Actualités

CONFINEMENT LOCALISE LE WEEK-END, PORT DU MASQUE GENERALISE, JAUGES PLUS STRICTES ? LES NOUVELLES RESTRICTIONS SANITAIRES DEVOILEES CE MATIN DANS LES AM

22 février 2021 à 05h55 Par Philippe MULLER
Crédit photo : CANNES RADIO

C’est en fin de matinée que le gouvernement fera connaitre ses décisions sur les nouvelles restrictions sanitaires dans les Alpes-Maritimes.

On s’oriente vers un confinement localisé les 2 prochains week-end.Il pourrait se limiter au littoral de Théoule à Menton et au proche arrière-pays jusqu’à Grasse. Le haut-pays pourrait être épargné. La règle des 100 km pour restreindre les déplacements ne devrait pas être appliquée.

Mais le maire de Nice, Christian Estrosi demande aux touristes de ne pas se rendre dans les Alpes-Maritimes. Il souhaite interdire les entrées dans le département sauf motif impérieux.

Parmi les autres mesures qui pourraient être prises : une baisse de la jauge dans les grandes surfaces et les magasins, le port du masque obligatoire sur l’ensemble du département et des contrôles renforcés à la frontière italienne. Le couvre-feu en vigueur dès 18h depuis le 2 janvier sera maintenu.

L’objectif est de faire baisser le taux de contamination trois fois supérieur à la moyenne nationale surtout à Nice avec un variant anglais plus contagieux et qui représente 1 cas sur 2 sur la Côte d’Azur.

 

 

Olivier Véran s’est rendu samedi  dans les Am et le Préfet s’est concerté hier avec les principaux maires du département. Difficile de trouver un consensus entre l’Est et l’Ouest des AM.

 

Avec 104 malades en réanimation, les hôpitaux azuréens sont proches de la saturation. Des patients ont du être transférées vers des établissements voisins dans le Var et les Bouches du Rhône et des opérations ont dû être reportées.

Pour accélérer la vaccination, des doses supplémentaires seront acheminées dès aujourd’hui.Bon nombre d’azuréens de plus de 75 ans n’ont toujours pas été vaccinés, la priorité étant donné à l’administration de la deuxième dose.

Les médecins généralistes pourront également vacciner dès jeudi les 50-65 ans présentant des risques avec le vaccin Astra-Zeneca.

Les tests salivaires seront pratiqués dès aujourd’hui pour les élèves de la Zone A qui reprennent les cours. 

En France, la tendance n’est pas à desserrer la contrainte a déclaré hier Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement.

Santé publique France, a recensé plus de 22 000 nouveaux cas de Covid-19 en vingt-quatre heures. Chiffres en hausse. Le nombre de patients hospitalisés et en réanimation augmente légèrement. On déplore 160 décès supplémentaires.