7/03/22 : GUERRE EN UKRAINE

7 mars 2022 à 12h47 - Modifié : 15 mars 2022 à 12h51 par Caroline Delattre

GUERRE EN UKRAINE
GUERRE EN UKRAINE
Crédit: GUERRE EN UKRAINE

Ce matin, Moscou annonce ouvrir plusieurs couloirs humanitaires pour évacuer des civils de Kiev, Kharhiv et le port de Marioupol en proie à des violents combats.L’étau se resserre autour de la capitale Kiev.La guerre ne fait pas l'unanimité en Russie. Plus de 1000 manifestants contre l’intervention militaire en Ukraine ont été arrêtées hier dans une trentaine de villes russes.

En France, plus de 40 000 personnes ont défilé ce week-end dans les rues pour dénoncer l'invasion de l'Ukraine par la Russie et dire "non à la guerre en Europe". Ils étaient 500 hier après-midi à Nice.

Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ont eu un nouvel échange téléphonique. Le Président russe reste déterminé à atteindre ses objectifs par la négociation ou par la guerre. Poutine déclare ne pas vouloir s’attaquer aux centrales nucléaires. Le chef de l’Etat français doit s’entretenir demain avec son homologue chinois Xi Jinping. De nouvelles sanctions économiques pourraient être prises contre la Russie sans préciser si elles pourraient aller jusqu'à limiter les importations de gaz et de pétrole russe, dont dépendent plusieurs pays européens.L'UE envisage en tout cas de recourir à ses réserves stratégiques «pour éviter une flambée des prix encore plus impressionnante.