L'info people

Le prince Harry en pleine polémique politique après une invitation qui dérange

Les Invictus Games continuent de faire parler d'eux. A cause de la pandémie de coronavirus, le prince Harry a été obligé de prendre une grande décision : il y a quelques jours, il annonçait à contrecœur le report de la prochaine édition des jeux qu'il a créés. Mais selon le Daily Mail, l'époux de Meghan Markle est maintenant au cœur d'une vive polémique. La raison ? Il a invité des soldats israéliens à participer aux Invictus Games dont la prochaine édition se tiendra à La Haye, aux Pays-Bas. Selon le tabloïd britannique, ce pays qui fait l'objet d'une enquête de la Cour Pénale internationale pour des crimes de guerres présumés dans les territoires palestiniens n'a jamais été impliqué dans les jeux. Mais l'invitation aurait d'ores et déjà été lancée pour 2022. Une décision "provocatrice" selon certains. Le soutien financier d'une équipe israélienne a déjà été recherché auprès de l'organisation caritative mondiale Genesis Philanthropy Group cofondée par l'oligarque russe basé à Londres Mikhaïl Fridman, ajoute le média britannique.Mikhaïl Fridman a été nommé dans le dossier de l'ancien officier du renseignement britannique Christopher Steele, qui a été le premier à rapporter une potentielle ingérence russe dans l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche. La participation d'Israël a été convenue lors d'une réunion du comité de l'Invictus Games Foundation à Londres, le 10 mars dernier. Cinq jours plus tôt, Dominic Reid, le directeur général des jeux et le directeur des opérations Richard Smith ont rencontré Mark Regev, l'ambassadeur d'Israël à Londres, rapporte le Daily Mail. Au moment où le tournoi devait se dérouler cette année à La Haye, Israël a été invité à envoyer des "observateurs" en vue de former une équipe deux ans plus tard. "Cela sera considéré comme un moyen de provoquer les Arabes par un membre de la famille royale britannique", a réagi Abdel Bari Atwan, un journaliste.Le prince Harry : "C'était une décision incroyablement compliquée"Dans la foulée, un porte-parole de la Fondation Invictus Games a déclaré : "Nous sommes toujours ouverts à étendre les nations participantes aux Jeux Invictus". Dans une rare vidéo postée sur YouTube, le prince Harry réagissait au report de la prochaine édition. "Malheureusement, comme vous l'avez appris, nous avons dû reporter les Jeux à 2021. C'était une décision incroyablement compliquée pour nous tous et je suis reconnaissant à ceux qui ont travaillé dur pour essayer de trouver une alternative, a assuré l'époux de Meghan Markle. C'était aussi la décision la plus sensée et la plus sûre pour vous tous, vos familles. Je sais à quel point vous devez être déçus, je vous encourage à rester concentrés sur cet objectif malgré tout. L'avantage c'est que vous avez un an de plus pour vous préparer, pour être au top niveau." Le prince Harry et Lewis Hamilton arrivent au circuit de Silverstone pour l'inauguration de l'exposi © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterr © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex assistent au festival de musiqu © Backgrid USA / Bestimage 29 mars 2020

Jean-Luc Romero partage une bouleversante photo 22 mois après la mort de son mari

Jusqu'à ce que la mort les séparent... Mardi 29 mai 2018, c'est dévasté que l'homme politique Jean-Luc Romero annonçait le décès de son époux, Christophe Michel, des suites d'un cancer, à seulement 31 ans. Sur Twitter, il déclarait avec émotion : "Mon mari si cher, Christophe Michel, est mort subitement. Il était toujours souriant, aimant, au service des autres. Une beauté intérieure aussi forte que sa beauté extérieure. Je suis inconsolable. Merci de respecter notre deuil et de penser fort à cet ange qui rejoint sa maman." Ce dimanche 29 mars 2020, Jean-Luc Romero a partagé un nouveau cliché de son défunt époux sur Twitter en écrivant simplement : "22 mois..." Avant d'ajouter le hashtag #PlusQueJamaisVivant.Peu après les obsèques de Christophe Michel, le conseiller régional d'Île-de-France avait levé le voile sur la maladie qui avait emporté brusquement son époux sur son blog : "Cette insondable tristesse que je ressens ne me quittera pas. Ne me quittera plus jusqu'à mon dernier souffle. Pas plus que ne me quitteront l'éclat de tes yeux, le grain de ta peau, le parfum de ta joue, la douceur de tes lèvres." Il continuait ensuite en déclarant : "Même le cancer qui t'a frappé brutalement il y a quelques années, et contre lequel nous avons lutté ensemble, n'a jamais alterné ta joie et ton amour de la vie." Avant d'ajouter : "Chris, là où tu vas aujourd'hui, là où tu seras dans quelques heures, je viendrai te rejoindre, j'espère bientôt. Vraiment, car la vie sans toi ne sera plus la vie. Une simple survie. Toi et moi, nous serons alors unis pour l'éternité. Et rien ni personne ne viendra perturber notre harmonie et notre amour."22 mois... #ChristopheMichelRomero #PlusQueJamaisVivant ! pic.twitter.com/P1hxFoDrb8— Jean-Luc Romero-Michel (@JeanLucRomero) March 29, 2020 Qui était Christophe Michel ?Né le 1er octobre 1986 à Paris, l'époux de Jean-Luc Romero était très engagé dans la lutte contre le Sida et était Secrétaire général de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité. Le 27 décembre 2013, il avait épousé l'homme politique à la mairie du 12ème arrondissement de Paris devant de nombreuses personnalités, telles que Valérie Trierweiler, Anne Hidalgo, Marc-Olivier Fogiel ou encore, la chanteuse Sheila. Jean-Luc Romero partage une bouleversante photo 22 mois après la mort de son mari © Twitter Info - Décès de Christophe Michel, mari de Jean-Luc Romero - Exclusif - Jean-Luc Roméro et son mari © Giancarlo Gorassini/BestImage Exclusif - Jean-Luc Romero-Michel (président d'ELCS) et son mari Christophe Michel - Lancement du li © BALDINI / BESTIMAGE Exclusif - Grégory Bakian avec Jean-Luc Roméro et son mari Christophe Michel - Célébrités en backsta © Giancarlo Gorassini/BestImage Charlotte Valandrey et Sheila - Mariage du conseiller regional PS Jean-Luc Romero et Christophe Mich © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Info - Décès de Christophe Michel, mari de Jean-Luc Romero - - Mariage du conseiller regional PS Jea © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Exclusif - Jean-Luc Romero et son mari Christophe Michel - La troupe de "Priscilla, folle du désert" © BALDINI / BESTIMAGE Info - Décès de Christophe Michel, mari de Jean-Luc Romero - Anne Hidalgo - Mariage du conseiller re © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Info - Décès de Christophe Michel, mari de Jean-Luc Romero - - Mariage du conseiller regional PS Jea © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Jusqu'à ce que la mort les séparent... Mardi 29 mai 2018, c'est dévasté que l'homme politique Jean-Luc Romero annonçait le décès de son époux, Christophe Michel, des suites d'un cancer, à seulement 31 ans. Sur Twitter, il déclarait avec émotion : "Mon mari si cher, Christophe Michel, est mort subitement. Il était toujours souriant, aimant, au service des autres. Une beauté intérieure aussi forte que sa beauté extérieure. Je suis inconsolable. Merci de respecter notre deuil et de penser fort à cet ange qui rejoint sa maman." Ce dimanche 29 mars 2020, Jean-Luc Romero a partagé un nouveau cliché de son défunt époux sur Twitter en écrivant simplement : "22 mois..." Avant d'ajouter le hashtag #PlusQueJamaisVivant.Peu après les obsèques de Christophe Michel, le conseiller régional d'Île-de-France avait levé le voile sur la maladie qui avait emporté brusquement son époux sur son blog : "Cette insondable tristesse que je ressens ne me quittera pas. Ne me quittera plus jusqu'à mon dernier souffle. Pas plus que ne me quitteront l'éclat de tes yeux, le grain de ta peau, le parfum de ta joue, la douceur de tes lèvres." Il continuait ensuite en déclarant : "Même le cancer qui t'a frappé brutalement il y a quelques années, et contre lequel nous avons lutté ensemble, n'a jamais alterné ta joie et ton amour de la vie." Avant d'ajouter : "Chris, là où tu vas aujourd'hui, là où tu seras dans quelques heures, je viendrai te rejoindre, j'espère bientôt. Vraiment, car la vie sans toi ne sera plus la vie. Une simple survie. Toi et moi, nous serons alors unis pour l'éternité. Et rien ni personne ne viendra perturber notre harmonie et notre amour."22 mois... #ChristopheMichelRomero #PlusQueJamaisVivant ! pic.twitter.com/P1hxFoDrb8— Jean-Luc Romero-Michel (@JeanLucRomero) March 29, 2020 Qui était Christophe Michel ?Né le 1er octobre 1986 à Paris, l'époux de Jean-Luc Romero était très engagé dans la lutte contre le Sida et était Secrétaire général de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité. Le 27 décembre 2013, il avait épousé l'homme politique à la mairie du 12ème arrondissement de Paris devant de nombreuses personnalités, telles que Valérie Trierweiler, Anne Hidalgo, Marc-Olivier Fogiel ou encore, la chanteuse Sheila. Jean-Luc Romero partage une bouleversante photo 22 mois après la mort de son mari © Twitter Info - Décès de Christophe Michel, mari de Jean-Luc Romero - Exclusif - Jean-Luc Roméro et son mari © Giancarlo Gorassini/BestImage Exclusif - Jean-Luc Romero-Michel (président d'ELCS) et son mari Christophe Michel - Lancement du li © BALDINI / BESTIMAGE Exclusif - Grégory Bakian avec Jean-Luc Roméro et son mari Christophe Michel - Célébrités en backsta © Giancarlo Gorassini/BestImage Charlotte Valandrey et Sheila - Mariage du conseiller regional PS Jean-Luc Romero et Christophe Mich © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Info - Décès de Christophe Michel, mari de Jean-Luc Romero - - Mariage du conseiller regional PS Jea © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Exclusif - Jean-Luc Romero et son mari Christophe Michel - La troupe de "Priscilla, folle du désert" © BALDINI / BESTIMAGE Info - Décès de Christophe Michel, mari de Jean-Luc Romero - Anne Hidalgo - Mariage du conseiller re © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Info - Décès de Christophe Michel, mari de Jean-Luc Romero - - Mariage du conseiller regional PS Jea © Marc Ausset Lacroix / Bestimage
29 mars 2020

Kate Middleton : ce détail discret sur son bureau qui en dit long sur la duchesse

Les observateurs ne les auront pas loupés. Alors que la pandémie de coronavirus continue de se propager dans le monde entier, la famille royale britannique est sous pression. Le prince Charles, testé positif, est confiné en Ecosse avec Camilla Parker Bowles tandis qu'Elizabeth II et le prince Philip sont à Windsor. Après le départ des Sussex à Los Angeles, ce sont le prince William et Kate Middleton qui continuent, seuls, de représenter la couronne. Samedi 28 mars, les Cambridge ont poursuivi leur engagement avec une décision forte : celle d'aider la recherche pour la santé mentale. "C'est formidable de voir le secteur de la santé mentale travailler pour aider les gens à rester au top de leur bien-être mental, ont-ils réagi sur Instagram. En nous ressaisissant et en prenant des mesures simples chaque jour, nous pouvons tous être mieux préparés pour les temps à venir."Kensington Palace a publié deux nouvelles photos du prince William et de Kate Middleton, dont une qui a attiré le regard de nombreux internautes. Sur celle-ci, la duchesse est installée à son bureau dans un ensemble tailleur rose poudré. Et un détail discret n'est pas passé inaperçu : les nombreux livres colorés posés devant elle. Selon les observateurs, il s'agit d'une collection complète de livres de la maison d'édition Penguin créée par l'illustratrice Coralie Bickford-Smith. Ces exemplaires (vendus par trois pour 30 livres ou 30 pour 330 livres). Selon le site officiel, cette "série cartonnée" comporte des éditions de collection que l'illustratrice primée a habillées d'un "tissu tactile coloré de haute qualité avec une feuille estampée dans la conception". Interpellés par cet impressionnant assortiment, les internautes se sont rapidement donnés comme objectif de découvrir les ouvrages posés sur le bureau de Kate Middleton. Kate Middleton a un faible pour la littérature anglaiseEt c'est le site Royal Home Style qui a réussi cette prouesse ! Ainsi, selon eux, l'épouse du prince William aime la littérature classique. On trouve donc : Un chant de Noël et d'autres écrits de Noël de Charles Dickens, Complainte d'une amante de William Shakespeare, Tess d'Urberville de Thomas Hardy, Middlemarch de George Eliot, Le Portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde, Le Chien des Baskerville d'Arthur Conan Doyle, L'Odyssée d'Homère et La Maison d'Âpre-Vent de Charles Dickens. Mais en regardant son bureau, on découvre rapidement que Kate Middleton est une véritable fan de Jane Austen. En effet, la duchesse de Cambridge possède pas moins de quatre ouvrages rédigés par cette femme de lettres anglaise : Emma, Raison et sensibilité, ou les deux manières d'aimer, L'Abbaye de Northanger et Mansfield Park. Une femme de goût. Kate Middleton, duchesse de Cambridge, assiste au dîner de gala à l'occasion du 25 ème anniversaire © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, en visite © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge - La famil © Backgrid UK/ Bestimage Les observateurs ne les auront pas loupés. Alors que la pandémie de coronavirus continue de se propager dans le monde entier, la famille royale britannique est sous pression. Le prince Charles, testé positif, est confiné en Ecosse avec Camilla Parker Bowles tandis qu'Elizabeth II et le prince Philip sont à Windsor. Après le départ des Sussex à Los Angeles, ce sont le prince William et Kate Middleton qui continuent, seuls, de représenter la couronne. Samedi 28 mars, les Cambridge ont poursuivi leur engagement avec une décision forte : celle d'aider la recherche pour la santé mentale. "C'est formidable de voir le secteur de la santé mentale travailler pour aider les gens à rester au top de leur bien-être mental, ont-ils réagi sur Instagram. En nous ressaisissant et en prenant des mesures simples chaque jour, nous pouvons tous être mieux préparés pour les temps à venir."Kensington Palace a publié deux nouvelles photos du prince William et de Kate Middleton, dont une qui a attiré le regard de nombreux internautes. Sur celle-ci, la duchesse est installée à son bureau dans un ensemble tailleur rose poudré. Et un détail discret n'est pas passé inaperçu : les nombreux livres colorés posés devant elle. Selon les observateurs, il s'agit d'une collection complète de livres de la maison d'édition Penguin créée par l'illustratrice Coralie Bickford-Smith. Ces exemplaires (vendus par trois pour 30 livres ou 30 pour 330 livres). Selon le site officiel, cette "série cartonnée" comporte des éditions de collection que l'illustratrice primée a habillées d'un "tissu tactile coloré de haute qualité avec une feuille estampée dans la conception". Interpellés par cet impressionnant assortiment, les internautes se sont rapidement donnés comme objectif de découvrir les ouvrages posés sur le bureau de Kate Middleton. Kate Middleton a un faible pour la littérature anglaiseEt c'est le site Royal Home Style qui a réussi cette prouesse ! Ainsi, selon eux, l'épouse du prince William aime la littérature classique. On trouve donc : Un chant de Noël et d'autres écrits de Noël de Charles Dickens, Complainte d'une amante de William Shakespeare, Tess d'Urberville de Thomas Hardy, Middlemarch de George Eliot, Le Portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde, Le Chien des Baskerville d'Arthur Conan Doyle, L'Odyssée d'Homère et La Maison d'Âpre-Vent de Charles Dickens. Mais en regardant son bureau, on découvre rapidement que Kate Middleton est une véritable fan de Jane Austen. En effet, la duchesse de Cambridge possède pas moins de quatre ouvrages rédigés par cette femme de lettres anglaise : Emma, Raison et sensibilité, ou les deux manières d'aimer, L'Abbaye de Northanger et Mansfield Park. Une femme de goût. Kate Middleton, duchesse de Cambridge, assiste au dîner de gala à l'occasion du 25 ème anniversaire © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, en visite © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge - La famil © Backgrid UK/ Bestimage
29 mars 2020

TÉMOIGNAGE. "J'ai renoncé à faire des enfants pour être libre de voyager tout le temps"

Devenir mère a été très tôt l'objectif de sa vie. Ella Geiger, 25 ans, a grandi à Wertheim, une petite bourgade remplie de maisons à colombages du centre de l'Allemagne, et n'a jamais varié : elle serait maman envers et contre tout, et même avant tout. "Je me souviens que, lorsque j'étais enfant, je voulais déjà être mère, raconte-t-elle. J'ai même étudié pour travailler avec des enfants en tant que professeure de maternelle." Mais le destin de celle qui se voyait cajoler sa famille dans une vie bien réglée va se révéler bien différent.Sa formation d'institutrice finie, Ella tombe un matin sur une annonce qui fait basculer sa vie. Une famille s'apprête à partir pour un long voyage de deux ans en Nouvelle-Zélande et recherche une nounou pour les accompagner.Cette destination lointaine lui fait envie, et elle postule. Son profil professionnel et son amour des enfants séduisent les parents, qui l'embauchent. "Du jour au lendemain, j'ai demandé mon visa, emballé mes affaires et prié pour que mon anglais soit assez bon. Avant même de prendre conscience de ce que je faisais, j'étais en route vers la Nouvelle-Zélande pour être nounou.""Désormais, nous travaillons où que nous soyons, pour continuer à vivre cette vie de voyage"Cette expérience agit comme un révélateur et modifie son avenir en profondeur. "Mon séjour là-bas m'a ouvert les yeux, et j'ai commencé à me demander : « Qui suis-je ? Qu'est-ce qui me satisfait ? Qu'est-ce qu'il y a d'autre dans le monde que je n'ai pas encore appris ? »" Partie pour s'occuper d'enfants comme elle l'avait toujours souhaité, Ella découvre en fait que son désir est ailleurs : elle a envie de voyager. Quand elle rentre de Nouvelle- Zélande, plus question de devenir mère et enseignante. Ce que veut désormais la jeune Allemande, c'est découvrir le monde et être une voyageuse à temps plein !Dès l'été 2013, la voilà partie pour l'Espagne, où elle rencontre Waldemar, 28 ans, qu'elle convainc de mener avec elle cette vie nomade, et qui deviendra son mari en 2017. "Désormais, nous travaillons où que nous soyons, pour continuer à vivre cette vie de voyage" Dans l'intervalle, le couple commence à voyager grâce à l'argent gagné par Ella en Nouvelle-Zélande, mais fait encore des allers-retours en Allemagne afin de travailler et gagner de l'argent pour leurs voyages. En 2017, alors qu'ils ont déjà visité 27 pays ensemble, ils décident de ne plus faire que cela et trouvent le moyen de travailler à distance en tant que commerçants affiliés à partir de leurs ordinateurs portables. "Désormais, nous travaillons où que nous soyons, et cela nous procure un immense sentiment de soulagement, car nous pouvons continuer à vivre cette vie de voyage." Après s'être rendue dans plus de 50 pays, Ella en est désormais convaincue : rester, c'est exister, mais voyager, c'est vivre. Ella a choisi : au poids des marmots, elle préfère désormais celui du sac à dos. Sa passion du voyage (ici au Honduras) a supplanté son amour des enfants. © INSTAGRAM/PASSION FOR TRAVEL_X Ella a déjà visité plus de 50 pays. Une vie nomade qu'elle poursuit aujourd'hui avec Waldemar, son mari. © INSTAGRAM/PASSION FOR TRAVEL_X Ella Geiger le 29 décembre 2019 au Nicaragua © INSTAGRAM/PASSION FOR TRAVEL_X Ella Geiger et son mari Waldemar au Panama, le 26 janvier 2020 © INSTAGRAM/PASSION FOR TRAVEL_X Ella Geiger et son mari Waldemar au Nicaragua, le 27 décembre 2019 © INSTAGRAM/PASSION FOR TRAVEL_X Devenir mère a été très tôt l'objectif de sa vie. Ella Geiger, 25 ans, a grandi à Wertheim, une petite bourgade remplie de maisons à colombages du centre de l'Allemagne, et n'a jamais varié : elle serait maman envers et contre tout, et même avant tout. "Je me souviens que, lorsque j'étais enfant, je voulais déjà être mère, raconte-t-elle. J'ai même étudié pour travailler avec des enfants en tant que professeure de maternelle." Mais le destin de celle qui se voyait cajoler sa famille dans une vie bien réglée va se révéler bien différent.Sa formation d'institutrice finie, Ella tombe un matin sur une annonce qui fait basculer sa vie. Une famille s'apprête à partir pour un long voyage de deux ans en Nouvelle-Zélande et recherche une nounou pour les accompagner.Cette destination lointaine lui fait envie, et elle postule. Son profil professionnel et son amour des enfants séduisent les parents, qui l'embauchent. "Du jour au lendemain, j'ai demandé mon visa, emballé mes affaires et prié pour que mon anglais soit assez bon. Avant même de prendre conscience de ce que je faisais, j'étais en route vers la Nouvelle-Zélande pour être nounou.""Désormais, nous travaillons où que nous soyons, pour continuer à vivre cette vie de voyage"Cette expérience agit comme un révélateur et modifie son avenir en profondeur. "Mon séjour là-bas m'a ouvert les yeux, et j'ai commencé à me demander : « Qui suis-je ? Qu'est-ce qui me satisfait ? Qu'est-ce qu'il y a d'autre dans le monde que je n'ai pas encore appris ? »" Partie pour s'occuper d'enfants comme elle l'avait toujours souhaité, Ella découvre en fait que son désir est ailleurs : elle a envie de voyager. Quand elle rentre de Nouvelle- Zélande, plus question de devenir mère et enseignante. Ce que veut désormais la jeune Allemande, c'est découvrir le monde et être une voyageuse à temps plein !Dès l'été 2013, la voilà partie pour l'Espagne, où elle rencontre Waldemar, 28 ans, qu'elle convainc de mener avec elle cette vie nomade, et qui deviendra son mari en 2017. "Désormais, nous travaillons où que nous soyons, pour continuer à vivre cette vie de voyage" Dans l'intervalle, le couple commence à voyager grâce à l'argent gagné par Ella en Nouvelle-Zélande, mais fait encore des allers-retours en Allemagne afin de travailler et gagner de l'argent pour leurs voyages. En 2017, alors qu'ils ont déjà visité 27 pays ensemble, ils décident de ne plus faire que cela et trouvent le moyen de travailler à distance en tant que commerçants affiliés à partir de leurs ordinateurs portables. "Désormais, nous travaillons où que nous soyons, et cela nous procure un immense sentiment de soulagement, car nous pouvons continuer à vivre cette vie de voyage." Après s'être rendue dans plus de 50 pays, Ella en est désormais convaincue : rester, c'est exister, mais voyager, c'est vivre. Ella a choisi : au poids des marmots, elle préfère désormais celui du sac à dos. Sa passion du voyage (ici au Honduras) a supplanté son amour des enfants. © INSTAGRAM/PASSION FOR TRAVEL_X Ella a déjà visité plus de 50 pays. Une vie nomade qu'elle poursuit aujourd'hui avec Waldemar, son mari. © INSTAGRAM/PASSION FOR TRAVEL_X Ella Geiger le 29 décembre 2019 au Nicaragua © INSTAGRAM/PASSION FOR TRAVEL_X Ella Geiger et son mari Waldemar au Panama, le 26 janvier 2020 © INSTAGRAM/PASSION FOR TRAVEL_X Ella Geiger et son mari Waldemar au Nicaragua, le 27 décembre 2019 © INSTAGRAM/PASSION FOR TRAVEL_X
29 mars 2020

