuré : "Ce n'est pas facile d'en parler, parce qu'un événement de ce genre massacre la confiance en soi. Mais il le faut car cela arrive souvent. Je ne veux pas que les victimes se sentent seules. Si j'en parle dans plusieurs chansons, c'est pour expliquer qu'on peut trouver le courage de dénoncer, de se libérer d'un sentiment de culpabilité et de dire : 'Je ne l'ai pas choisi.' L'abus de pouvoir, peu importe la manière dont il est exercé, n'a pas d'excuse." En mai dernier, c'est dans les colonnes de Vogue que la star avait accepté de se confier sur sa chanson Your Power. "C'est une lettre ouverte aux personnes - souvent des hommes - qui abusent de leur pouvoir", avait-elle assuré.Billie Eilish : "Vous pouvez toujours être abusé"Alors que les fans se demandaient si la star avait subi des abus, Billie Eilish avait révélé : "Je voudrais que les gens m'écoutent, pas qu'ils essaient de savoir de qui je parle. Ça ne concerne pas qu'une personne. Ce n'est pas ça l'important. Vous vous dites peut-être : 'Ok, les abus de pouvoir, c'est parce qu'elle bosse dans l'industrie de la musique', mais non. Il y en a partout. Je ne connais pas une femme qui n'ait pas vécu ça, qui n'ait pas eu une expérience bizarre, ou même une très mauvaise expérience. Et ça arrive aussi à de jeunes hommes tout le temps." Avec le recul, la chanteuse a expliqué : "Peu importe qui vous êtes, votre vie, la situation dans laquelle vous vous trouvez, votre entourage, à quel point vous êtes fort(e), à quel point vous êtes intelligent(e), vous pouvez toujours être abusé." Billie Eilish © Action Press Billie Eilish © Backgrid USA Billie Eilish © Agence Billie Eilish © Backgrid USA Billie Eilish © Agence Billie Eilish © Agence Billie Eilish © Agence Billie Eilish © Backgrid USA Billie Eilish © Zuma Press Billie Eilish © Backgrid USA Billie Eilish © Agence Billie Eilish © JLPPA Suicide, dépression, abus... À seulement 19 ans, Billie Eilish parle de sujets forts dans ses chansons. Dans le titre Getting Older, on peut l'entendre chanter : "Je n'ai pas choisi d'être la victime d'un abus." Alors qu'elle fait référence à ce traumatisme dans plusieurs de ses chansons, c'est dans un entretien accordé à Madame Figaro que l'artiste a expliqué : "Il fallait que j'en parle tôt ou tard. Je n'ai pas besoin de raconter en détail ce qui s'est passé. Je dis, mais je ne dévoile pas tout parce que ce genre d'expérience vous mène à imposer des limites entre le monde et vous-même. J'ai vécu quelque chose de traumatisant : on a abusé de moi alors que j'étais vulnérable."En toute transparence, Billie Eilish a assuré : "Ce n'est pas facile d'en parler, parce qu'un événement de ce genre massacre la confiance en soi. Mais il le faut car cela arrive souvent. Je ne veux pas que les victimes se sentent seules. Si j'en parle dans plusieurs chansons, c'est pour expliquer qu'on peut trouver le courage de dénoncer, de se libérer d'un sentiment de culpabilité et de dire : 'Je ne l'ai pas choisi.' L'abus de pouvoir, peu importe la manière dont il est exercé, n'a pas d'excuse." En mai dernier, c'est dans les colonnes de Vogue que la star avait accepté de se confier sur sa chanson Your Power. "C'est une lettre ouverte aux personnes - souvent des hommes - qui abusent de leur pouvoir", avait-elle assuré.Billie Eilish : "Vous pouvez toujours être abusé"Alors que les fans se demandaient si la star avait subi des abus, Billie Eilish avait révélé : "Je voudrais que les gens m'écoutent, pas qu'ils essaient de savoir de qui je parle. Ça ne concerne pas qu'une personne. Ce n'est pas ça l'important. Vous vous dites peut-être : 'Ok, les abus de pouvoir, c'est parce qu'elle bosse dans l'industrie de la musique', mais non. Il y en a partout. Je ne connais pas une femme qui n'ait pas vécu ça, qui n'ait pas eu une expérience bizarre, ou même une très mauvaise expérience. Et ça