LA MORT DE JOHNNY CLEGG A 66 ANS

17 juillet 2019 à 09h14 Par Philippe MULLER

Le musicien sud-africain Johnny Clegg est mort à l'âge de 66 ans, mardi 16 juillet, a annoncé son manager à plusieurs chaînes de télévision sud-africaines. Surnommé "le zoulou blanc", cet artiste engagé avait connu un succès mondial dans les années 1980 et 1990 en adaptant le mbaqanga, un style musical traditionnel zoulou.

Il était également une voix forte engagée dans la lutte contre l'apartheid, le système ségrégationniste en vigueur jusqu'en 1994 en Afrique du Sud. Son titre phare, Asimbonanga ("Nous ne l'avons pas vu" en langue zoulou), sorti en 1987, était dédié à Nelson Mandela, le chef du Congrès National Africain (ANC) alors emprisonné à Robben Island (Afrique du Sud). 

Le prix Nobel de la paix, libéré après 27 ans d'emprisonnement en février 1990, avait même rejoint le musicien sur scène à Francfort (Allemagne) en 1999. Mandela, qui s'était invité sur scène sans prévenir, avait lancé à la fin de la chanson "C'est la musique et la danse qui me mettent en paix avec le monde."

Sa chanson Scatterlings of Africa, sortie en 1982 avec son groupe Juluka, l'avait propulsé dans les hit-parades au Royaume-Uni et en France. Elle avait été réenregistrée en 1987 avec son nouveau groupe Savuka et utilisée dans la bande originale du film Rain Man.

Johnny CLEGG s’était produit plusieurs fois sur la côte d’azur : au théâtre de Verdure de Nice ou encore aux Nuits du Sud à Vence.