L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : "Je vais me saouler la gueule"

Ce dimanche 29 mars 2020, Ariane Ascaride était interviewée par Sophie Le Saint dans le JT de 13 heures de France 2. En duplex, l'actrice de 65 ans a donné de ses nouvelles alors que le confinement a été renouvelé et que les Français sont invités à rester chez eux. Alors que la présentatrice du JT a demandé à la comédienne comment elle vivait ce confinement et de quoi était faite ces journées, Ariane Ascaride a expliqué : "Ah comment ça se passe... Alors d'abord, il y a des jours où ça va, il y a des jours où ça va moins bien. J'ai des amis qui sont malades, donc pour moi, c'est un vrai souci. Et comment se passe mes journées... Je lis, je regarde des films, j'écris, j'essaye de ne pas trop manger et puis, je fais un peu de sport. Enfin, comme tout le monde quoi !"Si la comédienne est bien occupée, elle a déjà une idée précise des premières choses qu'elle fera une fois que l'on pourra vivre à nouveau normalement : "D'abord, la première chose que je vais faire, c'est de voir mes enfants, que je ne peux pas voir, et pour moi, c'est très pesant..." Avant d'ajouter devant une Sophie Le Saint étonnée : "Et la deuxième chose que je vais faire, c'est que je vais me saouler la gueule ! Ça, je vous le dis sincèrement, je vais me saouler la gueule. Avec aucune modération, aucune ! Je vous assure, que ce sera sans aucune modération, parce que je ne suis pas quelqu'un qui boit, mais là pour une fois dans ma vie, je vais vraiment me saouler la gueule ! Parce que ce qu'on vit, c'est quand même assez terrible et nous ne le vivons pas tous d'une manière égale. Il y a des gens comme moi qui ont une maison et d'autres qui n'en ont pas." "Quand on sortira de tout ça, après les applaudissements, il faudra de grandes manifestations pour soutenir ceux qui pendant longtemps ont tenté de se faire entendre"L'actrice Ariane Ascaride est l'invitée du #JT13h#ConfinementJour13 #Covid_19 pic.twitter.com/Eq3yppHVOY— Info France 2 (@infofrance2) March 29, 2020 "Quand ce sera fini, il faudra continuer à les applaudir"En attendant que le confinement soit levé, Ariane Ascaride tient à apporter son soutien aux soignants qui se battent chaque jour pour sauver le plus de personnes testées positif au coronavirus. Elle a en effet déclaré : "Je ne cesse de penser à tous ces gens qui sont malades, et à tous ces gens qui se battent comme des fous pour les soigner. J'aimerais vraiment dire que lorsqu'on sortira de tout ça, qu'on n'oublie pas de faire des grandes manifestations de soutien pour tous ces gens qui pendant longtemps ont essayé de se faire entendre et n'ont pas pu se faire entendre (...) Bien sûr, on les applaudit, bien sûr c'est très bien, et on ne les applaudira jamais assez mais après, quand ce sera fini, il faudra continuer à les applaudir et surtout, à continuer à les aider." L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 Ce dimanche 29 mars 2020, Ariane Ascaride était interviewée par Sophie Le Saint dans le JT de 13 heures de France 2. En duplex, l'actrice de 65 ans a donné de ses nouvelles alors que le confinement a été renouvelé et que les Français sont invités à rester chez eux. Alors que la présentatrice du JT a demandé à la comédienne comment elle vivait ce confinement et de quoi était faite ces journées, Ariane Ascaride a expliqué : "Ah comment ça se passe... Alors d'abord, il y a des jours où ça va, il y a des jours où ça va moins bien. J'ai des amis qui sont malades, donc pour moi, c'est un vrai souci. Et comment se passe mes journées... Je lis, je regarde des films, j'écris, j'essaye de ne pas trop manger et puis, je fais un peu de sport. Enfin, comme tout le monde quoi !"Si la comédienne est bien occupée, elle a déjà une idée précise des premières choses qu'elle fera une fois que l'on pourra vivre à nouveau normalement : "D'abord, la première chose que je vais faire, c'est de voir mes enfants, que je ne peux pas voir, et pour moi, c'est très pesant..." Avant d'ajouter devant une Sophie Le Saint étonnée : "Et la deuxième chose que je vais faire, c'est que je vais me saouler la gueule ! Ça, je vous le dis sincèrement, je vais me saouler la gueule. Avec aucune modération, aucune ! Je vous assure, que ce sera sans aucune modération, parce que je ne suis pas quelqu'un qui boit, mais là pour une fois dans ma vie, je vais vraiment me saouler la gueule ! Parce que ce qu'on vit, c'est quand même assez terrible et nous ne le vivons pas tous d'une manière égale. Il y a des gens comme moi qui ont une maison et d'autres qui n'en ont pas." "Quand on sortira de tout ça, après les applaudissements, il faudra de grandes manifestations pour soutenir ceux qui pendant longtemps ont tenté de se faire entendre"L'actrice Ariane Ascaride est l'invitée du #JT13h#ConfinementJour13 #Covid_19 pic.twitter.com/Eq3yppHVOY— Info France 2 (@infofrance2) March 29, 2020 "Quand ce sera fini, il faudra continuer à les applaudir"En attendant que le confinement soit levé, Ariane Ascaride tient à apporter son soutien aux soignants qui se battent chaque jour pour sauver le plus de personnes testées positif au coronavirus. Elle a en effet déclaré : "Je ne cesse de penser à tous ces gens qui sont malades, et à tous ces gens qui se battent comme des fous pour les soigner. J'aimerais vraiment dire que lorsqu'on sortira de tout ça, qu'on n'oublie pas de faire des grandes manifestations de soutien pour tous ces gens qui pendant longtemps ont essayé de se faire entendre et n'ont pas pu se faire entendre (...) Bien sûr, on les applaudit, bien sûr c'est très bien, et on ne les applaudira jamais assez mais après, quand ce sera fini, il faudra continuer à les applaudir et surtout, à continuer à les aider." L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2 L'actrice Ariane Ascaride se lâche en plein direct : « Je vais me saouler la gueule » © France 2
29 mars 2020

Coronavirus : le chanteur Christophe hospitalisé en réanimation

Les fans de Christophe retiennent leur souffle... Selon les informations du Parisien, le chanteur de 74 ans a été hospitalisé dimanche 29 mars. Testé positif au Covid-19, l'interprète des Mots Bleus a été admis en réanimation "dans un hôpital parisien", comme l'ont assuré plusieurs de ses proches à nos confrères. Dans son entourage, l'inquiétude est d'autant plus importante qu'il ne semblait pas atteint du coronavirus il y a quelques jours. "Je l'ai eu au téléphone il y a trois jours et il allait bien", a réagi l'un de ses collaborateurs dans les colonnes du Parisien. Avant que le confinement soit annoncé par Emmanuel Macron, le 14 mars dernier, Christophe s'apprêtait à reprendre la route. Les 29 et 30 avril prochains, il aurait notamment dû enchanter ses fans lors de deux concerts au Grand Rex.En décembre dernier, il avait sorti un tout nouvel opus. "Après le succès fou de son dernier album, Christophe présente son deuxième volume de duos", se félicitait son compte Twitter officiel. Dès l'annonce de son hospitalisation, les soutiens se sont multipliés. "Tous mes vœux de prompt rétablissement à Christophe", a notamment réagi son ami Michel Polnareff. En forme il y a encore quelques mois, selon Le Parisien, Daniel Bevilacqua de son vrai nom expliquait tout de même sentir le poids des années. "J'aimerais avoir 30 piges de moins, parce qu'on a accès à la technologie dont je rêvais en 1980, affirmait-il dans les colonnes de Paris Match. Avant je te disais que je me foutais du temps qui passe. Mais là, je ne vais plus te le dire. Je vais avoir 75 piges. L'inconscience que j'ai toujours eue est en train de me quitter doucement. Je sais que je n'ai plus 50 ans..."Christophe : "J'ai toujours aimé sentir que j'étais en forme"Cet oiseau de nuit, longtemps en proie aux addictions, est sevré depuis des années. Mais sa vie particulièrement mouvementée a laissé des traces sur sa santé. "Il y a quinze jours, je prenais la tension de Christophe, s'inquiétait son ami Eddy Mitchell dans Stupéfiant. Il avait 15 ou 16, alors je lui ai dit que ce n'était pas bien." Christophe, lui, n'était pas soucieux plus que ça. Avec la sortie de son nouvel album et sa tournée qui se profilait, il préférait penser aux bonnes choses. "Tu ne peux me souhaiter que la santé. Avec la santé, tu fais tout, expliquait-il, interrogé par la Vague Parrallèle. Tant que tu as la santé, tout est bon. J'ai toujours aimé sentir que j'étais en forme, quand je faisais du tennis, quand je jouais aux boules, quand je faisais de la moto." Qu'il se sente en forme, c'est tout ce que souhaitent aujourd'hui ses nombreux fans. Exclusif - Le chanteur Christophe (Daniel Bevilacqua) pendant l'enregistrement de l'émission télévis © BALDINI / BESTIMAGE Exclusif - Le chanteur Christophe - Le Prix Le Vaudeville 2019 (ancien prix de la Coupole) dans la b © BALDINI / BESTIMAGE Exclusif - Le chanteur Christophe - People lors de l'enregistrement de l'émission "Le Show de Luxe" © BALDINI / BESTIMAGE Les fans de Christophe retiennent leur souffle... Selon les informations du Parisien, le chanteur de 74 ans a été hospitalisé dimanche 29 mars. Testé positif au Covid-19, l'interprète des Mots Bleus a été admis en réanimation "dans un hôpital parisien", comme l'ont assuré plusieurs de ses proches à nos confrères. Dans son entourage, l'inquiétude est d'autant plus importante qu'il ne semblait pas atteint du coronavirus il y a quelques jours. "Je l'ai eu au téléphone il y a trois jours et il allait bien", a réagi l'un de ses collaborateurs dans les colonnes du Parisien. Avant que le confinement soit annoncé par Emmanuel Macron, le 14 mars dernier, Christophe s'apprêtait à reprendre la route. Les 29 et 30 avril prochains, il aurait notamment dû enchanter ses fans lors de deux concerts au Grand Rex.En décembre dernier, il avait sorti un tout nouvel opus. "Après le succès fou de son dernier album, Christophe présente son deuxième volume de duos", se félicitait son compte Twitter officiel. Dès l'annonce de son hospitalisation, les soutiens se sont multipliés. "Tous mes vœux de prompt rétablissement à Christophe", a notamment réagi son ami Michel Polnareff. En forme il y a encore quelques mois, selon Le Parisien, Daniel Bevilacqua de son vrai nom expliquait tout de même sentir le poids des années. "J'aimerais avoir 30 piges de moins, parce qu'on a accès à la technologie dont je rêvais en 1980, affirmait-il dans les colonnes de Paris Match. Avant je te disais que je me foutais du temps qui passe. Mais là, je ne vais plus te le dire. Je vais avoir 75 piges. L'inconscience que j'ai toujours eue est en train de me quitter doucement. Je sais que je n'ai plus 50 ans..."Christophe : "J'ai toujours aimé sentir que j'étais en forme"Cet oiseau de nuit, longtemps en proie aux addictions, est sevré depuis des années. Mais sa vie particulièrement mouvementée a laissé des traces sur sa santé. "Il y a quinze jours, je prenais la tension de Christophe, s'inquiétait son ami Eddy Mitchell dans Stupéfiant. Il avait 15 ou 16, alors je lui ai dit que ce n'était pas bien." Christophe, lui, n'était pas soucieux plus que ça. Avec la sortie de son nouvel album et sa tournée qui se profilait, il préférait penser aux bonnes choses. "Tu ne peux me souhaiter que la santé. Avec la santé, tu fais tout, expliquait-il, interrogé par la Vague Parrallèle. Tant que tu as la santé, tout est bon. J'ai toujours aimé sentir que j'étais en forme, quand je faisais du tennis, quand je jouais aux boules, quand je faisais de la moto." Qu'il se sente en forme, c'est tout ce que souhaitent aujourd'hui ses nombreux fans. Exclusif - Le chanteur Christophe (Daniel Bevilacqua) pendant l'enregistrement de l'émission télévis © BALDINI / BESTIMAGE Exclusif - Le chanteur Christophe - Le Prix Le Vaudeville 2019 (ancien prix de la Coupole) dans la b © BALDINI / BESTIMAGE Exclusif - Le chanteur Christophe - People lors de l'enregistrement de l'émission "Le Show de Luxe" © BALDINI / BESTIMAGE
29 mars 2020

Pronostic vital engagé, 11 opérations : Michèle Laroque livre un témoignage fort pour relativiser sur le confinement

Si la comédienne Michèle Laroque affiche de larges sourires partout où elle passe, elle a vécu une période extrêmement difficile lorsqu'elle était adolescente après avoir été victime d'un accident de voiture à 19 ans. Samedi 28 mars 2020, alors que les Français commencent de plus en plus à paniquer face à la pandémie du coronavirus, la star s'est emparée de son compte Twitter afin de les aider à relativiser face au confinement. Elle a en effet partagé : "J'ai eu un accident à l'âge de 19 ans, mon pronostic vital était engagé et j'avais (entre autres) le fémur en 18 morceaux. J'ai subi onze opérations, et je suis restée hospitalisée près de deux ans."Michèle Laroque continue en dévoilant à quel point sa force mentale l'avait aidé durant cette sombre période : "Je me souviens que d'une manière inexpliquée, j'ai, à l'époque, complètement accepté la situation avec patience et confiance. Je n'ai jamais eu de colère ou de peur de plus pouvoir marcher. Avec le recul, je pense que c'est ce qui m'a permis de garder toute mon énergie pour m'en sortir. Pendant ce confinement, j'y pense et ça m'aide."J’ai eu un accident à l’âge de 19ans,mon pronostic vital était engagé et j’avais (entre autres) le fémur en 18 morceaux. J’ai subi 11 opérations, et suis restée hospitalisée près de deux ans. Je me souviens que d’une manière inexpliquée j’ai ,à l’époque,1/2— Michèle Laroque (@MicheleLaroque) March 28, 2020 "Le personnel médical m'a sauvé"Invitée dans l'émission d'Yves Calvi sur RTL le mardi 24 mars 2020, la comédienne de 59 ans avait déjà tenu à rendre hommage aux médecins et aux infirmières, sans oublier les autres personnel de soin. Depuis son domicile, elle avait expliqué à l'animateur : "Le personnel médical m'a sauvé quand j'ai eu mon accident de voiture, par leur compétence et par leur humanité. Et je les aime infiniment pour ça. Et là aujourd'hui, je n'ai pas de mots pour décrire l'admiration et le respect que j'ai pour eux. Ce sont des gens qui sont en train de sacrifier complètement leurs vies, leurs vies de familles, leurs vies tout court, pour soigner ceux qui arrivent à l'hôpital et j'avoue que c'est impossible d'ignorer ce qu'il faut faire pour stopper cette épidémie." Michèle Laroque présente son film Chacun chez soi au Mourillon à Toulon le 11 mars 2020. Une coméd © Patrick Carpentier / Bestimage Michèle Laroque lors du photocall de la soirée d'ouverture de la 23ème édition du festival internati © CYRIL MOREAU / BESTIMAGE Michèle Laroque quitte les studios de RTL à Paris, le 20 novembre 2019. © Jonathan Rebboah / Panoram © Jonathan Rebboah / Panoramic / Bestimage Michèle Laroque - Obsèques du journaliste, animateur de télévision et animateur de radio français Ph © Agence / Bestimage Michèle Laroque au photocall de la cérémonie d'ouverture de la 10ème édition du Festival Lumière à L © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE François Baroin et sa compagne Michèle Laroque - Avant-première du film Brillantissime au cinéma Pub © VEEREN / BESTIMAGE Michéle Laroque - Tapis rouge de la cérémonie d'ouverture du Festival Lumière 2017 au cours de laqu © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Michèle Laroque - Photocall du film " Embrasse moi " au cinéma Lincoln lors du Champs-Elysées Film © VEEREN / BESTIMAGE Michèle Laroque (habillée en Stella McCartney) - Montée des marches du film "Okja" lors du 70ème Fes © JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE Si la comédienne Michèle Laroque affiche de larges sourires partout où elle passe, elle a vécu une période extrêmement difficile lorsqu'elle était adolescente après avoir été victime d'un accident de voiture à 19 ans. Samedi 28 mars 2020, alors que les Français commencent de plus en plus à paniquer face à la pandémie du coronavirus, la star s'est emparée de son compte Twitter afin de les aider à relativiser face au confinement. Elle a en effet partagé : "J'ai eu un accident à l'âge de 19 ans, mon pronostic vital était engagé et j'avais (entre autres) le fémur en 18 morceaux. J'ai subi onze opérations, et je suis restée hospitalisée près de deux ans."Michèle Laroque continue en dévoilant à quel point sa force mentale l'avait aidé durant cette sombre période : "Je me souviens que d'une manière inexpliquée, j'ai, à l'époque, complètement accepté la situation avec patience et confiance. Je n'ai jamais eu de colère ou de peur de plus pouvoir marcher. Avec le recul, je pense que c'est ce qui m'a permis de garder toute mon énergie pour m'en sortir. Pendant ce confinement, j'y pense et ça m'aide."J’ai eu un accident à l’âge de 19ans,mon pronostic vital était engagé et j’avais (entre autres) le fémur en 18 morceaux. J’ai subi 11 opérations, et suis restée hospitalisée près de deux ans. Je me souviens que d’une manière inexpliquée j’ai ,à l’époque,1/2— Michèle Laroque (@MicheleLaroque) March 28, 2020 "Le personnel médical m'a sauvé"Invitée dans l'émission d'Yves Calvi sur RTL le mardi 24 mars 2020, la comédienne de 59 ans avait déjà tenu à rendre hommage aux médecins et aux infirmières, sans oublier les autres personnel de soin. Depuis son domicile, elle avait expliqué à l'animateur : "Le personnel médical m'a sauvé quand j'ai eu mon accident de voiture, par leur compétence et par leur humanité. Et je les aime infiniment pour ça. Et là aujourd'hui, je n'ai pas de mots pour décrire l'admiration et le respect que j'ai pour eux. Ce sont des gens qui sont en train de sacrifier complètement leurs vies, leurs vies de familles, leurs vies tout court, pour soigner ceux qui arrivent à l'hôpital et j'avoue que c'est impossible d'ignorer ce qu'il faut faire pour stopper cette épidémie." Michèle Laroque présente son film Chacun chez soi au Mourillon à Toulon le 11 mars 2020. Une coméd © Patrick Carpentier / Bestimage Michèle Laroque lors du photocall de la soirée d'ouverture de la 23ème édition du festival internati © CYRIL MOREAU / BESTIMAGE Michèle Laroque quitte les studios de RTL à Paris, le 20 novembre 2019. © Jonathan Rebboah / Panoram © Jonathan Rebboah / Panoramic / Bestimage Michèle Laroque - Obsèques du journaliste, animateur de télévision et animateur de radio français Ph © Agence / Bestimage Michèle Laroque au photocall de la cérémonie d'ouverture de la 10ème édition du Festival Lumière à L © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE François Baroin et sa compagne Michèle Laroque - Avant-première du film Brillantissime au cinéma Pub © VEEREN / BESTIMAGE Michéle Laroque - Tapis rouge de la cérémonie d'ouverture du Festival Lumière 2017 au cours de laqu © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Michèle Laroque - Photocall du film " Embrasse moi " au cinéma Lincoln lors du Champs-Elysées Film © VEEREN / BESTIMAGE Michèle Laroque (habillée en Stella McCartney) - Montée des marches du film "Okja" lors du 70ème Fes © JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE
29 mars 2020

Michel Boujenah face au coronavirus : "C'est comme si j'avais pris des coups de poing"