arrive aussi à de jeunes hommes tout le temps." Avec le recul, la chanteuse a expliqué : "Peu importe qui vous êtes, votre vie, la situation dans laquelle vous vous trouvez, votre entourage, à quel point vous êtes fort(e), à quel point vous êtes intelligent(e), vous pouvez toujours être abusé." Billie Eilish © Action Press Billie Eilish © Backgrid USA Billie Eilish © Agence Billie Eilish © Backgrid USA Billie Eilish © Agence Billie Eilish © Agence Billie Eilish © Agence Billie Eilish © Backgrid USA Billie Eilish © Zuma Press Billie Eilish © Backgrid USA Billie Eilish © Agence Billie Eilish © JLPPA
23 juillet 2021

Jean Dujardin : les premières confidences d'Olivier, son ami d'enfance 

Une carrière de taille. Jean Dujardin est un acteur que l'on ne présente plus. Il a fait ses débuts sur scène et à la télévision durant les années 1990 mais a réussi à s'imposer grâce à la série Un gars, une fille, avec Alexandra Lamy. Par la suite, il a connu un grand succès cinématographique avec le film Brice de Nice en 2005 et a enchainé les rôles, notamment aux côtés de George Clooney. Le 4 août prochain, il sera à l'affiche de OSS 117 : alerte rouge en Afrique noire et, pour l'occasion, Télé Star s'est penché sur la carrière mais aussi la vie de l'acteur. Ainsi, Olivier Ferracci, son ami d'enfance, s'est confié dans une interview à retrouver ce lundi 26 juillet. Les deux hommes étaient en classe de première ensemble, au lycée Saint-Sulpice à Paris. "Ce qui m'a tout de suite frappé chez Jean, c'est sa capacité à se faire des potes facilement", a-t-il avoué. Tous deux sont devenus inséparables et le sont encore aujourd'hui. "Notre lien est intact et nos rendez-vous constants : des soirées, des anniversaires, des randonnées. Jean aura toujours besoin de retrouver son clan. C'est un solitaire dans ses choix de vie mais il ne restera jamais isolé", a-t-il conclu.Une scolarité tumultueuse. Si Jean Dujardin a pu compter sur le soutien d'Olivier durant plusieurs années, il a toutefois avoué lors d'une masterclass pour l'école d'art de Lausanne que ses années scolaires n'avaient pas été de tout repos. Je suis un ancien cancre, ou plutôt un vrai angoissé. Quand j'étais à l'école, on me disait toujours que j'étais un bon à rien. Soit tu le crois et tu coules, soit tu te bats et tu t'en sors", a-t-il expliqué. Des propos qu'il avait de nouveau tenus dans les colonnes du Journal du Dimanche le 27 juin dernier. "A l'école, on ne pousse pas à réussir, on nous clone pour suivre un modèle. J'ai été heureux le jour où je suis devenu un homme, et que j'ai pu choisir ma route", a-t-il affirmé avant d'ajouter : "Ce sont nos névroses qui nous construisent. Je n'étais pas du tout rêveur et je n'aurais jamais imaginé être acteur. J'écrivais beaucoup de sketchs, j'avais une vie parallèle très riche et peuplée de nombreux amis imaginaires. Le jour où je n'aurai plus cette part d'enfance, je ferai autre chose. Mais pour l'heure, je me sens encore très neuf !",a-t-il conclu. Jean Dujardin semble beaucoup plus épanoui dans sa vie d'adulte.Jean Dujardin : pourquoi aime-t-il jouer des personnages sombres ? En plus de vingt ans de carrière, Jean Dujardin a incarné de nombreux personnages bien différents. Le dernier en date ? Nicolas Sarkozy dans la comédie Présidents. Dans les colonnes du JDD, il s'était confié sur son penchant pour les personnages sombres et cachés. "Ces hommes isolés et souvent en circuit fermé, j'ai envie de les abîmer encore plus pour mieux les réparer. Sans doute parce qu'enfant je me suis senti à l'écart : d'abord à la maison, où j'étais le plus jeune, mais aussi à l'école, où on me répétait : "Vivons heureux, vivons cachés, hein Dujardin !", s'est-il souvenu avant d'ajouter : "Je me planquais car je n'aimais pas la compétition : avant même un contrôle, je savais que j'allais perdre". Il semblerait que Jean Dujardin ait été très marqué par son enfance. Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-MOREAU Jean Dujardin © COADIC GUIREC Jean Dujardin © COADIC GUIREC Jean Dujardin © ALAIN ROLLAND Jean Dujardin © JLPPA Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Une carrière de taille. Jean Dujardin est un acteur que l'on ne présente plus. Il a fait ses débuts sur scène et à la télévision durant les années 1990 mais a réussi à s'imposer grâce à la série Un gars, une fille, avec Alexandra Lamy. Par la suite, il a connu un grand succès cinématographique avec le film Brice de Nice en 2005 et a enchainé les rôles, notamment aux côtés de George Clooney. Le 4 août prochain, il sera à l'affiche de OSS 117 : alerte rouge en Afrique noire et, pour l'occasion, Télé Star s'est penché sur la carrière mais aussi la vie de l'acteur. Ainsi, Olivier Ferracci, son ami d'enfance, s'est confié dans une interview à retrouver ce lundi 26 juillet. Les deux hommes étaient en classe de première ensemble, au lycée Saint-Sulpice à Paris. "Ce qui m'a tout de suite frappé chez Jean, c'est sa capacité à se faire des potes facilement", a-t-il avoué. Tous deux sont devenus inséparables et le sont encore aujourd'hui. "Notre lien est intact et nos rendez-vous constants : des soirées, des anniversaires, des randonnées. Jean aura toujours besoin de retrouver son clan. C'est un solitaire dans ses choix de vie mais il ne restera jamais isolé", a-t-il conclu.Une scolarité tumultueuse. Si Jean Dujardin a pu compter sur le soutien d'Olivier durant plusieurs années, il a toutefois avoué lors d'une masterclass pour l'école d'art de Lausanne que ses années scolaires n'avaient pas été de tout repos. Je suis un ancien cancre, ou plutôt un vrai angoissé. Quand j'étais à l'école, on me disait toujours que j'étais un bon à rien. Soit tu le crois et tu coules, soit tu te bats et tu t'en sors", a-t-il expliqué. Des propos qu'il avait de nouveau tenus dans les colonnes du Journal du Dimanche le 27 juin dernier. "A l'école, on ne pousse pas à réussir, on nous clone pour suivre un modèle. J'ai été heureux le jour où je suis devenu un homme, et que j'ai pu choisir ma route", a-t-il affirmé avant d'ajouter : "Ce sont nos névroses qui nous construisent. Je n'étais pas du tout rêveur et je n'aurais jamais imaginé être acteur. J'écrivais beaucoup de sketchs, j'avais une vie parallèle très riche et peuplée de nombreux amis imaginaires. Le jour où je n'aurai plus cette part d'enfance, je ferai autre chose. Mais pour l'heure, je me sens encore très neuf !",a-t-il conclu. Jean Dujardin semble beaucoup plus épanoui dans sa vie d'adulte.Jean Dujardin : pourquoi aime-t-il jouer des personnages sombres ? En plus de vingt ans de carrière, Jean Dujardin a incarné de nombreux personnages bien différents. Le dernier en date ? Nicolas Sarkozy dans la comédie Présidents. Dans les colonnes du JDD, il s'était confié sur son penchant pour les personnages sombres et cachés. "Ces hommes isolés et souvent en circuit fermé, j'ai envie de les abîmer encore plus pour mieux les réparer. Sans doute parce qu'enfant je me suis senti à l'écart : d'abord à la maison, où j'étais le plus jeune, mais aussi à l'école, où on me répétait : "Vivons heureux, vivons cachés, hein Dujardin !", s'est-il souvenu avant d'ajouter : "Je me planquais car je n'aimais pas la compétition : avant même un contrôle, je savais que j'allais perdre". Il semblerait que Jean Dujardin ait été très marqué par son enfance. Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-MOREAU Jean Dujardin © COADIC GUIREC Jean Dujardin © COADIC GUIREC Jean Dujardin © ALAIN ROLLAND Jean Dujardin © JLPPA Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Jean Dujardin © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
23 juillet 2021

Jonathan Brandis : de quoi est mort l'acteur à seulement 27 ans ?

