Actualités

FEU VERT POUR LA CONSTRUCTION DU FUTUR EHPAD PUBLIC DE L'HOPITAL DE CANNES

24 novembre 2020 à 11h08 Par Philippe MULLER

 

Feu vert pour le nouvel Ehpad de l'hôpital Simone Veil à Cannes. L’état a accordé le permis de construire, la première pierre devrait donc être posée en début d’année prochaine. L’établissement pourra accueillir 314 retraités soit 87 de plus que l'Ehpad des

Broussailles et d’Isola Bella et à des prix très accessibles précise le maire de Cannes David Lisnard.

« La construction de cette nouvelle maison de retraite médicalisée publique à l’Hôpital Simone Veil se concrétise enfin après plusieurs années de mobilisation à défendre et préparer ce projet. Dans le contexte actuel si particulier, qui manque de tant de perspectives, il faut s’en réjouir car il présage d’un avenir meilleur pour nos aînés. Cet établissement est essentiel à mes yeux car il promet aux personnes âgées dépendantes à faibles revenus, un accueil et une prise en charge dignes et respectueux, à la hauteur des légitimes attentes des familles, ainsi qu’un prix de journée social très accessible. Dans le même temps, les personnels soignants bénéficieront de conditions de travail de haut niveau pour mener à bien leur mission d’accompagnement. Ce projet est pour moi essentiel, une question de dignité. Je tiens à féliciter et remercier la Direction de l’Hôpital et les services municipaux ainsi que nos partenaires, dont le Département, pour leur mobilisation. »

David Lisnard, maire de Cannes et président du Conseil de Surveillance de l’Hôpital Simone Veil

 

« L’obtention du permis de construire le futur centre de gérontologie du Centre Hospitalier de Cannes-Simone Veil constitue une étape importante. Elle récompense, dans le contexte épidémique et économique que nous connaissons, le travail conduit ces derniers mois par la direction des moyens opérationnels en lien étroit avec les services de la Mairie pour satisfaire aux exigences d’un projet ambitieux et réaliste. C’est donc un aboutissement mais surtout le début d’une nouvelle phase rendue possible par la volonté de la Mairie de Cannes et le soutien exigeant et unanime de nos financeurs. Dans quelques semaines démarrera une phase plus opérationnelle, qui va mobiliser toutes nos énergies car la construction d’un tel bâtiment dans un environnement urbain et en site occupé est un beau défi à relever pour le compte de nos résidents et pour leurs proches.  Le projet médical PARTENAIRES adopté en 2018 ciblait l’amélioration de l’offre de soins et d’hébergement en gériatrie comme axe prioritaire. Nous sommes fidèles au rendez-vous et veillerons à associer le plus grand nombre d’acteurs à cette belle aventure, qui concerne toute notre communauté hospitalière. »

Yves Servant, directeur de l’Hôpital Simone Veil de Cannes

 

 

Ce projet parachève la modernisation des conditions de séjour et d’hébergement engagée par le Centre Hospitalier au bénéfice des patients et des résidents du bassin de population cannois. Sur une superficie de 18 936 m2, le nouveau centre de gérontologie de trois étages disposera de 314 places dont :

 

-          un EHPAD de 240 lits (comprenant un Pôle d’Activités et de Soins Adaptés de 14 places) ;

-          une Unité de Soin de Longue Durée de 40 lits ;

-          une Unité d’Hébergement Renforcée de 14 lits ;

-          une Unité de Réhabilitation Cognitivo-Comportementale de 10 lits ;

-          un Centre d’Accueil de jour Alzheimer de 10 places.

 

Positionné sur la partie sud du site de l’Hôpital Simone Veil, donc à proximité immédiate des plateaux techniques du Centre Hospitalier, le nouvel EHPAD va permettre un meilleur accompagnement des résidents et assurer des conditions de travail optimales pour le personnel soignant. Il proposera une généralisation des chambres individuelles et la mise à disposition pour les aidants d’un espace de repos et d’écoute.

 

A terme, cet établissement remplacera les centres gérontologiques des Broussailles (171 places, construit en 1970) et d’Isola Bella (56 places, construit en 1980) et offrira une capacité d’accueil de 87 places supplémentaires. Il deviendra l’établissement public de référence pour l’accueil des personnes âgées dans l’Ouest des Alpes-Maritimes.

 

D’un montant total de 40 M€ T.T.C., ce projet s’inscrit dans le prolongement de la politique sociale volontariste et d’amélioration de l’offre de santé menée par David Lisnard. La pose de la première pierre est prévue pour le mois de février 2021 et la livraison de l’établissement au cours du premier trimestre 2023.