"Je n'ai pas honte de le dire, je suis contaminé". Depuis son appartement, Michel Boujenah a révélé être atteint par le coronavirus en pleine interview accordée à i24News samedi 28 mars. Dans son lit, la mine fatiguée, l'acteur a expliqué les symptômes qu'il ressentait depuis plusieurs jours. "J'ai des courbatures, de la fièvre... J'ai tout", a-t-il affirmé, optimiste malgré tout : "Mais c'est pas grave, parce que ça va, je tiens le coup. Ne vous inquiétez pas". Au média israélien, l'acteur de 67 ans a ensuite ajouté que sa maman aussi est atteinte du Covid-19. Elle est actuellement "à l'hôpital, très bien entourée", comme l'a expliqué Michel Boujenah. "La charge virale n'est pas très forte. Tout va bien, ne vous inquiétez pas", a tenu à rassurer le comédien de Trois hommes et un couffin. Le seul problème ? Le manque d'appétit dont il souffre depuis plusieurs jours."Le gros problème, c'est que je meurs d'envie d'avoir faim, et je n'ai pas faim. Je meurs d'envie de manger des boulettes, de faire un couscous, a plaisanté Michel Boujenah, qui ne perd jamais son humour même dans les moments compliqués comme celui-ci. Mais je n'arrive pas à avoir faim parce que je suis sonné." Confiné chez lui comme le veulent les recommandations sanitaires, il a tenu à faire passer un message à ses fans. "Il est très important que les gens comprennent qu'on ne peut pas sortir, qu'il ne faut pas bouger. C'est une manière de protéger ceux qu'on aime, et puis aussi, c'est une manière d'aider les soignants, c'est fondamental", a-t-il lancé depuis son lit. Malade mais pas inquiet pour la suite, Michel Boujenah a confié qu'il vivait "quelque chose de complètement fou" mais ne veut pas perdre espoir : "Il ne faut pas s'empêcher de rire, c'est très important ! (...) Il faut être positif, courageux, et il faut continuer à rire car le rire c'est la vie et arrêter de rire, c'est un peu mourir."#Coronavirus : L'acteur franco-tunisien, Michel #Boujenah, 67 ans, a annoncé hier être atteint du #COVID19 pic.twitter.com/4ZDpCxnC1W— news-alertes (@alertes_news) March 28, 2020 Les personnalités face au Covid-19Comme lui, plusieurs personnalités ont annoncé être atteintes du coronavirus. Notamment des figures politiques internationales comme le prince Charles, le prince Albert II de Monaco ou encore Boris Johnson, Franck Riester et Christian Jacob. Plusieurs en sont d'ores et déjà décédées comme Patrick Devedjian, mort dans la nuit de samedi 28 à dimanche 29 mars, ou Manu Dibango, disparu le 23 mars dernier. D'autres célébrités, comme Idris Elba, MHD ou Blaise Matuidi, ont elles aussi été testées positives au coronavirus. Première star à avoir révélé être porteuse du Covid-19, Tom Hanks a pu retrouver son épouse de retour à Los Angeles. "Merci beaucoup à l'Australie qui a pris soin de nous", réagissait l'acteur de Forrest Gump après avoir retrouvé le sol américain. Exclusif - Michel Boujenah - Générale de la pièce "Fleurs de Soleil" au théâtre Antoine à Paris le 2 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Exclusif - Michel Boujenah - Obsèques de Regis Talar au cimetière de l'Ile-Rousse en Corse le 18 Oct © Agence / Bestimage Michel Boujenah durant la troisième soirée de la 1ere éditon du Festival Ciné Roman à Nice le 25 oct © Bruno Bebert / Bestimage Exclusif - No Web - Michel Boujenah - Grande Soirée de la Solidarité Tsédaka 2019 au Palais des Cong © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Exclusif - Michel Boujenah - Arrivées à l'enregistrement de l'émission "2h de rire et de direct" au © Panoramic / Bestimage Exclusif - Michel Boujenah - Générale de la pièce "Fleurs de Soleil" au théâtre Antoine à Paris le 2 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE "Je n'ai pas honte de le dire, je suis contaminé". Depuis son appartement, Michel Boujenah a révélé être atteint par le coronavirus en pleine interview accordée à i24News samedi 28 mars. Dans son lit, la mine fatiguée, l'acteur a expliqué les symptômes qu'il ressentait depuis plusieurs jours. "J'ai des courbatures, de la fièvre... J'ai tout", a-t-il affirmé, optimiste malgré tout : "Mais c'est pas grave, parce que ça va, je tiens le coup. Ne vous inquiétez pas". Au média israélien, l'acteur de 67 ans a ensuite ajouté que sa maman aussi est atteinte du Covid-19. Elle est actuellement "à l'hôpital, très bien entourée", comme l'a expliqué Michel Boujenah. "La charge virale n'est pas très forte. Tout va bien, ne vous inquiétez pas", a tenu à rassurer le comédien de Trois hommes et un couffin. Le seul problème ? Le manque d'appétit dont il souffre depuis plusieurs jours."Le gros problème, c'est que je meurs d'envie d'avoir faim, et je n'ai pas faim. Je meurs d'envie de manger des boulettes, de faire un couscous, a plaisanté Michel Boujenah, qui ne perd jamais son humour même dans les moments compliqués comme celui-ci. Mais je n'arrive pas à avoir faim parce que je suis sonné." Confiné chez lui comme le veulent les recommandations sanitaires, il a tenu à faire passer un message à ses fans. "Il est très important que les gens comprennent qu'on ne peut pas sortir, qu'il ne faut pas bouger. C'est une manière de protéger ceux qu'on aime, et puis aussi, c'est une manière d'aider les soignants, c'est fondamental", a-t-il lancé depuis son lit. Malade mais pas inquiet pour la suite, Michel Boujenah a confié qu'il vivait "quelque chose de complètement fou" mais ne veut pas perdre espoir : "Il ne faut pas s'empêcher de rire, c'est très important ! (...) Il faut être positif, courageux, et il faut continuer à rire car le rire c'est la vie et arrêter de rire, c'est un peu mourir."#Coronavirus : L'acteur franco-tunisien, Michel #Boujenah, 67 ans, a annoncé hier être atteint du #COVID19 pic.twitter.com/4ZDpCxnC1W— news-alertes (@alertes_news) March 28, 2020 Les personnalités face au Covid-19Comme lui, plusieurs personnalités ont annoncé être atteintes du coronavirus. Notamment des figures politiques internationales comme le prince Charles, le prince Albert II de Monaco ou encore Boris Johnson, Franck Riester et Christian Jacob. Plusieurs en sont d'ores et déjà décédées comme Patrick Devedjian, mort dans la nuit de samedi 28 à dimanche 29 mars, ou Manu Dibango, disparu le 23 mars dernier. D'autres célébrités, comme Idris Elba, MHD ou Blaise Matuidi, ont elles aussi été testées positives au coronavirus. Première star à avoir révélé être porteuse du Covid-19, Tom Hanks a pu retrouver son épouse de retour à Los Angeles. "Merci beaucoup à l'Australie qui a pris soin de nous", réagissait l'acteur de Forrest Gump après avoir retrouvé le sol américain. Exclusif - Michel Boujenah - Générale de la pièce "Fleurs de Soleil" au théâtre Antoine à Paris le 2 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Exclusif - Michel Boujenah - Obsèques de Regis Talar au cimetière de l'Ile-Rousse en Corse le 18 Oct © Agence / Bestimage Michel Boujenah durant la troisième soirée de la 1ere éditon du Festival Ciné Roman à Nice le 25 oct © Bruno Bebert / Bestimage Exclusif - No Web - Michel Boujenah - Grande Soirée de la Solidarité Tsédaka 2019 au Palais des Cong © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Exclusif - Michel Boujenah - Arrivées à l'enregistrement de l'émission "2h de rire et de direct" au © Panoramic / Bestimage Exclusif - Michel Boujenah - Générale de la pièce "Fleurs de Soleil" au théâtre Antoine à Paris le 2 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE
29 mars 2020

Mort de Patrick Devedjian : Nicolas Sarkozy ému, la classe politique lui rend hommage

La classe politique française dit adieu à Patrick Devedjian. Dans la nuit du 28 au 29 mars, l'ancien ministre est mort à l'âge de 75 ans. Il y a quelques jours, il avait été hospitalisé après avoir contracté le coronavirus, comme il l'annonçait dans un terrible tweet. Peu après l'annonce de son décès, les hommages se sont multipliés. Nicolas Sarkozy a notamment voulu saluer la mémoire de son ancien ministre, "un homme passionné, entier, sincère, engagé". Pour l'ex-président de la République, Patrick Devedjian "incarnait la politique comme (il) l'aime, avec des sentiments, des convictions, du panache" : "Je suis fier de l'avoir eu à mes côtés. Je veux dire à ses proches ma vive émotion et ma tristesse infinie". Comme lui, Alain Juppé a lui aussi honorer cette figure politique des Hauts-de-Seine : "Tristesse. J'avais pour Patrick Devedjian estime et amitié. C'était un homme de conviction, courageux, droit, dévoué au bien public. Un ami fidèle surtout"."Bouleversé" par la disparition de Patrick Devedjian, Jean-François Copé s'est souvenu d'un "homme de conviction, un homme de culture et de dialogue, un homme d'une très grande sensibilité et un patriote qui s'était engagé au service de la France". Même émotion pour Rachida Dati, qui a rendu hommage à "l'esprit brillant, l'élu dévoué à son territoire" qui était "empathique et doté d'un grand sens de l'Etat". "Il était une figure de la vie politique française", a réagi la candidate des Républicains à la mairie de Paris tandis que Christian Estrosi, touché par le coronavirus, a honoré "ce gaulliste engagé, courageux qui fut un grand ministre et un grand maire dévoué à sa ville d'Antony". Homme rassembleur, au-delà des couleurs politiques, Patrick Devedjian a également été salué par la gauche française. "Au-delà des divergences politiques, un homme engagé, chaleureux et d'une grande intelligence. Mes pensées pour sa famille et ses proches", a notamment écrit sur Twitter Ian Brossat, le porte-parole du Parti Communiste.Patrick Devedjian était un homme passionné, entier, sincère, engagé. Il incarnait la politique comme je l’aime, avec des sentiments, des convictions, du panache. Je suis fier de l’avoir eu à mes côtés. Je veux dire à ses proches ma vive émotion et ma tristesse infinie. NS— Nicolas Sarkozy (@NicolasSarkozy) March 29, 2020 Tristesse. J’avais pour Patrick Devedjian estime et amitié. C’était un homme de conviction, courageux, droit, dévoué au bien public. Un ami fidèle surtout. Pensées affectueuses pour sa famille dont je partage la douleur. AJ— Alain Juppé (@alainjuppe) March 29, 2020 Je suis bouleversé d’apprendre la disparition de mon ami Patrick Devedjian. Il était un homme de conviction, un homme de culture et de dialogue, un homme d’une très grande sensibilité et un patriote qui s’était engagé au service de la France— Jean-François Copé (@jf_cope) March 29, 2020 en prenant des responsabilités politiques locales et nationales majeures. Je pense avec affection à son épouse Sophie, à ses enfants et à ses proches.— Jean-François Copé (@jf_cope) March 29, 2020 Très grande tristesse à l'annonce du décès de mon ami Patrick Devedjian. Esprit brillant, élu dévoué à son territoire, empathique et doté d'un grand sens de l'Etat, il était une figure de la vie politique française. Mes pensées vont à sa famille et à ses proches.— Rachida Dati ن (@datirachida) March 29, 2020 Tristesse d'apprendre la mort de Patrick Devedjian. Au delà des divergences politiques, un homme engagé, chaleureux et d'une grande intelligence. Mes pensées pour sa famille et ses proches.— Ian Brossat (@IanBrossat) March 29, 2020 La gauche salue "son engagement"De son côté, François Hollande a rendu hommage à "un combattant" qui avait "surmonté avec courage bien des épreuves". "Celle qui l'a emporté était la plus sournoise car la plus invisible. Je salue sa mémoire et celle de toutes les victimes de ce fléau. La lutte engagée appelle la plus grande unité nationale", a réagi sur les réseaux sociaux l'ex-chef d'Etat. Manuel Valls s'est souvenu de Patrick Devedjian et de "son franc-parler, son humour, son ancrage local" : "Il était affectueux et d'une grande culture". Cécile Duflot a quant à elle décrit "un choc" à l'annonce de la mort de l'homme politique. "Au-delà de tous les désaccords, je n'oublierai jamais son engagement - déterminé, clair et précis - dans la bataille que nous avons menée contre la déchéance de nationalité, s'est-elle souvenue. Condoléances à sa famille." Tous ont eu une pensée émue pour sa famille et notamment son épouse, Sophie Devedjian.Patrick Devedjian était un combattant. Il avait surmonté avec courage bien des épreuves. Celle qui l’a emporté était la plus sournoise car la plus invisible. Je salue sa mémoire et celle de toutes les victimes de ce fléau. La lutte engagée appelle la plus grande unité nationale.— François Hollande (@fhollande) March 29, 2020 Un choc. Au delà de tous les désaccords, je n’oublierai jamais son engagement - déterminé, clair et précis - dans la bataille que nous avons menée contre la déchéance de nationalité. Condoléances à sa famille. https://t.co/eRhwVL4ONg— Cécile Duflot (@CecileDuflot) March 29, 2020 Patrick Devedjian - 1er Global P+sitive Forum à La Seine Musicale Le 01 Septembre 2017 © Guirec Coa © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Stephane Lemouton / Bestimage Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © BORDE-MACAULT / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © ALAIN GUIZARD / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Giancarlo Gorassini/BestImage Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Agence / Bestimage Patrick Devedjian - 1er Global P+sitive Forum à La Seine Musicale Le 01 Septembre 2017 © Guirec Coa © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © ALAIN GUIZARD / BESTIMAGE La classe politique française dit adieu à Patrick Devedjian. Dans la nuit du 28 au 29 mars, l'ancien ministre est mort à l'âge de 75 ans. Il y a quelques jours, il avait été hospitalisé après avoir contracté le coronavirus, comme il l'annonçait dans un terrible tweet. Peu après l'annonce de son décès, les hommages se sont multipliés. Nicolas Sarkozy a notamment voulu saluer la mémoire de son ancien ministre, "un homme passionné, entier, sincère, engagé". Pour l'ex-président de la République, Patrick Devedjian "incarnait la politique comme (il) l'aime, avec des sentiments, des convictions, du panache" : "Je suis fier de l'avoir eu à mes côtés. Je veux dire à ses proches ma vive émotion et ma tristesse infinie". Comme lui, Alain Juppé a lui aussi honorer cette figure politique des Hauts-de-Seine : "Tristesse. J'avais pour Patrick Devedjian estime et amitié. C'était un homme de conviction, courageux, droit, dévoué au bien public. Un ami fidèle surtout"."Bouleversé" par la disparition de Patrick Devedjian, Jean-François Copé s'est souvenu d'un "homme de conviction, un homme de culture et de dialogue, un homme d'une très grande sensibilité et un patriote qui s'était engagé au service de la France". Même émotion pour Rachida Dati, qui a rendu hommage à "l'esprit brillant, l'élu dévoué à son territoire" qui était "empathique et doté d'un grand sens de l'Etat". "Il était une figure de la vie politique française", a réagi la candidate des Républicains à la mairie de Paris tandis que Christian Estrosi, touché par le coronavirus, a honoré "ce gaulliste engagé, courageux qui fut un grand ministre et un grand maire dévoué à sa ville d'Antony". Homme rassembleur, au-delà des couleurs politiques, Patrick Devedjian a également été salué par la gauche française. "Au-delà des divergences politiques, un homme engagé, chaleureux et d'une grande intelligence. Mes pensées pour sa famille et ses proches", a notamment écrit sur Twitter Ian Brossat, le porte-parole du Parti Communiste.Patrick Devedjian était un homme passionné, entier, sincère, engagé. Il incarnait la politique comme je l’aime, avec des sentiments, des convictions, du panache. Je suis fier de l’avoir eu à mes côtés. Je veux dire à ses proches ma vive émotion et ma tristesse infinie. NS— Nicolas Sarkozy (@NicolasSarkozy) March 29, 2020 Tristesse. J’avais pour Patrick Devedjian estime et amitié. C’était un homme de conviction, courageux, droit, dévoué au bien public. Un ami fidèle surtout. Pensées affectueuses pour sa famille dont je partage la douleur. AJ— Alain Juppé (@alainjuppe) March 29, 2020 Je suis bouleversé d’apprendre la disparition de mon ami Patrick Devedjian. Il était un homme de conviction, un homme de culture et de dialogue, un homme d’une très grande sensibilité et un patriote qui s’était engagé au service de la France— Jean-François Copé (@jf_cope) March 29, 2020 en prenant des responsabilités politiques locales et nationales majeures. Je pense avec affection à son épouse Sophie, à ses enfants et à ses proches.— Jean-François Copé (@jf_cope) March 29, 2020 Très grande tristesse à l'annonce du décès de mon ami Patrick Devedjian. Esprit brillant, élu dévoué à son territoire, empathique et doté d'un grand sens de l'Etat, il était une figure de la vie politique française. Mes pensées vont à sa famille et à ses proches.— Rachida Dati ن (@datirachida) March 29, 2020 Tristesse d'apprendre la mort de Patrick Devedjian. Au delà des divergences politiques, un homme engagé, chaleureux et d'une grande intelligence. Mes pensées pour sa famille et ses proches.— Ian Brossat (@IanBrossat) March 29, 2020 La gauche salue "son engagement"De son côté, François Hollande a rendu hommage à "un combattant" qui avait "surmonté avec courage bien des épreuves". "Celle qui l'a emporté était la plus sournoise car la plus invisible. Je salue sa mémoire et celle de toutes les victimes de ce fléau. La lutte engagée appelle la plus grande unité nationale", a réagi sur les réseaux sociaux l'ex-chef d'Etat. Manuel Valls s'est souvenu de Patrick Devedjian et de "son franc-parler, son humour, son ancrage local" : "Il était affectueux et d'une grande culture". Cécile Duflot a quant à elle décrit "un choc" à l'annonce de la mort de l'homme politique. "Au-delà de tous les désaccords, je n'oublierai jamais son engagement - déterminé, clair et précis - dans la bataille que nous avons menée contre la déchéance de nationalité, s'est-elle souvenue. Condoléances à sa famille." Tous ont eu une pensée émue pour sa famille et notamment son épouse, Sophie Devedjian.Patrick Devedjian était un combattant. Il avait surmonté avec courage bien des épreuves. Celle qui l’a emporté était la plus sournoise car la plus invisible. Je salue sa mémoire et celle de toutes les victimes de ce fléau. La lutte engagée appelle la plus grande unité nationale.— François Hollande (@fhollande) March 29, 2020 Un choc. Au delà de tous les désaccords, je n’oublierai jamais son engagement - déterminé, clair et précis - dans la bataille que nous avons menée contre la déchéance de nationalité. Condoléances à sa famille. https://t.co/eRhwVL4ONg— Cécile Duflot (@CecileDuflot) March 29, 2020 Patrick Devedjian - 1er Global P+sitive Forum à La Seine Musicale Le 01 Septembre 2017 © Guirec Coa © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Stephane Lemouton / Bestimage Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © BORDE-MACAULT / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © ALAIN GUIZARD / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Giancarlo Gorassini/BestImage Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Agence / Bestimage Patrick Devedjian - 1er Global P+sitive Forum à La Seine Musicale Le 01 Septembre 2017 © Guirec Coa © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © ALAIN GUIZARD / BESTIMAGE
29 mars 2020

Zabou Breitman : pourquoi elle s'est fâchée avec des amis avant le confinement

Même les meilleurs des amis ne sont pas toujours sur la même longueur d'onde... C'est notamment le cas de Zabou Breitman qui s'est fâchée avec certains de ses proches avant le confinement. En effet, elle ne voyait pas d'un bon œil que ces derniers quittent Paris, et ce, malgré les recommandations du président de la République de ne pas se déplacer. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, elle a en effet expliqué : "J'avais tout pour quitter Paris : une voiture, un lieu à la campagne. Mais j'ai appelé ma copine toubib là-bas et je me suis rendue à l'évidence que ce n'était pas responsable : tout déplacement est contaminant. Cela m'a valu des fâcheries avec des copains qui ont préféré filer fissa !"Si Zabou Breitman vit confortablement dans son appartement du 14ème arrondissement de Paris et peut voir de sa fenêtre des enfants jouer, elle est consciente que la pandémie ne loge pas tout le monde à la même enseigne, comme elle l'a rappelé au Journal du Dimanche : "Ce confinement indispensable révèle de terribles inégalités quand certains sont SDF ou à plusieurs dans 15m2. Et pour ceux qui n'ont pas accès aux échappées belles de la poésie, des libres, de l'imaginaire, c'est vachement dur. La liberté grandit avec la culture. Tout le monde n'a pas les mêmes armes pour s'ennuyer et se désennuyer..."Zabou Breitman aide ses fans à passer le temps avec des vidéos poétiquesDepuis quelques jours, la comédienne de 60 ans partage sur son compte Instagram des vidéos poétiques où elle lit des textes de Jacques Prévert, ou encore Victor Hugo. L'occasion de lutter contre l'angoisse du confinement, comme elle l'a révélé dans un entretien accordé à Télérama : "J'ai commencé dès le 15 mars au matin. Je veux, tous les jours, diffuser une lecture de texte, que je choisis dans tous les genres. C'est ma façon de montrer que la poésie est aussi fantaisie. Ma façon d'affirmer que pour lutter contre l'angoisse du confinement, qui nous saisit tous, nous avons les ressources de l'imaginaire." Elle continuait : "Avec le confinement, je suis comme un poisson dans l'eau. Je ne suis pas désarmée. Au contraire. Je me suis demandée ce qu'il était possible d'apprendre le temps que durera cette situation." De ce fait, Zabou Breitman travaille ses lectures, apprend l'italien et écoute de la musique, tout un programme ! Exclusif - Serge Toubiana, Zabou Breitman et Daniela Elstner - Remise des prix de la 10ème édition d © Giancarlo Gorassini/BestImage Zabou Breitman lors du photocall lors de la 45ème cérémonie des César à la salle Pleyel à Paris le 2 © BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE Zabou Breitman pour "Le Diable au coeur" pose lors du 22ème Festival des créations Télévisuelles de © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Jacqueline Bisset, Zabou Breitman et Éléa Gobbé-Mévellec (Valois de diamant pour le film "Les Hirond © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Zabou Breitman arrive au dîner au Domaine de Veuze lors de la 12ème édition du festival du Film Fran © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Zabou Breitman lors de la 12ème édition du festival du Film Francophone d'Angoulême, France, le 24 a © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Zabou Breitman - People au village pour la finale hommes lors des internationaux de France de tennis © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Reginald de Guillebon, Zabou Breitman, Eléa Gobbe-Mevellec et guest - Montée des marches du film "Do © OLIVIER BORDE / BESTIMAGE Zabou Breitman au photocall de la soirée "Orange" sur la plage de l'hôtel Majectic lors du 72ème Fes © Denis Guignebourg / Bestimage Même les meilleurs des amis ne sont pas toujours sur la même longueur d'onde... C'est notamment le cas de Zabou Breitman qui s'est fâchée avec certains de ses proches avant le confinement. En effet, elle ne voyait pas d'un bon œil que ces derniers quittent Paris, et ce, malgré les recommandations du président de la République de ne pas se déplacer. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, elle a en effet expliqué : "J'avais tout pour quitter Paris : une voiture, un lieu à la campagne. Mais j'ai appelé ma copine toubib là-bas et je me suis rendue à l'évidence que ce n'était pas responsable : tout déplacement est contaminant. Cela m'a valu des fâcheries avec des copains qui ont préféré filer fissa !"Si Zabou Breitman vit confortablement dans son appartement du 14ème arrondissement de Paris et peut voir de sa fenêtre des enfants jouer, elle est consciente que la pandémie ne loge pas tout le monde à la même enseigne, comme elle l'a rappelé au Journal du Dimanche : "Ce confinement indispensable révèle de terribles inégalités quand certains sont SDF ou à plusieurs dans 15m2. Et pour ceux qui n'ont pas accès aux échappées belles de la poésie, des libres, de l'imaginaire, c'est vachement dur. La liberté grandit avec la culture. Tout le monde n'a pas les mêmes armes pour s'ennuyer et se désennuyer..."Zabou Breitman aide ses fans à passer le temps avec des vidéos poétiquesDepuis quelques jours, la comédienne de 60 ans partage sur son compte Instagram des vidéos poétiques où elle lit des textes de Jacques Prévert, ou encore Victor Hugo. L'occasion de lutter contre l'angoisse du confinement, comme elle l'a révélé dans un entretien accordé à Télérama : "J'ai commencé dès le 15 mars au matin. Je veux, tous les jours, diffuser une lecture de texte, que je choisis dans tous les genres. C'est ma façon de montrer que la poésie est aussi fantaisie. Ma façon d'affirmer que pour lutter contre l'angoisse du confinement, qui nous saisit tous, nous avons les ressources de l'imaginaire." Elle continuait : "Avec le confinement, je suis comme un poisson dans l'eau. Je ne suis pas désarmée. Au contraire. Je me suis demandée ce qu'il était possible d'apprendre le temps que durera cette situation." De ce fait, Zabou Breitman travaille ses lectures, apprend l'italien et écoute de la musique, tout un programme ! Exclusif - Serge Toubiana, Zabou Breitman et Daniela Elstner - Remise des prix de la 10ème édition d © Giancarlo Gorassini/BestImage Zabou Breitman lors du photocall lors de la 45ème cérémonie des César à la salle Pleyel à Paris le 2 © BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE Zabou Breitman pour "Le Diable au coeur" pose lors du 22ème Festival des créations Télévisuelles de © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Jacqueline Bisset, Zabou Breitman et Éléa Gobbé-Mévellec (Valois de diamant pour le film "Les Hirond © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Zabou Breitman arrive au dîner au Domaine de Veuze lors de la 12ème édition du festival du Film Fran © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Zabou Breitman lors de la 12ème édition du festival du Film Francophone d'Angoulême, France, le 24 a © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Zabou Breitman - People au village pour la finale hommes lors des internationaux de France de tennis © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Reginald de Guillebon, Zabou Breitman, Eléa Gobbe-Mevellec et guest - Montée des marches du film "Do © OLIVIER BORDE / BESTIMAGE Zabou Breitman au photocall de la soirée "Orange" sur la plage de l'hôtel Majectic lors du 72ème Fes © Denis Guignebourg / Bestimage
29 mars 2020

Mireille Mathieu bouleversée : cet hommage très personnel qu'elle ne peut pas honorer à cause du confinement