Le 11 novembre 2003, Jonathan Brandis est mort à l'âge de 27 ans. Il se trouvait à un dîner avec des amis, chez lui, à Los Angeles. Au cours de la soirée, ses amis ont remarqué qu'il avait une attitude étrange... Finalement, il s'est levé et s'est absenté pour aller à l'étage. Au bout d'un quart d'heure, un ami -s'inquiétant de ne pas le voir revenir- est allé le chercher, et l'a trouvé pendu dans le vestibule. L'acteur s'était suicidé avec une corde en nylon. Les secours sont rapidement appelés et le jeune acteur est emmené à l'hôpital de Los Angeles. Mais ils ne parviennent pas à le ranimer : Jonathan Brandis meurt dans la nuit, le 12 novembre.D'après sa mère, il allait bien, mais il lui arrivait de boire... Elle ne le trouvait pas dépressif et s'est demandée si ce n'est pas son traitement anti-acné, très fort, qui n'aurait pas créé une psychose chez lui, et ainsi provoqué son suicide. D'après ses amis, Jonathan Brandis était complètement ivre ce soir-là. Les temps précédant sa mort, il était très inquiet et déprimé par sa carrière qu'il trouvait stagnante. Son décès à l'âge de 27 ans a été mentionné à plusieurs reprises, en référence au club des 27, recensant de nombreux artistes, tous morts à 27 ans.Dans quels films a joué Jonathan Brandis ?Jonathan Brandis a joué dans de nombreux films et séries télé. Enfant déjà, il a tourné dans de nombreuses publicités et programmes télé : La Loi de Los Angeles, La Fête à la maison, Madame est servie, Arabesque, Alien Nation, Flash, Les Années coup de cœur... A l'âge adulte, les tournages sont devenus plus rares. Il courrait les castings, mais n'arrivait pas à décrocher de rôles, ce qui le plongeait dans une profonde dépression. Le dernier film dans lequel il a tourné, Puerto Vallarta Squeeze, est paru un an après sa mort. JONATHAN BRANDIS © GALLERY FILMS / VISION PDG JONATHAN BRANDIS © WARNER BROS KENNY MORRISON ALEXANDRA JOHNES ET JONATHAN BRANDIS © WARNER BROS CHUCK NORRIS ET JONATHAN BRANDIS © GALLERY FILMS / VISION PDG CHUCK NORRIS ET JONATHAN BRANDIS © GALLERY FILMS / VISION PDG JONATHAN BRANDIS ET MELISSA JOAN HART © HALLMARK ENTERTAINMENT Le 11 novembre 2003, Jonathan Brandis est mort à l'âge de 27 ans. Il se trouvait à un dîner avec des amis, chez lui, à Los Angeles. Au cours de la soirée, ses amis ont remarqué qu'il avait une attitude étrange... Finalement, il s'est levé et s'est absenté pour aller à l'étage. Au bout d'un quart d'heure, un ami -s'inquiétant de ne pas le voir revenir- est allé le chercher, et l'a trouvé pendu dans le vestibule. L'acteur s'était suicidé avec une corde en nylon. Les secours sont rapidement appelés et le jeune acteur est emmené à l'hôpital de Los Angeles. Mais ils ne parviennent pas à le ranimer : Jonathan Brandis meurt dans la nuit, le 12 novembre.D'après sa mère, il allait bien, mais il lui arrivait de boire... Elle ne le trouvait pas dépressif et s'est demandée si ce n'est pas son traitement anti-acné, très fort, qui n'aurait pas créé une psychose chez lui, et ainsi provoqué son suicide. D'après ses amis, Jonathan Brandis était complètement ivre ce soir-là. Les temps précédant sa mort, il était très inquiet et déprimé par sa carrière qu'il trouvait stagnante. Son décès à l'âge de 27 ans a été mentionné à plusieurs reprises, en référence au club des 27, recensant de nombreux artistes, tous morts à 27 ans.Dans quels films a joué Jonathan Brandis ?Jonathan Brandis a joué dans de nombreux films et séries télé. Enfant déjà, il a tourné dans de nombreuses publicités et programmes télé : La Loi de Los Angeles, La Fête à la maison, Madame est servie, Arabesque, Alien Nation, Flash, Les Années coup de cœur... A l'âge adulte, les tournages sont devenus plus rares. Il courrait les castings, mais n'arrivait pas à décrocher de rôles, ce qui le plongeait dans une profonde dépression. Le dernier film dans lequel il a tourné, Puerto Vallarta Squeeze, est paru un an après sa mort. JONATHAN BRANDIS © GALLERY FILMS / VISION PDG JONATHAN BRANDIS © WARNER BROS KENNY MORRISON ALEXANDRA JOHNES ET JONATHAN BRANDIS © WARNER BROS CHUCK NORRIS ET JONATHAN BRANDIS © GALLERY FILMS / VISION PDG CHUCK NORRIS ET JONATHAN BRANDIS © GALLERY FILMS / VISION PDG JONATHAN BRANDIS ET MELISSA JOAN HART © HALLMARK ENTERTAINMENT
23 juillet 2021