LE GOUVERNEMENT PREPARE LES FRANCAIS A UN 3 ème RECONFINEMENT

CANNES RADIO
Crédit: CANNES RADIO

« Le couvre-feu est utile mais pas suffisant".

Ce sont les mots du ministre de la Santé hier dans sa conférence de presse hebdomadaire.

Olivier Véran nous prépare à un 3 ème confinement.

Emmanuel Macron devrait prendre la parole en fin de week-end ou lundi.

Le chef de l’Etat dévoilera les modalités de ces nouvelles restrictions sanitaires pour freiner la progression du virus.

Plus de 23 700 contaminations ont été enregistrées hier en France dont 2 000 avec les variants anglais ou sud-africains.

 

3.100 personnes sont actuellement dans les services de réanimation en France, "presque le même niveau qu'en octobre". On dénombre 348 décès supplémentaires liés au Covid-19.

 

Des hôpitaux, "comme à Nice", doivent même transférer des patients vers d'autres centres régionaux, "et bientôt vers d'autres régions".

Le ministre de la Santé a également parlé de la campagne de vaccination. Elle "prendra plusieurs mois en raison des doses disponibles", assure-t-il, sans pour autant remettre en cause le calendrier proposé par l'Etat.

Dans les Alpes-Maritimes, on déplore 7 nouveaux décès en 24 heures, les hospitalisations restent stables mais élevées.

Actuellement, 84 personnes se trouvent en réanimation.

Le taux d'incidence reste le plus élevé de la région.

Après Pfizer et AstraZeneca, c'est au tour du laboratoire Moderna d'annoncer des retards dans les livraisons de vaccins. En conséquence, il n'y aura que 400 000 nouveaux rendez-vous ouverts demain pour la première injection du vaccin, contre 500 000 annoncés.

l'Allemagne déconseille le vaccin AstraZeneca pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Il ne protégerait pas suffisamment.