Un hommage impossible. Confinée, comme tous les Français, Mireille Mathieu a dû renoncer à un événement personnel et bouleversant... Dans les colonnes de La Provence, la chanteuse a expliqué avoir été obligée de rester dans son appartement situé à Neuilly-sur-Seine et ne pas avoir eu le temps de descendre à Avignon, où se trouve sa famille. A cause de l'épidémie de coronavirus, les plans de Mireille Mathieu ont été bouleversés. "Je devais voir mon ami Pierre Cardin, qui a 97 ans. Et je devais ensuite prendre le train pour retrouver ma famille à Avignon, explique-t-elle à nos confrères. Car le 20 mars, c'était l'anniversaire de la mort de maman. Vous vous rendez compte..." C'est donc à des milliers de kilomètres que Mireille Mathieu a rendu hommage à sa maman, décédée en 2017. Bouleversée de n'avoir pu honorer sa mémoire, la chanteuse se précipitera dans le sud de la France une fois le confinement levé : "Je descendrai à Avignon pour me recueillir sur la tombe de maman".En attendant, Mireille Mathieu essaye de s'occuper tant bien que mal. "Je fais mes vocalises, j'écoute mes enregistrements de tournée et je fais beaucoup de mots fléchés, j'adore ça. C'est enrichissant, j'apprends plein de choses. Je fais aussi du rangement chez moi, je change les objets de place... Je regarde mon jardin, je vois les oiseaux qui volent, je me dis que c'est bon signe", décrit-elle auprès de La Provence. Mireille Mathieu profite aussi de ses journées pour regarder la télévision, mais pas "les actualités, car c'est vraiment dur". Dur aussi, parce qu'elle n'a pas pu se rendre sur la tombe de sa mère, Marcelle-Sophie Mathieu. En mars 2016, la plus grande fan de la chanteuse a succombé d'une embolie pulmonaire à l'âge de 94 ans. Quelques jours plus tard, Mireille Mathieu et ses proches lui avaient rendu un ultime hommage lors d'une cérémonie religieuse en l'église Notre-Dame-de-Lourdes en Avignon.Mireille Mathieu : "Je ne peux pas parler de maman sans pleurer"Lors de l'office religieux, les Petits chanteurs à la croix de bois avaient notamment interprété Mille Colombes, une chanson de Mireille Mathieu. Dans un entretien accordé à l'AFP quelque temps avant la mort de sa mère, l'artiste se confiait sur le lien unique qu'elles avaient : "Ma maman est très heureuse de venir avec moi en tournée. Je la présente sur scène. Je dois dire, en termes de métier, que ma maman casse la baraque. Elle arrive et c'est une standing-ovation. Les fans connaissent mon histoire, mon conte de fées, et ils ont beaucoup de respect pour ma maman". A Nous Deux il y a quelques mois, Mireille Mathieu expliquait, bouleversée : "Je ne peux pas parler de maman sans pleurer... Je suis incapable de faire mon deuil, et je sais que je ne le ferai jamais". Exclusif - Mireille Mathieu - Répétitions du concert anniversaire des 130 ans de la Tour Eiffel à Pa © Giancarlo Gorassini/BestImage Exclusif - Archives - Mireille Mathieu sur le plateau de l'émission "Touche Pas à Mon Poste" (TPMP) © Jack Tribeca / Bestimage Exclusif - Mireille Mathieu - Backstage du concert anniversaire des 130 ans de la Tour Eiffel à Pari © Perusseau-Veeren / Bestimage Mireille Mathieu lors de la clôture de la 11ème édition du Festival de musique militaire Spasskaya B © ITAR TASS / BESTIMAGE Mireille Mathieu - Arrivées à l'hommage national à Charles Aznavour à l'Hôtel des Invalides à Paris. © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Mireille Mathieu dédicace son nouvel album "Mes classiques" au Furet du Nord à Lille le 14 novembre © VANSTEENKISTE STEPHANE / BESTIMAGE Un hommage impossible. Confinée, comme tous les Français, Mireille Mathieu a dû renoncer à un événement personnel et bouleversant... Dans les colonnes de La Provence, la chanteuse a expliqué avoir été obligée de rester dans son appartement situé à Neuilly-sur-Seine et ne pas avoir eu le temps de descendre à Avignon, où se trouve sa famille. A cause de l'épidémie de coronavirus, les plans de Mireille Mathieu ont été bouleversés. "Je devais voir mon ami Pierre Cardin, qui a 97 ans. Et je devais ensuite prendre le train pour retrouver ma famille à Avignon, explique-t-elle à nos confrères. Car le 20 mars, c'était l'anniversaire de la mort de maman. Vous vous rendez compte..." C'est donc à des milliers de kilomètres que Mireille Mathieu a rendu hommage à sa maman, décédée en 2017. Bouleversée de n'avoir pu honorer sa mémoire, la chanteuse se précipitera dans le sud de la France une fois le confinement levé : "Je descendrai à Avignon pour me recueillir sur la tombe de maman".En attendant, Mireille Mathieu essaye de s'occuper tant bien que mal. "Je fais mes vocalises, j'écoute mes enregistrements de tournée et je fais beaucoup de mots fléchés, j'adore ça. C'est enrichissant, j'apprends plein de choses. Je fais aussi du rangement chez moi, je change les objets de place... Je regarde mon jardin, je vois les oiseaux qui volent, je me dis que c'est bon signe", décrit-elle auprès de La Provence. Mireille Mathieu profite aussi de ses journées pour regarder la télévision, mais pas "les actualités, car c'est vraiment dur". Dur aussi, parce qu'elle n'a pas pu se rendre sur la tombe de sa mère, Marcelle-Sophie Mathieu. En mars 2016, la plus grande fan de la chanteuse a succombé d'une embolie pulmonaire à l'âge de 94 ans. Quelques jours plus tard, Mireille Mathieu et ses proches lui avaient rendu un ultime hommage lors d'une cérémonie religieuse en l'église Notre-Dame-de-Lourdes en Avignon.Mireille Mathieu : "Je ne peux pas parler de maman sans pleurer"Lors de l'office religieux, les Petits chanteurs à la croix de bois avaient notamment interprété Mille Colombes, une chanson de Mireille Mathieu. Dans un entretien accordé à l'AFP quelque temps avant la mort de sa mère, l'artiste se confiait sur le lien unique qu'elles avaient : "Ma maman est très heureuse de venir avec moi en tournée. Je la présente sur scène. Je dois dire, en termes de métier, que ma maman casse la baraque. Elle arrive et c'est une standing-ovation. Les fans connaissent mon histoire, mon conte de fées, et ils ont beaucoup de respect pour ma maman". A Nous Deux il y a quelques mois, Mireille Mathieu expliquait, bouleversée : "Je ne peux pas parler de maman sans pleurer... Je suis incapable de faire mon deuil, et je sais que je ne le ferai jamais". Exclusif - Mireille Mathieu - Répétitions du concert anniversaire des 130 ans de la Tour Eiffel à Pa © Giancarlo Gorassini/BestImage Exclusif - Archives - Mireille Mathieu sur le plateau de l'émission "Touche Pas à Mon Poste" (TPMP) © Jack Tribeca / Bestimage Exclusif - Mireille Mathieu - Backstage du concert anniversaire des 130 ans de la Tour Eiffel à Pari © Perusseau-Veeren / Bestimage Mireille Mathieu lors de la clôture de la 11ème édition du Festival de musique militaire Spasskaya B © ITAR TASS / BESTIMAGE Mireille Mathieu - Arrivées à l'hommage national à Charles Aznavour à l'Hôtel des Invalides à Paris. © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Mireille Mathieu dédicace son nouvel album "Mes classiques" au Furet du Nord à Lille le 14 novembre © VANSTEENKISTE STEPHANE / BESTIMAGE
29 mars 2020

Coronavirus : Kate Middleton et le prince William obligés de faire front seuls, sans renfort de la famille royale

La Couronne est confinée. Comme le reste de la Grande-Bretagne, Elizabeth II et les autres membres de la famille royale britannique respectent les recommandations sanitaires en pleine crise du coronavirus. Le prince Charles, positif au Covid-19, et Camilla Parker Bowles se trouvent en Ecosse tandis que Sa Majesté et le prince Philip sont en sécurité au château de Windsor. Mais dans cette période particulièrement troublée, pas question pour les Cambridge d'arrêter de travailler. Ainsi, Kate Middleton et le prince William viennent de lancer un projet qui leur tient tout particulièrement à cœur : ils ont débloqué cinq millions de livres pour la santé mentale des Britanniques, un combat important dans ce moment de grande anxiété. Ils les ont notamment invités à suivre les conseils de Public Health England en utilisant des appels vidéo pour rester en contact avec leur famille et leurs amis, en respectant leurs routines et en se concentrant sur leurs passe-temps favoris.L'intervention de Cambridge fait partie d'une initiative gouvernementale qui accordera cinq millions de livres sterling à des organisations caritatives de santé mentale pour étendre les services de soutien. "Les dernières semaines ont été angoissantes et troublantes pour tout le monde. Nous devons prendre le temps de nous soutenir mutuellement et de trouver des moyens de prendre soin de notre santé mentale", ont déclaré Kate Middleton et le prince William, engagés dans ce combat depuis de longues années. Ils ont poursuivi : "C'est formidable de voir le secteur de la santé mentale travailler avec le NHS pour aider les gens à rester au top de leur bien-être mental. En nous ressaisissant et en prenant des mesures simples chaque jour, nous pouvons tous être mieux préparés aux temps à venir". Parallèlement, la ministre de la Santé mentale, remise du Covid-19, a pris la parole. William et Kate, fiers "de rendre visite au personnel""Quand j'ai découvert que j'avais contracté le coronavirus, je me sentais anxieuse et effrayée, a expliqué Nadine Dorries. Pour ceux qui souffrent déjà d'anxiété ou d'autres problèmes de santé mentale, cela peut présenter des défis nouveaux et difficiles. Je sais à quel point il est important que les gens bénéficient d'un soutien pour prendre soin de leur santé mentale et ces conseils seront d'une grande valeur." C'est donc sur les épaules de Kate Middleton et du prince William que reposent actuellement les actions et engagements des membres de la famille royale britannique. Le 20 mars dernier d'ailleurs, le couple était en déplacement dans un centre d'appels à Londres, au plus près de la crise du coronavirus. "Catherine et moi étions fiers de rendre visite au personnel travaillant au NHS 111, de transmettre nos remerciements personnels, ainsi que ceux de ma grand-mère et de mon père, à ces gens qui travaillent 24 heures sur 24 pour fournir des soins et des conseils à ceux qui en ont le plus besoin", a réagi le prince William. Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, en visite © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Kate Middleton, duchesse de Cambridge - La famille royale d' © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge - Visite d © Agence / Bestimage Le prince William et Catherine Kate Middleton lors d'un événement au restaurant Tribeton à Galway, I © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine Kate Middleton, duchesse de Cambridge, lors d'u © Backgrid USA / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, se renden © Agence / Bestimage La Couronne est confinée. Comme le reste de la Grande-Bretagne, Elizabeth II et les autres membres de la famille royale britannique respectent les recommandations sanitaires en pleine crise du coronavirus. Le prince Charles, positif au Covid-19, et Camilla Parker Bowles se trouvent en Ecosse tandis que Sa Majesté et le prince Philip sont en sécurité au château de Windsor. Mais dans cette période particulièrement troublée, pas question pour les Cambridge d'arrêter de travailler. Ainsi, Kate Middleton et le prince William viennent de lancer un projet qui leur tient tout particulièrement à cœur : ils ont débloqué cinq millions de livres pour la santé mentale des Britanniques, un combat important dans ce moment de grande anxiété. Ils les ont notamment invités à suivre les conseils de Public Health England en utilisant des appels vidéo pour rester en contact avec leur famille et leurs amis, en respectant leurs routines et en se concentrant sur leurs passe-temps favoris.L'intervention de Cambridge fait partie d'une initiative gouvernementale qui accordera cinq millions de livres sterling à des organisations caritatives de santé mentale pour étendre les services de soutien. "Les dernières semaines ont été angoissantes et troublantes pour tout le monde. Nous devons prendre le temps de nous soutenir mutuellement et de trouver des moyens de prendre soin de notre santé mentale", ont déclaré Kate Middleton et le prince William, engagés dans ce combat depuis de longues années. Ils ont poursuivi : "C'est formidable de voir le secteur de la santé mentale travailler avec le NHS pour aider les gens à rester au top de leur bien-être mental. En nous ressaisissant et en prenant des mesures simples chaque jour, nous pouvons tous être mieux préparés aux temps à venir". Parallèlement, la ministre de la Santé mentale, remise du Covid-19, a pris la parole. William et Kate, fiers "de rendre visite au personnel""Quand j'ai découvert que j'avais contracté le coronavirus, je me sentais anxieuse et effrayée, a expliqué Nadine Dorries. Pour ceux qui souffrent déjà d'anxiété ou d'autres problèmes de santé mentale, cela peut présenter des défis nouveaux et difficiles. Je sais à quel point il est important que les gens bénéficient d'un soutien pour prendre soin de leur santé mentale et ces conseils seront d'une grande valeur." C'est donc sur les épaules de Kate Middleton et du prince William que reposent actuellement les actions et engagements des membres de la famille royale britannique. Le 20 mars dernier d'ailleurs, le couple était en déplacement dans un centre d'appels à Londres, au plus près de la crise du coronavirus. "Catherine et moi étions fiers de rendre visite au personnel travaillant au NHS 111, de transmettre nos remerciements personnels, ainsi que ceux de ma grand-mère et de mon père, à ces gens qui travaillent 24 heures sur 24 pour fournir des soins et des conseils à ceux qui en ont le plus besoin", a réagi le prince William. Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, en visite © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Kate Middleton, duchesse de Cambridge - La famille royale d' © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge - Visite d © Agence / Bestimage Le prince William et Catherine Kate Middleton lors d'un événement au restaurant Tribeton à Galway, I © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine Kate Middleton, duchesse de Cambridge, lors d'u © Backgrid USA / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, se renden © Agence / Bestimage
29 mars 2020

Patrick Devedjian "stabilisé" : ce terrible dernier tweet envoyé par l'ex-ministre deux jours avant sa mort

Une maladie imprévisible. Dans la nuit du 28 au dimanche 29 mars, l'ancien ministre Patrick Devedjian a rendu son dernier souffle. Il y a quelques jours, il avait été hospitalisé après avoir contracté le Covid-19. "Patrick Devedjian, ancien Ministre, Président du Département des Hauts-de-Seine, hospitalisé après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19, est décédé dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars", a annoncé le conseil départemental. Jeudi 26 mars dernier, c'est par le biais d'un tweet qu'il annonçait lui-même être entré à l'hôpital. Dans son dernier message, publié deux jours avant sa mort, Patrick Devedjian se voulait rassurant. "Je suis touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants", écrivait l'homme politique de 75 ans.Patrick Devedjian se disait alors "fatigué mais stabilisé grâce à eux" et assurait qu'il remontait "la pente" et tenait alors à leur adresser "un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades". Un terrible dernier message qui ne laissait pas présager la triste disparition d'une figure politique de la droite. Député des Hauts-de-Seine, maire de la ville d'Anthony, conseiller départemental puis Président du Conseil départemental, Patrick Devedjian a été porte-parole du RPR pendant deux ans puis Secrétaire général de l'UMP à la fin des années 2000. Il a ensuite rejoint les gouvernements de Jacques Chirac puis de Nicolas Sarkozy en tant que ministre délégué en charge des libertés locales puis ministre délégué à l'Industrie et enfin, ministre auprès du Premier ministre chargé du Plan de relance jusqu'en 2010. Depuis l'annonce de sa mort du coronavirus, la classe politique lui a rendu de nombreux hommages.Je suis touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants. Fatigué mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades.— Patrick Devedjian (@DevedjianP) March 26, 2020 Patrick Devedjian, un "républicain engagé, esprit libre""J'apprends avec tristesse la disparition de mon ami Patrick Devedjian des suites du #Covid_19. Hommage à ce gaulliste engagé, courageux qui fut un grand ministre et un grand maire dévoué à sa ville d'Antony avec lequel j'ai partagé de nombreux combats aux côtés de Nicolas Sarkozy", a réagi Christian Estrosi, lui-même touché par le coronavirus. "Grande tristesse d'apprendre la mort de Patrick Devedjian. Homme courageux et totalement dévoué à sa ville d'Antony et aux Hauts-de-Seine. Condoléances à sa famille et à ses équipes", a écrit Gérard Larcher sur Twitter. Quant à Richard Ferrand il a salué sa mémoire : "Grande émotion à l'annonce du décès de Patrick Devedjian, ancien ministre, Président des Hauts de Seine, républicain engagé, esprit libre. Mes sincères condoléances à ses proches et à sa famille". Il laisse derrière lui son épouse depuis 1969, Sophie Vanbremeersch, leurs quatre fils, Thomas, François, Arthur et Basile et ses dix petits-enfants. Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Stephane Lemouton / Bestimage Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Pierre Perusseau / Bestimage Portrait de Patrick Devedjian 2013 © JLPPA / Bestimage Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © ALAIN GUIZARD / BESTIMAGE Patrick Devedjian - 1er Global P+sitive Forum à La Seine Musicale Le 01 Septembre 2017 © Guirec Coa © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Stephane Lemouton / Bestimage Une maladie imprévisible. Dans la nuit du 28 au dimanche 29 mars, l'ancien ministre Patrick Devedjian a rendu son dernier souffle. Il y a quelques jours, il avait été hospitalisé après avoir contracté le Covid-19. "Patrick Devedjian, ancien Ministre, Président du Département des Hauts-de-Seine, hospitalisé après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19, est décédé dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars", a annoncé le conseil départemental. Jeudi 26 mars dernier, c'est par le biais d'un tweet qu'il annonçait lui-même être entré à l'hôpital. Dans son dernier message, publié deux jours avant sa mort, Patrick Devedjian se voulait rassurant. "Je suis touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants", écrivait l'homme politique de 75 ans.Patrick Devedjian se disait alors "fatigué mais stabilisé grâce à eux" et assurait qu'il remontait "la pente" et tenait alors à leur adresser "un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades". Un terrible dernier message qui ne laissait pas présager la triste disparition d'une figure politique de la droite. Député des Hauts-de-Seine, maire de la ville d'Anthony, conseiller départemental puis Président du Conseil départemental, Patrick Devedjian a été porte-parole du RPR pendant deux ans puis Secrétaire général de l'UMP à la fin des années 2000. Il a ensuite rejoint les gouvernements de Jacques Chirac puis de Nicolas Sarkozy en tant que ministre délégué en charge des libertés locales puis ministre délégué à l'Industrie et enfin, ministre auprès du Premier ministre chargé du Plan de relance jusqu'en 2010. Depuis l'annonce de sa mort du coronavirus, la classe politique lui a rendu de nombreux hommages.Je suis touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants. Fatigué mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades.— Patrick Devedjian (@DevedjianP) March 26, 2020 Patrick Devedjian, un "républicain engagé, esprit libre""J'apprends avec tristesse la disparition de mon ami Patrick Devedjian des suites du #Covid_19. Hommage à ce gaulliste engagé, courageux qui fut un grand ministre et un grand maire dévoué à sa ville d'Antony avec lequel j'ai partagé de nombreux combats aux côtés de Nicolas Sarkozy", a réagi Christian Estrosi, lui-même touché par le coronavirus. "Grande tristesse d'apprendre la mort de Patrick Devedjian. Homme courageux et totalement dévoué à sa ville d'Antony et aux Hauts-de-Seine. Condoléances à sa famille et à ses équipes", a écrit Gérard Larcher sur Twitter. Quant à Richard Ferrand il a salué sa mémoire : "Grande émotion à l'annonce du décès de Patrick Devedjian, ancien ministre, Président des Hauts de Seine, républicain engagé, esprit libre. Mes sincères condoléances à ses proches et à sa famille". Il laisse derrière lui son épouse depuis 1969, Sophie Vanbremeersch, leurs quatre fils, Thomas, François, Arthur et Basile et ses dix petits-enfants. Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Stephane Lemouton / Bestimage Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Pierre Perusseau / Bestimage Portrait de Patrick Devedjian 2013 © JLPPA / Bestimage Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © ALAIN GUIZARD / BESTIMAGE Patrick Devedjian - 1er Global P+sitive Forum à La Seine Musicale Le 01 Septembre 2017 © Guirec Coa © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Stephane Lemouton / Bestimage
29 mars 2020

Patrick Devedjian : qui est sa femme Sophie ?

"Pour ne pas divorcer, elle a décidé de s'intéresser à la politique !" avait déclaré Patrick Devedjian. Il semblerait que cela ait fonctionné, étant donné que l'ancien ministre a été marié pendant cinquante ans à Sophie Devedjian. Née Vanbremeersch, la fille du général Claude Vanbremeersch avait en effet épousé l'homme politique le 26 juillet 1969 après l'avoir rencontré en 1966 lors d'un meeting de Jean Lecanuet. Ensemble, le couple avait eu quatre enfants, Thomas, François, Arthur et Basile et était grands-parents à dix reprises. À 72 ans, Sophie Devedjian a également une belle carrière professionnelle derrière elle.Diplômée de Sciences Po et titulaire d'un DEA d'études politiques, l'épouse de l'ancien ministre chargé de la Mise en œuvre du plan de relance a été Première adjointe au maire chargé de l'Urbanisme et de la Cohésion sociale à la mairie d'Antony de mars 2008 à mars 2014. Conseillère municipale de la ville, Françoise Colmez révélait d'ailleurs : "Courtoise, attentive, efficace, elle passe très bien auprès des habitants. C'est le meilleur agent électoral de son mari !" De son côté, le sénateur des Hauts-de-Seine, Roger Karoutchi assurait : "Elle joue un rôle éminent. Elle connaît à fond tous les dossiers." Depuis, elle était collaboratrice parlementaire et était toujours au bras de son mari lors de ses sorties officielles.Patrick Devedjian est décédé du coronavirus à 75 ansJeudi 26 mars 2020, le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine révélait sur son compte Twitter avoir été testé positif au coronavirus : "Je suis touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants. Fatigué, mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades." Hélas, Patrick Devedjian aura succombé au virus le dimanche 29 mars 2020. Dans un communiqué, on peut ainsi lire que "les élus et le personnel du Département adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille." Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © VEEREN / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Guillaume Gaffiot/Bestimage Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © VEEREN / BESTIMAGE "Pour ne pas divorcer, elle a décidé de s'intéresser à la politique !" avait déclaré Patrick Devedjian. Il semblerait que cela ait fonctionné, étant donné que l'ancien ministre a été marié pendant cinquante ans à Sophie Devedjian. Née Vanbremeersch, la fille du général Claude Vanbremeersch avait en effet épousé l'homme politique le 26 juillet 1969 après l'avoir rencontré en 1966 lors d'un meeting de Jean Lecanuet. Ensemble, le couple avait eu quatre enfants, Thomas, François, Arthur et Basile et était grands-parents à dix reprises. À 72 ans, Sophie Devedjian a également une belle carrière professionnelle derrière elle.Diplômée de Sciences Po et titulaire d'un DEA d'études politiques, l'épouse de l'ancien ministre chargé de la Mise en œuvre du plan de relance a été Première adjointe au maire chargé de l'Urbanisme et de la Cohésion sociale à la mairie d'Antony de mars 2008 à mars 2014. Conseillère municipale de la ville, Françoise Colmez révélait d'ailleurs : "Courtoise, attentive, efficace, elle passe très bien auprès des habitants. C'est le meilleur agent électoral de son mari !" De son côté, le sénateur des Hauts-de-Seine, Roger Karoutchi assurait : "Elle joue un rôle éminent. Elle connaît à fond tous les dossiers." Depuis, elle était collaboratrice parlementaire et était toujours au bras de son mari lors de ses sorties officielles.Patrick Devedjian est décédé du coronavirus à 75 ansJeudi 26 mars 2020, le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine révélait sur son compte Twitter avoir été testé positif au coronavirus : "Je suis touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants. Fatigué, mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades." Hélas, Patrick Devedjian aura succombé au virus le dimanche 29 mars 2020. Dans un communiqué, on peut ainsi lire que "les élus et le personnel du Département adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille." Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © VEEREN / BESTIMAGE Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © Guillaume Gaffiot/Bestimage Info du 29 mars 2020 ( Décès de l'ex ministre et président des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian des © VEEREN / BESTIMAGE
29 mars 2020

Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux

Le coronavirus à bousculer les plannings de tout le monde, y compris ceux des stars ! Depuis la sortie du film 'Falling Inn Love' disponible sur Netflix, où elle interprétait la pétillante Gabriela Diaz, Christina Milian n'a pas pu rejoindre les plateaux de tournage. De son côté, Matt Pokora annonçait il y a quelques semaines avec regret que sa tournée était reportée avant d'ajouter plus tard qu'il était tout de même heureux d'avoir réussi à n'annuler aucune date. S'il ne travaille pas, le couple peut alors profiter de repos bien mérité à la maison avec Violet et Isaiah.Et si le confinement peut-être pénible pour certains, la comédienne de 38 ans a tenu à rappeler les bons côtés que cela pouvait avoir ! En partageant un cliché complice avec Matt Pokora, Christina Milian a écrit en légende : "D'un côté plus positif de tout cela... Faire des bêtises, faire des TikTok, cuisiner, faire des FaceTime avec des amis, regarder Netflix et se détendre, manger, faire de l'exercice, et puis manger encore... Ce n'est pas si mal du tout. Tirons le meilleur parti de cette cause, qui sait ce que demain peut apporter... Je vous envoie de l'amour." Matt Pokora et Christina Milian ne manquent pas d'idées pour s'amuserDepuis le début de la quarantaine, les parents du petit Isaiah partagent de nombreuses vidéos humoristiques sur leurs réseaux sociaux. Jeudi 19 mars 2020, Christina Milian amusait les internautes en reproduisant un TikTok où on pouvait la voir donner une petite gifle à son amoureux. Et pendant que Matt Pokora se teint les cheveux en rose, la jeune maman profitait également du confinement pour faire du sport. Il y a quelques jours, c'est autour d'une partie de Scrabble que le couple s'affrontait. Matt Pokora se félicitait : "Je suis Français et on est en train de jouer à la version anglaise du Scrabble. Je viens juste de marquer 40 points avec le mot Detox. Merci au revoir." Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Le coronavirus à bousculer les plannings de tout le monde, y compris ceux des stars ! Depuis la sortie du film 'Falling Inn Love' disponible sur Netflix, où elle interprétait la pétillante Gabriela Diaz, Christina Milian n'a pas pu rejoindre les plateaux de tournage. De son côté, Matt Pokora annonçait il y a quelques semaines avec regret que sa tournée était reportée avant d'ajouter plus tard qu'il était tout de même heureux d'avoir réussi à n'annuler aucune date. S'il ne travaille pas, le couple peut alors profiter de repos bien mérité à la maison avec Violet et Isaiah.Et si le confinement peut-être pénible pour certains, la comédienne de 38 ans a tenu à rappeler les bons côtés que cela pouvait avoir ! En partageant un cliché complice avec Matt Pokora, Christina Milian a écrit en légende : "D'un côté plus positif de tout cela... Faire des bêtises, faire des TikTok, cuisiner, faire des FaceTime avec des amis, regarder Netflix et se détendre, manger, faire de l'exercice, et puis manger encore... Ce n'est pas si mal du tout. Tirons le meilleur parti de cette cause, qui sait ce que demain peut apporter... Je vous envoie de l'amour." Matt Pokora et Christina Milian ne manquent pas d'idées pour s'amuserDepuis le début de la quarantaine, les parents du petit Isaiah partagent de nombreuses vidéos humoristiques sur leurs réseaux sociaux. Jeudi 19 mars 2020, Christina Milian amusait les internautes en reproduisant un TikTok où on pouvait la voir donner une petite gifle à son amoureux. Et pendant que Matt Pokora se teint les cheveux en rose, la jeune maman profitait également du confinement pour faire du sport. Il y a quelques jours, c'est autour d'une partie de Scrabble que le couple s'affrontait. Matt Pokora se félicitait : "Je suis Français et on est en train de jouer à la version anglaise du Scrabble. Je viens juste de marquer 40 points avec le mot Detox. Merci au revoir." Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram Christina Milian et Matt Pokora confinés : ils partagent leur quotidien avec une nouvelle photo d'amoureux © Instagram
29 mars 2020

Patrick Devedjian, ex-ministre de Nicolas Sarkozy, est mort du Covid-19

C'est une figure politique qui s'en est allée. Dimanche 29 mars, le Conseil général des Hauts-de-Seine a annoncé la mort de Patrick Devedjian dans la nuit. "Les élus et le personnel du Département adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille", peut-on lire sur le communiqué. Ancien ministre de Nicolas Sarkozy et président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, il avait annoncé il y a quelques jours être contaminé par le coronavirus et être hospitalisé. "Je suis touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants, écrivait l'homme politique de 75 ans sur son compte Twitter. Fatigué mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades."Homme politique depuis de longues années, Patrick Devedjian a occupé plusieurs postes à responsabilités durant sa carrière. D'abord député dans les Hauts-de-Seine, il a également été maire de la ville d'Anthony, conseiller départemental puis Président du Conseil départemental en 2007. Au niveau national, il a été porte-parole du RPR pendant deux ans puis Secrétaire général de l'UMP à la fin des années 2000. Au gouvernement, Patrick Devedjian a exercé plusieurs fonctions : ministre délégué en charge des libertés locales pendant deux ans puis ministre délégué à l'Industrie et ministre auprès du Premier ministre chargé du Plan de relance jusqu'en 2010. Parallèlement, l'homme politique a également été administrateur du musée du Louvre et a participé à la création de la Seine Musicale. Il laisse derrière lui son épouse depuis 1969, Sophie Vanbremeersch, leurs quatre fils, Thomas, François, Arthur et Basile et ses dix petits-enfants.Les hommages à un "homme courageux et totalement dévoué"Dès l'annonce de son décès, les hommages du monde politique se sont multipliés. "Patrick Devedjian, des convictions, de la culture, de l'empathie, du caractère, du talent,... un Ministre qui a fait honneur à la fonction. L'un des meilleurs. Profonde Tristesse. Condoléances à son épouse et à sa famille", a notamment réagi Jean-Pierre Raffarin. "Grande tristesse d'apprendre la mort de Patrick Devedjian. Homme courageux et totalement dévoué à sa ville d'Antony et aux Hauts-de-Seine. Condoléances à sa famille et à ses équipes", a écrit Gérard Larcher sur Twitter avant que Manuel Valls ne partage aussi sa tristesse : "Une autre bien triste nouvelle... j'aimais bien Patrick Devedjian... son franc-parler, son humour, son ancrage local. Il était affectueux et d'une grande culture. À sa famille et à ses proches toutes mes condoléances".Patrick Devedjian, des convictions, de la culture, de l’empathie, du caractère, du talent,... un Ministre qui a fait honneur à la fonction. L’un des meilleurs. Profonde Tristesse. Condoléances à son épouse et à sa famille.— Jean-Pierre Raffarin (@jpraffarin) March 29, 2020 Grande tristesse d’apprendre la mort de Patrick Devedjian. Homme courageux et totalement devoué à sa ville d’Antony et aux Hauts-de-Seime. Condoléances à sa famille et à ses équipes.— Gérard Larcher (@gerard_larcher) March 29, 2020 Une autre bien triste nouvelle ...j’ aimais bien Patrick Devedjian..son franc parler, son humour, son ancrage local. Il était affectueux et d’ une grande culture. À sa famille et à ses proches toutes mes condoléances. https://t.co/jBWkxwVud7— Manuel Valls (@manuelvalls) March 29, 2020 Patrick Devedjian - Déjeuner avec les présidents des conseils départementaux à l'occasion du Grand D © Stephane Lemouton / Bestimage Patrick Devedjian - Arrivées à l'hommage national à Charles Aznavour à l'Hôtel des Invalides à Paris © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Patrick Devedjian - 1er Global P+sitive Forum à La Seine Musicale Le 01 Septembre 2017 © Guirec Coa © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Patrick Devedjian sortant de la réunion du bureau politique du parti Les Républicains au siège du pa © Pierre Perusseau / Bestimage Le candidat aux primaires du parti Les Républicains Alain Juppé visite accompagné de Gérard Mestrall © Stephane Lemouton / Bestimage Patrick Devedjian - Les candidats à l'élection présidentielle 2017 reçus par l'Assemblée des départe © Stephane Lemouton / Bestimage C'est une figure politique qui s'en est allée. Dimanche 29 mars, le Conseil général des Hauts-de-Seine a annoncé la mort de Patrick Devedjian dans la nuit. "Les élus et le personnel du Département adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille", peut-on lire sur le communiqué. Ancien ministre de Nicolas Sarkozy et président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, il avait annoncé il y a quelques jours être contaminé par le coronavirus et être hospitalisé. "Je suis touché par l'épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants, écrivait l'homme politique de 75 ans sur son compte Twitter. Fatigué mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades."Homme politique depuis de longues années, Patrick Devedjian a occupé plusieurs postes à responsabilités durant sa carrière. D'abord député dans les Hauts-de-Seine, il a également été maire de la ville d'Anthony, conseiller départemental puis Président du Conseil départemental en 2007. Au niveau national, il a été porte-parole du RPR pendant deux ans puis Secrétaire général de l'UMP à la fin des années 2000. Au gouvernement, Patrick Devedjian a exercé plusieurs fonctions : ministre délégué en charge des libertés locales pendant deux ans puis ministre délégué à l'Industrie et ministre auprès du Premier ministre chargé du Plan de relance jusqu'en 2010. Parallèlement, l'homme politique a également été administrateur du musée du Louvre et a participé à la création de la Seine Musicale. Il laisse derrière lui son épouse depuis 1969, Sophie Vanbremeersch, leurs quatre fils, Thomas, François, Arthur et Basile et ses dix petits-enfants.Les hommages à un "homme courageux et totalement dévoué"Dès l'annonce de son décès, les hommages du monde politique se sont multipliés. "Patrick Devedjian, des convictions, de la culture, de l'empathie, du caractère, du talent,... un Ministre qui a fait honneur à la fonction. L'un des meilleurs. Profonde Tristesse. Condoléances à son épouse et à sa famille", a notamment réagi Jean-Pierre Raffarin. "Grande tristesse d'apprendre la mort de Patrick Devedjian. Homme courageux et totalement dévoué à sa ville d'Antony et aux Hauts-de-Seine. Condoléances à sa famille et à ses équipes", a écrit Gérard Larcher sur Twitter avant que Manuel Valls ne partage aussi sa tristesse : "Une autre bien triste nouvelle... j'aimais bien Patrick Devedjian... son franc-parler, son humour, son ancrage local. Il était affectueux et d'une grande culture. À sa famille et à ses proches toutes mes condoléances".Patrick Devedjian, des convictions, de la culture, de l’empathie, du caractère, du talent,... un Ministre qui a fait honneur à la fonction. L’un des meilleurs. Profonde Tristesse. Condoléances à son épouse et à sa famille.— Jean-Pierre Raffarin (@jpraffarin) March 29, 2020 Grande tristesse d’apprendre la mort de Patrick Devedjian. Homme courageux et totalement devoué à sa ville d’Antony et aux Hauts-de-Seime. Condoléances à sa famille et à ses équipes.— Gérard Larcher (@gerard_larcher) March 29, 2020 Une autre bien triste nouvelle ...j’ aimais bien Patrick Devedjian..son franc parler, son humour, son ancrage local. Il était affectueux et d’ une grande culture. À sa famille et à ses proches toutes mes condoléances. https://t.co/jBWkxwVud7— Manuel Valls (@manuelvalls) March 29, 2020 Patrick Devedjian - Déjeuner avec les présidents des conseils départementaux à l'occasion du Grand D © Stephane Lemouton / Bestimage Patrick Devedjian - Arrivées à l'hommage national à Charles Aznavour à l'Hôtel des Invalides à Paris © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Patrick Devedjian - 1er Global P+sitive Forum à La Seine Musicale Le 01 Septembre 2017 © Guirec Coa © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Patrick Devedjian sortant de la réunion du bureau politique du parti Les Républicains au siège du pa © Pierre Perusseau / Bestimage Le candidat aux primaires du parti Les Républicains Alain Juppé visite accompagné de Gérard Mestrall © Stephane Lemouton / Bestimage Patrick Devedjian - Les candidats à l'élection présidentielle 2017 reçus par l'Assemblée des départe © Stephane Lemouton / Bestimage
29 mars 2020

Robbie Williams : les bouleversantes images de ses retrouvailles avec ses enfants après trois semaines de confinement

Les trois semaines les plus longues de la vie de Robbie Williams. A cause de l'épidémie de coronavirus qui paralyse le monde entier, le chanteur a dû vivre loin de sa famille pour 21 jours. Mais samedi 28 mars, il a enfin pu retrouver les siens. Sur son compte Instagram, son épouse a partagé une adorable et bouleversante des retrouvailles de l'interprète de Feel et deux de ses enfants, Theodora, sept ans, et Charlton, cinq ans. "Papa", ont hurlé les bouts de chou en voyant arriver au loin Robbie William. Très heureux de pouvoir le retrouver, les deux bambins vêtus tout de jaune ont couru dans sa direction avant de lui faire un énorme câlin. Après la douce réunion, Ayda Field Williams a expliqué que son mari avait été placé en quarantaine loin d'eux, après son retour d'un voyage en Australie. "Après trois semaines... REUNIS ! Tellement heureuse d'avoir papa à la maison après des quarantaines séparées", a-t-elle commenté.Le couple a ensuite plaisanté en disant que Gwen, la ''mère co-dépendante'' d'Ayda Field Williams, essayait de s'impliquer dans leur moment romantique, tandis que Robbie Williams l'a ramenée à l'intérieur. "Nous suivons une distanciation sociale en ce moment, beaucoup de gens ont demandé ce qu'est la distanciation sociale et je l'ai recherchée..., a continué l'actrice. Et c'est simplement rester loin des bars, des restaurants et des clubs et de votre propre mari s'il est allé en Australie dans un avion et dans un aéroport." Robbie Williams a ensuite tenu à rassurer ses fans : "La bonne nouvelle, c'est que je ne me sens pas trop mal, on m'a dit que si vous pouvez retenir votre souffle pendant dix secondes et ne pas tousser, ça allait". Bien qu'Ayda Field Williams ait ensuite accepté de le retrouver dans le jardin, elle a insisté pour qu'il ne traverse pas la maison. Une famille heureuseEn quarantaine loin de sa famille, Robbie Williams a mis son isolement à profit. Comme de nombreuses personnalités, le chanteur a lui aussi divertit ses fans sur les réseaux sociaux en leur proposant, notamment, des sessions de musique où il a repris des tubes. Mais rien de tel que de pouvoir retrouver sa famille. À l'occasion de la dernière Saint-Valentin, le couple a annoncé une étonnante et heureuse nouvelle : ils sont devenus parents une quatrième fois. Sur Instagram, Ayda Field Williams avait partagé un cliché des pieds de leurs bambins : "En ce jour de la Saint Valentin, nous voulions célébrer l'amour de la plus belle des manières". La naissance, par mère porteuse, du petit Beau Benedict Enthoven Williams a donc ravi ses parents et ses frères et sœurs : Theodora (7 ans), Charlton (5 ans) et Colette (1 an). Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams et Lous and The Yakuza (Marie Pierra), stars de la finale de l'émission "X-Factor" e © PacificPressAgency / Bestimage Robbie Williams - Les célébrités assistent au gala 'Herz fuer Kinder' à Berlin, le 7 décembre 2019. © Backgrid UK/ Bestimage Robbie Williams photographié à la sortie des studios de la BBC avec une nouvelle coupe de cheveux à © Backgrid UK/ Bestimage Les trois semaines les plus longues de la vie de Robbie Williams. A cause de l'épidémie de coronavirus qui paralyse le monde entier, le chanteur a dû vivre loin de sa famille pour 21 jours. Mais samedi 28 mars, il a enfin pu retrouver les siens. Sur son compte Instagram, son épouse a partagé une adorable et bouleversante des retrouvailles de l'interprète de Feel et deux de ses enfants, Theodora, sept ans, et Charlton, cinq ans. "Papa", ont hurlé les bouts de chou en voyant arriver au loin Robbie William. Très heureux de pouvoir le retrouver, les deux bambins vêtus tout de jaune ont couru dans sa direction avant de lui faire un énorme câlin. Après la douce réunion, Ayda Field Williams a expliqué que son mari avait été placé en quarantaine loin d'eux, après son retour d'un voyage en Australie. "Après trois semaines... REUNIS ! Tellement heureuse d'avoir papa à la maison après des quarantaines séparées", a-t-elle commenté.Le couple a ensuite plaisanté en disant que Gwen, la ''mère co-dépendante'' d'Ayda Field Williams, essayait de s'impliquer dans leur moment romantique, tandis que Robbie Williams l'a ramenée à l'intérieur. "Nous suivons une distanciation sociale en ce moment, beaucoup de gens ont demandé ce qu'est la distanciation sociale et je l'ai recherchée..., a continué l'actrice. Et c'est simplement rester loin des bars, des restaurants et des clubs et de votre propre mari s'il est allé en Australie dans un avion et dans un aéroport." Robbie Williams a ensuite tenu à rassurer ses fans : "La bonne nouvelle, c'est que je ne me sens pas trop mal, on m'a dit que si vous pouvez retenir votre souffle pendant dix secondes et ne pas tousser, ça allait". Bien qu'Ayda Field Williams ait ensuite accepté de le retrouver dans le jardin, elle a insisté pour qu'il ne traverse pas la maison. Une famille heureuseEn quarantaine loin de sa famille, Robbie Williams a mis son isolement à profit. Comme de nombreuses personnalités, le chanteur a lui aussi divertit ses fans sur les réseaux sociaux en leur proposant, notamment, des sessions de musique où il a repris des tubes. Mais rien de tel que de pouvoir retrouver sa famille. À l'occasion de la dernière Saint-Valentin, le couple a annoncé une étonnante et heureuse nouvelle : ils sont devenus parents une quatrième fois. Sur Instagram, Ayda Field Williams avait partagé un cliché des pieds de leurs bambins : "En ce jour de la Saint Valentin, nous voulions célébrer l'amour de la plus belle des manières". La naissance, par mère porteuse, du petit Beau Benedict Enthoven Williams a donc ravi ses parents et ses frères et sœurs : Theodora (7 ans), Charlton (5 ans) et Colette (1 an). Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams retrouve ses enfants © Instagram Robbie Williams et Lous and The Yakuza (Marie Pierra), stars de la finale de l'émission "X-Factor" e © PacificPressAgency / Bestimage Robbie Williams - Les célébrités assistent au gala 'Herz fuer Kinder' à Berlin, le 7 décembre 2019. © Backgrid UK/ Bestimage Robbie Williams photographié à la sortie des studios de la BBC avec une nouvelle coupe de cheveux à © Backgrid UK/ Bestimage
29 mars 2020

Philippe Etchebest : cette terrible expérience du confinement qu'il a vécu avec sa femme il y a 15 ans

Comme un air de déjà vu pour Philippe Etchebest ? Depuis deux semaines désormais, les Français sont priés de rester chez eux pour éviter la propagation du coronavirus. Si lors de son allocution télévisée Emmanuel Macron n'a pas parlé de confinement, il a demandé aux citoyens de limiter leurs déplacements seulement quand cela est nécessaire. Une situation qui n'est par ailleurs pas tout à fait nouvelle pour Philippe Etchebest, qui il y a quelques années, a dû lui aussi rester en confinement, au Mexique."Il se trouve qu'avec ma femme, on a connu une expérience un peu similaire il y a quinze ans, lorsque nous sommes partis adopter notre fils au Mexique, confie ainsi le juré de Top Chef dans une interview accordée à Télé Star, en kiosque lundi 30 mars. Nous nous sommes retrouvés pendant sept semaines coincés dans une chambre d'hôtel de quinze mètres carrés dans un pays qu'on ne connaissait pas avec un enfant de quinze mois". Un moment "difficile" pour Philippe Etchebest et sa femme Dominique, dont désormais ils préfèrent rire. "On se faisait même griller des saucisses sur le radiateur", lance-t-il.Philippe Etchebest pousse un coup de gueule en plein confinementSi les conditions ne sont désormais plus les mêmes, le Chef lui a décidé de profiter du confinement pour passer du temps avec sa famille. Et il est également bien décidé à suivre les règles, lui qui a poussé un énorme coup de gueule contre les gens qui se plaignent de devoir rester chez eux. "Quant à ceux qui se plaignent de devoir rester cloîtrés chez eux, je leur rappelle que certaines personnes n'ont pas de chez soi où se réfugier", avait lancé Philippe Etchebest dans une vidéo publiée sur Twitter, apportant tout de même son soutien aux corps de métier qui risquent d'être gravement touché par cette crise sanitaire. Notamment, la restauration, qui est complètement à l'arrêt depuis le début du confinement. "Cela va laisser des séquelles", avait conclu le Chef.Forcé de réagir face à cette situation#COVID19france #COVID19 #CORONAVIRUSENFRANCE #CoronavirusFrance pic.twitter.com/AIkUbPKia6— Philippe Etchebest (@Chef_Etchebest) March 16, 2020 Philippe ETCHEBEST et sa femme Dominique - Photocall - Longines Masters 3 decembre 2016 - Paris Nord © © Jean-Claude Cohen / KCS PRESSE Philippe et sa femme Dominique Etchebest avec Alain Juppé Maire de Bordeaux - Le chef Bordelais Phil © Jean-Marc Lhomer / Bestimage Exclusif - Philippe Etchebest - Soirée d'anniversaire des 30 ans de TV Magazine au Pavillon des Cham © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Exclusif - Le chef Philippe Etchebest fait le tour du salon "Exp'Hotel" à Bordeaux le 20 novembre 2 © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Exclusif - Philippe Etchebest préside le salon français de la restauration "Expotel" à Bordeaux. Il © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE VILLEPINTE, FRANCE - DECEMBER 06: Philippe Etchebest and his wife Dominique attend the Gucci Paris M © © Pierre Leroy / KCS PRESSE Comme un air de déjà vu pour Philippe Etchebest ? Depuis deux semaines désormais, les Français sont priés de rester chez eux pour éviter la propagation du coronavirus. Si lors de son allocution télévisée Emmanuel Macron n'a pas parlé de confinement, il a demandé aux citoyens de limiter leurs déplacements seulement quand cela est nécessaire. Une situation qui n'est par ailleurs pas tout à fait nouvelle pour Philippe Etchebest, qui il y a quelques années, a dû lui aussi rester en confinement, au Mexique."Il se trouve qu'avec ma femme, on a connu une expérience un peu similaire il y a quinze ans, lorsque nous sommes partis adopter notre fils au Mexique, confie ainsi le juré de Top Chef dans une interview accordée à Télé Star, en kiosque lundi 30 mars. Nous nous sommes retrouvés pendant sept semaines coincés dans une chambre d'hôtel de quinze mètres carrés dans un pays qu'on ne connaissait pas avec un enfant de quinze mois". Un moment "difficile" pour Philippe Etchebest et sa femme Dominique, dont désormais ils préfèrent rire. "On se faisait même griller des saucisses sur le radiateur", lance-t-il.Philippe Etchebest pousse un coup de gueule en plein confinementSi les conditions ne sont désormais plus les mêmes, le Chef lui a décidé de profiter du confinement pour passer du temps avec sa famille. Et il est également bien décidé à suivre les règles, lui qui a poussé un énorme coup de gueule contre les gens qui se plaignent de devoir rester chez eux. "Quant à ceux qui se plaignent de devoir rester cloîtrés chez eux, je leur rappelle que certaines personnes n'ont pas de chez soi où se réfugier", avait lancé Philippe Etchebest dans une vidéo publiée sur Twitter, apportant tout de même son soutien aux corps de métier qui risquent d'être gravement touché par cette crise sanitaire. Notamment, la restauration, qui est complètement à l'arrêt depuis le début du confinement. "Cela va laisser des séquelles", avait conclu le Chef.Forcé de réagir face à cette situation#COVID19france #COVID19 #CORONAVIRUSENFRANCE #CoronavirusFrance pic.twitter.com/AIkUbPKia6— Philippe Etchebest (@Chef_Etchebest) March 16, 2020 Philippe ETCHEBEST et sa femme Dominique - Photocall - Longines Masters 3 decembre 2016 - Paris Nord © © Jean-Claude Cohen / KCS PRESSE Philippe et sa femme Dominique Etchebest avec Alain Juppé Maire de Bordeaux - Le chef Bordelais Phil © Jean-Marc Lhomer / Bestimage Exclusif - Philippe Etchebest - Soirée d'anniversaire des 30 ans de TV Magazine au Pavillon des Cham © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Exclusif - Le chef Philippe Etchebest fait le tour du salon "Exp'Hotel" à Bordeaux le 20 novembre 2 © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Exclusif - Philippe Etchebest préside le salon français de la restauration "Expotel" à Bordeaux. Il © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE VILLEPINTE, FRANCE - DECEMBER 06: Philippe Etchebest and his wife Dominique attend the Gucci Paris M © © Pierre Leroy / KCS PRESSE
28 mars 2020

Jean-François Piège bientôt papa : sa femme Elodie est enceinte de leur deuxième enfant

Heureuse nouvelle en plein confinement. Tandis que les Français sont priés de rester chez eux pour éviter la propagation du Covid-19, Jean-François Piège nage dans le bonheur. En effet, au détour d'une interview accordée à LCI dans "Audrey & co", le chef étoilé a annoncé que sa femme Elodie Tavares Piège est enceinte de leur deuxième enfant, quatre ans après la naissance de leur fils Antoine. "Comme mon épouse est enceinte, on fait extrêmement attention", a ainsi glissé l'ancien juré de Top Chef, tandis qu'il se confiait sur son quotidien pendant le confinement. "On reste vraiment confinés chez nous pour ne faire prendre aucun risque à Elodie, et de toute façon pour éviter toute contamination", a-t-il précisé.Un quotidien néanmoins bien différent de celui que vit généralement Jean-François Piège, lui qui passe la plupart de ses journées dans ses restaurants. "C'est la première fois qu'on vit une vie de couple qu'on pourrait considérer normale parce que, en général, le soir, je travaille", a-t-il confié. Mais pour s'occuper pendant le confinement, pas question pour lui de ne pas régaler ses admirateurs. Ainsi sur Instagram, le chef étoilé s'amuse à dévoiler quelques-unes de ses recettes. Au menu, gâteau au chocolat, vinaigrette gourmande et gâteau à l'orange.Pendant le confinement, Jean-François Piège cuisine avec "le meilleur Chef du monde"Des moments en confinement que l'ami de Laeticia Hallyday passe notamment avec son fils de quatre ans, Antoine. Si le petit garçon a joué les mannequins en juillet dernier pour la marque Bonpoint, désormais, il s'est mué en petit pâtissier. "Faire des gâteaux avec le meilleur Chef du monde", a ainsi écrit Jean-François Piège en légende d'un cliché de son fils en train de préparer un gâteau comme un véritable pro. Il faut dire que le petit garçon de quatre ans a de qui tenir en matière de cuisine. "Prenez soin de vous, restez chez vous, et cuisinez", a notamment encouragé le Chef. Jean-François Piège et sa femme Elodie - Célébrités dans les tribunes des internationaux de France d © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Exclusif - Jean-François Piège lors de l'inauguration de la boutique Fusalp, boulevard Saint-Germain © RACHID BELLAK / BESTIMAGE Info - Jean-François Piège bientôt papa pour la deuxième fois - Jean-François Piège et sa femme Elod © Giancarlo Gorassini/BestImage Info - Jean-François Piège bientôt papa pour la deuxième fois - Jean-François Piège - Cérémonie de r © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Jean-Francois Piége - Photocall de lenregistrement de l'émission "On n'est pas couché" à la Villa D © Gorassini-Veeren/Bestimage Jean-François Piège - Stand Mercedes pendant la 119ème édition du Mondial de l'Automobile 2016 au Pa © RACHID BELLAK / BESTIMAGE Heureuse nouvelle en plein confinement. Tandis que les Français sont priés de rester chez eux pour éviter la propagation du Covid-19, Jean-François Piège nage dans le bonheur. En effet, au détour d'une interview accordée à LCI dans "Audrey & co", le chef étoilé a annoncé que sa femme Elodie Tavares Piège est enceinte de leur deuxième enfant, quatre ans après la naissance de leur fils Antoine. "Comme mon épouse est enceinte, on fait extrêmement attention", a ainsi glissé l'ancien juré de Top Chef, tandis qu'il se confiait sur son quotidien pendant le confinement. "On reste vraiment confinés chez nous pour ne faire prendre aucun risque à Elodie, et de toute façon pour éviter toute contamination", a-t-il précisé.Un quotidien néanmoins bien différent de celui que vit généralement Jean-François Piège, lui qui passe la plupart de ses journées dans ses restaurants. "C'est la première fois qu'on vit une vie de couple qu'on pourrait considérer normale parce que, en général, le soir, je travaille", a-t-il confié. Mais pour s'occuper pendant le confinement, pas question pour lui de ne pas régaler ses admirateurs. Ainsi sur Instagram, le chef étoilé s'amuse à dévoiler quelques-unes de ses recettes. Au menu, gâteau au chocolat, vinaigrette gourmande et gâteau à l'orange.Pendant le confinement, Jean-François Piège cuisine avec "le meilleur Chef du monde"Des moments en confinement que l'ami de Laeticia Hallyday passe notamment avec son fils de quatre ans, Antoine. Si le petit garçon a joué les mannequins en juillet dernier pour la marque Bonpoint, désormais, il s'est mué en petit pâtissier. "Faire des gâteaux avec le meilleur Chef du monde", a ainsi écrit Jean-François Piège en légende d'un cliché de son fils en train de préparer un gâteau comme un véritable pro. Il faut dire que le petit garçon de quatre ans a de qui tenir en matière de cuisine. "Prenez soin de vous, restez chez vous, et cuisinez", a notamment encouragé le Chef. Jean-François Piège et sa femme Elodie - Célébrités dans les tribunes des internationaux de France d © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Exclusif - Jean-François Piège lors de l'inauguration de la boutique Fusalp, boulevard Saint-Germain © RACHID BELLAK / BESTIMAGE Info - Jean-François Piège bientôt papa pour la deuxième fois - Jean-François Piège et sa femme Elod © Giancarlo Gorassini/BestImage Info - Jean-François Piège bientôt papa pour la deuxième fois - Jean-François Piège - Cérémonie de r © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Jean-Francois Piége - Photocall de lenregistrement de l'émission "On n'est pas couché" à la Villa D © Gorassini-Veeren/Bestimage Jean-François Piège - Stand Mercedes pendant la 119ème édition du Mondial de l'Automobile 2016 au Pa © RACHID BELLAK / BESTIMAGE
28 mars 2020

Tom Hanks de retour à Los Angeles avec sa femme Rita Wilson après avoir guéri du coronavirus

Ils sont désormais guéris ! Le 12 mars dernier, Tom Hanks révélait être la première personnalité à avoir été testée positive au Covid-19 avec son épouse Rita Wilson. C'est en Australie, alors qu'il tournait un biopic sur Elvis Presley, que l'acteur a contracté le virus, où il s'est ensuite isolé avec son épouse le temps de guérir. Et comme c'est désormais chose faite, le couple est de retour à Los Angeles. Comme le rapporte le média américain TMZ, la star de Forrest Gump est retournée aux Etats-Unis après avoir passé sa quarantaine bien loin de chez lui. Une information confirmée par le principal intéressé sur son compte Twitter.pic.twitter.com/f6wLTkz90m— Tom Hanks (@tomhanks) March 28, 2020 Néanmoins, la Californie étant en confinement total, Tom Hanks et Rita Wilson ne vont pas beaucoup changer leurs habitudes par rapport aux dernières semaines. A la seule différence qu'ils vont désormais beaucoup mieux. Déjà le 23 mars dernier, l'acteur avait donné des nouvelles de son état de santé sur Twitter. "Salut les amis. Deux semaines sont passées depuis nos premiers symptômes et nous allons mieux", avait-il assuré, ajoutant que "s'abriter" était essentiel pour limiter la propagation du coronavirus. "Cela va prendre du temps mais si nous prenons soin les uns des autres, si nous aidons là où nous le pouvons et nous réconfortons (les autres), ça aussi ça passera. On peut s'en sortir", avait-il conclu, très confiant sur la situation.Tom Hanks et Rita Wilson "pas inquiets" sur leur état de santéTout au long de leur confinement en Australie, Tom Hanks et Rita Wilson n'ont pas perdu le contact avec leurs fans, mais aussi, leurs enfants. En effet, si ces derniers n'étaient pas avec eux pour éviter de leur transmettre le virus, ils les avaient régulièrement au téléphone, comme leur fils aîné Chet Hanks. "Je viens de les avoir au téléphone, ils se portent bien. Ils ne sont même pas si malades que ça, assurait le jeune homme sur les réseaux sociaux. Ils ne s'inquiètent pas, ils ne sont pas spécialement heureux, mais ils doivent prendre les précautions sanitaires nécessaires. Je ne crois pas qu'il faille s'inquiéter pour eux. Je vous remercie pour vos mots de bon rétablissement, mais je pense que tout va bien se passer", avait-il conclu. Et en effet, Tom Hanks et Rita Wilson s'en sont plutôt bien sortis. Info - Tom Hanks naturalisé grec par le président - Tom Hanks et sa femme Rita Wilson à la première © Backgrid USA / Bestimage Tom Hanks, Rita Wilson - Photocall des arrivées de la 92ème cérémonie des Oscars 2020 au Hollywood © STARMAX / BESTIMAGE Tom Hanks et sa femme Rita Wilson - Photocall - 26ème cérémonie annuelle des "Screen Actors Guild Aw © Agence / Bestimage Tom Hanks et sa femme Rita Wilson à la première de "Mamma Mia! Here We Go Again" au cinéma Eventim A © AGENCE / BESTIMAGE Tom Hanks et sa femme Rita Wilson - Rita Wilson reçoit son étoile sur le Walk Of Fame à Hollywood, L © Backgrid USA / Bestimage Tom Hanks et sa femme Rita Wilson à la première de "Mamma Mia! Here We Go Again" au cinéma Eventim A © AGENCE / BESTIMAGE Ils sont désormais guéris ! Le 12 mars dernier, Tom Hanks révélait être la première personnalité à avoir été testée positive au Covid-19 avec son épouse Rita Wilson. C'est en Australie, alors qu'il tournait un biopic sur Elvis Presley, que l'acteur a contracté le virus, où il s'est ensuite isolé avec son épouse le temps de guérir. Et comme c'est désormais chose faite, le couple est de retour à Los Angeles. Comme le rapporte le média américain TMZ, la star de Forrest Gump est retournée aux Etats-Unis après avoir passé sa quarantaine bien loin de chez lui. Une information confirmée par le principal intéressé sur son compte Twitter.pic.twitter.com/f6wLTkz90m— Tom Hanks (@tomhanks) March 28, 2020 Néanmoins, la Californie étant en confinement total, Tom Hanks et Rita Wilson ne vont pas beaucoup changer leurs habitudes par rapport aux dernières semaines. A la seule différence qu'ils vont désormais beaucoup mieux. Déjà le 23 mars dernier, l'acteur avait donné des nouvelles de son état de santé sur Twitter. "Salut les amis. Deux semaines sont passées depuis nos premiers symptômes et nous allons mieux", avait-il assuré, ajoutant que "s'abriter" était essentiel pour limiter la propagation du coronavirus. "Cela va prendre du temps mais si nous prenons soin les uns des autres, si nous aidons là où nous le pouvons et nous réconfortons (les autres), ça aussi ça passera. On peut s'en sortir", avait-il conclu, très confiant sur la situation.Tom Hanks et Rita Wilson "pas inquiets" sur leur état de santéTout au long de leur confinement en Australie, Tom Hanks et Rita Wilson n'ont pas perdu le contact avec leurs fans, mais aussi, leurs enfants. En effet, si ces derniers n'étaient pas avec eux pour éviter de leur transmettre le virus, ils les avaient régulièrement au téléphone, comme leur fils aîné Chet Hanks. "Je viens de les avoir au téléphone, ils se portent bien. Ils ne sont même pas si malades que ça, assurait le jeune homme sur les réseaux sociaux. Ils ne s'inquiètent pas, ils ne sont pas spécialement heureux, mais ils doivent prendre les précautions sanitaires nécessaires. Je ne crois pas qu'il faille s'inquiéter pour eux. Je vous remercie pour vos mots de bon rétablissement, mais je pense que tout va bien se passer", avait-il conclu. Et en effet, Tom Hanks et Rita Wilson s'en sont plutôt bien sortis. Info - Tom Hanks naturalisé grec par le président - Tom Hanks et sa femme Rita Wilson à la première © Backgrid USA / Bestimage Tom Hanks, Rita Wilson - Photocall des arrivées de la 92ème cérémonie des Oscars 2020 au Hollywood © STARMAX / BESTIMAGE Tom Hanks et sa femme Rita Wilson - Photocall - 26ème cérémonie annuelle des "Screen Actors Guild Aw © Agence / Bestimage Tom Hanks et sa femme Rita Wilson à la première de "Mamma Mia! Here We Go Again" au cinéma Eventim A © AGENCE / BESTIMAGE Tom Hanks et sa femme Rita Wilson - Rita Wilson reçoit son étoile sur le Walk Of Fame à Hollywood, L © Backgrid USA / Bestimage Tom Hanks et sa femme Rita Wilson à la première de "Mamma Mia! Here We Go Again" au cinéma Eventim A © AGENCE / BESTIMAGE
28 mars 2020

Meghan Markle et le prince Harry : un déménagement à Los Angeles à cause des impôts ?

Après Vancouver, Meghan Markle et le prince Harry ont mis le cap sur Los Angeles. Tandis qu'ils renonceront définitivement à leurs obligations royales à partir du 31 mars prochain, le duc et la duchesse de Sussex s'apprêtent à embrasser une nouvelle vie outre-Atlantique, bien loin de la famille royale britannique. Un temps installés au Canada, le couple a décidé d'aller se confiner en Californie en pleine crise de coronavirus. Un retour aux sources pour Meghan Markle qui est née à Los Angeles, où vit également sa mère, Doria Ragland. Cependant, ce n'est pas seulement pour retrouver celle-ci que la duchesse a décidé de revenir mais peut-être bien aussi, pour une histoire... d'impôts.En effet selon The Sun, Meghan Markle et le prince Harry ont pris un jet privé avec leur fils Archie pour aller à Los Angeles, malgré la fermeture des frontières à cause du Covid-19, pour éviter de payer des impôts dans deux pays. "Initialement, Harry et Meghan voulaient être basés dans un pays du Commonwealth - le Canada - et gagner leur propre argent tout en exerçant certaines fonctions royales", précise ainsi une source au tabloïd. Un plan bien échafaudé, qui s'est avéré plus difficile à réaliser en raison de quelques détails. "On leur a dit qu'il serait difficile d'obtenir des visas de travail au Canada et parce que Meghan reste une citoyenne américaine - elle est donc imposée sur son revenu mondial - elle finirait par payer aux États-Unis et au Canada", ajoute la source.Un choix motivé également à cause de leur sécuritéUn départ vers les Etats-Unis également motivé par une question primordiale pour Meghan Markle et le prince Harry : leur sécurité. Si Justin Trudeau leur a ouvert les bras lorsqu'ils se sont installés à Vancouver, le Premier ministre canadien a assuré ne pas vouloir payer pour leur sécurité, comme la famille royale avait auparavant coutume de le faire pour eux. Notamment parce que leur nouveau statut, qui prendra effet le 31 mars prochain, ne le justifie pas. "Le gouvernement canadien a clairement indiqué qu'il ne contribuerait pas à leurs frais de sécurité. Il était donc beaucoup plus logique de vivre à Hollywood et de ne payer que les impôts américains", a précisé la source au Sun. Il n'y a donc plus de petites économies pour le couple Sussex, qui sera bientôt totalement indépendant financièrement. Info - Harry et Meghan ont déménagé en Californie - Info - Meghan Markle et le prince Harry, dernier © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, participent à une réunion sur © Agence / Bestimage Info - Harry et Meghan ont déménagé en Californie - Info - Meghan Markle et le prince Harry, dernier © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex arrivent à la cérémonie des End © Backgrid USA / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex assistent au festival de musiqu © Backgrid USA / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterr © AGENCE / BESTIMAGE Après Vancouver, Meghan Markle et le prince Harry ont mis le cap sur Los Angeles. Tandis qu'ils renonceront définitivement à leurs obligations royales à partir du 31 mars prochain, le duc et la duchesse de Sussex s'apprêtent à embrasser une nouvelle vie outre-Atlantique, bien loin de la famille royale britannique. Un temps installés au Canada, le couple a décidé d'aller se confiner en Californie en pleine crise de coronavirus. Un retour aux sources pour Meghan Markle qui est née à Los Angeles, où vit également sa mère, Doria Ragland. Cependant, ce n'est pas seulement pour retrouver celle-ci que la duchesse a décidé de revenir mais peut-être bien aussi, pour une histoire... d'impôts.En effet selon The Sun, Meghan Markle et le prince Harry ont pris un jet privé avec leur fils Archie pour aller à Los Angeles, malgré la fermeture des frontières à cause du Covid-19, pour éviter de payer des impôts dans deux pays. "Initialement, Harry et Meghan voulaient être basés dans un pays du Commonwealth - le Canada - et gagner leur propre argent tout en exerçant certaines fonctions royales", précise ainsi une source au tabloïd. Un plan bien échafaudé, qui s'est avéré plus difficile à réaliser en raison de quelques détails. "On leur a dit qu'il serait difficile d'obtenir des visas de travail au Canada et parce que Meghan reste une citoyenne américaine - elle est donc imposée sur son revenu mondial - elle finirait par payer aux États-Unis et au Canada", ajoute la source.Un choix motivé également à cause de leur sécuritéUn départ vers les Etats-Unis également motivé par une question primordiale pour Meghan Markle et le prince Harry : leur sécurité. Si Justin Trudeau leur a ouvert les bras lorsqu'ils se sont installés à Vancouver, le Premier ministre canadien a assuré ne pas vouloir payer pour leur sécurité, comme la famille royale avait auparavant coutume de le faire pour eux. Notamment parce que leur nouveau statut, qui prendra effet le 31 mars prochain, ne le justifie pas. "Le gouvernement canadien a clairement indiqué qu'il ne contribuerait pas à leurs frais de sécurité. Il était donc beaucoup plus logique de vivre à Hollywood et de ne payer que les impôts américains", a précisé la source au Sun. Il n'y a donc plus de petites économies pour le couple Sussex, qui sera bientôt totalement indépendant financièrement. Info - Harry et Meghan ont déménagé en Californie - Info - Meghan Markle et le prince Harry, dernier © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, participent à une réunion sur © Agence / Bestimage Info - Harry et Meghan ont déménagé en Californie - Info - Meghan Markle et le prince Harry, dernier © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex arrivent à la cérémonie des End © Backgrid USA / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex assistent au festival de musiqu © Backgrid USA / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterr © AGENCE / BESTIMAGE
28 mars 2020

Julie morte du coronavirus à 16 ans : des cagnottes mises en ligne pour aider sa famille

Elle est la plus jeune victime du coronavirus. Mardi 24 mars 2020, Julie, une jeune fille de 16 ans est morte des suites du virus qui frappe actuellement la France. Une tragédie pour sa famille qui n'a même eu le temps de lui dire au revoir. Seules sa mère et sa soeur ont eu le droit de la voir dix minutes avant que son corps ne soit enfermé dans son cercueil. En effet, les victimes du coronavirus doivent suivre un protocole très strict pour éviter tout risque de contamination. Alors que cette mort a été brutale, les proches de la famille de Julie ont décidé d'ouvrir des cagnottes en ligne afin de l'aider dans les démarches administratives et dans cette période terrible, comme le rapporte CNews.Sur l'une des pages de cagnottes, il y a quelques descriptions de la personnalité de Julie. "Elle était une jeune fille très sociable, marrante, bienveillante, ambitieuse et aimée de tous au lycée". Lancée vendredi 27 mars 2020, elle a déjà récolté 3 000 euros. "Faut arrêter de croire que cela ne touche que les personnes âgées. Personne n'est invincible face à ce virus mutant", a expliqué la soeur de Julie, Manon, dans les colonnes du Parisien.Julie a été victime d'une forme sévère de virusSelon le directeur général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon, qui a annoncé la mort de la jeune fille jeudi soir, Julie a été victime d'une forme sévère du virus "extrêmement rare" chez les jeunes. Elle est la première mineure à décéder du coronavirus. Une épreuve terrible pour sa mère, qui a cru, comme tout le monde, que le virus ne faisait pas de mal aux jeunes. Elle devra enterrer sa fille, dans la plus stricte intimité, lundi 30 mars 2020. Le groupe Santé CHC ouvre une semaine avant sa nouvelle clinique CHC MontLégia qui accueille de nomb © Photonews / Bestimage Elle est la plus jeune victime du coronavirus. Mardi 24 mars 2020, Julie, une jeune fille de 16 ans est morte des suites du virus qui frappe actuellement la France. Une tragédie pour sa famille qui n'a même eu le temps de lui dire au revoir. Seules sa mère et sa soeur ont eu le droit de la voir dix minutes avant que son corps ne soit enfermé dans son cercueil. En effet, les victimes du coronavirus doivent suivre un protocole très strict pour éviter tout risque de contamination. Alors que cette mort a été brutale, les proches de la famille de Julie ont décidé d'ouvrir des cagnottes en ligne afin de l'aider dans les démarches administratives et dans cette période terrible, comme le rapporte CNews.Sur l'une des pages de cagnottes, il y a quelques descriptions de la personnalité de Julie. "Elle était une jeune fille très sociable, marrante, bienveillante, ambitieuse et aimée de tous au lycée". Lancée vendredi 27 mars 2020, elle a déjà récolté 3 000 euros. "Faut arrêter de croire que cela ne touche que les personnes âgées. Personne n'est invincible face à ce virus mutant", a expliqué la soeur de Julie, Manon, dans les colonnes du Parisien.Julie a été victime d'une forme sévère de virusSelon le directeur général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon, qui a annoncé la mort de la jeune fille jeudi soir, Julie a été victime d'une forme sévère du virus "extrêmement rare" chez les jeunes. Elle est la première mineure à décéder du coronavirus. Une épreuve terrible pour sa mère, qui a cru, comme tout le monde, que le virus ne faisait pas de mal aux jeunes. Elle devra enterrer sa fille, dans la plus stricte intimité, lundi 30 mars 2020. Le groupe Santé CHC ouvre une semaine avant sa nouvelle clinique CHC MontLégia qui accueille de nomb © Photonews / Bestimage
28 mars 2020

Un acteur de Iron Man arrêté pour avoir tenté de vendre un médicament censé guérir le coronavirus

Quand le malheur des uns... profite à certains. En plaine pandémie de coronavirus, des personnes mal attentionnées ont trouvé le moyen de se faire un peu d'argent, en vendant sous le manteau des médicaments. Ainsi, mercredi 25 mars, c'est l'acteur Keith Lawrence Middlebrook, aperçu dans le film Iron Man 2 sous les traits d'un policier, non crédité au générique, qui a été arrêté à Los Angeles par le FBI, rapporte TMZ. Son arrestation intervient après qu'il ait tenté de vendre un remède qu'il aurait personnellement conçu contre le Covid-19, appelant notamment sur les réseaux sociaux des entreprises comme Quantum Prevention CV Inc. à lui verser de l'argent afin de développer ce "remède".Pour que son arnaque tienne la route, le comédien de seconde zone a notamment lancé une entreprise de façade, prétendue financée par "Magic" Johnson. Cependant, l'ancienne star de NBA s'est défendue auprès des enquêteurs d'entretenir le moindre lien avec l'escroc dont il n'a par ailleurs "jamais entendu parler". Arrêté par le bureau fédéral, l'acteur américain - autoproclamé "super entrepreneur mondial" sur son site internet - sera jugé le 9 avril prochain et encourt jusqu'à vingt ans de prison."Ces escroqueries exploitent nos peurs"Dans un même temps, le procureur n'a pas hésité à dénoncer cette pratique, qui selon lui, ne sera sûrement pas la dernière de ce genre pendant la pandémie de Covid-19. "Pendant ces jours difficiles, des escroqueries comme celle-ci utilisent des mensonges flagrants pour exploiter nos peurs et nos faiblesses", a déclaré le procureur Nick Hanna, rapporte Deadline. "Bien qu'il s'agisse de la première affaire criminelle fédérale dans le pays découlant de la pandémie, ce ne sera certainement pas la dernière. J'exhorte à nouveau tout le monde à se méfier des réclamations médicales bizarres et des fausses promesses d'immenses profits. Et à ceux qui commettent ces stratagèmes, sachez que les autorités fédérales sont en vigueur pour protéger tous les Américains, et nous prendrons des mesures énergiques contre quiconque cherche à tromper le public pendant cette période critique", a-t-il conclu. IRON MAN 2 : THE IMAX EXPERIENCE © MARVEL ENTERTAINMENT IRON MAN 2 : THE IMAX EXPERIENCE © MARVEL ENTERTAINMENT IRON MAN 2 : THE IMAX EXPERIENCE © MARVEL ENTERTAINMENT IRON MAN 2 : THE IMAX EXPERIENCE © MARVEL ENTERTAINMENT Quand le malheur des uns... profite à certains. En plaine pandémie de coronavirus, des personnes mal attentionnées ont trouvé le moyen de se faire un peu d'argent, en vendant sous le manteau des médicaments. Ainsi, mercredi 25 mars, c'est l'acteur Keith Lawrence Middlebrook, aperçu dans le film Iron Man 2 sous les traits d'un policier, non crédité au générique, qui a été arrêté à Los Angeles par le FBI, rapporte TMZ. Son arrestation intervient après qu'il ait tenté de vendre un remède qu'il aurait personnellement conçu contre le Covid-19, appelant notamment sur les réseaux sociaux des entreprises comme Quantum Prevention CV Inc. à lui verser de l'argent afin de développer ce "remède".Pour que son arnaque tienne la route, le comédien de seconde zone a notamment lancé une entreprise de façade, prétendue financée par "Magic" Johnson. Cependant, l'ancienne star de NBA s'est défendue auprès des enquêteurs d'entretenir le moindre lien avec l'escroc dont il n'a par ailleurs "jamais entendu parler". Arrêté par le bureau fédéral, l'acteur américain - autoproclamé "super entrepreneur mondial" sur son site internet - sera jugé le 9 avril prochain et encourt jusqu'à vingt ans de prison."Ces escroqueries exploitent nos peurs"Dans un même temps, le procureur n'a pas hésité à dénoncer cette pratique, qui selon lui, ne sera sûrement pas la dernière de ce genre pendant la pandémie de Covid-19. "Pendant ces jours difficiles, des escroqueries comme celle-ci utilisent des mensonges flagrants pour exploiter nos peurs et nos faiblesses", a déclaré le procureur Nick Hanna, rapporte Deadline. "Bien qu'il s'agisse de la première affaire criminelle fédérale dans le pays découlant de la pandémie, ce ne sera certainement pas la dernière. J'exhorte à nouveau tout le monde à se méfier des réclamations médicales bizarres et des fausses promesses d'immenses profits. Et à ceux qui commettent ces stratagèmes, sachez que les autorités fédérales sont en vigueur pour protéger tous les Américains, et nous prendrons des mesures énergiques contre quiconque cherche à tromper le public pendant cette période critique", a-t-il conclu. IRON MAN 2 : THE IMAX EXPERIENCE © MARVEL ENTERTAINMENT IRON MAN 2 : THE IMAX EXPERIENCE © MARVEL ENTERTAINMENT IRON MAN 2 : THE IMAX EXPERIENCE © MARVEL ENTERTAINMENT IRON MAN 2 : THE IMAX EXPERIENCE © MARVEL ENTERTAINMENT
28 mars 2020

Coronavirus : il guérit miraculeusement à 82 ans alors que sa famille préparait déjà ses funérailles

Les croyants diront que c'est un miracle ! Un homme de 82 ans atteint de démence était transporté en urgence à l'hôpital il y a quelques jours après avoir contracté le coronavirus. Alors qu'il fait partie de la tranche d'âge la plus sensible au virus et que les médecins avaient confirmés que Sid Lovenbury était bien positif, sa famille s'était préparé à ce qu'il ne survive pas et commençait déjà doucement à préparer ses funérailles... Mais de manière spectaculaire, l'électricien à la retraite s'est rétabli après avoir suivi une puissante cure d'antibiotiques. Quatre jours après son hospitalisation, il était de retour dans sa maison de soins à Cheadle, sans le Staffordshire, au Royaume-Uni.Interrogé par le site britannique The Mirror, le fils du senior, David, a déclaré : "C'est un miracle absolu et nous n'arrivons pas à croire qu'il l'ait battu. Le virus semble complètement aléatoire. Un jour, on planifiait les funérailles de papa, et le lendemain, il était sorti de l'hôpital." Si le jeune homme est aussi étonné, c'est notamment, car son père avait été emmené dans un service d'isolement et lui et sa mère, Jean, pensaient ne pas pouvoir le revoir afin de lui dire au revoir. David se rappelle : "Tout a commencé lorsque la maison de soins à appeler pour dire qu'il avait une température élevée et ils pensaient que c'était une pneumonie, ce qui n'est pas inhabituel pour une personne de son âge.""Je n'arrive pas à croire qu'il soit toujours là"Alors que Sid Lovenbury avait été emmené à l'hôpital de Royal Stroke, David ne pensait absolument pas que son père réussirait à battre le coronavirus : "Ce fut un énorme choc, nous avons immédiatement pensé qu'il ne survivrait pas. J'ai même appelé le foyer de soins et les ai remerciés de s'être occupé de lui au cours de la dernière année. Nous étions en deuil et avions commencé à préparer ses funérailles." Heureux, il a ensuite ajouté : "Cela contredit tout ce que nous avons entendu sur le virus !" L'épouse de Sid Lovenbury a quant à elle déclaré : "Ce n'est rien de moins qu'un miracle. Je n'arrive pas à croire qu'il soit toujours là. J'ai hâte de le voir. Il est toujours en quarantaine, mais nous espérons le voir bientôt !" Coronavirus : il guérit miraculeusement à 82 ans alors que sa famille préparait déjà ses funérailles © SWNS Coronavirus : il guérit miraculeusement à 82 ans alors que sa famille préparait déjà ses funérailles © SWNS Coronavirus : il guérit miraculeusement à 82 ans alors que sa famille préparait déjà ses funérailles © SWNS Les croyants diront que c'est un miracle ! Un homme de 82 ans atteint de démence était transporté en urgence à l'hôpital il y a quelques jours après avoir contracté le coronavirus. Alors qu'il fait partie de la tranche d'âge la plus sensible au virus et que les médecins avaient confirmés que Sid Lovenbury était bien positif, sa famille s'était préparé à ce qu'il ne survive pas et commençait déjà doucement à préparer ses funérailles... Mais de manière spectaculaire, l'électricien à la retraite s'est rétabli après avoir suivi une puissante cure d'antibiotiques. Quatre jours après son hospitalisation, il était de retour dans sa maison de soins à Cheadle, sans le Staffordshire, au Royaume-Uni.Interrogé par le site britannique The Mirror, le fils du senior, David, a déclaré : "C'est un miracle absolu et nous n'arrivons pas à croire qu'il l'ait battu. Le virus semble complètement aléatoire. Un jour, on planifiait les funérailles de papa, et le lendemain, il était sorti de l'hôpital." Si le jeune homme est aussi étonné, c'est notamment, car son père avait été emmené dans un service d'isolement et lui et sa mère, Jean, pensaient ne pas pouvoir le revoir afin de lui dire au revoir. David se rappelle : "Tout a commencé lorsque la maison de soins à appeler pour dire qu'il avait une température élevée et ils pensaient que c'était une pneumonie, ce qui n'est pas inhabituel pour une personne de son âge.""Je n'arrive pas à croire qu'il soit toujours là"Alors que Sid Lovenbury avait été emmené à l'hôpital de Royal Stroke, David ne pensait absolument pas que son père réussirait à battre le coronavirus : "Ce fut un énorme choc, nous avons immédiatement pensé qu'il ne survivrait pas. J'ai même appelé le foyer de soins et les ai remerciés de s'être occupé de lui au cours de la dernière année. Nous étions en deuil et avions commencé à préparer ses funérailles." Heureux, il a ensuite ajouté : "Cela contredit tout ce que nous avons entendu sur le virus !" L'épouse de Sid Lovenbury a quant à elle déclaré : "Ce n'est rien de moins qu'un miracle. Je n'arrive pas à croire qu'il soit toujours là. J'ai hâte de le voir. Il est toujours en quarantaine, mais nous espérons le voir bientôt !" Coronavirus : il guérit miraculeusement à 82 ans alors que sa famille préparait déjà ses funérailles © SWNS Coronavirus : il guérit miraculeusement à 82 ans alors que sa famille préparait déjà ses funérailles © SWNS Coronavirus : il guérit miraculeusement à 82 ans alors que sa famille préparait déjà ses funérailles © SWNS
28 mars 2020

Laeticia Hallyday soutien surprise de Didier Raoult pendant la crise du coronavirus

Il divise autant qu'il est admiré pour ses recherches. Depuis plusieurs jours, le professeur Didier Raoult affirme que la chloroquine est le remède au Covid-19. Mais si ce virologue de Marseille est considéré comme "un personnage controversé" et "un hurluberlu" par les hautes sphères du pouvoir et certains professionnels de santé, il se trouve également qu'il compte de nombreux admirateurs, comme Donald Trump, Laura Tenoudji, Eric Cantona ou encore... Laeticia Hallyday. Ainsi, la veuve de Johnny Hallyday a manifesté son soutien à Didier Raoult sur son compte Twitter."C'est une grande nouvelle qui ouvre une petite porte qui est pleine d'espoir. Merci @raoult_didier", a ainsi écrit Laeticia Hallyday après avoir repris un message du professeur : "Dans le cadre de l'urgence sanitaire, l'hydroxychloroquine peut être prescrite en traitement du COVID-19. Merci à @olivierveran pour son écoute", peut-on lire. Dans un deuxième tweet, la maman de Jade et Joy remercie Didier Raoult pour "[sa] persévérance et [sa] détermination" pour soigner les nombreux malades contaminés par le Covid-19.C’est une grande nouvelle qui ouvre une petite porte qui est pleine d’espoir merci @raoult_didier https://t.co/Rv55SFd8FI— Laeticia Hallyday (@LHallyday) March 27, 2020 Merci @raoult_didier pour votre persévérance et votre détermination https://t.co/gwhyjXVKaU— Laeticia Hallyday (@LHallyday) March 28, 2020 Laeticia Hallyday confinée pour son anniversaireConfinée à Los Angeles avec ses filles Jade et Joy, Laeticia Hallyday se protège au mieux du coronavirus et à même célébré son 45ème anniversaire sans ses amis, mesure de précaution oblige. Néanmoins, ceux-ci ont décidé de la gâter en lui envoyant de nombreux bouquets de fleurs. "Alors que le monde s'est arrêté de tourner... Merci, merci d'avoir illuminé cet anniversaire ! Je suis bénie !", avait-elle écrit sur Instagram en légende d'un cliché de ses cadeaux fabuleux. En prime, elle a également reçu un doux message de la part de sa mère Françoise Thibaut, mais aussi, de sa fille Jade. "Je t'aime maman, tu m'inspires tellement. J'ai beaucoup de chance de t'avoir dans ma vie et comme maman. Une maman aussi attentionnée que toi. Je ne cesserai jamais de te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi. De tout ce que tu m'as appris dans la vie", avait ainsi écrit l'adolescente sur Instagram. Laeticia Hallyday soutien surprise de Didier Raoult face au coronavirus © KCS/Capture BFMTV Laeticia Hallyday, Jade et Joy lors de l'inauguration de l'Esplanade Johnny Hallyday devant le Zénit © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Didier Raoult estime que la chloroquine est un bon médicament contre le coronavirus. © Capture BFMTV Laeticia Hallyday, Jade et Joy arrivent à la soirée hommage à Johnny Hallyday à l'Olympia Le 1 Déce © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Didier Raoult, un médecin au coeur de la crise du coronavirus © France 5 Saturday, November 9, 2019 - Laeticia Hallyday, widow of the late French pop icon Johnny Hallyday, t © © X17 / KCS PRESSE Didier Raoult, un médecin au coeur de la crise du coronavirus © youtube Il divise autant qu'il est admiré pour ses recherches. Depuis plusieurs jours, le professeur Didier Raoult affirme que la chloroquine est le remède au Covid-19. Mais si ce virologue de Marseille est considéré comme "un personnage controversé" et "un hurluberlu" par les hautes sphères du pouvoir et certains professionnels de santé, il se trouve également qu'il compte de nombreux admirateurs, comme Donald Trump, Laura Tenoudji, Eric Cantona ou encore... Laeticia Hallyday. Ainsi, la veuve de Johnny Hallyday a manifesté son soutien à Didier Raoult sur son compte Twitter."C'est une grande nouvelle qui ouvre une petite porte qui est pleine d'espoir. Merci @raoult_didier", a ainsi écrit Laeticia Hallyday après avoir repris un message du professeur : "Dans le cadre de l'urgence sanitaire, l'hydroxychloroquine peut être prescrite en traitement du COVID-19. Merci à @olivierveran pour son écoute", peut-on lire. Dans un deuxième tweet, la maman de Jade et Joy remercie Didier Raoult pour "[sa] persévérance et [sa] détermination" pour soigner les nombreux malades contaminés par le Covid-19.C’est une grande nouvelle qui ouvre une petite porte qui est pleine d’espoir merci @raoult_didier https://t.co/Rv55SFd8FI— Laeticia Hallyday (@LHallyday) March 27, 2020 Merci @raoult_didier pour votre persévérance et votre détermination https://t.co/gwhyjXVKaU— Laeticia Hallyday (@LHallyday) March 28, 2020 Laeticia Hallyday confinée pour son anniversaireConfinée à Los Angeles avec ses filles Jade et Joy, Laeticia Hallyday se protège au mieux du coronavirus et à même célébré son 45ème anniversaire sans ses amis, mesure de précaution oblige. Néanmoins, ceux-ci ont décidé de la gâter en lui envoyant de nombreux bouquets de fleurs. "Alors que le monde s'est arrêté de tourner... Merci, merci d'avoir illuminé cet anniversaire ! Je suis bénie !", avait-elle écrit sur Instagram en légende d'un cliché de ses cadeaux fabuleux. En prime, elle a également reçu un doux message de la part de sa mère Françoise Thibaut, mais aussi, de sa fille Jade. "Je t'aime maman, tu m'inspires tellement. J'ai beaucoup de chance de t'avoir dans ma vie et comme maman. Une maman aussi attentionnée que toi. Je ne cesserai jamais de te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi. De tout ce que tu m'as appris dans la vie", avait ainsi écrit l'adolescente sur Instagram. Laeticia Hallyday soutien surprise de Didier Raoult face au coronavirus © KCS/Capture BFMTV Laeticia Hallyday, Jade et Joy lors de l'inauguration de l'Esplanade Johnny Hallyday devant le Zénit © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Didier Raoult estime que la chloroquine est un bon médicament contre le coronavirus. © Capture BFMTV Laeticia Hallyday, Jade et Joy arrivent à la soirée hommage à Johnny Hallyday à l'Olympia Le 1 Déce © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Didier Raoult, un médecin au coeur de la crise du coronavirus © France 5 Saturday, November 9, 2019 - Laeticia Hallyday, widow of the late French pop icon Johnny Hallyday, t © © X17 / KCS PRESSE Didier Raoult, un médecin au coeur de la crise du coronavirus © youtube
28 mars 2020

Marine Lorphelin : cette chose avec laquelle elle "n'est pas à l'aise" en pleine crise de coronavirus

Comme beaucoup de personnes dans le milieu hospitalier, Marine Lorphelin est au coeur de la crise du coronavirus. Après son règne de Miss France en 2013, la jeune femme de 27 ans a repris les chemins de son école de médecine et est aujourd'hui interne en médecine générale auprès de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP). Et en tant que professionnelle de la santé, elle est confrontée quotidiennement au Covid-19, mais aussi, aux décès de certains patients. Ce qui n'est pas facile à gérer pour l'ex reine de beauté, comme elle l'a confié à Sylvie Tellier dans l'émission Les Miss s'invitent chez vous sur Instagram, relayé par Pure People."A la base, on n'a pas du tout de structure psychologique dans notre hôpital. La situation est tellement particulière, on fait face à tellement plus de décès que d'habitude... annoncer des mauvaises nouvelles aux gens, ce n'est pas forcément une chose avec laquelle je suis à l'aise", a-t-elle témoigné. Le 20 mars dernier, elle avait annoncé sur son compte Instagram le décès d'un premier patient, une "personne âgée", au sein de son service "qui traite les maladies infectieuses" et qui "s'est transformés en service Covid-19". Un moment d'autant plus "difficile" selon Marine Lorphelin, "car les procédures de prise en charge du corps sont strictes et empêchent les proches d'être au côté du défunt". "Grosses pensées pour toutes les familles touchées", avait-elle ajouté dans son message.Marine Lorphelin dénonce la pénurie de masquesSur Instagram depuis le début de la crise du coronavirus, Marine Lorphelin se fait le relais des mesures prises par le gouvernement pour garantir la protection des citoyens, des mesures de prévention à adopter, mais aussi, du quotidien que vivent les soignants. Et notamment, dénoncer les pénuries de masques, auxquelles les professionnels sont confrontés. "Les stocks de masques s'épuisent à l'hôpital... on est rationnés et on ne sait pas si on en aura demain... c'est la panique pour tous les professionnels de santé", avait-elle expliqué avant de s'insurger contre les personnes qu'elle croise dans la rue avec les fameux masques FFP2, préconisés pour les personnels de soins. "C'est affligeant de bêtise et d'égoïsme", avait conclu l'ancienne reine de beauté, fermement soutenue par son fiancé. Marine Lorphelin (Miss France 2013) au Village Roland Garros lors du tournoi de Roland-Garros 2019. © JB Autissier / Panoramic / Bestimage Exclusif - Marine Lorphelin Ambassadrice FitBit et Miss France 2013 - People à la 17ème édition d'Od © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Marine Lorphelin (Miss France 2013) - Soirée de lancement du livre "Toujours y croire" de Miss Franc © Christophe Clovis / Bestimage Marine Lorphelin (Miss France 2013) - Avant-première du film "Yao" au cinéma Le Grand Rex à Paris le © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Info - Marine Lorphelin est fiancée - Marine Lorphelin (Miss France 2013) - Photocall de la générale © OLIVIER BORDE / BESTIMAGE Marine Lorphelin (Miss France 2013) assiste au match "Rafael Nadal - Adrian Mannarino (7/5-6/4)" lor © Perusseau-Veeren / Bestimage Comme beaucoup de personnes dans le milieu hospitalier, Marine Lorphelin est au coeur de la crise du coronavirus. Après son règne de Miss France en 2013, la jeune femme de 27 ans a repris les chemins de son école de médecine et est aujourd'hui interne en médecine générale auprès de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP). Et en tant que professionnelle de la santé, elle est confrontée quotidiennement au Covid-19, mais aussi, aux décès de certains patients. Ce qui n'est pas facile à gérer pour l'ex reine de beauté, comme elle l'a confié à Sylvie Tellier dans l'émission Les Miss s'invitent chez vous sur Instagram, relayé par Pure People."A la base, on n'a pas du tout de structure psychologique dans notre hôpital. La situation est tellement particulière, on fait face à tellement plus de décès que d'habitude... annoncer des mauvaises nouvelles aux gens, ce n'est pas forcément une chose avec laquelle je suis à l'aise", a-t-elle témoigné. Le 20 mars dernier, elle avait annoncé sur son compte Instagram le décès d'un premier patient, une "personne âgée", au sein de son service "qui traite les maladies infectieuses" et qui "s'est transformés en service Covid-19". Un moment d'autant plus "difficile" selon Marine Lorphelin, "car les procédures de prise en charge du corps sont strictes et empêchent les proches d'être au côté du défunt". "Grosses pensées pour toutes les familles touchées", avait-elle ajouté dans son message.Marine Lorphelin dénonce la pénurie de masquesSur Instagram depuis le début de la crise du coronavirus, Marine Lorphelin se fait le relais des mesures prises par le gouvernement pour garantir la protection des citoyens, des mesures de prévention à adopter, mais aussi, du quotidien que vivent les soignants. Et notamment, dénoncer les pénuries de masques, auxquelles les professionnels sont confrontés. "Les stocks de masques s'épuisent à l'hôpital... on est rationnés et on ne sait pas si on en aura demain... c'est la panique pour tous les professionnels de santé", avait-elle expliqué avant de s'insurger contre les personnes qu'elle croise dans la rue avec les fameux masques FFP2, préconisés pour les personnels de soins. "C'est affligeant de bêtise et d'égoïsme", avait conclu l'ancienne reine de beauté, fermement soutenue par son fiancé. Marine Lorphelin (Miss France 2013) au Village Roland Garros lors du tournoi de Roland-Garros 2019. © JB Autissier / Panoramic / Bestimage Exclusif - Marine Lorphelin Ambassadrice FitBit et Miss France 2013 - People à la 17ème édition d'Od © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Marine Lorphelin (Miss France 2013) - Soirée de lancement du livre "Toujours y croire" de Miss Franc © Christophe Clovis / Bestimage Marine Lorphelin (Miss France 2013) - Avant-première du film "Yao" au cinéma Le Grand Rex à Paris le © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Info - Marine Lorphelin est fiancée - Marine Lorphelin (Miss France 2013) - Photocall de la générale © OLIVIER BORDE / BESTIMAGE Marine Lorphelin (Miss France 2013) assiste au match "Rafael Nadal - Adrian Mannarino (7/5-6/4)" lor © Perusseau-Veeren / Bestimage
28 mars 2020

Quand Donald Trump demande de l'aide à Alex Rodriguez, le fiancé de Jennifer Lopez, pour la crise du coronavirus

En pleine crise de coronavirus, Donald Trump a une façon bien à lui de gérer la situation. Tandis qu'on compte aux Etats-Unis près de 100.000 personnes infectées par le Covid-19, le président a décidé de lancer l'état d'urgence et de fermer les frontières de son pays. Mais aussi de s'entourer de nombreux conseillers pour venir à bout de la crise, notamment... d'Alex Rodriguez. En effet, comme le rapportent les journalistes de ABC John Santucci et Katherine Faulders, Donald Trump a téléphoné plus tôt dans la semaine au fiancé de Jennifer Lopez pour lui demander ce qu'il pense de la façon dont il gère la situation face au coronavirus, mais aussi, de nouvelles idées à adopter."Trump voulait connaître les réflexions d'Alex Rodriguez sur la meilleure réponse à adopter face au coronavirus", souligne Katherine Faulders. A noter que l'ex-joueur de baseball n'est ni médecin, ni infirmier, ni issu du monde hospitalier. En outre, il n'est probablement pas la meilleure personne à contacter pour ce genre de "réflexion". Mais venant de Donald Trump, qui a contredit les experts de la santé publique dans des déclarations sur la façon de limiter la propagation du coronavirus, cela n'a rien d'étonnant.Trump phoned former Yankees baseball player Alex Rodriguez this week seeking help from him and his fiancé Jennifer Lopez on the coronavirus response, multiple sources tell me & @Santucci— Katherine Faulders (@KFaulders) March 28, 2020 Trump was seeking thoughts from A-Rod about the coronavirus response, a source close to him tells us. Sources say there was no discussion of him or fiancé Jennifer Lopez taking on any official effort. https://t.co/UpH5zzKRcE— Katherine Faulders (@KFaulders) March 28, 2020 Donald Trump, supporter de Didier Raoult et de la chloroquineAprès s'être auto-proclamé "commander in chief" (commandant en chef, ndlr) face à la pandémie de coronavirus dans son pays, Donald Trump a décidé de fermement soutenir la théorie de Didier Raoult, persuadé que la chloroquine pourrait venir à bout du Covid-19. "C'est un traitement fort - c'est un médicament puissant... Je pense que, sans trop m'avancer, je suis probablement le plus enthousiaste, - peut-être plus que qui que ce soit. Nous verrons ce qui se passe...", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Après cette déclaration, un couple s'est procuré du phosphate de chloroquine, un produit normalement utilisé pour nettoyer les viviers d'aquarium. L'homme en est mort tandis que son épouse a été admise en soins intensifs. Comme le conseille Hillary Clinton sur Twitter, "s'il vous plaît, ne prenez pas de conseils médicaux de la part d'un homme qui a regardé directement une éclipse solaire"... Donald Trump donne une conférence de presse à la Maison Blanche sur le coronavirus (Covid-19), le 24 © Imago / Panoramic / Bestimage Jennifer Lopez et son compagnon et fiancé Alex Rodriguez - Tapis Rouge du film « Hustlers » lors du © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald J. Trump participe à une table ronde sur le coronavirus à Bethesda dan © Backgrid USA / Bestimage Jennifer Lopez et son fiancé Alex Rodriguez au photocall d'ouverture de la 31ème édition du "Palm Sp © Agence / Bestimage Donald J. Trump (président des Etats-Unis), alloue un budget de 2000 milliards de dollars à la lutte © Backgrid USA / Bestimage Jennifer Lopez et son fiancé Alex Rodriguez quittent le restaurant en tenue de soirée, après la céré © Backgrid USA / Bestimage En pleine crise de coronavirus, Donald Trump a une façon bien à lui de gérer la situation. Tandis qu'on compte aux Etats-Unis près de 100.000 personnes infectées par le Covid-19, le président a décidé de lancer l'état d'urgence et de fermer les frontières de son pays. Mais aussi de s'entourer de nombreux conseillers pour venir à bout de la crise, notamment... d'Alex Rodriguez. En effet, comme le rapportent les journalistes de ABC John Santucci et Katherine Faulders, Donald Trump a téléphoné plus tôt dans la semaine au fiancé de Jennifer Lopez pour lui demander ce qu'il pense de la façon dont il gère la situation face au coronavirus, mais aussi, de nouvelles idées à adopter."Trump voulait connaître les réflexions d'Alex Rodriguez sur la meilleure réponse à adopter face au coronavirus", souligne Katherine Faulders. A noter que l'ex-joueur de baseball n'est ni médecin, ni infirmier, ni issu du monde hospitalier. En outre, il n'est probablement pas la meilleure personne à contacter pour ce genre de "réflexion". Mais venant de Donald Trump, qui a contredit les experts de la santé publique dans des déclarations sur la façon de limiter la propagation du coronavirus, cela n'a rien d'étonnant.Trump phoned former Yankees baseball player Alex Rodriguez this week seeking help from him and his fiancé Jennifer Lopez on the coronavirus response, multiple sources tell me & @Santucci— Katherine Faulders (@KFaulders) March 28, 2020 Trump was seeking thoughts from A-Rod about the coronavirus response, a source close to him tells us. Sources say there was no discussion of him or fiancé Jennifer Lopez taking on any official effort. https://t.co/UpH5zzKRcE— Katherine Faulders (@KFaulders) March 28, 2020 Donald Trump, supporter de Didier Raoult et de la chloroquineAprès s'être auto-proclamé "commander in chief" (commandant en chef, ndlr) face à la pandémie de coronavirus dans son pays, Donald Trump a décidé de fermement soutenir la théorie de Didier Raoult, persuadé que la chloroquine pourrait venir à bout du Covid-19. "C'est un traitement fort - c'est un médicament puissant... Je pense que, sans trop m'avancer, je suis probablement le plus enthousiaste, - peut-être plus que qui que ce soit. Nous verrons ce qui se passe...", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Après cette déclaration, un couple s'est procuré du phosphate de chloroquine, un produit normalement utilisé pour nettoyer les viviers d'aquarium. L'homme en est mort tandis que son épouse a été admise en soins intensifs. Comme le conseille Hillary Clinton sur Twitter, "s'il vous plaît, ne prenez pas de conseils médicaux de la part d'un homme qui a regardé directement une éclipse solaire"... Donald Trump donne une conférence de presse à la Maison Blanche sur le coronavirus (Covid-19), le 24 © Imago / Panoramic / Bestimage Jennifer Lopez et son compagnon et fiancé Alex Rodriguez - Tapis Rouge du film « Hustlers » lors du © Backgrid USA / Bestimage Le président américain Donald J. Trump participe à une table ronde sur le coronavirus à Bethesda dan © Backgrid USA / Bestimage Jennifer Lopez et son fiancé Alex Rodriguez au photocall d'ouverture de la 31ème édition du "Palm Sp © Agence / Bestimage Donald J. Trump (président des Etats-Unis), alloue un budget de 2000 milliards de dollars à la lutte © Backgrid USA / Bestimage Jennifer Lopez et son fiancé Alex Rodriguez quittent le restaurant en tenue de soirée, après la céré © Backgrid USA / Bestimage
28 mars 2020

Boris Johnson : sa compagne enceinte est-elle confinée avec lui ?

Après avoir constaté des légers symptômes jeudi 26 mars 2020, Boris Johnson a été testé positif au coronavirus le lendemain. Après que le porte-parole de Downing Street ai annoncé la nouvelle, le Premier ministre lui-même s'était exprimé via son compte Twitter : "Je reste confiné, mais je continuerai à diriger la réponse du gouvernement par vidéoconférence alors que nous combattons le virus." Alors que sa fiancée, Carrie Symonds est enceinte de leur premier enfant, de nombreuses inquiétudes se font sentir quant à l'état de santé de cette dernière.Alors que le Royaume-Uni est paralysé par la pandémie, Boris Johnson est confiné à Downing Street, loin de ses proches, de ses ministres, ainsi que de son personnel. En effet, il s'était placé en quarantaine dans son appartement disposant de cinq chambres, d'une salle de jeu et des salons, après avoir appris qu'il pouvait contaminer d'autres personnes. Cependant, il se limiterait à une petite chambre dotée d'une salle de bain, ainsi que d'un bureau. Pour le moment, l'endroit où se trouve sa jeune fiancée de 32 ans n'a pas encore été dévoilé, mais des sources de No10 assurent qu'elle n'est plus dans leur domicile. La future maman a également fait comprendre qu'elle avait déménagé après avoir partagé un cliché avec son chien sur Instagram avec pour légende : "L'auto-isolement n'est pas si mal avec lui."Carrie Symonds est confinée loin de Boris JohnsonLa photo prise par la jeune femme laisse supposer qu'elle se trouve actuellement à Chaquers, la résidence officielle du Premier ministre ou à Chevening, une autre résidence gouvernementale que le couple a utilisé ces derniers temps. Un assistant du couple a en effet révélé : "Il serait logique qu'elle se trouve à l'une de ces adresses. Il y a du personnel, des terrains pour se promener et beaucoup d'air frais." Nul doute qu'avoir quitté la capitale était la meilleure des choses à faire pour la jeune femme qui devrait accoucher de son premier enfant début juin. Boris Johnson (Premier ministre) et sa fiancée Carrie Symonds (enceinte) (enceinte) - La famille roy © Backgrid UK/ Bestimage Info - Le Premier ministre Boris Johnson et Carrie Symonds attendent leur premier enfant et vont se © AGENCE / BESTIMAGE Info - Le Premier ministre Boris Johnson et Carrie Symonds attendent leur premier enfant et vont se © Agence / Bestimage Info - Le Premier ministre Boris Johnson et Carrie Symonds attendent leur premier enfant et vont se © AGENCE / BESTIMAGE Info - Le Premier ministre Boris Johnson et Carrie Symonds attendent leur premier enfant et vont se © Agence / Bestimage Boris Johnson (Premier ministre du Royaume-Uni), et sa compagne Carrie Symonds (avec son petit chien © Agence / Bestimage Après avoir constaté des légers symptômes jeudi 26 mars 2020, Boris Johnson a été testé positif au coronavirus le lendemain. Après que le porte-parole de Downing Street ai annoncé la nouvelle, le Premier ministre lui-même s'était exprimé via son compte Twitter : "Je reste confiné, mais je continuerai à diriger la réponse du gouvernement par vidéoconférence alors que nous combattons le virus." Alors que sa fiancée, Carrie Symonds est enceinte de leur premier enfant, de nombreuses inquiétudes se font sentir quant à l'état de santé de cette dernière.Alors que le Royaume-Uni est paralysé par la pandémie, Boris Johnson est confiné à Downing Street, loin de ses proches, de ses ministres, ainsi que de son personnel. En effet, il s'était placé en quarantaine dans son appartement disposant de cinq chambres, d'une salle de jeu et des salons, après avoir appris qu'il pouvait contaminer d'autres personnes. Cependant, il se limiterait à une petite chambre dotée d'une salle de bain, ainsi que d'un bureau. Pour le moment, l'endroit où se trouve sa jeune fiancée de 32 ans n'a pas encore été dévoilé, mais des sources de No10 assurent qu'elle n'est plus dans leur domicile. La future maman a également fait comprendre qu'elle avait déménagé après avoir partagé un cliché avec son chien sur Instagram avec pour légende : "L'auto-isolement n'est pas si mal avec lui."Carrie Symonds est confinée loin de Boris JohnsonLa photo prise par la jeune femme laisse supposer qu'elle se trouve actuellement à Chaquers, la résidence officielle du Premier ministre ou à Chevening, une autre résidence gouvernementale que le couple a utilisé ces derniers temps. Un assistant du couple a en effet révélé : "Il serait logique qu'elle se trouve à l'une de ces adresses. Il y a du personnel, des terrains pour se promener et beaucoup d'air frais." Nul doute qu'avoir quitté la capitale était la meilleure des choses à faire pour la jeune femme qui devrait accoucher de son premier enfant début juin. Boris Johnson (Premier ministre) et sa fiancée Carrie Symonds (enceinte) (enceinte) - La famille roy © Backgrid UK/ Bestimage Info - Le Premier ministre Boris Johnson et Carrie Symonds attendent leur premier enfant et vont se © AGENCE / BESTIMAGE Info - Le Premier ministre Boris Johnson et Carrie Symonds attendent leur premier enfant et vont se © Agence / Bestimage Info - Le Premier ministre Boris Johnson et Carrie Symonds attendent leur premier enfant et vont se © AGENCE / BESTIMAGE Info - Le Premier ministre Boris Johnson et Carrie Symonds attendent leur premier enfant et vont se © Agence / Bestimage Boris Johnson (Premier ministre du Royaume-Uni), et sa compagne Carrie Symonds (avec son petit chien © Agence / Bestimage
28 mars 2020

Le prince William "pas à l'aise" avec le style de vie qu'a adopté le prince Harry après son mariage avec Meghan Markle

La vie royale est bientôt terminée pour Meghan Markle et le prince Harry. Le 31 mars prochain, le duc et la duchesse de Sussex renonceront définitivement à leur statut de membres de premier plan de la famille royale, et deviendront de véritables monsieur et madame tout le monde. Ou presque. Car si ils ont décidé de sortir de la lumière de la monarchie, il se trouve qu'ils sont prêts à entrer dans une toute nouvelle vie : celle du show business. Si pour Meghan Markle ce monde n'est pas tellement inconnu, elle qui était actrice avant d'épouser le prince Harry, pour ce dernier, c'est un nouveau monde. Ce qui ne semble pas vraiment plaire à son frère, le prince William."William, m'a-t-on dit, ne se sentait pas à l'aise avec le nouveau style de vie "showbiz" de son frère", confie ainsi Rebecca English dans le Daily Mail. Un mode de vie que l'époux de Kate Middleton semble avoir vu venir de loin, puisque ce serait même ce qui l'a poussé à dissuader le prince Harry d'épouser aussi vite Meghan Markle. "Il a sentit qu'Harry précipitait les choses avec une femme qu'il connaissait à peine", précise la journaliste royale. Un nouveau mode de vie qui va davantage mettre le prince William "mal à l'aise" puisque le duc et la duchesse de Sussex viennent de quitter le Canada pour... Los Angeles ! En effet, c'est en pleine pandémie de coronavirus que le couple a décidé de se mettre en quarantaine non loin d'Hollywood. Et ce probablement pour le nouveau travail de Meghan Markle.Meghan Markle bientôt de retour à la télévisionLe 26 mars dernier, Disney Nature a en effet révélé sur son compte Twitter que la duchesse de Sussex allait prêter sa voix prochainement pour narrer un documentaire sur les éléphants, et intitulé Elephant. Un documentaire qui sera disponible dès le 3 avril prochain sur la plateforme de streaming Disney+, et le 7 avril en France. Un joli retour dans le monde du cinéma et de la télévision pour la maman du petit Archie, qui, malgré sa volonté d'être indépendante financièrement de la famille royale, a décidé tout de même de reverser une partie de son cachet à l'association Elephants Without Borders, qui protège les différentes espèces. Le prince William, duc de Cambridge, le prince Harry, duc de Sussex et Meghan Markle (enceinte), duc © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, Catherine Kate Middleton, duchesse de Cambridge, Meghan Markle, © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Catherine Kate Middleton, duchesse de Cambridge, le prince William, duc de Cambridge, le prince Harr © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge, Sir David Attenborough, le prince Charles, prince de Galles, le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, le prince © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et son frère le prince Harry, duc de Sussex lors d'un match de p © AGENCE / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, le prince © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, le prince William, duc de Cambridge - La famille royale d'Angleterre © AGENCE / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge, et Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, le prince H © Agence / Bestimage Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, le prince William, duc de Cambridge, la comtesse So © Agence / Bestimage Le prince Charles et Camilla Parker-Bowles duchesse de Cornouailles, le prince William, duc de Cambr © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, La reine © Agence / Bestimage La vie royale est bientôt terminée pour Meghan Markle et le prince Harry. Le 31 mars prochain, le duc et la duchesse de Sussex renonceront définitivement à leur statut de membres de premier plan de la famille royale, et deviendront de véritables monsieur et madame tout le monde. Ou presque. Car si ils ont décidé de sortir de la lumière de la monarchie, il se trouve qu'ils sont prêts à entrer dans une toute nouvelle vie : celle du show business. Si pour Meghan Markle ce monde n'est pas tellement inconnu, elle qui était actrice avant d'épouser le prince Harry, pour ce dernier, c'est un nouveau monde. Ce qui ne semble pas vraiment plaire à son frère, le prince William."William, m'a-t-on dit, ne se sentait pas à l'aise avec le nouveau style de vie "showbiz" de son frère", confie ainsi Rebecca English dans le Daily Mail. Un mode de vie que l'époux de Kate Middleton semble avoir vu venir de loin, puisque ce serait même ce qui l'a poussé à dissuader le prince Harry d'épouser aussi vite Meghan Markle. "Il a sentit qu'Harry précipitait les choses avec une femme qu'il connaissait à peine", précise la journaliste royale. Un nouveau mode de vie qui va davantage mettre le prince William "mal à l'aise" puisque le duc et la duchesse de Sussex viennent de quitter le Canada pour... Los Angeles ! En effet, c'est en pleine pandémie de coronavirus que le couple a décidé de se mettre en quarantaine non loin d'Hollywood. Et ce probablement pour le nouveau travail de Meghan Markle.Meghan Markle bientôt de retour à la télévisionLe 26 mars dernier, Disney Nature a en effet révélé sur son compte Twitter que la duchesse de Sussex allait prêter sa voix prochainement pour narrer un documentaire sur les éléphants, et intitulé Elephant. Un documentaire qui sera disponible dès le 3 avril prochain sur la plateforme de streaming Disney+, et le 7 avril en France. Un joli retour dans le monde du cinéma et de la télévision pour la maman du petit Archie, qui, malgré sa volonté d'être indépendante financièrement de la famille royale, a décidé tout de même de reverser une partie de son cachet à l'association Elephants Without Borders, qui protège les différentes espèces. Le prince William, duc de Cambridge, le prince Harry, duc de Sussex et Meghan Markle (enceinte), duc © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, Catherine Kate Middleton, duchesse de Cambridge, Meghan Markle, © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Catherine Kate Middleton, duchesse de Cambridge, le prince William, duc de Cambridge, le prince Harr © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge, Sir David Attenborough, le prince Charles, prince de Galles, le © Backgrid UK/ Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, le prince © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge et son frère le prince Harry, duc de Sussex lors d'un match de p © AGENCE / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, le prince © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, le prince William, duc de Cambridge - La famille royale d'Angleterre © AGENCE / BESTIMAGE Le prince William, duc de Cambridge, et Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, le prince H © Agence / Bestimage Kate Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, le prince William, duc de Cambridge, la comtesse So © Agence / Bestimage Le prince Charles et Camilla Parker-Bowles duchesse de Cornouailles, le prince William, duc de Cambr © Agence / Bestimage Le prince William, duc de Cambridge, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, La reine © Agence / Bestimage
28 mars 2020

Megxit : cette manière pas très délicate choisie par Meghan et Harry pour l'annoncer à leur famille

C'est inédit au sein de la royauté britannique. A partir du 1er avril 2020, Meghan Markle et le prince Harry seront officiellement démis de leurs obligations royales. Une demande formulée par le couple en janvier dernier. Appelée Megxit, en référence au Brexit, l'annonce des jeunes parents avait fait l'effet d'une bombe au Royaume-Uni. Pourtant, depuis déjà plusieurs mois, ils avaient pris l'initiative de prendre leur distance avec la famille royale. Installés dans un manoir à 10 millions de livres à Vancouver au Canada, ils s'étaient échappés de la vie frémissante anglaise pour élever leur petit Archie dans la douceur. Seulement, la reine Elizabeth II, comme le reste du clan royal, pensait que cette distance n'était que passagère et que le prince Harry et son épouse auraient rapidement retrouvé leur quartier près du palais de Burckimkam.Seulement, un mail est venu balayer tous les espoirs. Selon les informations rapportées par le Daily Mail, c'est par un mail que le duc et la duchesse de Sussex ont averti la famille royale de leur décision de se mettre en retrait de leurs fonctions. Une manière pas très délicate qui aurait fait beaucoup de mal à la reine. Rapidement, cette dernière tente, avec le prince Charles, de dissuader le prince Harry de prendre cette décision et de réfléchir encore. "Ils ont compris que lui et Meghan voulaient quelque chose de différent et étaient prêts à aider, mais c'était compliqué", a confié un proche de la famille royale dans les colonnes du tabloïd.Meghan Markle et le prince Harry voulaient annoncer le Megxit"Il y avait des problèmes comme la sécurité et le financement, les visas et les taxes, auxquels aucun d'eux n'avait réfléchi. On a dit à Harry de mettre sa demande par écrit et de trouver des idées avant de rendre sa décision publique." Mais il semblerait que le couple était trop pressé à prendre son indépendance et a donc très rapidement annoncé ce qui deviendra le Megxit. Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterr © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Andrew, duc dYork, la reine Elisabeth II dAngleterre, le prince Charles, prince de Galle © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex arrivent à la cérémonie des End © Backgrid USA / Bestimage La duchesse de Sussex Meghan Markle effectue son premier déplacement officiel avec la reine Elisabet © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex assistent au festival de musiqu © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, effectue son premier déplacement officiel avec la reine Elisabeth © Agence / Bestimage C'est inédit au sein de la royauté britannique. A partir du 1er avril 2020, Meghan Markle et le prince Harry seront officiellement démis de leurs obligations royales. Une demande formulée par le couple en janvier dernier. Appelée Megxit, en référence au Brexit, l'annonce des jeunes parents avait fait l'effet d'une bombe au Royaume-Uni. Pourtant, depuis déjà plusieurs mois, ils avaient pris l'initiative de prendre leur distance avec la famille royale. Installés dans un manoir à 10 millions de livres à Vancouver au Canada, ils s'étaient échappés de la vie frémissante anglaise pour élever leur petit Archie dans la douceur. Seulement, la reine Elizabeth II, comme le reste du clan royal, pensait que cette distance n'était que passagère et que le prince Harry et son épouse auraient rapidement retrouvé leur quartier près du palais de Burckimkam.Seulement, un mail est venu balayer tous les espoirs. Selon les informations rapportées par le Daily Mail, c'est par un mail que le duc et la duchesse de Sussex ont averti la famille royale de leur décision de se mettre en retrait de leurs fonctions. Une manière pas très délicate qui aurait fait beaucoup de mal à la reine. Rapidement, cette dernière tente, avec le prince Charles, de dissuader le prince Harry de prendre cette décision et de réfléchir encore. "Ils ont compris que lui et Meghan voulaient quelque chose de différent et étaient prêts à aider, mais c'était compliqué", a confié un proche de la famille royale dans les colonnes du tabloïd.Meghan Markle et le prince Harry voulaient annoncer le Megxit"Il y avait des problèmes comme la sécurité et le financement, les visas et les taxes, auxquels aucun d'eux n'avait réfléchi. On a dit à Harry de mettre sa demande par écrit et de trouver des idées avant de rendre sa décision publique." Mais il semblerait que le couple était trop pressé à prendre son indépendance et a donc très rapidement annoncé ce qui deviendra le Megxit. Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex - La famille royale d'Angleterr © AGENCE / BESTIMAGE Le prince Andrew, duc dYork, la reine Elisabeth II dAngleterre, le prince Charles, prince de Galle © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex arrivent à la cérémonie des End © Backgrid USA / Bestimage La duchesse de Sussex Meghan Markle effectue son premier déplacement officiel avec la reine Elisabet © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex assistent au festival de musiqu © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, effectue son premier déplacement officiel avec la reine Elisabeth © Agence / Bestimage
28 mars 2020